Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
ladouille

Assister oui mais jusqu'ou ?

    Messages recommandés

    bon perso mon binôme glisse de cinq metres surtout si c'est en mer rouge,je le laisse glisser,il est majeur c'est son probleme il assume,tant qu'il ne se met pas en danger.

    par contre je me montre un peu plus attentif à ses faits et gestes

    si je me rend compte d'un comportement anormal,la éffectivement j'aurait tendance à essayer d'attirer son attention et en fonction de sa réponse ou non réponse d'aller le chercher si je soupçonne une narcose.

     

    apres le cas du plongeur syncoppé à allé chercher.sur un fond de 40m,je n'ai pas l'ombre d'une hésitation je vais le chercher

     

    par contre si c'est sur un tombant "sans fond" et qu'on se trouve déja dans la zone des 50m,si quand vous vous appercevez qu'il coule et qu'il se trouve déja 5à10m plus bas,il y a quand même de fortes chances que cela fasse deux morts.

    car le temps de descendre le rattrapper,se rendre compte de son état et attaquer une procédure de remonté,on se retrouvera allégrement à une profondeur avoisinant ou dépassant les 70m

    la narcose n'aidant surement pas à l'éfficacité du sauvetage,bien au contraire.....

     

    apres si ce cas se présente avec ma chelonia,eh bien......cela fera deux morts je ne me voit pas vivre en me disant que j'aurais pu la sauver.

     

    et si ce n'est pas ma femme,eh bien je n'en sait rien,car on ne touche pas la même corde sensible.

     

    mais bon ça doit quand même etre dur de laisser partir un binôme sans essayer de rien faire et ensuite de vivre avec ça.....

     

     

    c'est honorable, mais si tu as des enfants, il faut aussi penser à ceux qui restent. Perdre un parent, c'est un drame, perdre les deux.. c'est une catastrophe.

     

    quelque part, il faut se fixer des limites : si le binome coule alors qu'il te reste 30 bars dans le bloc et un max de paliers (je sais, ce n'est pas bien, mais c'est une caricature pour pousser à l'extreme), ça sera triste, mais, là, tu n'as guere de choix.

     

     

    J'ai le souvenir d'un accident raconté par un des membres de la palanquée, Philippe.

    Le trio se donne rendez vous au bord du lac du Bourget pour une plonge en fin d’après midi.

    Le premier est déjà sur place, en fin d'équipement ; il a passé son étanche.

    Il n'est pas très content : il vient de récupérer un détendeur qui sort de révision et son second, qui fusait à la maison, vient d’être remplacé par un détendeur du club, sans le flexible du DS.

    (si vous lisez bien, vous devez commencer à comprendre la suite).

     

    Le jour se termine, le temps presse et le copain qui trempe fait presser les deux autres sur le parking (l'un d'eux perd meme son masque et doit ressortir en chercher un dans le coffre de sa voiture).

     

    Et roule.

    enfin, plonge.

    Comme le premier était (déjà) dans l'eau, les deux autres n'ont pas pu voir sa config'.

     

    Ils s’aperçoivent en descendant qu'il n'a qu'un seul DS branché sur l'étanche.

     

    (de mémoire) Ils passent une "marche" sur 45-50 et voient une grosse bulle au dessus de la tete de leur copain.

    Il n'arrivait pas à s'équilibrer et a trop gonflé l'étanche ; la bulle, c'est l'air qui est sorti par la collerette.

    Ils le voient couler et se précipitent sur lui.

    Philippe me dira qu'il s'est gonflé au max.

    Ils n'arrivaient pas à lui larguer sa ceinture (prise dans son brelage) pour l'alleger.

    Il leur fait le signe "plus d'air".

    Philippe me disait qu'il était au dessus, gonflé à bloc, qu'il palmait pour le remonter, qu'il commençait à s’essouffler, qu'il était narcosé.

    Il a cru qu'il allait crever au fond, d'autant que leurs efforts étaient vains.

    Les deux ont laché.

    Le troisieme a été remonté le lendemain de 65m de fond (de mémoire).

     

    Il s'avere que :

    - le détendeur qui sortait de révision n'avait pas eu son bain de silicone et s'est bloqué "fermé" ; plus d'air (et plus de gonflage du DS)

    l'autre était un détendeur club, simple, sans mano ni flexible DS (donc la stab n'etait pas alimentée)

    Les copains, à la mise à l'eau, n'ont rien vu puisque la victime était déjà à l'eau en train de les attendre.

     

    Les 3 plongeurs etaient d'excellents plongeurs. Philippe, à ce moment là etait IR.

    http://www.sous-la-mer.com/accident-de-plongee-dans-le-lac-du-bourget--un-mort-121-article.html

     

    http://juridique.ffessm.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=58:accidents-et-procedures-subaqua-nd-206-mai-juin-2006&catid=42:accidentprocedures&Itemid=66

    la premiere affaire.

    les noms sont changés.

     

    Philippe, quand je l'ai revu sur Marseille, (avec Jacky) etait encore tout secoué.

    Conscient d'avoir eu chaud et d'avoir manqué y resté mais culpabilisant d'avoir laché son copain.

     

     

    rien n'est simple ; rien n'est tout noir ou tout blanc. Mais il faut penser à ceux qui restent.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    j'avais une question :

     

    2 plongeurs autonomes a 30m max (selon leurs prerogatives et non decision du DP) plongent sur un tombant qui descend a 40 max . tout d'un coup un des plongeur se rend compte que son binome coule sans son detendeur en bouche vers le fond , a 40m .

    quelle(s) procedures appliquer ?

     

    J'envoie un SMS à Pierre Batu (qui n'amasse pas mousse :D ) et j’attends patiemment qu'il me réponde...

     

    :jesors:

     

    Je suis déjà loin

     

    très loin...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    christophe comme le dit chelonia nos seuls enfants sont deux chats de douze ans à qui nous ne manqueront pas tres longtemps le temps qu'ils retrouvent une autre maison.

     

    oui j'avait entendu parlé de cet accident au bourget,ça à du etre terrible pour tes deux copains de laisser leurs pote partir comme ça.

     

    sinon effectivement comme tu le dit si bien avec 30b et du paliers,le bînome:ange:

     

    mais sans vouloir aucunement porter jugement sur les us et coutûmes de chaques plongeurs,notre 1ere sécurité avec chelonia c'est d'avoir une planification de plongée nous faisant ressortir avec 50b mini.apres on est pas à l'abris non plus d'un givrage ou autre...

     

    apres concernant chelonia c'est une reflexion que j'ai eu,car tout les deux sommes adeptes des plongées profondes,et que peut etre que ce cas de figure pourrait se presenter à nous.

     

    maintenant il faut dire que le plus souvent les fois ou nous plongeont ensembles,c'est en vacance,car sinon on a chacuns nos bînomes attitrés

    et ce parce que ayant chacuns un caractères affirmés,et un naturel à aimer diriger sous l'eau,eh bien quand on plongent ensemble.....on se:mama: :baston:

     

    sauf en vacance bizzarement:tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    christophe comme le dit chelonia nos seuls enfants sont deux chats de douze ans à qui nous ne manqueront pas tres longtemps le temps qu'ils retrouvent une autre maison.

     

    oui j'avait entendu parlé de cet accident au bourget,ça à du etre terrible pour tes deux copains de laisser leurs pote partir comme ça.

     

    sinon effectivement comme tu le dit si bien avec 30b et du paliers,le bînome:ange:

     

    mais sans vouloir aucunement porter jugement sur les us et coutûmes de chaques plongeurs,notre 1ere sécurité avec chelonia c'est d'avoir une planification de plongée nous faisant ressortir avec 50b mini.apres on est pas à l'abris non plus d'un givrage ou autre...

     

    apres concernant chelonia c'est une reflexion que j'ai eu,car tout les deux sommes adeptes des plongées profondes,et que peut etre que ce cas de figure pourrait se presenter à nous.

     

    maintenant il faut dire que le plus souvent les fois ou nous plongeont ensembles,c'est en vacance,car sinon on a chacuns nos bînomes attitrés

    et ce parce que ayant chacuns un caractères affirmés,et un naturel à aimer diriger sous l'eau,eh bien quand on plongent ensemble.....on se:mama: :baston:

     

    sauf en vacance bizzarement:tromaran:

     

     

    Bonjour

     

     

    je comprends tout à fait votre point de vue.

    Je le respecte...

     

    Cela me rappelle une plongée au lac du Bourget avec Erick M, de Grenoble.

    Son épouse, inquiète, m'avait dit "tu me le ramènes, hein !"

    on allait faire le pas du curé.

    Sympa comme plonge avec des petits surplombs, mais à l'air, en ouvert, dans les années 95, comme Erick n'avait pas replongé depuis quelques temps et comme c'etait une période ou je plongeais beaucoup et profond, mes binômes me faisaient confiance (pour les ramener).

    Nous avions programmé 40-45 m, pas plus.

    En bas, Erick était en pleine forme...

    mais, vu l'eau sombre, la profondeur, le manque d'accoutumance, et peut être la narcose, j'en suis resté strictement à ce que certains disent : "plan the dive and dive the plan...'" et pas wreck the plan..

    d'autant que c'est un à pic et que je ne me sentais pas de faire une 60 avec un binôme à surveiller.

     

    Nous en avons parlé à la sortie et Erick a convenu, malgré sa déception, du bon sens.

    Majo était contente de revoir son homme :)

     

    à part ça, je ne suis pas dans un monde de bisounours ; je me suis fait des frayeurs, j'ai fait des conneries qui se sont bien finies (mais je m'en souviens, pour ne pas les recommencer). Je n'en suis pas fier. :(

     

    arvi,pas

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour

     

     

    je comprends tout à fait votre point de vue.

    Je le respecte...

     

    Cela me rappelle une plongée au lac du Bourget avec Erick M, de Grenoble.

    Son épouse, inquiète, m'avait dit "tu me le ramènes, hein !"

    on allait faire le pas du curé.

    Sympa comme plonge avec des petits surplombs, mais à l'air, en ouvert, dans les années 95, comme Erick n'avait pas replongé depuis quelques temps et comme c'etait une période ou je plongeais beaucoup et profond, mes binômes me faisaient confiance (pour les ramener).

    Nous avions programmé 40-45 m, pas plus.

    En bas, Erick était en pleine forme...

    mais, vu l'eau sombre, la profondeur, le manque d'accoutumance, et peut être la narcose, j'en suis resté strictement à ce que certains disent : "plan the dive and dive the plan...'" et pas wreck the plan..

    d'autant que c'est un à pic et que je ne me sentais pas de faire une 60 avec un binôme à surveiller.

     

    Nous en avons parlé à la sortie et Erick a convenu, malgré sa déception, du bon sens.

    Majo était contente de revoir son homme :)

     

    à part ça, je ne suis pas dans un monde de bisounours ; je me suis fait des frayeurs, j'ai fait des conneries qui se sont bien finies (mais je m'en souviens, pour ne pas les recommencer). Je n'en suis pas fier. :(

     

    arvi,pas

     

    :+1:

    je te rejoint completement dans ce que tu dit

    à un môment il faut savoir rester humble,ça m'est plusieurs fois arrivé durant le trajet de dire à mes potes

    "finalement je le sent pas je suis crevé ,j'ai mal dormi ou un peu fait la bringue,je vais resté en sécu"

     

    comme on dit il n'y a pas de bon plongeurs,mais de vieux plongeurs;)

     

    arvi don

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je n attend pas de mon binôme qu il me ramène, mais là avec Cheilinus ont à pas le même point de vue...;)

     

    Bah moi je te ramènerai :tromaran:

     

     

    Je tiens trop à mes genoux :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je ne veux pas polémiquer sur les circonstances de l accidents mais une question me vient...

    Quel est le volume minimum pour un gilet stabilisateur pour de la plongée profonde?

     

    Avec cheilinus ont avais fait un test: à 60m, les 2 en humide 7mm et 0kg (bref on va dire à 3m un petit sur lestage de ma part, oui je suis lourde...) mon gillet gonfler à bloc (120 Newton) ça ne décolle pas.

     

    Dans le cas présent nous n avons pas les éléments nécessaires, on ne connais pas la configue et lestage de la victime (juste qu il était en étanche) ni la configuration des sauveteurs. On peu juste noter qu à 2 ils n ont pas réussi à remonter la victime(étanche vide, gillet vide, lestage lourd pour l étanche un baudrier 7kg est un classic...)

     

     

    il n'y a rien de défini...

    il faut un peu de bon sens (j'avais un membre de mon club, à Grenoble, qui était obese ; il prenait 16 kg de lest (il les lui fallait) et en mer Rouge, il avait un gilet d'équilibrage (subtile nuance verbale) de 14l.

    il faisait de la varappe sur le recif corallien pour remonter..

     

    avant, quand il y avait la ceinture, il etait possible de larguer.

    Maintenant, j'ai des copains qui ont des poches accrochées au bloc, dans le dos (largage impossible)

    plus ceux qui ont des plombs un peu partout (chose que le binome ne peut pas deviner, s'il doit assister le plongeur HS et s'il souhaite larguer..)

     

    bref, les choses évoluent (pas forcement dans le sens de la sécurité).

     

    enfin, au cas où vous soyez obligé de plonger et de remonter Pica de 60 m avec sa stab vide (DS arraché par exemple) :rolleyes: ...comment fait on ??? :malade:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ça dépend... S il a plus de détendeur en bouche j appel pierre batu...;)

     

    Oui il n y a pas de règle pour le gilet, ça dépend de la personne et du reste de l équipement...

    Le largage des plombs vient de prendre une autre dimension d un coup...(bien que les 2 en humide à 60m y avait rien a larger à par le bloc...)

    une astuce, un truc de vieux que des copains utilisaient pour décoller du fond quand ils n'avaient pas de PA (FENZY) : ils dégrafaient la sous cutale de la combi (le truc qui s'accroche devant, au niveau de l'aine et qui retient la veste de la combinaison, écartaient le bas de la combi d'une main et injectaient de l'air avec un détendeur.

    Ils évacuaient cet air, ensuite, soit en purgeant en écartant la combi au niveau du cou, soit au niveau d'un des poignets.

    Pas habituel, pas conventionnel mais tres efficace (faut se casser de la zone dangereuse et reprendre une vitesse normale vers 30m)

    Pour ceux qui ont une combi integrale, comment, que dis tu ? c'est foutu ?? ah bon :demon:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Maintenant tout le monde a un gillet, c est obligatoire...

    il m'arrive encore de plonger en backpack seulement....bien plus pratique quand tu dois te déplacer rapidement pour bosser sur des faibles profondeurs (20m), ou quand je vais juste vérifier les corps morts.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour

     

    Pour commencer; Comme dans toute intervention de secourisme, il faut se poser la question suivante : Suis-je moi même en état/capable d'intervenir dans la situation présente ?

     

    Et pendant que tu gamberge, tu regardes ton gamin s'enfoncer vers les abîmes ...

     

    Personnellement, je pourrais pas vivre avec ça.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C est comme ça que la semi-sèche est née?

    Maintenant tout le monde a un gillet, c est obligatoire... Certe un problème de gonflage peu survenir ou une "fuite".

    Reste le gonflage à la bouche ? Gonfler et se positionner pour que l air reste emprisonnée dans une partie du gilet ?

    Sinon si tu parts du bord sur une pente tu peux rentrer à pied!(veridicte! Suite à un accident avec perte de palme et impossibilité de regonfler, les plongeurs était rentrer en marchant et respirant sur leur bloc de déco...)

     

     

    j'ai déjà rencontré des tuyaux annelés arrachés sur des stabs...

    le gilet est obligatoire ? en structure et en France..

     

    M'est avis qu'il faut toujours avoir un plan B en tete pour eviter de faire partie des prochaines statistiques :devil:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et pendant que tu gamberge, tu regardes ton gamin s'enfoncer vers les abîmes ...

     

    Personnellement, je pourrais pas vivre avec ça.

     

    je pense pas qu'on prenne le temps de gamberger dans ces cas-là, tout est une question de réflexe (même si c'est pas toujours la meilleure chose à faire) tu agis d'abord et tu réfléchis après.

    le cas des plongeurs qui ont dû lâcher leur pote m'a fait gamberger cette nuit, je me suis mise à la place du pote qui a senti que ses copains n'arrivaient pas à le remonter, qui les a sentis le lâcher et qui s'est enfoncé en sachant qu'il allait mourir, que cette fois c'était bien foutu. ces qq minutes qu'il a mises à mourir ont dû être bien longues, surtout que la mort par noyade n'est pas vraiment la plus rapide qui soit.

     

    c'est envisageable, dans ces cas-là, de virer carrément tout le bloc ? pas question de dégréer, en coupant.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ben il y'a la combi étanche aussi et en dernier recours le parachute...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    c'est envisageable, dans ces cas-là, de virer carrément tout le bloc ? pas question de dégréer, en coupant.

     

    Dans ce type de cas tout est envisageable même de virer carrément le bloc ;) Le tout est d'être suffisement vif d'esprit dans un cas aussi stressant pour prendre la ou les bonnes décisions..

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ben il y'a la combi étanche aussi et en dernier recours le parachute...

     

    +1 pour la combi étanche.

    Le para c'est déjà plus compliqué à mon avis (mais faisable)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...