Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Appel des secours


Baiv
 Share

    Recommended Posts

    • Replies 94
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    t'es fou ???? :hehe::hehe::hehe::hehe::hehe::hehe:

     

    non, simplement, apres l'échange de MP, je me suis dit que l’écrit de base était mal libellé, mal exprimé mais qu'au fond, il pensait etre victime (l'enquete le dira).

    Mais il a fait du caisson au final ou pas ? J'avais posé la question mais on n'a pas eu cette réponse :-(

    Je suis d'accord avec ce que tu préconises en cas d'ADD. Je n'ai jamais hésité à lancer les secours et peu importe si ce n'est pas un ADD... Pour l'instant ça m'est arrivé 3 fois pour à chaque fois des suspicions d'ADD qui se sont révélées sans objet. Pas grave. La personne est quitte pour une balade en hélico et est prise en charge par des gens compétents.

    A la fédé, ils préconisent fortement en cas d'appel de ne pas passer par les pompiers en direct mais de passer par le CROSS qui gèrera si ça se passe en mer ou par le SAMU qui a toutes les conversations d'enregistrées. Trop de personnes ont poireauté aux urgences au lieu d'être directement envoyées au caisson. Au moins, en appelant le SAMU, si vous dîtes que c'est un ADD et qu'il vous faut du caisson, ça ne devrait pas partir en vrille...

    Maintenant, ce n'est qu'un conseil de la CMPN et c'est aussi ce qui figure sur les licences FFESSM...

    Link to comment
    Share on other sites

    SAMU ..........ce service est inexistant sur les petites iles...On n'a donc pas le choix de passer par les pompiers...je ne vais pas détailler le dernier. j'étais en mer à la pêche, quand j'ai eu l'appel. A mon arrivée à terre, il a fallu batailler pour qu'ils mettent l'accidenté sous oxy et encore ils n'ont jamais voulu dépasser les 9L/min....la suite fut assurée par une bonne prise en charge

    Link to comment
    Share on other sites

    ils n'ont jamais voulu dépasser les 9L/min

    C'est la procedure sur un adulte lors d'inhalation le SP met le debit à 9l/min et verifier la déplétion du ballon (pas complète), on ne met 15l/min que lors de l'utilisation de BAVU.

    Malheureusement à lépoque ou j'etais SPV je n'ai jamais entendu parler d'ADD et procédure specific (enfin avant de commencer la plongée:)..... Le problème de tomber sur des personnes non familliarisée avec ce type de "malaise" bien particulier.:confus:

    Link to comment
    Share on other sites

    Mais il a fait du caisson au final ou pas ? J'avais posé la question mais on n'a pas eu cette réponse :-(

    Je suis d'accord avec ce que tu préconises en cas d'ADD. Je n'ai jamais hésité à lancer les secours et peu importe si ce n'est pas un ADD... Pour l'instant ça m'est arrivé 3 fois pour à chaque fois des suspicions d'ADD qui se sont révélées sans objet. Pas grave. La personne est quitte pour une balade en hélico et est prise en charge par des gens compétents.

    A la fédé, ils préconisent fortement en cas d'appel de ne pas passer par les pompiers en direct mais de passer par le CROSS qui gèrera si ça se passe en mer ou par le SAMU qui a toutes les conversations d'enregistrées. Trop de personnes ont poireauté aux urgences au lieu d'être directement envoyées au caisson. Au moins, en appelant le SAMU, si vous dîtes que c'est un ADD et qu'il vous faut du caisson, ça ne devrait pas partir en vrille...

    Maintenant, ce n'est qu'un conseil de la CMPN et c'est aussi ce qui figure sur les licences FFESSM...

     

     

    Pour le tourner dans un autre sens ;)

    en mer, c'est à dire au delà de la bandes 300 m où les pompiers sont compétents, c'est le CROSS qui a la charge de la régulation, le contact avec les caissons, les pompiers, l'hélico, les medecins.

     

    L'avantage du CROSS, hormis que normalement, ça se passe sur le 16, c'est qu'il sait quel est le caisson de libre...

    Toi, si tu appelles le caisson de ta ville, qu'il est opérationnel (c'est à dire "pas en maintenance" et à effectif complet), il peut ne pas être libre.. donc perte de temps pour avoir l'info, perte de temps pour connaitre éventuellement lequel est libre etc...

     

     

    les pompiers ? ce sont des transporteurs ; leur interet, c'est d'avoir de l'oxy pour prendre le relais en attendant une eventuelle réponse pour la destination.

     

     

    Chez moi, sur la cote basque, la question se pose encore moins : c'est le CROSS : le caisson se trouve à Bordeaux... donc, le second point interessant, c'est : où déposons nous le blessé ?

    la SNSM vient le prendre ou nous nous rendons à tel ou tel endroit pour le débarquer et le remettre aux pompiers ?

    Link to comment
    Share on other sites

    L autre cas où il ne faut pas donner à boire c est si la victime ne peu pas uriner...

     

    Perso je préfère que ce soit un beau bordel pour rien... ;)

     

    Après on fait en fonction du lieux et des moyens locaux c est sur...

     

     

    humm

     

    le but de boire, c'est de fluidifier la masse sanguine

     

    pour savoir s'il peut pisser, ce n'est pas évident qu'il veuille se pisser dessus, allongé sur le sol, hein...

     

    et de toutes les manieres, il sera sondé si jamais..

     

    dans le RIFAP, on parle bien d'eau ...http://www.ffessm.fr/gestionenligne/manuel/24_RIFA_Plongee.pdf

    ici, page 8, on parle d'1 litre par heure,

    tu trouves pareil ici

     

    donc, prise d'eau !!!!! il le faut !!!! :top::biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Oui c est preconisé partout dans toute les formations...

    C est un infermier qui nous avais fait les cours de physio qui nous avais mis en garde sur ce point.;)

     

     

    mais quand la victime commence à donner les signes d'un ADD, ce n'est pas évident de lui demander de pisser

    et s'il est bloqué mentalement, c'est prendre de toutes les manieres un gros risque que de ne pas lui donner à boire alors que tout le monde le préconise.

     

    Infirmier, peut etre, mais, alors, le mec il met en place son propre processus et il en répond si ça merde

    là, il y a consensus avec des medecins ; donc, l'infirmier, son avis... il peut se le garder car il peut embrouiller un plongeur de bonne foi.

     

    Il n'y a pas à se poser de question :

    c'est eau, oxy et peut etre, eventuellement, de l'aspirine sans dépasser les 500mg, en le proposant, si la personne n'est pas allergique..

     

    le reste, il faut etre pret à aller le défendre au tribunal :devil: avec la victime, en face, comme plaignant

    Link to comment
    Share on other sites

    mais quand la victime commence à donner les signes d'un ADD, ce n'est pas évident de lui demander de pisser

    et s'il est bloqué mentalement, c'est prendre de toutes les manieres un gros risque que de ne pas lui donner à boire alors que tout le monde le préconise.

     

    Infirmier, peut etre, mais, alors, le mec il met en place son propre processus et il en répond si ça merde

    là, il y a consensus avec des medecins ; donc, l'infirmier, son avis... il peut se le garder car il peut embrouiller un plongeur de bonne foi.

     

    Il n'y a pas à se poser de question :

    c'est eau, oxy et peut etre, eventuellement, de l'aspirine sans dépasser les 500mg, en le proposant, si la personne n'est pas allergique..

     

    le reste, il faut etre pret à aller le défendre au tribunal :devil: avec la victime, en face, comme plaignant

    :+1:

    Pas mieux

    Link to comment
    Share on other sites

    :+1:

    Déja de fait de l'immersion si on a déja urinée lors de la plongée (ou juste avant pour eviter de mouiller la combi) + la deshydratation "normale" due à l'air sec respiré + le stress de la situation je ne suis pas sûr de que même si je le peux j'arriverai à uriner.:confus:

     

    Je suis dans ce cas un peu Beta mais des personnes formées (doc...) sont arrivé à une procedure qui préconise la réhydratation ben moi sauveteur j'applique le referenciel:biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    :+1:

    Déja de fait de l'immersion si on a déja urinée lors de la plongée (ou juste avant pour eviter de mouiller la combi) + la deshydratation "normale" due à l'air sec respiré + le stress de la situation je ne suis pas sûr de que même si je le peux j'arriverai à uriner.:confus:

     

    Je suis dans ce cas un peu Beta mais des personnes formées (doc...) sont arrivé à une procedure qui préconise la réhydratation ben moi sauveteur j'applique le referenciel:biere:

    Et arriver à uriner sur un bateau alors qu'il y a je ne sais combien de personnes qui attendent de savoir si tu vas y arriver, ça a de quoi bloquer les plus motivés ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    moi, j'aimais bien lire chelonia ... avant !

    maintenant elle devient incompréhensible!

    m'est avis qu'elle devrait faire des efforts d'écriture !

    m'enfin j'dis ça ou j'dis rien!

    Link to comment
    Share on other sites

    En formant le 112, dans quel service arrive-t-on en France ?

     

    Soit un centre de reception du 18 ou du 15, chaque departement est different aprés il y a interconnection des service pour mieux traiter.

    En France privilegier le 15/17/18, le 112 quand on ne connait pas les autres ou que l'on est en voyage en Europe.

    Edit: et que l'on n'est pas en mer:D

     

    Les mecs c est coincée, ça fait pipi partout et tout le temps, sauf quand on leur demande! :grimace:

    On est des grand timides;)

    Link to comment
    Share on other sites

    c'est très instructif ici, j'ai fait des études en soins infirmiers (je le suis pas) et je ne connaissais pas les symptômes d'un ADD, c'est vraiment particulier et la conduite à tenir c'est aussi particulier. ce que Christophe en dit au moins ça a le mérite d'être clair et le risque que le plongeur n'urine pas, c'est qu'il fasse éclater sa vessie parce qu'il aura trop bu ? de plus en tombant dans les vaps il se fera peut être pipi dessus (du vécu)

    Link to comment
    Share on other sites

    humm

     

    le but de boire, c'est de fluidifier la masse sanguine

    pour savoir s'il peut pisser, ce n'est pas évident qu'il veuille se pisser dessus, allongé sur le sol, hein...

    et de toutes les manieres, il sera sondé si jamais..

     

    Il faut user de psychologie pour passer au dessus de la dignité humaine, de plus quand on en est au stade des paralysies diverses, ça renseigne déjà sur le fait que la fonction n'est pas atteinte pis si jamais ça évoluait mal au moins la vessie sera vide (et sonder, surtout pour les mecs c'est pas un acte anodin à la portée du premier médecin venu)....Ya plein d'autres trucs urgent qui vont faire que la victime devrait assez vite ètre dans des mains compétentes mais on sait jamais....En tout cas si c'est pour moi, je me pisse dessus volontiers mème en étanche.

     

    dans le RIFAP, on parle bien d'eau ...http://www.ffessm.fr/gestionenligne/manuel/24_RIFA_Plongee.pdf

    ici, page 8, on parle d'1 litre par heure,

    tu trouves pareil ici

    donc, prise d'eau !!!!! il le faut !!!! :top::biere:

     

    Ha ben c'est bien cette précision, faudrait la même pour l'aspirine car à chaque fois que je fais un RIFAP les plus étonnés (sur la dose et ses effets) sont en général les encadrants en recyclage.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...