Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

USS échoué sur Tabbataha


Searil

    Messages recommandés

    Hello

    savez vous que l'USS Guardian, chasseur de mines de ces abru... non pardon, de nos voisins d'outre atlantique, s'est brillament échoué comme une melde sur tubbataha reef aux philippines, patrimoine de l'unesco ???

     

    Comment un fleuron de détection électronique de ces arrogants super-héros du monde, supposé repéré des boules de métal de 2m3 est-il capable de rater une masse de 40 kilometres cube???

     

    comme ils disent "des données cartographiques non pertinentes leur ont faire croire que le récif (de 80km² quand même) était à 14km"

     

    Maintenant, ils attendent une marée favorable.... consternant !

     

    si ça prête à rire, envoyez 1 au 62600, si ça fait pleurer envoyez 2

     

    comme dit mon épouse, régionale de l'étape, "c'est comme faire du vélo avec un GPS et s'écraser sur le mont rushmore. Comme si on avait pas assez des chinois vider nos eaux, ils faut que les américians y viennent jeter leur poubelles. Qu'ils détruisent leur californie plutôt que notre patrimoine".

     

    http://ph.news.yahoo.com/uss-guardian-navigator-misplaced-tubbataha-8-nautical-miles-173333387.html

     

    Voilà voilà, je comprendrais parfaitement qu'un modérateur agisse vu le contenu un peu acide de ce post. calin :froglol:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • Réponses 229
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Images postées

    Hello

    savez vous que l'USS Guardian, chasseur de mines de ces abru... non pardon, de nos voisins d'outre atlantique, s'est brillament échoué comme une melde sur tubbataha reef aux philippines, patrimoine de l'unesco ???

     

    Comment un fleuron de détection électronique de ces arrogants super-héros du monde, supposé repéré des boules de métal de 2m3 est-il capable de rater une masse de 40 kilometres cube???

     

    comme ils disent "des données cartographiques non pertinentes leur ont faire croire que le récif (de 80km² quand même) était à 14km"

     

    Maintenant, ils attendent une marée favorable.... consternant !

     

    si ça prête à rire, envoyez 1 au 62600, si ça fait pleurer envoyez 2

     

    comme dit mon épouse, régionale de l'étape, "c'est comme faire du vélo avec un GPS et s'écraser sur le mont rushmore. Comme si on avait pas assez des chinois vider nos eaux, ils faut que les américians y viennent jeter leur poubelles. Qu'ils détruisent leur californie plutôt que notre patrimoine".

     

    http://ph.news.yahoo.com/uss-guardian-navigator-misplaced-tubbataha-8-nautical-miles-173333387.html

     

    Voilà voilà, je comprendrais parfaitement qu'un modérateur agisse vu le contenu un peu acide de ce post. calin :froglol:

     

     

    la version officielle :

    La carte électronique utilisée par le chasseur de mines américain Guardian pour naviguer autour des Philippines contenait une erreur d’environ 8 nautiques sur la position d’un récif. Cette erreur pourrait être un facteur significatif expliquant l’échouement du navire sur le récif le 17 janvier.

     

    Le 18 janvier, des navires de l’US Navy ont reçu l’ordre “d’utiliser avec précaution” les cartes électroniques et de comparer leurs données avec les cartes papier, considérées comme précises.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    sur la conversation entre marins américains et espagnol, c'est un fake. Il y a eu la même chose entre un navire de guerre américain (oui encore) et un phare au Canada... c'était déjà certifié authentique...
    Mon post était à prendre au second degré.

    Je sais bien que c'est un fake mais quand on voit que sur leur carte un récif est mal placé, il pourrait très bien en entre de même pour un phare.

     

    :hehe:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ca me fait un peu penser aux gens qui suivent aveuglément leur GPS. Même si une rue est en travaux, ils y vont quand même parce que leur GPS leur dit d'y aller.

     

     

    à part que quand tu es en mer, au milieu de nulle part, et qu'aucune terre ne sort de l'eau, ni de vague, que ta carte (electronique) te dis que tu es à un endroit, à priori, rien ne te signale qu'elle est erronée.

     

    Je prends une métaphore :

    tu es dans le désert ; autour de toi, tout est plat et de sable.

    Ta carte te dit que tu es ici.

    Pourquoi ne la croirais tu pas ?

    alors que ça fait des années que tout le monde suit les GPS, (et encore plus les GPS militaires qui sont plus précis que les notres) et que ça se passe bien...

     

    parce que si tu veux remettre en cause la fiabilité des GPS, il faut remettre en cause la navigation aerienne (transcontinent, voire par les poles), la navigation terrestre et bien sur la nav maritime.

     

    Là bas, tu as du soleil... mais pas partout sur le globe pour faire un point au sextant...

     

    donc, c'est "simplement", une carte erronée (qu'elle soit papier ou electronique, si le recif est au mauvais endroit sur la carte, ça ne changera rien)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Ah mais ce n'est pas le GPS qui est remis en cause. La position indiquée était sûrement la bonne. C'est la cartographie associée qui doit déconner.

     

    oui, je le comprends ainsi

     

     

    sur nos cartes officielles, il y a parfois des zones qui sont marquées "zone incomplètement hydrographiée" et qui sont blanches.

    En gros, tu rentres là dedans à tes risques et périls quand tu es un particulier, et, quand tu es une administration, tu suis les instructions de ta hierarchie ou de ton ministere sinon, tu sautes :) tu joues avec des sommes folles (et des vies humaines)

    http://www.meretmarine.com/fr/content/terres-australes-le-marion-dufresne-heurte-un-haut-fond-crozet

    :)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    je vais avoir du mal à être objectif et de bonne foi quant aux américains tu sais :)

     

    parce que si tes explications sont aussi limpides qu'évidentes, ce (entre autres) qui te différencie d'un américian Christophe, c'est l'humilité !!!!!

     

    et j'ai aussi vu des philippins trouver des shoals en se référant aux étoiles et à deux pauvres amers lointains.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    je vais avoir du mal à être objectif et de bonne foi quant aux américains tu sais :)

     

    parce que si tes explications sont aussi limpides qu'évidentes, ce (entre autres) qui te différencie d'un américian Christophe, c'est l'humilité !!!!!

     

    et j'ai aussi vu des philippins trouver des shoals en se référant aux étoiles et à deux pauvres amers lointains.

     

     

    Bonsoir Cyril

     

     

    nous ne savons plus lire la mer ; nous sommes trop geek avec le matos et ne savons plus écouter les vibrations de l'eau qui signalent les rochers ou les épaves..

     

    Certes, les voileux savent lire les étoiles, certes les officiers ont appris à se servir d'un sextant, certes, parfois on peut faire le point avec des radios balises (parfois, hein, parce que du temps où j'etais dans la Royale, au large de la Somalie et vu les distance avec les émetteurs, nous avions une position à 20 nautiques près..)

    Le mieux (que je sache faire), c'est l'estime :

    tu pars d'une position connue et tu plottes sur ta carte, les caps et les distances parcourues successives... et les dérives quand tu peux les calculer.

    Tu recales ... quand tu peux (au vu d'un amer, par exemple).

     

    les what if, je les faisais même à bord et quand j'ai eu une avarie de barre à la hauteur de N Gouja, à Mayotte, entre la double barrière et la cote (50-70m de large sur environ 1 km de long), ben, tu n'en mènes pas large : entre la recherche de la panne, l'essai de réparation, la dérive, la marée, et se débrouiller pour repartir sans toucher... (ça l'a fait, grâce aux 2 moteurs, en utilisant différents régimes sur l'un et l'autre pour pivoter))

     

    En mer, je doute toujours ... (quelle est l'embrouille qui va m'arriver ? vais je trouver la solution ou pouvoir me dépanner ???)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    entre ce que tu as vécu, le recul que tu as et ta plume, je me demande quand même si tu ne devrais pas écrire quelques mémoires ou chroniques !!! :)

     

     

    bon sinon, on réagit comme ça par pur chauvinisme (enfin demi pour moi) car les américains n'ont de cesse de montrer au quotidien une attitude colonialiste bas de gamme mais aussi t'expliquer qu'ils sont les plus forts avec la meilleure marine, le laser qui pointe à un millionième

     

    comme les aussies te tannent pour etre les meilleurs protecteurs des récifs tout en générant 1000km d'industrie minière avec supertankers

     

    et donc pour avoir entendu les américains là bas leur donner des leçons sur tout (y compris conduite et sauvegarde des récifs jusqu'à comment chopper des noix de coco hahaha) ou les considérer plus bas que terre, bin cette nouvelle me révolte autant qu'elle me fait hurler de rire

     

    je me souviens m'etre interposé une paire de fois entre un rambo et un epetite serveuse, lui expliquant que si c'était mieux chez lui, il n'avaist qu'à y retourner et qu'il représenatait "the hatable face of america"

     

    voilà pourquoi comme je l'ai dit je suis ici (comme ailleurs) de mauvaise foi et pas objectif :)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...