Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

plongée et ramadan


    Messages recommandés

    si vous voulez écrire que je suis un moniteur sans scrupule c'est votre droit mais loin de la réalité. mais c'est pas sur un forum que l'on prouve ses compétences :cool:

    On ne te parle pas de compétences mais de CONSCIENCE

     

    On a quand même le droit d'avoir une opinion différente ou nous sommes tous en ligne sans une palme qui bouge :confused: . la plongée et la façon dont on encadre ne résulte pas seulement des cours et formations reçus par la 2F mais de la façon dont on voit l'encadrement. Sécurité bien entendu cela est une évidence.

    On peut parfaitement avoir des avis qui divergent sans soucis. Mais la y'a un soucis, ça met des personnes en danger alors comment peut tu finir par "sécurité bien entendu cela est une évidence" ?

     

    vous avez le doit de ne pas être d'accord, mais la personne a qui ont a interdit de plonger avait elle des signes de déshydratation, personne ici ne peut répondre. souffrait elle du fait de faire le ramadan, personne ne peut répondre.

    Elle avait un signe trés important de déshydratation : elle a avoué elle même pratiqué le ramadan et donc ne pas avoir bu depuis quasiment 15h... (je le rappel départ de plongée a 19h30). Dans le domaine médical c'est ce qu'on appel être déshydraté... Mais bon même quand c'est médical ça à l'air de te passer au dessus.

     

    j'ai joué a un haut niveau avec des musulmans qui faisaient le ramadan, 2 séances par jour et en préparation physique et pas une goutte d'eau. il ne se plaignait pas et surtout ne demander pas de traitement particulier.

    On ne te parle pas de gens qui se plaignent... y'a des durs partout, surtout dans le milieu du sport. J'ai aussi fait du sport à haut niveau et les équipiers qui faisaient le ramadan avaient la sagesse de se brider eux même et des qu'ils voulaient accéléré leur corps les rappelaient à l'ordre. (oui du vrai sport avec 3 entrainements par jours)

     

     

    voilà si vous voulez vous lâcher allez y...

    je te remercie, nous n'avons pas attendu ton autorisation, c'est trop compliqué d'attendre ce genre de choses quand on sait ce que ça implique mais surtout quand on te l'a expliqué clairement au niveau médical à travers différents postes que tu n'as apparemment pas lu, sinon j’attends ton argumentation parce que franchement la médecine semble implacable en tout cas pour l'instant elle l'est. Prouve le contraire et tu vendras surement un paquet de bouquins

     

    Sur ceux je me retire parce que soit c'est un troll et on se fait bien avoir, soit tu es irrécupérable.

    Je veux bien qu'on soit bornés con ou ce que tu veux mais au moins on s'efforce d'argumenter pour te prouver que tu as tort ce que toi tu ne fais pas (je le répète, j’attends toujours ta défense sur la partie médicale, tu vas surement apprendre le boulot au personnel de santé présent sur le forum)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 139
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Invité trimixeur
    Ça me fait peur que des DP soient capable de laisser plongée des gens peut importent leur état....

     

    Je suis du même avis que beaucoup, les DP ne sont pas là pour flicer les gens. Mais si le DP a connaissance que la personne est alcoolisée, la personne n'a pas manger depuis plus de 10h etc... il est de sa RESPONSABILITÉ de refuser ou non le plongeur. Perso, j'ai fait de la compétition à haut niveau en Judo, et sur des compétitions même si le certificat est ok etc... si la personne est alcoolisé ou autre, il est clair qu'il ne met pas un pied sur le tapis.

     

    Perso le côté religieux je m'en fout complet, je n'ai rien contre tant que l'on m'emmerde pas avec. Par contre le côté pénal et la responsabilité du DP ne sera pas négligé en cas d'accident en sachant que le DP était au courant AVANT de plonger.

    Le DP a une obligation de MOYENS. Ca ne veut pas dire être omniscient (comment savoir que quelqu'un a pris des cachets ou s'est drogué), impossible de faire passer un alcotest alors quand on n'est pas assermenté. Donc on se base sur les DECLARATIONS des individus pour évaluer un risque, qu'au final en tant que DP on doit assumer. Machin dit avoir passé une soirée un peu trop arrosée? Avec moi il ne plongera pas le matin. L'apres-midi s'il s'est reposé on ré-évaluera son cas. Machine dit faire le ramadan. Pas de plongée, car trop de risque (hypoglycémie, déshydratation). Machin fume comme un pompier et manque de souffle? Pas de plongée dans une mer à courant. Etc. Le pire quand même c'est qu'on infantilise les gens en faisant porter tout sur le DP. C'est plutôt aux plongeurs de prendre conscience que la plongée en sécurité n'est pas compatible avec tous les excès. Que ce soit pour des raisons religieuses ou fêtardes ou autres. Donc je me répète: le DP évalue les plongeurs en fonction de ce qu'il entend, et des comportements anormaux observes. A+ PAUL S.
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Si ce n'est pas le ramadan qui est en cause mais bien les risques de plongée en cas de déshydratation pourquoi avoir intitulé cette discussion "plongée et ramadan" ? Il faut bien comprendre que le contexte est important et que les musulmans sont stigmatisés (au bas mot) dans les médias, par certains partis politiques, par les discussions de comptoirs...etc.

    Il me semble vraiment pas que ce soit le cas dans cette discussion mais on ne peut pas faire comme si ce contexte n'existait pas.

    C'est sans doute pour cela que la discussion a pris une tournure polémique qui aurait pu être évité avec un titre et une présentation centrée sur la déshydratation car c'est cela qui est important et non pas les pratiques religieuses.

    On est donc bien d'accord que ces risques en période de canicule vont bien au delà des musulmans qui font le jeûne -les enfants et ados, les personnes plus âgées, les personnes qui boivent pas ou peu...etc. et qu'il est difficile de savoir exactement si des plongeurs sont en état de plonger en bonne sécurité car suffisamment hydratés hormis en les observant, en les questionnant, et leur conseillant de boire avant la plongée.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    En 1 j'ai tout lu si si même les insultes sur mon compte que j'adore relire et relire, je suis sans conscience et con. Ok pas de problème c'est le jeu du forum.

     

     

    En 2 sûrement que je ne prend pas la mesure du cas précis et que je prends cette histoire dans un contexte général, je veux bien en faire amende honorable.

     

    En 3 je redis que je n'aurais pas agit de la sorte, j'ai le courage de l'écrire, combien de DP auraient agis de la sorte, bonne attitude pour certains, moyenne pour d'autres.et combien s'en foutent surtout ?

     

    En 4 je suis fatigue d'entendre que Si je ne vous suis pas sur ce sujet, je suis un inconscient, un danger bref une buse.

     

    En 5 peut être que j'aime à pousser les avis sur ce forum, je trouve que la plongée à besoin de pousser les murs que nous sommes dans un conformisme incroyable. Des biens pensants renouvellent les formations fédérales sans y apporter de nouvelles expérimentations

     

    En 6 oui je n'aurais pas fait cette démarche d'aller voir ce niveau 3 peut on me blâmer pour cela

     

    En 7 le sujet est clos pour moi puisque d'après certains je pollue ce dernier qui je rappelle faisait référence au ramadan et c'est sûrement ce qui m'a énerve

     

    En 8 désolé de ne pas être d'accord avec vous, mais qui nous sommes pour juger un moniteur uniquement sur le fait que sur un cas précis et particulier il n'aurait pas agit comme la plupart.

     

     

    Allez bonne nuit je ne vous emmerde plus avec ce sujet qui était quand même intéressant.

     

    Bonne soirée à tous

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Après oui nos avis diverge... Moi je me sent responsable de mes plongeurs et de leur santé! .

     

     

    J'avais omis cette petite phrase. De mon côté la santé des membres de palanquée je m'en tamponne le bigorneau :hehe: non sincèrement :fou:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'ai une question subsidiaire, hors polémique, pour tous les DP qui s'expriment sur ce fil:

     

    Comment traitez-vous le cas des plongeurs en surpoids?

     

    Le plongeur déshydraté (quelle qu'en soit la cause), cela ne se sait que s'il s'annonce, où si la question lui est posée.

    Celui bourré, pas dormi, trop de galipettes etc.: même chose.

    Le DP pourra donc choisir, comme largement exprimé ci-dessus, d'intervenir ou pas, selon sa vision des choses et de ses responsabilités, bref de se mettre en position de savoir, ou pas.

    Mais l'obèse (et au sens médical, on l'est plus vite qu'on ne le croit), il se voit.

     

    Alors, ma question: combien d'entre vous avez refusé la plongée, où même limité ses paramètres, à un plongeur en lui disant: t'es trop gros.

     

    Et pourtant, déshydraté ou trop gras, face à l'ADD, c'est le même combat!

    Et des gras du bide, au bord de l'eau, ça ne manque pas (pas seulement aux Maldives, au lac aussi...)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité trimixeur

    Mon bon vieux singe, il faut faire preuve de discernement car il existe des plongeurs en surpoids qui ont une bonne condition physique car pratiquant le sport plusieurs fois chaque semaine. Ceux-la je les laisse plonger sans soucis. Les obèses et ceux en surpoids qui s'essoufflent rapidement, c'est autre chose........... A+ PAUL S.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Les obèses et ceux en surpoids qui s'essoufflent rapidement, c'est autre chose........... A+ PAUL S.

     

    C'est à dire? Quelle est ton approche dans ce cas?

     

    P.S.: Es-tu sûr que la graisse sportive réagit différement à la saturation que la graisse essoufflée?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    beaucoup évoquent une relation étroite entre l'état de déshydratation d'une personne avant la plongée et le risque que celui-ci soit victime d'un accident de désaturation, mais :

    déshydratation et risque d'ADD : mythe ou réalité ?

    déshydratation et diminution du risque d'ADD : info ou intox ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    j'ai joué a un haut niveau avec des musulmans qui faisaient le ramadan, 2 séances par jour et en préparation physique et pas une goutte d'eau. il ne se plaignait pas et surtout ne demander pas de traitement particulier.

     

    On s'en fout de tes sportifs de haut niveau et de savoir s'ils se plaignaient ou pas.

     

    Là dans le cas présent, on parle d'accident grave, d'ADD, pas de cheville foulée.

     

    Il n'y a pas besoin de demander à un médecin, dans tous les cours de plongée depuis le N1 on insiste sur le fait de bien boire avant et après la plongée. Et dès qu'on parle de décompression, on parle de déshydratation, fatigue et alimentation.

    Et on a assez d'exemples concrets pour savoir que la pratique rejoint la théorie.

     

    Donc, le N3 en question, il est grand et responsable.

     

    Il pense qu'il peut faire le ramadan et plonger quand même ?

    Très bien, mais dans ce cas il ferme sa gueule, il assume seul la responsabilité de sa plongée et il ne prévient pas le DP.

     

    Dès lors qu'il informe le DP qu'il n'a rien bu et rien mangé de la journée, ces deux éléments étant NOTOIREMENT reconnus comme étant des facteurs de risque, il faut s'attendre à ce que le DP refuse.

     

    Et que des moniteurs aux Maldives plongent en faisant le ramadan n'est pas un argument. Partout dans le monde des gens sont obligés de se mettre en danger pour gagner leur pain, y compris en France et dans le milieu de la plongée.

    Quand un moniteur maldivien coince et se retrouve en fauteuil roulant, on ne vous envoie pas de faire-part.

    Il y a aussi des pêcheurs d’holothuries en bouteille dans le coin, et ça cartonne sévère.

     

     

    Pour le N3 en question, la plongée c'est une activité de loisir, pas une obligation.

     

     

    et quand on écrit ça :

     

    C'est quoi ce sujet encore. Je n'arrive pas à comprendre qu'un groupe de DP investi par je ne sais qu'elle mission divine, peut se permettre sans être médecin de se positionner sur un tel sujet.

     

    Le ramadan est une pratique religieuse et personnelle je trouve stupide le jugement ou interprétation des autres sur ce point.

     

    Par ce genre de comportement vous stigmatiser encore une fois une religion par rapport aux autres, vous vous posez la question du jeune chez les cathos ?

     

    En tant que responsable associatif LAÏC, celui qui serait venu me voir sur ça sujet aurait du rebrousser chemin. On fait de la plongée loisir.

     

    Je considère ce jugement et cette ingérence comme une atteinte à la liberté individuelle de cette personne pratiquante. Faut vraiment avoir l'esprit tordu pour s'occuper de cela.

     

    C'est ridicule.

     

    faut pas s'étonner d'avoir des réponses sur le même ton.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    beaucoup évoquent une relation étroite entre l'état de déshydratation d'une personne avant la plongée et le risque que celui-ci soit victime d'un accident de désaturation, mais :

    déshydratation et risque d'ADD : mythe ou réalité ?

    déshydratation et diminution du risque d'ADD : info ou intox ?

     

    en tout cas la masturbation intellectuelle n'est pas un mythe.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Qui a le droit de me demande si j'ai bu avant pendant ou après la plongée.

     

    Dans le cadre pro :

    Moi, si je suis ton DP ...

    Et que tu sois N3 trimix hypo, ou MF47, JE décide en fonction de tes cernes, de tes cheveux qui poussent en dedans, de l'odeur qui ressemble étrangement au patchouli qui t'entoure, de la teinte grisâtre de ta peau, de te cuisiner un chouïa pour savoir s'il y anguille sous roche (ou serpentine sous éponge)

    Sur mon navire et dans ma boîte, je suis un autocrate déclaré et revendiqué , où même le bon dieu me vouvoie ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    C'est à dire? Quelle est ton approche dans ce cas?

     

    P.S.: Es-tu sûr que la graisse sportive réagit différement à la saturation que la graisse essoufflée?

     

    Pour les plongeurs en surpoids, c'est délicat.

    Difficile d'évaluer leur condition physique rien qu'en les regardant et pas évident non plus de dire "t'es gros ! t'as durci ton ordi ?"

     

    En général, ils ont au moins un carnet de plongée.

    Est-ce que les caractéristiques de la plongée prévue (profondeur, courant) correspondent à une plongée récemment inscrite dans le carnet ?

     

    Dans tous les cas, si on a un doute sur un plongeur quelle qu'en soit la raison, on peut toujours lui proposer une plongée d'évaluation.

     

    Et quand on connaît la personne et qu'on sait qu'elle ne pourra pas faire la plongée dans de bonnes conditions de sécurité, par ex. une profonde sur épave avec un bloc de 15 l et une conso habituelle de 25 l/mn dans des conditions faciles, il faut refuser.

    Je précise que je parle d'un exemple réel et que la personne en question a fait par la suite un gros essoufflement dans un autre club...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...