Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Réunion...les "bonnes idées" du préfet


    Messages recommandés

    Les allégations du premier article sont malheureusement exactes. Les noms ne sont pas cités, mais tout le monde les connaît... C'est sans doute la raison pour laquelle le président de la FFESSM n'est guère pressé de répondre.

    Je suis de très près cette ''affaire requins'' et ce n'est pas beau du tout....

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 496
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    aux dernières nouvelles, certains surfeurs se vantaient de braver l'interdiction de se mettre à l'eau et se gaussaient du fait de ne pas être verbalisés. Je ne vois pas pourquoi on mettrait des moyens pour verbaliser à 38 euros alors qu'il y a besoin de la force publique ailleurs. La sanction ne se fera pas attendre, et elle viendra de la mer.

    La ville de Saint-Paul a prévu d'acheter des drum lines, mais il faut attendre avant que le dispositif soit prêt.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 months later...

    Entre Sarano et Mulquin, ça a failli chauffer. Il fut un temps ou le surfeur était plus sympa. Le temps où il assumait sont accent basque et ne cherchait pas à se créoliser à tout prix.

    Sarano en a vu d'autres et n'a rien lâché...

    http://www.jir.re/soci%C3%A9t%C3%A9/dialogue-impossible-entre-fran%C3%A7ois-sarano-et-les-surfeurs

    Le Groupement des plongeurs professionnels de La Réunion organise, toujours à Saint-Leu en fin de semaine, une chaîne de 130 plongeurs pour promouvoir l'activité.

    M'étonnerait que les locaux de Christophe Mulquin ne cherchent pas une nouvelle fois l'affrontement...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 3 months later...

    Signé la pétition, bien que je ne sois pas plongeuse mais flaqueuse lol. Quant à l'article, rien à ajouter. Le sujet n'intéresse guère les Réunionnais dans leur grande majorité et l'opinion publique se désintéresse des surfeurs.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci Christophe de cette info. Très belle analyse et juste retour sur les faits, avec quelques mois de recul.

    On trouve aussi le communiqué de longitude 181 en intégralité et sans les extrapolations, ici : http://www.longitude181.org/actu.php

    Je le reprends ci-dessous, puisqu'il est destiné à être diffusé.

     

    Communiqué de presse

    Pour publication immédiate

    07/03/14

     

    LA MASCARADE 'CAP REQUIN-CIGUATERA 2' À LA RÉUNION

    Où sont donc passés les requins bouledogues qui infestaient les eaux réunionnaises ?

    Le CRPMEM, Comité Régional des Pêches Maritimes et des Élevages Marins, et les promoteurs du programme Cap Requin se glorifient du succès de l’opération dans les eaux réunionnaises. Pourtant cette opération 'Cap Requin – ciguatera 2', destinée à vérifier si les requins bouledogues sont ou non porteurs de la maladie ciguatera, lancée depuis plus d’un mois, ferait rire, si elle n’était tragique et mensongère.

    La ciguatera est une forme particulière d’ichtyosarcotoxisme (du grec ichtyos : poisson, sarcos : chair, toxicon : toxique), c'est-à-dire une intoxication alimentaire par les chairs de poissons contaminés par la microalgue benthique Gambierdiscus toxicus présente dans les récifs coralliens. Elle se développe notamment lors de la destruction de ceux-ci. Le propos de l’étude réunionnaise est de faire une série de prélèvements pour que, à la fin de cette série, si les résultats sont négatifs, le préfet puisse autoriser la pêche en vue de la commercialisation pour la consommation humaine. Ceci étant totalement contraire au principe de précaution régissant la sécurité sanitaire alimentaire en vigueur. En effet, il est scientifiquement prouvé que les requins circulent entre Madagascar (zone infectée ayant connu encore récemment des cas mortels d’intoxication) et La Réunion. Donc, quand bien même les résultats seraient tous négatifs, il suffirait à l’avenir d’un seul spécimen infecté et pêché dans les eaux réunionnaises, pour provoquer une intoxication grave de plusieurs dizaines de personnes ! Ces prélèvements sont donc dénués de tout fondement scientifique dans le cadre de la ciguatera.

    Financée à grands frais, 160.000 euros dans un premier temps, 250.000 euros pour la suite, par l’Etat, pour capturer des requins bouledogues responsables des accidents et voir si ces requins sont porteurs de ciguatera, 'Cap Requin' tourne à la gabegie scandaleuse : un seul requin bouledogue a été capturé, malgré un très intense effort pour les attirer avec les appâts les plus attractifs,… mais 14 autres raies et requins ont été pris. Raies guitares, requins nourrice, requins marteaux… et requins tigre ont fait les frais de ce programme d’élimination des requins.

    Le bilan officiel à ce jour :

    1 requin bouledogue, mâle, 2,7 mètres (14 février)

    1 requin tigre, mâle, 3,85 mètres (4 Février)


    2 requins Tigre, 3,2 mètres et 3,5 mètres, mâles (21- 22 janvier)


    1 requin marteau 3 mètres, mâle, 'prise accessoire' (22 janvier) en passant sous silence les autres captures accessoires raies et raies guitares).

    Cela démontre, s’il en était encore besoin, que les eaux réunionnaises ne sont pas infestées de requins bouledogues comme ceux qui veulent les éliminer le clament.

    D’autres part, les captures ont toutes été faites de nuit, ce qui va à l’encontre de l’un des objectifs du programme : arrêter les requins sur leur trajet vers les zones de baignade et de surf pendant la journée pour éviter les accidents… Cela laisse fortement supposer que les appâts attirent même les requins tigres du large vers la côte, ce qui est un comble pour un programme dit de sécurisation par « effarouchement des requins ».

     

    PLUS GRAVE, LES RESPONSABLES DU PROGRAMME AGISSENT DANS LA PLUS GRANDE OPACITÉ, SANS RESPECTER LES ENGAGEMENTS PRIS :

    utilisation d’appât maigre pour éviter d’attirer les requins vers les zones de baignades et de surf.

    embarquement d’observateurs indépendants pour contrôler le travail des pêcheurs payés par l’Etat.

    L'ASSOCIATION LONGITUDE 181 NATURE, REPRÉSENTANT DES MILLIERS DE PLONGEURS ET DE CITOYENS, EXIGE :

    l’arrêt du massacre des requins financé par l’Etat, sous couvert d’une pseudo étude scientifique ne menant à rien et sans attendre l’avis de l’AFSSA sur la question Ciguaterra;

    les protocoles scientifiques du programme Cap Requin dirigé par le CRPMEM;

    la transparence sur l’argent dépensé dans ce fiasco

    'Nous espérons toutefois que le requin bouledogue, dont la capture a coûté plus de 100.000 euros, a été naturalisé et exposé au musée du grand gaspillage des fonds publics !

    Les escroqueries ont des limites, Cap Requin, les a largement dépassées !'

    François Sarano, Fondateur L181N - Patrice Bureau, Président L181N

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Phil

     

     

    j'écrivais, en pleine polémique "requins" que les exterminer ne servirait à rien : le prochain requin à croquer un baigneur ou un surfeur n'est peut être pas (encore) arrivé à la Réunion (tout comme l'auteur des attaques est peut etre déjà reparti sur Mada...)

     

    De plus, je ne vois personne signer en bas d'un document et affirmer que la baignade ou le surf sont désormais sans risque à la Réunion. Cette assertion serait valable combien de temps ??? Naïfs seraient ceux qui la croiraient.

     

    Cette politique, de tuer les requins, ne fonctionne que dans un seul sens : je ne vois pas la communauté des surfeurs s'engager sur de bonnes pratiques (ni les proposer, ni les signer). Bref, ce sont aux animaux qui sont là depuis des millénaires de s'incliner devant des.... bronzés qui font du surf.

     

    Pour autant, et comme vous le vivez sur l'ile, le problème ne se réduit pas aux seuls surfeurs et requins... Ni à la réserve qui n'a de réserve que le nom (parce que les poissons ne sont pas sur densitaires dedans). La polémique a déjà eu raison de la ferme aquacole (qui sera le suivant ? Kélonia ou la reserve ?)

    Mais, entre les ravines qui servent de dépotoirs avec des carcasses d'animaux, les stations d'épuration sous dimensionnées, les attaques n'ont aucune raison de diminuer.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Mais, entre les ravines qui servent de dépotoirs avec des carcasses d'animaux, les stations d'épuration sous dimensionnées, les attaques n'ont aucune raison de diminuer.

     

    et j'ajoute un facteur surement beaucoup moins local que tout ça (et donc bien plus difficile à contrôler) : la surpeche sur une bonne partie des côtes africaines orientales entrainant une diminution des ressources alimentaires de ces requins !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    et j'ajoute un facteur surement beaucoup moins local que tout ça (et donc bien plus difficile à contrôler) : la surpeche sur une bonne partie des côtes africaines orientales entrainant une diminution des ressources alimentaires de ces requins !

     

     

    tu as raison :top:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    je ne sais pas si j'ai raison, mais si les requins de la partie occidentale de l'Océan Indien sont en train de devenir plus mobiles et plus entreprenants à cause de ça, ça risque de compliquer encore plus les choses

     

     

    de toutes façons, les surfeurs veulent surfer et en sécurité ! c'est tout ce qui leur importe ; même s'ils évitent de le dire maintenant, la mer est leur terrain de jeu, ils pensent être les seuls à le connaitre et sont prêts à tout pour continuer à faire joujou ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    je ne sais pas si j'ai raison, mais si les requins de la partie occidentale de l'Océan Indien sont en train de devenir plus mobiles et plus entreprenants à cause de ça, ça risque de compliquer encore plus les choses

     

     

    de toutes façons, les surfeurs veulent surfer et en sécurité ! c'est tout ce qui leur importe ; même s'ils évitent de le dire maintenant, la mer est leur terrain de jeu, ils pensent être les seuls à le connaitre et sont prêts à tout pour continuer à faire joujou ...

     

     

    oui, ils ont un comportement d'enfant gaté à qui on retire un jouet et qui pique un caprice.

     

    A voir ce qui se passe à Hawai ( http://www.dombosco.fr/article-attaque-de-requin-a-maui-hawaii-121419865.html : 13 attaques en 2013) ; les américains ne déciment pas les requins en réponse.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les pro-drum lines vont ressortir le materiel, tiens... j'en connais certains qui arguaient que cette technique était régulièrement utilisée à l'époque ou les écolos étaient moins mobilisés sur l'ile et permettait une "régulation" des populations de requins...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je pense que le facteur de la surpêche n'est effectivement pas anodin. Il est d'ailleurs évoqué par des pêcheurs ici.

    Les comités de surfeurs ou d'usagers sont extrémistes et se moquent pas mal de l'avenir de la planète, tout comme de celui de leur île.

    Au chapitre du grand n'importe quoi, je propose cet article à votre réflexion :http://www.linfo.re/Ile-de-la-Reunion/Faits-Divers/613545-Requins-une-enquete-pour-homicide-involontaire-ouverte

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ben oui, et ce qui va arriver à force de demander des comptes à la société pour sécuriser un loisir c'est un renforcement de la réglementation

     

     

    comme le risque requin ne pourra jamais être éliminé, tout ce que vont gagner les surfeurs c'est de se faire restreindre voire interdire ponctuellement leur activité ; et ce d'autant plus rapidement qu'ils feront du bruit ... mais manifestement ils n'ont pas encore compris ça :fou:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...