Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

La plongee, le désespoir et l'espoir


    Messages recommandés

    Merci pour vos participations amicales, la semaine qui s'est achevée a été terriblement angoissante mais le plus dur est maintenant derrière nous en terme de risque potentiel sur l'autonomie respiratoire et les complications éventuelles.

     

    J'ai passé la nuit auprès de Clément et il a passé une nuit plus apaisée. Son moral de battant reprends le dessus et nous recharge les batteries. Il s'alimente mieux ce qui ne peut qu'aider pour la suite.

     

    Nous attendons une confirmation pour son admission en centre de ré-éducation pour le 19 aout. Il va se reposer cette semaine avant d'entamer la dure ascension qu l'attends. Ce sera son Everest à lui.

     

    Vos messages nous font du bien, et ils en feront encore bien plus à Clément lorsqu'il en prendra connaissance, j'en suis convaincu. Il ne sait pas encore l'élan qui se dessine autour de lui, je garde cette ressource pour les moments difficiles qui ne manqurerons pas de survenir pendant sa longue ré-éducation.

     

    Pascal

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 129
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Je ne rajouterai rien de plus à tout ce qui a été déjà dit, et je m'y associe entièrement. Personne n'est à l'abri de ce qui vous arrive; de tout cœur avec Clément et toute sa famille.

    Mon fils qui est kiné et qui travaille dans un centre de rééducation m'a dit que cela pourra être long et difficile mais qu'à aucun moment il ne faut désespérer; il voit tous les jours des résultats surprenants. Gardez le moral.

    À bientôt pour des nouvelles, qui je l'espère seront empreintes d'optimisme. :fumeur:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Brrr fait caguer de lire ça .......:decu:

     

    Mais une fois l'émotion passée il faut se relever et aller de l'avant la vie est ainsi faite !!! ;)

     

    Allez bon courage à toi Clément des moments difficiles en perspective mais avec de la force du courage et du soutien rien n'est impossible alors bats toi !!!!

     

    Et soyez tous uni autour de lui car dans ce type de situation les conséquences pour les parents peuvent être difficile, restez soudé ...... ;)

     

    Pour finir je te laisse un adage auquel je crois beaucoup ... :

     

    " Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort " à méditer .....

     

    Laurent

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Pascal,

     

    J'ai 4 fils (35, 34, 27 et 24 ans), tous plongeurs, comme ma femme et moi-même. Certains sont prudents, d'autres moins. Il ne leur est jamais rien arrivé de grave, j'en remercie le ciel, dieu, notre ange gardien, la chance, peu importe, j'en remercie ce qui nous en préserve. J'ai peur d'imaginer ce que serait notre calvaire si quelque chose de similaire devait leur arriver.

     

    Je trouve admirable ta façon , Pascal, de commencer à vivre ce drame en remerciant tous ceux qui vous ont aidé, vous aident et vous aideront. Tu penses même à ceux qui se sentent désarmés face à votre drame et tu les aides à franchir le pas pour dire ici ce que tout ça leur inspire. Je fais parti de ceux là, je fais partie de ces gens qui ont parfois trop peur d’ouvrir une plaie déjà sévère par des mots maladroits, mal choisis et préfèrent rester en retrait. Bien sûr, c’est toi qui a raison, je le sais au fond de moi. L’empathie même maladroite peut aider à faire face au pire. Je ne te connais pas, Pascal, mais Michel,un ami à moi, te connait. J'aimerais te connaitre, tu a tout d'un type bien, solide sur qui l’on peu compter.

     

    Clément, que je ne connais pas, a eu un accident porteur de lourdes conséquences pour sa vie et celle de ses proches. J'essaie d'imaginer ce qui peut lui passer par la tête en songeant au pire, bien sûr. Les conséquences de son accident le laissent totalement dépendant sans aucune autre façon d’agir que par le verbe. C’est peut-être le plus difficile à vivre mais avec un père comme toi, sur qui il sait pouvoir compter, je suis certain qu’il se sent entre de bonnes mains.

     

    La médecine est un domaine qui m’est totalement étranger mais je sais que la volonté et le soutien des proches peuvent accomplir des miracles. Il faudra certainement très longtemps à Clément pour retrouver sa mobilité mais j’ai bon espoir que ses progrès seront étonnants, à la hauteur de son engagement pour les autres et de la qualité des gens qui l’entourent.

     

    Tous mes souhaits vous accompagnent, Clément, Pascal et tous vos proches.

     

    Amitiés,

    Christian

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour Pascal,

     

    J'ai 4 fils (35, 34, 27 et 24 ans), tous plongeurs, comme ma femme et moi-même. Certains sont prudents, d'autres moins. Il ne leur est jamais rien arrivé de grave, j'en remercie le ciel, dieu, notre ange gardien, la chance, peu importe, j'en remercie ce qui nous en préserve. J'ai peur d'imaginer ce que serait notre calvaire si quelque chose de similaire devait leur arriver.

     

    Je trouve admirable ta façon , Pascal, de commencer à vivre ce drame en remerciant tous ceux qui vous ont aidé, vous aident et vous aideront. Tu penses même à ceux qui se sentent désarmés face à votre drame et tu les aides à franchir le pas pour dire ici ce que tout ça leur inspire. Je fais parti de ceux là, je fais partie de ces gens qui ont parfois trop peur d’ouvrir une plaie déjà sévère par des mots maladroits, mal choisis et préfèrent rester en retrait. Bien sûr, c’est toi qui a raison, je le sais au fond de moi. L’empathie même maladroite peut aider à faire face au pire. Je ne te connais pas, Pascal, mais Michel,un ami à moi, te connait. J'aimerais te connaitre, tu a tout d'un type bien, solide sur qui l’on peu compter.

     

    Clément, que je ne connais pas, a eu un accident porteur de lourdes conséquences pour sa vie et celle de ses proches. J'essaie d'imaginer ce qui peut lui passer par la tête en songeant au pire, bien sûr. Les conséquences de son accident le laissent totalement dépendant sans aucune autre façon d’agir que par le verbe. C’est peut-être le plus difficile à vivre mais avec un père comme toi, sur qui il sait pouvoir compter, je suis certain qu’il se sent entre de bonnes mains.

     

    La médecine est un domaine qui m’est totalement étranger mais je sais que la volonté et le soutien des proches peuvent accomplir des miracles. Il faudra certainement très longtemps à Clément pour retrouver sa mobilité mais j’ai bon espoir que ses progrès seront étonnants, à la hauteur de son engagement pour les autres et de la qualité des gens qui l’entourent.

     

    Tous mes souhaits vous accompagnent, Clément, Pascal et tous vos proches.

     

    Amitiés,

    Christian

    Merci Christian pour ton message,

    Prendre soin de ses enfants et les préserver au mieux de nos possibiltés, quoi de plus important dans la vie. On se souhaite une bonne santé tous les ans pour le premier de l'an en famille ou entre amis, en insistant sur le fait que c'est ça qui compte le plus, tout en ne percevant pas vraiment la signification profonde de ces voeux.

    Nous sommes tous inconscients du bonheur simple et profond d'avoir une vie "normale" , jusqu'au jour ou tout bascule pour certains comme ce qui nous est arrivé.

    Et la, tout ce qui avait une importance démesurée dans un quotidien fait des petites tracasseries de la vie devient en une fraction de seconde vide de sens.

    Quelques heures plus tôt, on se serait angoissé pour des papiers ou des clefs perdus, pour une maladresse, pour une panne mécanique et tout à coup, tout ce qui nous entoure et qui a tant de place dans nos vies n'a plus aucun sens ni aucun intérêt.

    Et la on donnerait tout ce que l'on a, et tout ce que l'on pourait avoir juste pour un fils debout et en pleine possession de son corps.

    On rêve de gagner au loto, on rêve d'avoir, c'est humain et correspond à la société dans laquelle nous vivons.

    Et puis l'accident arrive et on rêve juste de retrouver ce que l'on avait deja et que l'on prenait pour définitivment acquis.

    Il se trouve par bonheur des gens comme Michel, comme toi et tant d'autres qui on l'empathie en eux, des valeurs humaines qui représentent l'essence même de la vie.

     

    Merci à tous pour votre soutien,

     

    Pascal

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    merde.

    on se passerait bien volontiers d'apprendre de telles nouvelles.

    Et c'est une dure façon pour vous de redécouvrir les vraies valeurs.

    de tout coeur avec vous dans la découverte d'une nouvelle vie.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Hello Pascal,

     

    Tu as toute mon admiration pour ton attitude ; pour ma part j'ai toujours dis dit qu'il ne servait à rien de se taper la tête contre le mur, ça n'apporte que des bosses ;) et tu es vraiment très positif...c'est le plus important pour ton fils

     

    J'en sais quelque chose, je suis presque paraplégique (il me reste un peu de motricité) mais j'ai découverts la plongée avec mon handicap. Je plonge aussi avec des personnes en chaise roulante

     

    Tout ceci pour te dire qu'en toute connaissance de cause, ce qui manque à la majorité des "accidentés de la vie" c'est le manque de perspectives et d'encadrement.

     

    D’où ton importance ; je sais que tu ne baisseras jamais les bras mais soit patient, souvent plusieurs années sont nécessaires pour retrouver ses marques.

     

    Bien à vous tous,

     

    Eddy

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Hello Pascal,

     

    Tu as toute mon admiration pour ton attitude ; pour ma part

     

    J'en sais quelque chose, je suis presque paraplégique (il me reste un peu de motricité) mais j'ai découverts la plongée avec mon handicap. Je plonge aussi avec des personnes en chaise roulante

     

     

     

    Eddy

    Et je confirme qu'EDDY(que je salue;)) plonge(nous avons plongé ensemble à NEMO dans le cadre d'une sortie forum.com en mars2012) .En plus il connaît les combines à NEMO pour éviter "la masse" ...de plongeurs.

    Je souhaite beaucoup de courage et de force à Clément et à ses proches.

    Stéphane

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'en sais quelque chose, je suis presque paraplégique (il me reste un peu de motricité) mais j'ai découverts la plongée avec mon handicap. Je plonge aussi avec des personnes en chaise roulante

     

    Eddy, Pascal, je me permets une petite digression sur le sujet, et pour en avoir débattu avec nombre de collègues pros, je peux mettre en avant "sous mon nom" ce qui nous trotte à beaucoup dans le cibouleau. Je vais donc utiliser la première personne du singulier, mais comprenez que je suis loin d'être un cas isolé :

    Dans ma structure, nous ne sommes pas équipés/outillés/adaptés (rayez les mentions inutiles) à la plongée handi, mais il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions. Ma doudou et moi (et par la bande, une foultitude de collègues) sommes tout à fait disposés à tout faire pour accueillir des plongeurs en situation de handicap. Nous n'offrirons pas de magnifiques installations, et ce seront plus des solutions "bout de ficelles", bidouilles, mais nous sommes prêts à nous mettre en quatre à à nous casser le coquillard pour pouvoir faire plonger un gazier qu'a pas eu la chance de rester "dans la norme"

    Il y a des structures qui ont pu s'équiper pour accueillir ce qu'on appelle pudiquement un "public spécifique", d'autres qui n'ont que leur bonne volonté et des moyens roots. Mais les deux cumulées laissent un bel échantillon de possibilités.

    Pascal, je souhaite de tout cœur que ton petit récupère tous ses moyens, Eddy, je ne peux que t'exprimer mon admiration.

    A travers ce que j'ai tenté d'exprimer, comprenez que vous n'êtes pas seuls, et qu'il y a plein de mercantis qui vous prendront comme vous êtes, par simple fraternité, et qui se mettront en quatre pour vous donner les plus beaux plaisirs possibles.

    Pour d'éventuels pisses-vinaigre qui seraient tentés de penser "pub", et je prie la modo de laisser in extenso mes propos, je leur dit "allez vous faire foutre, vous pigez rien à rien".

    J'ai dit.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Caval87, bien cool cette attitude aussi, je crois que la générosité du plongeur n'est plus à démontrer, et qu'au delà du simple soutien, Pascal ou Clément, si vous avez besoin, postez et je suis certain que beaucoup répondrons favorablement moi le premier si c'est dans mes cordes.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Dans ma structure, nous ne sommes pas équipés/outillés/adaptés (rayez les mentions inutiles) à la plongée handi, mais il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions. Ma doudou et moi (et par la bande, une foultitude de collègues) sommes tout à fait disposés à tout faire pour accueillir des plongeurs en situation de handicap. Nous n'offrirons pas de magnifiques installations, et ce seront plus des solutions "bout de ficelles", bidouilles, mais nous sommes prêts à nous mettre en quatre...

    Il y a des structures qui ont pu s'équiper pour accueillir ce qu'on appelle pudiquement un "public spécifique", d'autres qui n'ont que leur bonne volonté et des moyens roots. Mais les deux cumulées laissent un bel échantillon de possibilités.

    Pascal, je souhaite de tout cœur que ton petit récupère tous ses moyens

    A travers ce que j'ai tenté d'exprimer, comprenez que vous n'êtes pas seuls, et qu'il y a plein de mercantis qui vous prendront comme vous êtes, par simple fraternité, et qui se mettront en quatre pour vous donner les plus beaux plaisirs possibles.

    J'ai dit.

     

    Merci a toi.

     

    J'ai eu la chance de faire qq croisières plongée dont une avec F—P Langlois (que je salue au passage) et qui est un exemple.

     

    Tu serais sans doute étonné de la modestie de la demande d'une personne a mobilité réduite.

     

    Pour ma part je préviens simplement que ne pouvant porter bouteille et Gillet, j'ai besoin d'aide tant a la mise a l'eau qu'a la remontée. Pas d'autres «passe droit». Je parle franchement de mes handicaps dès le début avec qui le veut pour que le binôme sache ce que je suis.

     

    Mais ne nous éloignons pas du Post original.

     

    J'etais indépendant, chef d'entreprise lorsque ma vie a basculé a 37 ans ; je me suis retrouvé partiellement paraplégie. Il y a 13 ans de cela et personne n'etait en mesure de me dire qu'il existait une vie et des activités après la claque.

     

    Il m'a fallût plus de deux ans pour digérer et accepter (mes enfants alors ages de 11 et 13 ans m'ont donnés la motivation) ; ils avaient besoin d'un exemple, pas d'une personne négative.

     

    Pour Pascal c'est l'inverse et son implication est bien plus importante. Il le sait et a besoin de notre soutien et d'être rassuré.

     

    Aussi, Pascal, quand tu liras ceci il faut que tu comprennes que tu vas mener un combat de longue durée... et tu y arriveras, je le sens.

     

    Je comprends que ce qui t'importe a l'heure actuelle est l'evolution journalière mais si je peux te donner un conseil ce serait de ne pas diriger mais de guider... a son rytme a lui

     

    Eddy

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une pensée pour vous pascal..... Tout à déjà été dit.... Courage , persévérance, ecoute, partage.....et pourtant ça me parait si difficile.....

    Comment clément à t îles se les journées passées? Il est tjrs prévu une mutation de service le 19?

    Quelques mots pour sa maman aussi....

    Soyez forts, courageux...... Toutes nos pensées vous accompagnent dans cette " nouvelle" vie ..... :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Hello Pascal,

     

    Tu as toute mon admiration pour ton attitude ; pour ma part j'ai toujours dis dit qu'il ne servait à rien de se taper la tête contre le mur, ça n'apporte que des bosses ;) et tu es vraiment très positif...c'est le plus important pour ton fils

     

    J'en sais quelque chose, je suis presque paraplégique (il me reste un peu de motricité) mais j'ai découverts la plongée avec mon handicap. Je plonge aussi avec des personnes en chaise roulante

     

    Tout ceci pour te dire qu'en toute connaissance de cause, ce qui manque à la majorité des "accidentés de la vie" c'est le manque de perspectives et d'encadrement.

     

    D’où ton importance ; je sais que tu ne baisseras jamais les bras mais soit patient, souvent plusieurs années sont nécessaires pour retrouver ses marques.

     

    Bien à vous tous,

     

    Eddy

     

    Salut Eddy,

     

    Le courage de Clément comme celui des accidentés de la vie comme toi me remplissent d'admirations. Clément replongera un jour, seuls les moyens à mettre en oeuvre seront à adapter et je ferais tout le nécessairte dans ce sens.

    Clément rêve dans un premier temps de récupérer une motricité des doigts ainsi qu'une musculature lui permettant une station assise. et pour le reste... qui sait?

     

    Merci pour les encouragements de chacun, Clément entrera en rééducation demain et cela marquera le début d'une nouvelle étape.

     

    Pascal

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Dans ma structure, nous ne sommes pas équipés/outillés/adaptés (rayez les mentions inutiles) à la plongée handi, mais il n'y a pas de problèmes, il n'y a que des solutions. Ma doudou et moi (et par la bande, une foultitude de collègues) sommes tout à fait disposés à tout faire pour accueillir des plongeurs en situation de handicap. Nous n'offrirons pas de magnifiques installations, et ce seront plus des solutions "bout de ficelles", bidouilles, mais nous sommes prêts à nous mettre en quatre à à nous casser le coquillard pour pouvoir faire plonger un gazier qu'a pas eu la chance de rester "dans la norme"

    Salut,

     

    Merci pour ta digrétion qui certes est prématurée dans notre cas mais peut servir d'autres parcourant ce fil.

    Ce serar avec plaisir que nous fairons appel à des gens comme toi, pleins de bonne volonté et prêts à faire l'impossible comme tu l'a si bien mentionné dés que Clément en aura la possibilité.

     

    Pascal

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...