Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Assurances et plongée solitaire


abyssien

Recommended Posts

En dehors de réglementations locales (lac du Bourget par exemple), rien n'interdit la plongée solitaire. De même, en France, rien n'oblige a plonger en structure. L'engagement de la RP en plongée HS pourra être réalisé (yanneric tu me corriges si je dis une bêtise) si il y a une faute intentionnelle, c'est à dire notamment si on utilise la plongée comme arme par destination (exemple extrême). Mais ce n'est plus un problème de plongée.

Personnellement je milite depuis longtemps pour la pratique autonome par petits groupe munis des agres indispensables pour une sécurisation basique (O2, bouée de surface, bloc de secours), avec un passage périodique par une structure de formation pour un rafraîchissement des gestes de sécurité .

Cela permet aux gens de plonger HS dans de bonnes conditions, tout en préservant de bonnes conditions de sécurité dans la pratique.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 88
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

de rien :)

 

ce qu'il faut comprendre, comme nous le savons tous mais ne l'exprimons pas forcément de manière intelligible, c'est que ce n'est pas parce que le code du sport n'a pas vocation à s'appliquer hors structure que la plongée HS permet de faire n'importe quoi, ce n'est pas une "zone de non droit", mais les règles applicables ne sont pas les mêmes qu'en structure.

 

Alors je sais que certains (IN, moniteurs, professionnels de la formation etc.) diront que c'est de la sémantiques, et camperont sur la position du "tu savais tu es responsable", mais cette réflexion démontre leur méconnaissance du droit, car l'application de certaines règles gouverne le droit de la preuve du demandeur à la procédure qui est le premier pas, et le plus important, sur le chemin de l'indemnisation du préjudice. :demon:

 

De plus, je considère que les raccourcis pris par ces mêmes personnes sous prétexte d'une vulgarisation à outrance tend à être contre productif en terme d'éducation des plongeurs.

 

En effet, avoir une connaissance correcte de ses droits et obligations dans des situations déterminées permet à chacun de prendre ses responsabilités, de refuser d'en supporter, et de préparer sa plongée en conséquence.

 

La maîtrise d'un savoir doit se partager et ne doit pas être un moyen d'imposer son pouvoir :non:

 

@+

 

Yann

 

 

merci Yann :chinois:

Link to comment
Share on other sites

En tout cas tout cela est bien intéressant,je trouve grace à vous des liens que je ne connaissais pas, merci Christophe et Yann pour vos coms.

merci à Raie pour la mention "quote" je ne suis pas trop famillier avec le site.

 

 

je suis désolé d'avoir été maladroit dans mes explications.

 

Je suis content que tu aies pu avoir des réponses satisfaisantes (et exactes) aux questions que tu posais.

 

L'inconvenient de la vulgarisation, surtout quand elle est poussée, c'est qu'elle entraine une alteration de la réponse.

Plus on simplifie, moins on a de chances d'etre précis et exacts.

 

@ Phil (Kiloas) : en droit, c'est l'auteur du préjudice qui est poursuivi.

La Justice doit donc montrer que le plongeur a agit pour nuire (ou n'a pas agit (la non assistance à personne en danger), pour poursuivre.

C'est pour cela que plus haut, je disais que le Code Pénal s'appliquait en hors structure (et pas le CDS).

 

Où je ferai tres attention, en HS, c'est à la majorité : un mineur, s'il cartonne.... ce sera difficile pour le majeur de se défendre.

Par contre, un plongeur, qui pratique, qui a de l’expérience... Personne ne lui met une arme sur la tempe pour aller plonger. Personne ne lui impose de ne pas remonter (si par exemple, le binôme poursuit vers un fond insondable) ou personne ne l’empêche de s’arrêter à ce niveau (de profondeur)...

Plus haut, j'ai donné un lien dont les premieres phrases commencent par :

 

 

 

une divergence de points de vue m'oppose à un forumeur ;

la question :

qui est responsable d'un accident hors structure ?

- le plus capé

- il fallait respecter les prérogatives/ l'arreté de 1998 réécrit dans le code du sport

- celui qui a survecu

- l'auteur de l'accident

 

comment fonctionne le juge ? sur quoi s'appuie t il ? les textes (lesquels)

 

et dans le cas ou des plongeurs de niveaux différents font une profonde ?? et que ça cartonne, toujours hors structure

 

 

 

 

on y trouve une excellente analyse de Yann (déjà) :top:

Link to comment
Share on other sites

d

La maîtrise d'un savoir doit se partager et ne doit pas être un moyen d'imposer son pouvoir :non:

@+

Yann

 

Bien d'accord avec toi mais face a des professionnels j'ai toujours entendu un discours de mise en garde...

Comme si on essayait de faire peur afin de dissuader.

Même discours pour l'entretien du matériel : réviser ses détendeurs, c'est dangereux!

Comme les professionnels sont "des sachants", bien souvent on écoute sagement.

Avec un peu de recul je trouve cela assez logique :

Un pro n'a aucun intérêt a ce qu'un plongeur plonge hors structure, un commerçant n'a aucun intérêt a ce qu'un plongeur entretienne son matériel...

Link to comment
Share on other sites

Un professionnel ne peut tenir qu'un discours en phase avec ses obligations en matière de prévention du risque, faute de quoi on pourrait le lui reprocher en cas de probleme. Maintenant réfléchis au contenu de mon post 65 et tu verras que les professionnels ne sont pas forcément perdants au fait que les gens plongent hors structure (pour peu que l'on ne conçoive pas la pratique hors structure comme une occasion systématique de transgresser les règles élémentaires de prudence, il existe une Plongee Hors structure familiale sans prise de risque).

Link to comment
Share on other sites

Maintenant réfléchis au contenu de mon post 65 et tu verras que les professionnels ne sont pas forcément perdants au fait que les gens plongent hors structure

 

J'ai beau réfléchir je ne comprends pas tes propos.

Un plongeur qui plonge HS c'est un client de moins et bien souvent plus quand les copains suivent ;).

Link to comment
Share on other sites

C'est plutôt sage de refaire des séances de débourrage. :top:

 

Après le sujet fait quand même référence a la plongée en solo pour recadrer un peu. Bon ok, on s'en est pas mal éloigné depuis le début ;).

En y repensant au début, c'est vrai tu plonges HS et tu respectes "le code" a la lettre et puis avec le temps tu dépasses tes prérogatives ou celle de ton binome, puis tu plonges avec les copains mais en solo (a vue mais en solo), le binôme n'est pas dispo alors tu plonges en solo, puis tu plonges en solo profond en acceptant le risque car on aura beau dire, même en doublant le matériel plus on va profond et plus le risque augmente et dans le cas d'un incident/accident on ne peut compter que sur soi même.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

un échange de mails avec l'assurance Lafont dont la réponse arrive seulement aujourd'hui.

 

Ma question:

Bonjour ,

 

Une question concernant le contrat d'assurance ci dessous établit en

relation avec vous et le cabinet Laffont.

 

http://www.cabinet-lafont.com/accueil/Tarifs_saison_2012_2013.pdf

 

1 ° Nous voyons en bas dernière ligne que le contrat couvre la plongée

hors structure

2 ° En haut de cette même colonne il est noté " Assurance plongée et

activités de la FFESSM "

 

Ma question est la suivante: la plongée hors structure n'étant pas une

activité de la FFESSM, cela veut-il dire qu'il faut organiser cette

pratique hors structure en règle avec l'arrêté de 98 et le code du sport

2012?

C'est à dire que chacun doit respecter les prérogatives qu'il aurait en

structure en fonction de son niveau ,et avoir le matériel mentionné (

oxygène,double sortie pour les encadrant etc..) ?

 

 

 

La réponse:

 

Bonjour,

 

Nous faisons suite à votre demande relative à la plongée hors structure fédérale.

 

Les garanties du contrat Responsabilité Civile et Individuelle Accident (si souscription du licencié) sont étendues à la pratique hors structure fédérale dès lors, bien entendu, que les prérogatives de la FFESSM sont respectées.

 

Souhaitant avoir répondu à votre attente et restant à votre disposition,

 

Bien cordialement

 

Marie-Josée ROULEAU / Directrice Commerciale

Cabinet Lafont Assurances

Zone d'Activités Mixte du Moulinas

2, rue du Moulinas - 66330 CABESTANY

Tél: +33(0)4 68 35 22 26 - Fax +33(0)4 68 35 11 05

e-mail: [email protected]

Immatriculation Orias N° 07 012 597

 

 

C'est pas pour jeter de l'huile sur le feu mais c'est ce que j'avais voulu exprimer avec la phrase " c'est de la plongée hors structure mais dans le cadre fédé"

qui avait suscitée temps de moqueries !!

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.