Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Conseils pour débuter en recycleur ?


Recommended Posts

Bonjour à tous,

 

Bon ben voilà, je me lance : le recycleur m'attire fortement depuis que j'ai fait un baptême l'an dernier en Polynésie (Submatix SMS100) – quel pied ce silence ! - :top:. Je compte bien poursuivre l'expérience et m'orienter à terme vers une formation adaptée, plutôt en France (mais rien contre ailleurs si ce n'est le coût plus élevé j'imagine). J'aimerais donc avoir vos avis éclairés sur le choix à la fois du cursus, des formateurs/structures de formation les plus sérieux(ses) – en MP pour ne froisser personne :nerveux: - et si possible sur le choix d'un matériel, car la qualif est, je crois, à part un tronc commun, spécifique à un recycleur particulier : je ne souhaite pas multiplier autant de fois le coût d'une formation qu'il y a de recycleurs sur le marché ... :tromaran:

 

Mon objectif est la bio et photo-vidéo amateur, nette prédilection pour les mers chaudes, là où on en prend plein la vue dans la zone des 0-30, mon trip étant d'être au plus près de la faune, limite contemplatif ... Pas d'attirance particulière pour des profondes. Je ne sais pas si je pourrai pratiquer régulièrement ensuite, n'étant pas en bord de mer (en plus de la difficulté de trouver des structures qui acceptent facilement les recycleux). Voyage une fois/an en moyenne, le reste du temps en France plus souvent à l'occasion des week-ends prolongés des beaux jours. Pour l'instant, dans mon petit club de l'intérieur, je suis seul à vouloir m'orienter sur le recycleur (pas vraiment de personnes intéressées hélas … :decu: . Pour finir, je suis N3 tout neuf, environ 150 ploufs (mer uniquement, pas de lac), Nitrox de base, club des quinquas sédentaires donc à vocation prudence et pas j'me la pète ... :rolleyes:

 

Etant parfaitement ignare dans le domaine des recycleurs, je me documente un peu sur Internet (malgré quelquefois des infos pas toutes fraîches) et en lisant l'ouvrage de François Brun et Pascal Bernabé sur le guide de la plongée Tek. Mais il est difficile quand même de se faire une idée par rapport à mes attentes quand on est totalement novice. L'idéal serait d'essayer après la formation tronc commun mais avant celle liée à la machine elle-même mais en pratique, je ne vois pas comment. Un e-CCR me tenterait bien en me concentrant sur les prises de vues (compatibles avec le HUD ?), mais la multiplication des sources potentielles de défaillance et le rapport nbre de plongées/coût d'entretien/réapprentissage me font un peu douter …

 

En cursus fédé CCR dans le Manuel de Formation, je ne vois qu'une qualif Inspiration Vision. Pourquoi celui-ci plus qu'un autre ? Je suppose qu'il existe un choix plus large de recycleurs dans d'autres écoles (TDI, IANTD …) ?

 

Merci de me faire profiter de vos retours d'expérience, peut-être aussi m'aider à me poser les bonnes questions qui pourraient modérer mon enthousiasme notamment sur du matériel qui ne serait pas adapté à mes besoins. D'ailleurs, bien qu'on m'ait dit que le SCR était en perte de vitesse car moins polyvalent, je me demande s'il ne pourrait pas me convenir (en plus pas besoin de passer par la case Nitrox avancé), mais bon … il fait des bulles, lui … :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 231
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

:eek::eek: Passer au recycleur? Mais tu n'y penses pas malheureux!!!

tu vas y laisser pas un oeil ni un bras, mais les deux bras ET les deux yeux.

Et pis tes binômes auront la trouille de plonger avec toi

et pis va te falloir un nouvel ordi

et pis va te falloir un bail out

et pis va falloir réapprendre la déco, la flottabilité

et pis tu vas d'abord être limité par ton diluant air, puis avoir envie de te mettre à l'hélium

et pis ta femme va gueuler parce que dans le garage il n'y aura plus un centimètre carré qui ne soit pas dédié à ton matos

et pis si tu t'es pas mis à l'étanche, tu vas en avoir envie d'une, pour pouvoir te faire des ploufs deux fois plus longs que ceux que tu faisais en ouvert

et pis tu vas te retrouver à passer tes soirées à éplucher les forums: celui-ci, mais aussi rebreather world, ccr explorer, ufp plongée, pour ne citer qu'eux...

et pis tu vas tout le temps être en train de vouloir bricoler, voire devoir réparer un truc dessus (même si c'est un meg, hein, faut pas croire)

et pis tu vas vouloir une machine CE, avec tel type de faux poumons, tel truc, tel machin, et tu vas pas trouver, alors çà finira à plouf plouf

et pis tu vas vouloir un booster, ton oxy, pour pas passer au magasin/club toutes les deux plongées

 

et pis tu vas être tenté de changer de bagnole pour pouvoir trimballer tout ton bazar en vacances

 

et pis tu vas être tenté de plonger tout seul, parce que de toute façon tes binômes en OC, tu sais bien qu'ils ne connaîtront pas les assistances

 

Crois-en un gars qui avait exactement la même reflexion que toi il y a un an et qui a franchi le pas...

 

 

 

 

 

 

 

 

FONCE!!!

:froglol:

 

ah, oui, pour répondre à tes questions,

-en effet le SCR, oublie.

-"les mCCR sont plus sécuritaires que les eCCR"= c'est documenté, c'est une connerie.

-faut être honnête, avec un CCR, on te regarde quand même d'un drôle d'oeil. Choisir une machine ubiquitaire et CE, çà veut pas dire que ce soit la meilleure, mais çà t'aidera quand même à te faire accepter

 

du coup, en ce qui me concerne, çà a été le Quantum de submatix, et j'en suis super content. Je pense que les machines d'APD, le rEvo et le Meg sont les autres "poids lourds". Enfin, ce qui est troublant, c'est le nombre de Sentinel en vente d'occase... ceci dit, tu as un ou deux membres du forum, dont f12bof, qui t'en parleront mieux que moi :)

Link to comment
Share on other sites

Je remets ici une partie de la réponse que je t'ai fait en MP histoire de partager ma démarche :

 

Je plonge depuis plus d'un an en recycleur. C'est un Submatix eCCR 100 SMS.

 

J'ai choisi ce recycleur pour les raisons suivantes :

- Je l'ai apprécié lors du baptême

- il est CE (je plonge principalement en structure)

- il est léger (je suis parti aux saintes avec, blocs compris)

- il est "rustique", facile à démonter, remonter, entretenir

 

Je suis le seul recycleux dans mes clubs et je plonge la plupart du temps avec des plongeurs en ouvert mais je me fais plaisir...

 

A choisir maintenant, je prendrais peut-être le mini quantum (à voir s'il n'est pas trop petit pour mon gabarit). Mais à l'époque il n'était pas encore CE.

 

Sur les machines Submatix, il existe des cursus TDI, CMAS et FSGT.

 

Je n'ai pas tester d'autre machine donc je ne pourrais pas comparer à l'utilisation. Mais j'ai plongé parfois en compagnie d'Insiration/Evolution et de Revo, je ne regrette pas mon choix.

 

Mais chacun te dira que sa machine est la meilleure ;). Je sais que ce n'est pas vrai pour la mienne (c'est quoi "la meilleure" ??) mais elle correspond à mon cahier des charges.

Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Je ne vais pas plaider pour une machine, je ne serais pas objectif ;)

 

Mais a mon avis pour choisir sa machine, il faut se définir un cahier des charges très précis.

Un recycleur est un ensemble de compromis, de choix du constructeur... à toi de trouver la machine qui correspond aux choix que tu aurais fait.

Pas toujours évident, c'est là ou le passage par quelques essais peut aider.

Il est possible de faire des baptèmes améliorés qui te donneront déjà une bonne idée des capacités, des points forts et des points faible des différentes machines.

 

A+

Tybo

Link to comment
Share on other sites

Merci déjà pour ces réponses qui me confortent dans mon désir de continuer dans la voie CCR, truffée de plein d'inconnues pour l'instant (mention spéciale à le parpaing pour m'avoir mis les boules aux niveaux financier et intendance :froglol: ...) et forcément beaucoup de choses à réapprendre, notamment flottabilité et d'autres réflexes liés à la sécu ...

 

Etant nul dans le domaine de ces formidables machines, mon cahier des charges est forcément imprécis, disons que je recherche quelque chose de léger (tout est relatif), pas trop compliqué à se prendre la tête (mais tout en acceptant la rigueur d'utilisation bien plus importante qu'en CO) pour me faire plaisir dans la zone 0-30 en photo/vidéo sur des plongées non engagées, donc en restant en diluant air si j'ai bien compris. Et bien entendu, en privilégiant la sécu avant tout, ayant entendu des vertes et des pas mûres susceptibles d'en refroidir plus d'un ...

 

Ce que j'aurais aimé trouver, c'est une formation avec des points de comparaisons pratiques entre les diverses machines du marché, mais j'ai l'impression que çà n'existe pas vraiment. Ce qui m'embête un peu, c'est que le choix de la formation initiale conditionne le choix de la machine au final ... Si 6 formations à plus de 1000 € sont nécessaires pour pouvoir me faire une idée des 6 machines les plus réputées sur le marché, j'aimerais mieux les garder pour pouvoir m'en payer une neuve ...

 

Comment avez-vous décidé du choix initial de votre formation ? Bouche à oreille ? Au hasard ? Renommée ? Multiples essais via des baptêmes avant ? Comment avez-vous pu définir dès le départ, précisément, votre cahier des charges ? Par exemple, là, pour l'instant, je suis incapable de dire si je préfère telle ou telle position des faux-poumons ...

 

Mais peut-être que je me prends trop la tête ... ???

Link to comment
Share on other sites

Salut,

 

Je ne vais pas plaider pour une machine, je ne serais pas objectif ;)

 

Salut Tybo, oui, je vois sur ton site la machine à laquelle tu fais allusion ;) !!!

 

Il est possible de faire des baptèmes améliorés qui te donneront déjà une bonne idée des capacités, des points forts et des points faible des différentes machines.

 

Je n'avais pas vu ta réponse entretemps ... effectivement, la technique des baptêmes "améliorés" me paraît être une bonne solution (si elle est possible) a minima pour l'aisance et pour appréhender certaines différences (encore faut-il avoir une bonne connaissance théorique avant pour prendre conscience des subtilités)

Après pour l'aspect facilité d'entretien/démontage/remontage, je doute des baptêmes même "améliorés" ...

 

J'ai téléchargé quelques notices d'utilisation, çà me donnera peut-être déjà un semblant de début d'éléments de comparaison(enfin ... sur le papier ! :D )

Link to comment
Share on other sites

Et bien entendu, en privilégiant la sécu avant tout, ayant entendu des vertes et des pas mûres susceptibles d'en refroidir plus d'un ...

Ho ben ça c'est surement pas pas de gens qui savent de quoi ils parlent :D.

 

Ce que j'aurais aimé trouver, c'est une formation avec des points de comparaisons pratiques entre les diverses machines du marché, mais j'ai l'impression que çà n'existe pas vraiment.

Ben non car ça voudrait dire que le formateur possède plusieurs machines différentes et les qualifications de moniteurs qui vont avec. Et dans l'état actuel du marché même un professionnel ne peut pas trop se le permettre. De plus plus on enseigne sur des machines différentes, moins on les connais, c'est obligé.

 

Ce qui m'embête un peu, c'est que le choix de la formation initiale conditionne le choix de la machine au final ... Si 6 formations à plus de 1000 € sont nécessaires pour pouvoir me faire une idée des 6 machines les plus réputées sur le marché, j'aimerais mieux les garder pour pouvoir m'en payer une neuve ...

 

Pas faux, mais imagine qu'il soit possible pour un prix moindre genre 100€ la demi-journée de faire 6 baptêmes sur les 6 machines, et bien je parie que tu trouveras que c'est la dernière la meilleure quel que soit l'ordre dans lequel tu le fais. Tout simplement parce que ton expérience va augmenter au fur et à mesure, pas simple tout ça....

 

Comment avez-vous décidé du choix initial de votre formation ? Bouche à oreille ? Au hasard ? Renommée ? Multiples essais via des baptêmes avant ? Comment avez-vous pu définir dès le départ, précisément, votre cahier des charges ?

Moi par exemple je n'avais pas le choix en 2007, machine CE, cursus 2F, possibilité de devenir moniteur puis formateur de moniteur sans trop payer ni trop sucer :D...

Et au final je n'ai vraiment pas eu à regretter mon manque de choix. Après ya 2/3 trucs que j'aimerai que le fabricant améliore mais de toute façon la machine parfaite n'existe pas.

 

 

Par exemple, là, pour l'instant, je suis incapable de dire si je préfère telle ou telle position des faux-poumons ...

 

Mais peut-être que je me prends trop la tête ... ???

 

Ha oui là clairement tu te prends la tète. Tiens moi je forme sur la même machine en 2 versions, poumons dorsaux ou d'épaule comme ça à la fin de la formation tu auras une bonne idée de ce que tu préfères.

C'est un peu comme le choix "à priori" d'un mCCR ou eCCR, en général c'est totalement subjectif.

Par contre tu as un vrai cahier des charges, c'est les plongées que tu fais (ou que tu veux faire) et là il va te falloir soit un recycleur que tu peux emporter en avion soit prévoir de le louer sur place (et donc savoir où tu peux en louer).

Une autre considération c'est quel prix tu es prêt à y mettre, si tu vas l'acheter neuf ou d'occasion (et le marché de l'occasion est un bon indicateur du niveau d'un recycleur, essaye de revendre un VOYAGER voir même un SUBMATIX pour voir).

Ensuite si c'est pour plonger en France pour ne pas être trop limité à quelques structures il va être bien utile de devenir autonome en O2 (lyre, bloc de stockage) au moins le temps d'un séjour.

Et aussi le choix d'un formateur, on est pas très nombreux et sur certaines machines ya parfois qu'un instructeur de langue française.

 

Voili, voilou.....

Link to comment
Share on other sites

Je n'avais pas vu ta réponse entretemps ... effectivement, la technique des baptêmes "améliorés" me paraît être une bonne solution (si elle est possible) a minima pour l'aisance et pour appréhender certaines différences (encore faut-il avoir une bonne connaissance théorique avant pour prendre conscience des subtilités)

Après pour l'aspect facilité d'entretien/démontage/remontage, je doute des baptêmes même "améliorés" ...

 

J'ai téléchargé quelques notices d'utilisation, çà me donnera peut-être déjà un semblant de début d'éléments de comparaison(enfin ... sur le papier ! :D )

C'est clair que plus tu es au fait des recycleurs, plus l'initiation te sera intéressante et répondra d'autant plus à tes questions.

Lors de l’initiation c'est l'élève qui prépare sa machine, donc tu verra rapidement si ça te semble simple ou pas...

 

A+

Tybo

Link to comment
Share on other sites

 

Ben non car ça voudrait dire que le formateur possède plusieurs machines différentes et les qualifications de moniteurs qui vont avec. Et dans l'état actuel du marché même un professionnel ne peut pas trop se le permettre. De plus plus on enseigne sur des machines différentes, moins on les connais, c'est obligé.

 

Nous avons la chance d'avoir une structure en Savoie qui forme sur Megalodon, JJ et Sf2, Inspiration et Évolution, Revo, Poseidon, Submatix

J'ai pas entendu dire que le moniteur était une quiche

 

Et en plus, il est venu avec un paquet de machines à notre manifestation Chamatos en juin, il était donc possible d'essayer une grande partie de ces machines

Link to comment
Share on other sites

Libere toi de l'idée que la formation conditionne l'achat de la machine.

Je me suis posé les mm questions que toi au demarrage, et après discussion, etude des forums et des caratéristiques des machines j'avais identifié 3 machines potentielles (les plus connues). J'ai fait une formation sur cette machine (celle que je pensais idéale après une reflexion de + de 6 mois et un bapteme) + une dizaine de plongéess avec cette mm machine. J'ai beaucoup appris, mais après reflexion, et d'autres plongée ou j'ai observé d'autres recycleurs en action, je me suis dit que je prefererais acheter une autre machine...

 

Le surcout de ce changement de machine sera de 500 eur environ (le prix d'un cross over). Dans l'absolu c'est une somme, mais franchement je pense que ce n'est pas grand chose si ca te permet de faire le bon choix de machine....

Link to comment
Share on other sites

Une autre considération c'est quel prix tu es prêt à y mettre, si tu vas l'acheter neuf ou d'occasion (et le marché de l'occasion est un bon indicateur du niveau d'un recycleur, essaye de revendre un VOYAGER voir même un SUBMATIX pour voir).

Tiens Pascal, en lisant tes propos, moi qui n'y connais rien en recyclo, je me suis demandé pourquoi ces CCR ont plutôt mauvaise réputation face à des poids lourds comme les Inspi, rEvo, Mk6, Sentinel et autre Meg? Et que dire des petits nouveaux comme le SF2 ou le JJCCR, qui doivent être relativement confidentiels en Gaule?

Est-ce dû à de réels aspects techniques (fiabilité, finition, confort, durabilité, etc...) ou c'est complètement subjectif et purement "guerre de cloché" gaulois?

Link to comment
Share on other sites

Ce que j'aurais aimé trouver, c'est une formation avec des points de comparaisons pratiques entre les diverses machines du marché

Tu vas chez Anthias en Egypte pour faire une croisière au départ d'Hurghada sur le Nautile.

Il y a 2 moniteurs CCR sur le bateau.

Tu pourras faire des baptêmes sur APD (Evolution, Evolution +, Vision), Poseïdon, Pathfinder et Megalodon, tout ça dans la même semaine sur le même bateau et après faire la formation sur l'une de ces machines avec l'un des 2 moniteurs.

 

Sinon je te dirai bien que la meilleure machine est un APD Evolution + parce ce que j'en ai un mais je n'ose pas essayer le Meg sinon je risquerai de craquer pour changer de machine bien que le Meg soit cher.

Link to comment
Share on other sites

Tiens Pascal, en lisant tes propos, moi qui n'y connais rien en recyclo, je me suis demandé pourquoi ces CCR ont plutôt mauvaise réputation face à des poids lourds comme les Inspi, rEvo, Mk6 et autre Meg? Et que dire des petits nouveaux comme le SF2 ou le JJCCR, qui doivent être relativement confidentiels en Gaule?

Est-ce dû à de réels aspects techniques (fiabilité, finition, confort, durabilité, etc...) ou c'est complètement subjectif et purement "guerre de cloché" gaulois?

 

Le voyager? Un nombre d'accidents assez troublant

Le submatix (sms100)? La réputation d'etre difficile a respirer.

Après, les réputations... Moi j'ai trouvé le quantum super facile, puis j'ai essayé un Meg et j'ai détesté!

 

Ca n'a pas la prétention d'être LA vérité, c'est juste mon expérience et les retours d'infos que j'ai eus....

Link to comment
Share on other sites

Ho ben ça c'est surement pas pas de gens qui savent de quoi ils parlent :D

... le prés. de la Fédé par exemple quand il commente les stats du nombre d'accidents rapportés aux nombre de plongées à l'air et ceux liés aux recycleurs ? :D

Dans mon club, mon directeur technique m'avait au début fortement déconseillé, puis après en avoir discuté auprès des recycleux m'a dit que finalement il révisait sa position ...

J'aime bien aussi l'humour noir de la petite phrase du manuel de l'Inspiration p. 11 : "attention : si vous ne suveillez pas votre PpO2, bien que vous en connaissiez les conséquences, vous allez mourir, ce n'est qu'une question de temps et de lieu" :froglol:

 

Moi par exemple je n'avais pas le choix en 2007, machine CE, cursus 2F, possibilité de devenir moniteur puis formateur de moniteur sans trop payer ni trop sucer :D...

Oui dans ce cas-là pas de choix ... ce qui rejoint une de mes questions : pourquoi cette seule machine dans le cursus 2F ? des accords particuliers ? pas envie de se prendre la tête avec trop de qualifs possibles ? j'imagine que d'autres étiquetées CE sont au moins aussi sûres ?

 

Ha oui là clairement tu te prends la tète ... ... C'est un peu comme le choix "à priori" d'un mCCR ou eCCR, en général c'est totalement subjectif.

Par contre tu as un vrai cahier des charges, c'est les plongées que tu fais (ou que tu veux faire) et là il va te falloir soit un recycleur que tu peux emporter en avion soit prévoir de le louer sur place (et donc savoir où tu peux en louer).

Une autre considération c'est quel prix tu es prêt à y mettre, si tu vas l'acheter neuf ou d'occasion (et le marché de l'occasion est un bon indicateur du niveau d'un recycleur, essaye de revendre un VOYAGER voir même un SUBMATIX pour voir).

Ensuite si c'est pour plonger en France pour ne pas être trop limité à quelques structures il va être bien utile de devenir autonome en O2 (lyre, bloc de stockage) au moins le temps d'un séjour.

Donc si je comprends bien, il ne faut pas que je regarde les aspects techniques mais plutôt me positionner en terme de type de plongées à faire avec (çà : OK, cf mon post initial) mais aussi d'intendance (encombrement transport, remplissage O2 sur place, liste des machines acceptées ???)

C'est sûr qu'au niveau encombrement je ne recherche pas un Sentinel de 40 kg à la Sanctum ...

 

Lors de l’initiation c'est l'élève qui prépare sa machine, donc tu verra rapidement si ça te semble simple ou pas...

Cette formule me semble effectivement beaucoup intelligente qu'un simple briefing d'une 1/2h avant de partir en baptême comme j'ai pu le faire :)

 

Libere toi de l'idée que la formation conditionne l'achat de la machine. ...

... Le surcout de ce changement de machine sera de 500 eur environ

Donc je suppose pas d'achat dans la foulée de ta formation mais location à chaque plongée ? C'est facile ? Tu louais dans le même centre où tu t'es formé ?

C'est sûr que 500 euros, comparé à 7 ou 8000 d'achat, çà vaut le coup quand même ... On n'achète pas une simple stab ...

 

Tu vas chez Anthias en Egypte pour faire une croisière au départ d'Hurghada sur le Nautile.

Il y a 2 moniteurs CCR sur le bateau.

Tu pourras faire des baptêmes sur APD (Evolution, Evolution +, Vision), Poseïdon, Pathfinder et Megalodon, tout ça dans la même semaine sur le même bateau et après faire la formation sur l'une de ces machines avec l'un des 2 moniteurs.

Merci pour l'info, j'espère que çà va se calmer en Egypte ... (je devais aller là-bas en octobre et l'organisateur a annulé) :confus:

 

Le submatix (sms100)? La réputation d'etre difficile a respirer.

C'est sur cette machine que j'ai fait mon baptême et çà m'a assez gêné au tout début, à tel point que j'ai failli me faire un placage de masque, sans que je sache si c'était dû au stress de la nouveauté ou pas. Après m'être calmé et trouvé comment bien respirer tout était rentré dans l'ordre mais j'ai toujours eu comme impression d'être limite lorsque je prenais une bonne inspiration. J'ai lu depuis que les faux poumons ne remplaçaient jamais un bon détendeur en besoins de débit, donc j'en ai déduit après coup que c'était normal ... Je veux bien croire qu'un essoufflement soit irratrapable en recycleur ...

 

Autres questions de néophyte :

- un centre peut-il décider de refuser un recycleux ? si oui, à cause de quoi ? d'une machine non CE ? d'une machine CE autre qu'APD en structure 2F pure ? parce qu'il n'y a pas d'autres recycleux pour plonger avec toi ?

- quand on est seul à vouloir plonger en recycleur en structure, on fait comment ? Le DP peut-il me mettre avec des CO ? En cas de souci, comment çà se gère tout çà vu qu'eux ne sauront pas quoi faire si j'ai un pb et que moi je serai complètement débutant et déjà bien occupé à gérer ma machine sans devoir gérer en plus une assistance en CO ?

Link to comment
Share on other sites

Autres questions de néophyte :

- un centre peut-il décider de refuser un recycleux ? si oui, à cause de quoi ? d'une machine non CE ? d'une machine CE autre qu'APD en structure 2F pure ? parce qu'il n'y a pas d'autres recycleux pour plonger avec toi ?

quelques raisons possible :

- machine non CE

- manque de compétence interne (il faut un DP Nx pour plonger en diluant air)

- ignorance de la réglementation

- décision unilatérale du DP

- réglement intérieur

- ...

 

Dans un de mes clubs, un des DP ne eux pas entendre parler de mon recycleur. Aucune raison valable (il a essayé de me prétexté que c'était interdit par la fédé...)

 

 

- quand on est seul à vouloir plonger en recycleur en structure, on fait comment ? Le DP peut-il me mettre avec des CO ? En cas de souci, comment çà se gère tout çà vu qu'eux ne sauront pas quoi faire si j'ai un pb et que moi je serai complètement débutant et déjà bien occupé à gérer ma machine sans devoir gérer en plus une assistance en CO ?
Je connais bien cette situation :D

Tu plonges en compagnie d'un binôme en ouvert et qui est d'accord pour t'accompagner.

Dans mon club, j'ai fait des présentations de ma machine aux plongeurs que ça intéressait (comment ça marche, à quoi sert tel et tel truc,...) et j'explique à mon binôme comment agir en cas de pb.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.