Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

[CR] Initiation au recycleur


Recommended Posts

  • Replies 417
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Merci je connais assez bien les mccr car j'ai commencé par là (certain modèles ils me semble n'avaient pas de vanne type kiss ou micro).

 

Pour les puristes du langage on devrait parler de eccr géré manuellement en mode dégradé (puisque aucune injection par vanne).

 

Tout à fait, s'il n'y a pas de d'injection constante (CMF), on ne peut pas parler de mCCR (m pour mécanique et pas manuel).

Link to comment
Share on other sites

Juste un petit conseil de post-newbie :

Ne fonde pas ton choix sur des points de détails (flowstop ou pas, BOV, ADV, ...).

Fais le choix du concept m- pur, e- pur ou h-. En gros la question est même plutôt [m-/h-] ou e- pur c'est à dire, veux tu une injection d'O2 continue ou pas. Et la réponse c'est surtout ta conviction à toi.

Ca va déjà sérier les machines.

Absolument pas, et TYBO aussi l'a dit ici. Choisir une machine pour son concept d'injection O2 c'est comme choisir une femme pour son parfum. La seule chose qui compte et qu'on ne pourra pas changer c'est l'architecture (emplacement du canister, types de raccord, en bref la plomberie, c'est ça le plus important). Toutes les machines peuvent se monter en m (un INSPI ça coute moins de 100€, bien sur ça va dépendre du prix de la vanne et je compte pas le prix d'un second détendeur en MP fixe). Si ça coince c'est sur une machine où yaurai pas la place de loger ça.

 

 

A mon avis le facteur de décision prépondérant (sauf pour quelques veinards fortunés) sera le budget, l'opportunité de trouver une bonne occase, un formateur pas trop loin, ...

Après tu peux aussi avoir quelques arguments "sécurité" sur les tempstick, RMS, ... mais quoiqu'il en soit rien de révolutionnaire non plus. On s'en sort bien en respectant les prescriptions constructeur sur l'utilisation de la chaux.

Là je suis d'accord.

 

Puis faut savoir qu'on peut kisser un meg ou un inspi facilement (cad le transformer en h-ccr) et faire du e-ccr pur avec un rEvo (il suffit d'un bouchon à 50 centimes et d'une clef pour démonter le capot du 1° étage oxy).

 

Ha ben tu vois que c'est pas ça l'important.

Link to comment
Share on other sites

Petite réflexion en passant : je ne pense pas que j'aurais confiance dans de l'occase en CCR.

Et puis si c'est pour faire des transformations après coup genre e --> h ou l'inverse, autant choisir la bonne machine dès le départ, non ?

Sinon, je suis assez d'accord que la proximité du formateur est un argument de poids pour conditionner le choix de la machine. A propos de poids ... je pense que ce sera mon argument n° 1; le problème c'est que tous les constructeurs (ou presque) ont une machine légère à proposer dans leur catalogue

 

Un CCR c'est une machine très "passive" en fait. Peu de pièces en mouvement. Donc si on fait attention à 2 ou 3 points de détails peu de risque de tomber sur un ravan... Par contre avant d'acheter il est bon de se faire assister par quelqu'un qui connait la machine.

Et puis si tu veux vraiment être sur de ton occase, tu changes les joints, les mushrooms et les piles et t'a déjà bien fait le tour...

Quant à trouver LA machine idéale en n'ayant aucune expérience... Certains te conseillerons d'essayer, mais ce n'est pas une plongée sur chaque machine qui te permettra de juger.

Finalement, il faut se dire qu'il n'y a pas de mauvaise machine.

Avec la pratique tu pourras te faire des idées plus précises sur les avantages et inconvénients de TA machine. En pratiquant ton programme de plongée est aussi susceptible d'évoluer dans une direction que tu n'imaginais pas avant et donc tes besoins aussi.

Une fois formé et aguerri sur une machine, si tu changes, tu peux toujours faire une formation cross-over si tu décides de passer à autre chose.

La proximité du formateur est une bonne chose, un bon noyau local de plongeurs sur le même type de machine est aussi intéressant pour pouvoir sortir ensemble et aussi mutualiser les pièces détachées ça dépanne bien !! Ca peut même être un critère de choix important.

Link to comment
Share on other sites

Petite réflexion en passant : je ne pense pas que j'aurais confiance dans de l'occase en CCR.
Mon premier rEvo a été acheté d'occasion, mon second rEvo pareil. Un copain vient d'acheter un rEvo3 d'occasion, prêt à plonger. Je viens de remettre en état un rEvo1 de 2004, il avait été modifié pour une utilisation et ça n'allait pas au copain, un peu de plomberie, de câblage et zou, la machine est repartie comme en 40.

Là encore la proximité de l'instructeur te permettra de ne pas faire d'erreur d'achat.

Link to comment
Share on other sites

Oui TYBO mais NICO n'a pas fait ça, il se trouve que le flow-stop est monté d'origine sur le SENTINEL et vu comment est fichue la machine je ne suis mème pas sur qu'il soit possible facilement de le virer (tuyau rigide si jeune ma buse).

Ah mais c'est pas parce que c'est d'origine que c'est pas une connerie... ;)

 

A+

Tybo

 

ps : avec plaisir Zours

Link to comment
Share on other sites

Finalement ils n'avaient plus la 2 gaz et ils m'ont proposé une 3 gaz pour 300$... (398 prix d'origine et je parle même pas de la MAV de Paul !).

Mère Noël a dit oui ! Normalement je la récupère semaine prochaine (et sans passage à la douane ! c'est Adrian qui me la ramène des Ouessa !)

Du coup je pense que je vais supprimer les boutons... Fini le grattage de cul !

Link to comment
Share on other sites

Mon premier rEvo a été acheté d'occasion, mon second rEvo pareil. Un copain vient d'acheter un rEvo3 d'occasion, prêt à plonger. Je viens de remettre en état un rEvo1 de 2004, il avait été modifié pour une utilisation et ça n'allait pas au copain, un peu de plomberie, de câblage et zou, la machine est repartie comme en 40.

Là encore la proximité de l'instructeur te permettra de ne pas faire d'erreur d'achat.

 

Tout pareil avec les INSPI, de très bonnes occases voir même encore mieux à condition de prendre un vieux CLASSIC et e s'y connaitre un peu en cablage. Là ya un risque, si ya une panne de l'électronique ça fait exploser le prix et on risque de ne pas s'y retrouver à la revente, c'est u pari à faire. C'est d'ailleurs le marché de l'occase qui permet de savoir si une machine est bonne ou pas, quand il tourne bien, on peut y aller.

Link to comment
Share on other sites

Ah mais c'est pas parce que c'est d'origine que c'est pas une connerie... ;)

 

Ha mais je suis d'accord......Je voulais juste dire que c'est pas forcément simple ensuite de réparer la connerie.

Par exemple, l'ADV de vos rEvo c'est pas ce qu'il y a de mieux et c'est pas simple à virer :D.

 

 

 

 

 

T'ain ça va saigner, là

Link to comment
Share on other sites

Et puis si tu veux vraiment être sur de ton occase, tu changes les joints, les mushrooms et les piles et t'a déjà bien fait le tour...

J'étais conscient des risques bactériologiques dans la boucle, mais de là à cultiver des champignons dedans ... :D (c'est quoi des mushrooms ? :confused: les cellules O2 en argot recycleur ?)

Quant à trouver LA machine idéale en n'ayant aucune expérience... Certains te conseillerons d'essayer, mais ce n'est pas une plongée sur chaque machine qui te permettra de juger.

Finalement, il faut se dire qu'il n'y a pas de mauvaise machine.

Avec la pratique tu pourras te faire des idées plus précises sur les avantages et inconvénients de TA machine. En pratiquant ton programme de plongée est aussi susceptible d'évoluer dans une direction que tu n'imaginais pas avant et donc tes besoins aussi.

Une fois formé et aguerri sur une machine, si tu changes, tu peux toujours faire une formation cross-over si tu décides de passer à autre chose.

Je suis bien sûr convaincu qu'il n'existe aucune mauvaise machine CE. De mon très peu d'expérience (2 jours, c'est que dalle !), évidemment que je suis incapable d'apprécier les différences et subtilités des machines. Tout ce que je peux dire, c'est que compte tenu de mes besoins (photo/vidéo sans bulles), il faudra que j'aie le plus souvent les 2 mains libres, donc déjà :

- exit le mode manuel s'il faut passer son temps à ajuster la bonne PpO2 (je parle en mode explo normale bien sûr, pas en mode réchappe si pb).

- ADV obligatoire : pas envie d'appuyer sur un bouton dès que je descends, quitte effectivement à l'isoler pour les remontées (mais j'ai bien compris qu'on pouvait s'en passer si on fait un flush O2 correct).

- la console ordi avec surveillance/gestion PpO2 sera fixée à mon poignet et toujours lisible (style OTSC ou SW) sans avoir à appuyer sur un bouton pour activer un quelconque rétroéclairage.

 

Au niveau sécu, çà sera BOV manipulable d'une main et toutes les aides "idiot proof" genre Tempstick/rMs, capteur CO2 si çà marche et calibrations automatisées (j'aime l'idée du Poséidon qui s'occupe de vérifier automatiquement les cellules entre 6 et 10m, dommage que cette machine soit très liberticide). La redondance : oui mais pas au prix d'entraver la liberté de mouvement (genre platines Oxyscan ou rEvodream qui au mieux sont des trucs à attacher en plus, au pire à avoir dans les mains)

 

Ce qui est sûr aussi c'est que je veux quelque chose de compact et (relativement) léger TOUT compris, donc sans avoir à plomber comme un malade.

 

Après, hybride ou tout électronique, ouais bof ... faut voir ... Si j'ai bien compris en hybride : on a un plus de temps pour réagir face à l'hypoxie, il y a moins de contraintes sur le solénoïde donc sur les piles aussi, par contre doser la limite hyperoxique semble plus délicate du fait du débit massique constant et il ne faut pas oublier de fermer la bouteille O2 sur le bateau sous peine d'en vider le contenu ...

Pour la sensibilité de dosage entre hypoxie et hyperoxie, j'ai pas encore tranché sur la meilleure façon de crever :tromaran: donc pas encore d'avis tranché sur la question ...

 

...La seule chose qui compte et qu'on ne pourra pas changer c'est l'architecture (emplacement du canister, types de raccord, en bref la plomberie, c'est ça le plus important).

Pour çà, il faut décortiquer les entrailles de la bête et s'y connaître un tant soit peu ... En tout cas avoir suffisamment d'expérience pour pouvoir dire que tel montage ou telle pièce a tel avantage ou tel inconvénient (comme les raccords en T ou l'implantation des FP pour la tolérance à la rentrée d'eau ...)

... Je viens de remettre en état un rEvo1 de 2004, il avait été modifié pour une utilisation et ça n'allait pas au copain, un peu de plomberie, de câblage et zou, la machine est repartie comme en 40.

Idem : c'est parce que tu t'y connais suffisamment en câblage, "plomberie", électronique, etc ... que tu peux te permettre de modifier ta machine. Je suppose que l'utilisateur lambda ne voit pas çà en formation ... Le faire avec l'aide de l'instructeur : oui (faudra qu'il soit patient avec moi !), sinon je considère çà comme du suicide ...

La proximité du formateur est une bonne chose ... Là encore la proximité de l'instructeur te permettra de ne pas faire d'erreur d'achat.

Selon ce principe, l'instructeur devra être en région parisienne sud :D sinon pour moi çà sera toujours trop loin :rolleyes: ...

... un bon noyau local de plongeurs sur le même type de machine est aussi intéressant pour pouvoir sortir ensemble et aussi mutualiser les pièces détachées ça dépanne bien !! Ca peut même être un critère de choix important.

Entièrement d'accord :top: , et c'est pour çà qu'on en discute aussi au sein de notre club. Pour l'instant on n'est qu'en très petit comité à s'y intéresser sérieusement (2 ou 3), avec des préférences divergentes pour les machines et des objectifs différents, sans compter le délai "d'incubation" de chacun (et je ne parle même pas d'organiser quelque chose de fédérateur au sein du club). Pas simple. D'autres aussi seraient intéressés pour une formation, mais je les vois mal pratiquer régulièrement ensuite (rebutés par le prix d'achat et surtout par l'intendance) sauf à louer sur place.

Link to comment
Share on other sites

La seul consol a Led va limiter ton choix, mais dans la pratique, ont "pilote" surtout au hud.

Une machine compacte fait envie a tout le monde, mais c'est souvent moins confortable, ça casse les reins, de plus si tu n'a pas de booster (ce qui est souvent le cas au début) 100b de trois Litres c'est toujours mieux que de deux et c'est des fois ce qui va te permettre un we de 4 ou 5 plongées sans regonfler.

Même chose pour le poids, un Ccr ça a une boucle donc du volume de gaz, ci la machine et légère, va falloir plomber il n'y a pas de miracle.

Pour l'intendance en voyage, je le met dans une Fram et je loue les blocs sur place, le sac n'est pas plus lourd quand Oc, d'où l'intérêt d'une machine répandue et ou compatible avec plusieurs type de blocs.

Pour l'adv, je te rejoint, sur des explo avec de fréquentes variation de profondeurs, quand j'ai la flem, je me sert des poumons pour me stabiliser, une bonne inspiration déclenche l'adv pour compenser une légère descente et un flush quand ça remonte, le tout sans les mains, ok Pascal va encore me traiter gaspilleur de gaz, mais bon flemmard un jour, flem.........

Pour la Bov, prend soit une Golem, soit une Golem.

Link to comment
Share on other sites

Du coup je pense que je vais supprimer les boutons... Fini le grattage de cul !

Je suis prenneur pour récupérer la plomberie !!!

 

c'est quoi des mushrooms ?

c'est les clapets qui assurent le sens de circulation du gaz dans la boucle. Ils sont de chaque coté du DSV

 

- exit le mode manuel s'il faut passer son temps à ajuster la bonne PpO2 (je parle en mode explo normale bien sûr, pas en mode réchappe si pb).

Tu élimite trop vite... en manuel avec une machine pas trop mal réglée, j'injecte toute les 8-10 minutes à profondeur constante, en restant proche de 1.3.

Si tu est pris par une photo/vidéo, tu peux rester sans soucis 20 minutes à cadrer. La PO2 va un peu descendre, genre autour de 1.0

 

- ADV obligatoire : pas envie d'appuyer sur un bouton dès que je descends, quitte effectivement à l'isoler pour les remontées (mais j'ai bien compris qu'on pouvait s'en passer si on fait un flush O2 correct).

assez d'accord avec ça.

- la console ordi avec surveillance/gestion PpO2 sera fixée à mon poignet et toujours lisible (style OTSC ou SW) sans avoir à appuyer sur un bouton pour activer un quelconque rétroéclairage.

T'as aussi l'option NERD de SW, alors tu as l'ordi intégré dans un HUD, toujours dans le champ visuel.

 

Une machine compacte fait envie a tout le monde, mais c'est souvent moins confortable, ça casse les reins

Un rEvo micro et plongeable par un plongeur d'1m85 sans soucis, c'est ce qu'utilise Paul.

 

de plus si tu n'a pas de booster (ce qui est souvent le cas au début) 100b de trois Litres c'est toujours mieux que de deux et c'est des fois ce qui va te permettre un we de 4 ou 5 plongées sans regonfler.

Tu peux aussi monter des 3l sur des petites machines, rEvo mini ou micro, poséidon

 

Même chose pour le poids, un Ccr ça a une boucle donc du volume de gaz, ci la machine et légère, va falloir plomber il n'y a pas de miracle.

 

 

Pour l'adv, je te rejoint, sur des explo avec de fréquentes variation de profondeurs, quand j'ai la flem, je me sert des poumons pour me stabiliser, une bonne inspiration déclenche l'adv pour compenser une légère descente et un flush quand ça remonte, le tout sans les mains, ok Pascal va encore me traiter gaspilleur de gaz, mais bon flemmard un jour, flem.........

Et puis quand t'as une caméra dans les deux main et l'oeuil dans le viseur... tu fais comme tu peux ;-)

 

Pour la Bov,

Prend pas de BOV...

 

 

A+

Tybo

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.