Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
JClem

La plongee, le désespoir et l'espoir

    Messages recommandés

    En ce qui concerne les moyens/infrastructures pour la plongée handi sur le lac d'Annecy il y a ce qu'il faut...

    Toute les années des formations de moniteur handi ont lieux.

    Et plusieurs plongeurs a mobilité réduite pratique.

    (Pour plus d'info contacter: Jean-Luc Bertoncello ou le CODEP74)

     

    Salut,

     

    Bien que cela soit également prématuré, merci pour l'info!

     

    Pascal

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Une pensée pour vous pascal..... Tout à déjà été dit.... Courage , persévérance, ecoute, partage.....et pourtant ça me parait si difficile.....

    Comment clément à t îles se les journées passées? Il est tjrs prévu une mutation de service le 19?

    Quelques mots pour sa maman aussi....

    Soyez forts, courageux...... Toutes nos pensées vous accompagnent dans cette " nouvelle" vie ..... :)

     

    Salut,

     

    Le moral de Clément reste bon et son courge me rempli d'admiration. Il souffre d'une infection urinaire qui lui complique la vie depuis quelques jours et le fièvre est toujours présente malgrè les antibiotiques pris depuis le 15. Les douleurs cervicales sont également souvent présente et assombrissent par moments son horizon.

    Il sera transféré demain lundi 19 à 13H00vers son cetre de rééducation, il lui faudra beaucoup de force et de patience.

     

    Pascal

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Pascal,

    merci pour ces retours, je souhaite le meilleur rétablissement pour ton fils.

     

    une petite lueur d'espoir, j'espère :

    le cas d'un ami plongeur qui, il y a plusieurs années de cela, avait plongé du ponton d'un bateau lors d'une croisière.

    Comme pour ton fils, il y avait peu d'eau, il s'est littéralement planté la tête dans l'eau, fracture cervicale, il a perdu l'usage de tous ses membres.

    Il a failli mourir noyé, ne pouvant plus bouger, jusqu'au moment où l'un de ses amis, pensant d'abord qu'il jouait, a sauté pour le sortir de l'eau.

    Il a passé de longs jours à l'hôpital, demandant à ses amis de l'achever (ce sont ses mots), car il ne supportait pas de se voir ainsi, incapable de le faire lui-même.

    Mais il était entouré de sa famille et de ses amis, cela a été le moteur pour qu'il reprenne goût à la vie.

     

    La rééducation a été longue, mais aujourd'hui, il a retrouvé l'usage complet de ses membres : il plonge (il est N4-E2), il surfe l'hiver, il conduit une grosse moto, il a une vie parfaitement normale. Rien ne permet de savoir qu'il a été un jour cloué dans un lit, tétraplégique.

    Moi-même, je n'ai appris cette histoire qu'il y a deux ans, en évoquant nos accidents bêtes, pour lesquels nous avons eu de la chance.

     

    J'espère sincèrement que l'issue de cette histoire sera identique pour Clément.

    Vous devez absolument garder cet espoir pour porter le moral de votre fils.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'espère sincèrement que l'issue de cette histoire sera identique pour Clément..

     

    Tu as raison de le souligner, nous avons globalement un ressenti catastrophique, ,mais c'est encore trop tôt pour envisager quoi que ce soit.

    Des issues d’espoir comme celle que tu narres sont 1000 fois préférables à nos conjectures à la con.

    Y'a pas de raisons que ça marche pas pour Clément si ça a marché pour d'autres !

    Quelles sont les dernières nouvelles Pascal ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonsoir ,

     

    je me joint à vous pour exprimer tous mes vœux de rétablissement à Clément après ce tragique accident. Cela me touche d'autant plus que je suis en médecine, comme lui. J'ai décidé de prendre un autre chemin à la rentrée pour ma part...lui ne l'a pas décidé. Je ne lui souhaite que le meilleur, pouvoir reprendre ses études ainsi que de pouvoir un jour retremper ses palmes partout où il le souhaite.

     

    Bon courage aussi à votre famille dans les moments difficiles, qui , je l'espère, seront moins nombreux que les moments heureux.

     

    Je resterai attentif à ce fil pour suivre les nouvelles avancées, les progrès de la rééducation :)

     

    Sam.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour à Vous Pascal et Clem

     

    Je viens de voir ce message avec tout ce qu'il a de poignant et de violence qui ramène à la réalité.

     

    Je ne peux pas grand chose si ce n'est apporter mon soutient morale et souhaiter que tout s'arrange pour le mieux.

     

    Surtout ne vous découragez pas et soyez patient

     

    ( je sais c'est facile à dire, mais vouloir bruler les étapes c'est le meilleur moyen de se vautrer je suis passé par là ;), a vouloir courir avant de réapprendre à marcher, la réalité vous rappelle violemment que ça ne fonctionnement comme ça et du coup on à plus l'impression de patiner dans la semoule sans avancer :) )

     

    Eric :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je viens de lire votre poignant récit. Beaucoup de courage à vous tous. Celà va être long mais je suis sur que Clément qui est de la trempe des battants va se relever.

     

    Votre histoire me rappelle étrangement l'accident de rugby d'un très bon copain, celui ci est resté un an en rééducation à la tour de Gassie sur Bordeaux, mais il à retrouvé une vie normale au prix de très gros efforts et d'un soutien sans faille de ses proches et à l'époque de la comunauté du rugby.

     

     

    Salut,

     

    Le moral de Clément reste bon et son courge me rempli d'admiration. Il souffre d'une infection urinaire qui lui complique la vie depuis quelques jours et le fièvre est toujours présente malgrè les antibiotiques pris depuis le 15. Les douleurs cervicales sont également souvent présente et assombrissent par moments son horizon.

    Il sera transféré demain lundi 19 à 13H00vers son cetre de rééducation, il lui faudra beaucoup de force et de patience.

     

    Pascal

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Quelques nouvelles de Clément qui est sorti lundi de l'unité de soin continu comme prévu pour se rendre à la clinique pour entamer sa longue route vers la rééducation.

    Il a pris possession de son nouvel espace de vie et fait connaissance avec l'équipe soignante qui est formidable.

    La prise en charge par l'ergothérapeute a permis une adaptation immédiate de son environnement au lit pour permettre d'appeler si besoin et de commander les principaux éléments de sa chambre.

    Mercredi a été la journée de la première mise au fauteuil et première sortie dans le parc, 1/2 heure seulement et avec un fauteuil non encore adapté à ses capacités, il faudra encore plusieurs séances avec l'ergothérapeute avant que celui-ci soit bien adapté.

    Hier, Clément est resté 3H au fauteuil et il a fait sa première séance de kiné dans la salle.

    C'est trés fatigué qu'il a fini sa journée.

     

    Pascal

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Courage !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Effectivement cette première journée a dû être éprouvante pour toi, Clément.

    Voir tout ce qui est mis en œuvre pour t'aider à gagner un peu d'autonomie est encourageant...

    Je te souhaite,beaucoup de courage et de persévérance...ainsi qu'à toute ta famille...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J’arrive tard dans ce fil, qui me touche particulièrement parce qu’outre le fait d’avoir 3 grands enfants, et 3 petits-enfants tout disposés à rechercher quelles mauvaises surprises nous faire, j’ai passé ma vie comme neurologue, y compris en centre de réadaptation, et j’ai donc connu et suivi plusieurs accidents de ce type. Il n’y a pas deux évolutions similaires, et ceux qui ont dit qu’il fallait garder espoir ont tout-à-fait raison, il est beaucoup trop tôt pour se résigner.

    Le point sur lequel je me permets d’insister de par mon expérience, c’est l’importance du temps, et de la patience, même si c’est un mot qu’on n’aime guère à l’âge de Clément. Les récupérations neurologiques peuvent être longues à démarrer, les progrès imperceptibles pendant des mois… et une partie des non-récupérations s’avère liée au découragement, du patient d’abord, mais aussi parfois des soignants et médecins, d’autant que la Sécu a tendance à vouloir raccourcir les soins parfois sur des motifs peu clairs, surtout après la sortie du centre. Il faut garder en mémoire, et le dire (plus tard, lorsque ce sera utile) au «.petit.», qu’on peut continuer à récupérer deux, trois, voire quatre ans après!

    Sans compter que nous sommes en plein bouleversements dans les traitements, et qu’entre greffes et exo-squelettes de réadaptation, l’espoir n’a jamais été aussi ouvert.

    Alors oui, le maître-mot, c’est bien «.courage.», pour Clément et pour tous ceux qui l’entourent. Nous pensons très fort à vous.

     

    Philippe

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Mr Jean,

     

    Vous ne me connaissez pas mais Clément me connait. Je suis Mathieu Monfils. Clément et ses amis me surnommaient gentiment "Le Belge". Je connais Clément depuis 3 ans maintenant. Comme je vis en Belgique je ne le vois que rarement mais c'est avec plaisir que je l'ai revu l'année dernière.

     

    J'ai été vraiment désolé d'apprendre, par un ami commun, ce qui est arrivé à Clément. Mais je me réjouis de voir, de par ce forum et de par les nouvelles que je prends régulièrement, que son état évolue quand même un petit peu... Je lui souhaite de pouvoir récupérer un maximum de ses capacités.

     

    Je ne suis pas un adepte de la plongée, je me suis juste inscrit ici pour pouvoir laisser ce petit message à Clément. Car je me doute qu'il ne doit pas aller fréquemment sur Facebook. Or ici, à ce que je peux lire, je sais qu'il lira ce message.

     

    Je ne viens pas voir Clément à Grenoble, car je préfère laisser la place à sa famille et à ses amis vraiment proches. Mais je pense souvent à lui, et je lui envoie tous mes encouragements et mes pensées positives.

     

    A bientôt Clément ! Et garde courage !

     

    Mathieu

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis en vacance en Ardèche .... Sr les bords des gorges des gamins s'élancent dans le vide...... Pour sauter dans l'eau......

    Inévitablement je pense a clément .....

    J'espère qu'il garde un bon moral.....accroche toi hein :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Clément .

    La rééducation commence , je vois que les choses sont menées tambour battant. Et c'est bien ce qui te faut d'après ce que l'on comprend de ton caractère. Je sais que tu n'es pas prêt à vivre les choses comme un constat pour ce qui est à prendre que comme une étape. Notre passion demande une recherche constante dans le perfectionnement et la remise en question, tu es dans un tout autre domaine en pays de connaissance. Je ne peux sûrement pas soupçonner les difficultés que tu rencontres , mais si essayer et penser à toi, peux t'accompagner, sache que je le fais.

    A bientôt après l'orage.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pascal

     

    Quelque mots pour te dire que tu rentre de plein front dans la vie de beaucoup de parents d'enfants " différents " . Il y a une philosophie que j'applique depuis très longtemps ( 12 ans depuis dimanche ) avec mon fils autiste .

    Apprécie chaque progrès même minime, voie toujours le verre a moitié plein, montre lui les petit plaisirs de la vie que nous ne voyons plus ( le ciel bleu, un rayon de soleil etc.)

    Arrive a respecter ses silences ses chagrins et ses colères elles sont légitimes et dès qu'il sera en capacité aider le a remonter la pente .

    Son chemin sera long douloureux et très fatiguant.

    Soyez entourant mais sachez vous préserver aussi c'est obligatoire pour durer !n'hésitez pas a communiquer avec l'équipe soignante

    Puis Carpe Diem

     

    Audrey

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...