Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Perte de deux plongeurs en Indonésie - Happy ending


    Messages recommandés

    Victimes : - Havis : instructeur Indonésien avec plus de 15 ans d’expérience plongée aux Gili

     

    - Julie : plongeuse française Advanced et Niveau 2 avec prés de 100 plongées

     

     

    Site de plongée : Halik - Nord de l’île Gili Trawangan – Lombok – Indonésie

     

     

    Incident : les deux plongeurs se font prendre dans un très puissant et inhabituel courant de fond et après une décision rapide du moniteur de refaire surface (11 minutes d’immersion) il est déjà trop tard et les deux plongeurs entament une longue dérive qui les apportera jusqu’à Bali (environ 80km à vol d’oiseau).

     

     

    Déroulement des évènements :

     

    Havis et Julie sont partis pour une plongée sur le site de Halik. L’immersion s’est faite à 11h pour un retour prévu à 11h45 max midi.

     

    L’équipe présente sur le bateau a attendu le retour en surface des plongeurs jusqu’à 12h15 (soit 15 minutes après leur retour maximum supposé) avant de lancer des procédures de recherches.

     

     

    Le bateau de Scuba Froggy supporté par le bateau de Buddha dive sont partis à la recherche des plongeurs manquant en direction du large, direction dans laquelle poussaient les courants.

     

     

    A 12h30 après aucun signe de vie des plongeurs l’alerte est transmises à tous les bateaux sur sites (6 ce jour là), la majorité des clubs de plongées présent sur les trois îles Gili ainsi qu’un service de Recherches et Secours. Un total de 6 bateaux de différents clubs de plongées (Blue Marlin, Dream Divers, 3W dive, Lombok Dive, Dolphin Dive, Buddha Dive) ainsi que deux vedettes entament une recherche coordonnée à plus large échelle. D’autres structures n’étant pas cités ce sont certainement impliqués dans cette recherche sans se faire connaître et nous les en remercions.

     

     

    A 14h et après n’avoir toujours rien trouvé Scuba Froggy ordonne à un hélicoptère de venir balayer la zone. L’hélicoptère de Bali arrive sur Gili Trawangan à 15h. De 15h à 17h l’hélicoptère d’une compagnie privée arpente le ciel en direction du sud ouest jusqu'à 30km au large puis change de cap pour le nord est à plus de 40km des côtes en vain (sud ouest et nord est étant les courants majeurs au large des îles Gili).

     

     

    18h tombée de la nuit et fin des recherches aériennes appuyées par les bateaux d’autres compagnies de plongées ainsi que des privées.

     

     

    20h mise à l’eau d’un bateau de recherche nocturne de l’équipe SAR Lombok (Search And Rescue Lombok) qui patrouillera toute la zone sud de Lombok et ce durant toute la nuit.

     

     

    Dans l’intervalle 12h30 – 20h l’ensemble des pêcheurs de Bali et Lombok sont prévenus de la disparition de deux plongeurs, l’ensemble des compagnies de Fast Boat faisant la liaison entre Bali et Lombok sont avertis de n’avancer qu’à mi-vitesse et de rechercher ces plongeurs à ce moment toute les zones Sud, Sud ouest, Nord ouest et Nord sont couvertes la zone Est de Bali ainsi que l’ensemble des trois îles Gili (Trawangan, Meno et Air) par une armada de bateau de pêche, fast boat, privés et structures commerciales.

     

     

    A la tombée de la nuit Scuba Froggy en coordination avec l’équipe SAR, le général de l’armée de l’air et le général de la marine de Lombok, les managers de certaines structures de plongées de Lombok ainsi que des membres de la famille du moniteur les recherches du lendemain sont organisées avec un hélicoptère en survol de la zone nord, un ULM de l’armée de l’air en survol de la zone sud avec deux pilotes pouvant voler toute la journée, la même armada de bateau que la veille, une vedette au large de Gili Trawangan en direction du Nord, un bateau de plongée en direction du Nord au bord des côtes, une vedette et un bateau de plongée en direction du Sud le premier distant des côtes et le second à proximité des côtes et enfin trois bateaux de trois différents centre de plongées sur Bali présent sur la partie sud est de l’île.

     

     

    8h du matin un appel est reçu informant que les plongeurs disparu la veille ont été retrouvés par un pêcheur Balinais et qu’ils sont sains et saufs, fatigués mais en bonne santé morale et physique.

     

    Leur rapatriement sur Lombok s’est fait en bateau rapide à 14h et a été acclamé par une foule de secouristes et membres de famille.

     

     

    Au total leur dérive aura durée plus de 20h et une équipe de plus d’une centaine de personne a été mobilisé pour les retrouver.

     

     

    Notre plus grande satisfaction est de constater qu’après tous les efforts déployés et moyens mis en œuvres de façon rapide et coordonnés nous avons permis à ces deux personnes de retrouver leurs famille.

     

     

    Aucun tort n’est à reprocher à l’instructeur qui a pris les bonnes décisions aux bons moments sur un site qu’il connaissait parfaitement.

     

    Aucun tort n’est à reprocher à l’équipage du bateau ne se doutant en rien de ce très fort courant de fond sur un site bien connu et régulièrement plongée.

     

     

    Nous tenons au nom de Scuba Froggy à remercier toutes les personnes qui se sont mobilisées et ont répondu présentes pour ce sauvetage (Blue Marlin, Dream Divers, Dolphin Dive School, Buddha Dive, Lombok Dive, 3W Dive, l’équipe SAR, les généraux de l’armée de l’air et de la marine de Lombok, Air Bali, tous les pêcheurs présents, les compagnies de bateau rapide de liaison entre Bali et Lombok, les privées tel que Kus, Erwin, Onk, et bien d’autres encore tant la liste est longue) et qui ont permis par leur soutien matériel et moral de retrouver et sauver la vie de ces deux plongeurs.

     

     

    Merci également à l’ensemble de l’équipe de Scuba Froggy pour son implication sans faille.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    D'où l'intérêt d'avoir un loooooong fil de parachute (spool, dévidoir) et de pouvoir le lancer du fond dès l'apparition du problème.

    20h de dérive, punaise, ça doit ressembler à l'éternité.

     

     

    voire d'avoir un parachute tout court

    et au moins un cyalume ou une lampe ou une lampe à éclat (je n'ai pas écris une VHF... mais, la structure aurait pu en avoir)

     

    bref, cet heureux exemple nous montre qu'une plongée commencée le matin peut avoir une continuité de nuit (donc s'immerger en prévoyant)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les DM de Gili Divers avaient des sortes de Life capsule sur eux ... je n'ai pas trop pris le temps de comprendre ce qu'il y avait dedans, mais ils parlaient de téléphone cellulaire ou équivalent.

     

    Mais effectivement, Christophe ... perso j'ai toujours mon miroir, ma join-line, mon glotoob et mon sifflet dans ma stab (grâce à vos conseils ici même).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Les DM de Gili Divers avaient des sortes de Life capsule sur eux ... je n'ai pas trop pris le temps de comprendre ce qu'il y avait dedans, mais ils parlaient de téléphone cellulaire ou équivalent.

     

    Mais effectivement, Christophe ... perso j'ai toujours mon miroir, ma join-line, mon glotoob et mon sifflet dans ma stab (grâce à vos conseils ici même).

     

     

    Bonsoir

     

     

     

    d'expérience, le téléphone est un mauvais outil :

    pour qu'il fonctionne, il lui faut un reseau, des antennes.

    Et généralement, les lobes des antennes sont orientés plus vers la terre, là où se trouvent le plus grand nombre de téléphone.

     

     

    A Mayotte, j'avais un sachet de fluorescéine, miroir, glotoob, sifflet, parachutes et spools.

    Depuis, j'ai rajouté la VHF.

    Le miroir ? il faut du soleil et etre du bon coté, ce qui n'est pas toujours gagné.... et savoir s'en servir.

     

    J'ai connu une époque où il n'y avait ni caisson de recompression ni hélico (que 2 ulm et 2 avions d'un club). Donc, la planif et le respect des heures de sortie pour avoir le temps de donner l'alerte et de retrouver les plongeurs avant la nuit (et la prédation, le casse croute des requins), c'etait important :nerveux:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • 2 weeks later...

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 2 019
        Le vote est anonyme. Il n'a seulement pour but que d'avoir une photo du sentiment le plus répandu parmi les plongeurs présents sur P.com Bien entendu, c'est en l'état des connaissances à ce jour.
      • 5
        Alors que dire ?   J'ai adoré ce bouquin !   Pénible à lire car la traduction pêche, ce qui donne un résultat ou l'écriture est très pauvre et ça, ça m'a chagriné un peu. Par contre, de vrais personnages dans les 2 sens du terme, vrai car réel, vrai car tous avec des caractères très trempés. Une aventure exceptionnelle et quel plaisir de plonger avec eux dans cette exploration. j'ai retrouvé certaines cotés que j'ai pu connaitre à une époque et certaines sensat
      • 57
        Bonjour à tous ! Je vais vous raconter une petite mésaventure qui m'est arrivée, à mon père et moi lors d'une plongée.   Nous étions alors jeunes niveaux 2, que nous avions obtenu le mois d'avant il me semble.    Les ennuis ont commencés au briefing de la plongée, notre encadrant ( on va l'appeler Bob ) nous indiquant ce que nous allions découvrir sous l'eau. En effet, sans grande expérience dans la plongée, nous nous demandions déjà comment est-ce qu'on allais pouvoir voir a
      • 11
        bonjour , Pour faire bouger un peu cette rubrique , voici a mes yeux  l'un des bateaux actuel idéal fiable  et économique  pour nous plongeurs http://www.naviouest.fr/3d-tender-xpro-589-hypalon-xml-352-1260.html phttp://www.atlantic-bateaux.com/annonce-pneumatique-3d-tender-x-pro-589-94193.html   je parle  de ce que je connait et en tant que plongeur scaphandre autonome, pour un budget très raisonnable, un ensemble complet  bateau, moteur remorque ,suffisamment équi
      • 6
        Bonjour,   Dans le cadre d’une formation puis d’exploration de Jeunes plongeurs argent ou or au sein d’une Structure Commerciale Agréés à la FFESSM, appliquez-vous les ratios du Code Sport, soit 4/1 ou du Manuel de Formation Technique soit 2/1 ?   En situant l’espace  jeunes entre 8 (Plongeur argent) et 14 ans (minimum 10 pour Or).   Le Code du Sport n’indique pas d’âge mini, mais uniquement le ratio 4/1 dans les annexes III16 a et b.   où passez vous dire
    ×
    ×
    • Créer...