Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

[CR] Initiation au recycleur


Recommended Posts

... Oui c'est ca mais il s'appelle Mégalodon.... vous savez le gros requin préhistorique lointain cousin du dolphin :D

Et le type te diras : "tu plonges pas ..."

Toi : "ben pourquoi ?"

Lui : "comment tu peux confondre un poisson et un mammifère ?" : :grimace:

Et toi, excédé : "puisque c'est comme çà, je m'en vais, c'est assez" :D:D:D

:biere:

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 417
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

EDIT : Tybo, que ce soit lors de mon baptême l'an dernier ou de l'initiation piscine cette année, je n'ai pas l'impression d'avoir eu plus d'effort à respirer sur le SMS 100 que sur l'Inspi (hormis le coup de l'ADV dur à la descente mais c'est un autre pb)

 

On va t'expliquer, le WOB ça se masure selon des critères bien précis (profondeur, rythme et amplitude verntilatoire, nature du gaz...) avec une machine qui coute très cher qui s'appelle un ANSTI. Si t'as pas ça (ou un accès en location à la machine) c'est mème pas la peine de présenter le CE. C'est donc pas un pauvre petit plongeur avec son 'ressenti" en piscine qui peut en avoir une idée :D.

 

 

La petite plaque CE suffira.

 

Ha ben tu me rassures ;).

Link to comment
Share on other sites

Tu as bien lu "à mon avis". Je ne prétends pas être un banc d'essai, je dis juste ce que j'ai ressenti! Baptême avec le quantum: je suis sorti à min après super content, en me demandant pourquoi tout le monde disait que c'était difficile de respirer en recycleur. Puis essai d'un Meg: essoufflement, mal de tête, au bout de 10 min de plongée je ne pensais plus qu'à sortir. Pourtant, des conditions idylliques et tout à fait comparables à part le changement de machine...

Ben oui, si ensuite ton instructeur il voulait te vendre un QUANTUM il te fait essayer la FERRARI (le MEG) mais il trafique la colonne de direction (il tourne un tuyau de la boucle pour qu'il soit écrasé) et forcément tu achètes ce qui marche le mieux..

L'exemple est sans doute mal choisi, pas sur que le MEG soit la FERRARI des recycleurs mais tu m'as compris.

Link to comment
Share on other sites

On va t'expliquer, le WOB ça se masure selon des critères bien précis (profondeur, rythme et amplitude verntilatoire, nature du gaz...) avec une machine qui coute très cher qui s'appelle un ANSTI. Si t'as pas ça (ou un accès en location à la machine) c'est mème pas la peine de présenter le CE. C'est donc pas un pauvre petit plongeur avec son 'ressenti" en piscine qui peut en avoir une idée :D

Ah, ben donc tu viens de prouver que le WOB façon CE ne sert à rien :tromaran: Car ce qui compte finalement, c'est bien ce que ressent le plongeur, pas des chiffres à la virgule près dans des positions inimaginables :froglol:(attention : piège à Pascal :D )

Link to comment
Share on other sites

Ahh, les analogies avec les bagnoles...

Tu sais que je suis bien placé pour te dire que pour aller le plus vite possible d'un point A à un point B...j'ai atomisé quelques porsches avec ma saxo...

bises....

Ça vaut pas, ta SAXO elle coute plus cher qu'une PORSCHE...Si on parle bien du modèle "course".

Pis un gars qui fait CABOUY/POUMEYSSENS sous la minute, faut se méfier :D.

Link to comment
Share on other sites

Ah, ben donc tu viens de prouver que le WOB façon CE ne sert à rien :tromaran: Car ce qui compte finalement, c'est bien ce que ressent le plongeur, pas des chiffres à la virgule près dans des positions inimaginables :froglol:(attention : piège à Pascal :D )

 

Ben non, c'est tout le contraire....Le ressenti ne peut en aucun être considéré comme fiable.

Link to comment
Share on other sites

Ben non, c'est tout le contraire....Le ressenti ne peut en aucun être considéré comme fiable.

(et paf ! tombé dedans ... ;) )

Je sais bien que seuls les chiffres sont objectivement comparables ! Ce que je voulais dire c'était : est-ce pour autant que je serai capable d'apprécier la différence ?

La norme fixe par exemple, à 40m (5 bars) pour l'air, 1,18 J/l max pour une fréquence de 15 respirations/mn avec un volume courant de 1,5 l (faut déjà les chercher les 1,5 l mais bon, admettons ...). Franchement, si la mesure donne 1,3 J/l au lieu des 1,18 (donc pas CE), est-ce que je suis capable de ressentir une différence de 0,12 J/l (soit 10% d'écart) ?

Moi je crois que non (en tout cas pas à mon niveau) ...

Link to comment
Share on other sites

Pour les plongées de tous les jours qui se passent bien tu as sans doute raison...

Mais quand ça part en couille notamment coté ventilation c'est là que la différence va se faire.

Ensuite faut se poser la question de savoir pourquoi un constructeur ne passerait pas sa machine au CE. Ça coute environ un billet de 100K€, c'est vrai que c'est cher et que ça ne donne pas la certitude d'obtenir l'homologation.

Mais quand on est un constructeur européen (et pas un artisan comme le JOKI, là ça se comprend sans compter que le WOB de cette machine dépend beaucoup de sa position et de celle du plongeur donc pas sur d'obtenir le CE mème si ça marche très bien quand on sait s'en servir) ou d'ailleurs si on veut aussi vendre sur ce marché, on n'a pas trop le choix.

C'est donc quand même étonnant qu'un constructeur allemand n'ait pas pris la peine de faire une homologation sérieuse (en plus on peut s'interroger sur celle qui a été faite) et ça va forcément faire décoter ces machines sur le marché de l'occasion.

C'est aussi le risque de se faire refuser en structure non seulement par les DP qui ne connaissent pas mais aussi par ceux qui connaissent.

Link to comment
Share on other sites

Pour les plongées de tous les jours qui se passent bien tu as sans doute raison...

J'aime te l'entendre dire :) (surtout pour mes plongeouilles que je compte faire dans l'avenir)

 

Mais quand ça part en couille notamment coté ventilation c'est là que la différence va se faire.

Même remarque. Crois-tu vraiment que si je commence à m'essouffler, je vais me dire : tiens, c'est pas normal, j'ai une machine avec un vrai CE, donc je vais essayer de tenir sur ma boucle ? Non ... je vais passer sur BO et remonter sans me poser de question ... Donc si j'ai une machine à "faux" CE, c'est quoi le risque ? de devoir passer sur BO une minute plus tôt ? A la limite tant mieux (moins de déco à faire) ... Au pire c'est quoi ? "rater" une plongée que j'aurais pu continuer sinon ? Mouais ... à tout casser, je vais en rater combien ? si c'est 1 sur 2 là oui je l'aurais mauvaise ... Plus probablement : 1 sur 50 ? 1 sur 100 ? J'en appelle à pmk : combien de fois as-tu dû passer sur BO rapporté à ton nombre de plongées totales sur SMS 100, et dans quelles circonstances çà t'est arrivé ?

 

Idem en ce qui concerne les chiffres de déséquilibre hydrostatique : je ne vais pas passer ma vie à plonger avec un roulis à 90° ni un tangage de 180°, donc les chiffres donnés par la norme 14143, je m'en tape un peu ... Pareil pour le scrubber : je ne plongerai jamais dans de l'eau à 4°C (ni même à 10°C !), donc ... ;)

 

Au niveau de la norme, ce qui va me préoccuper davantage, çà va être la longueur courte/rigidité des anneaux (si çà m'empêche de tourner la tête sans risque de faire rentrer de l'eau), ou encore de la performance respiratoire de l'ADV. D'ailleurs, je note qu'il n'y a rien sur la tolérance aux rentrées d'eau accidentelles, et pourtant c'est un argument sur lequel je suis sensible (l'ayant vécu lors de mon baptême l'an dernier).

 

Ensuite faut se poser la question de savoir pourquoi un constructeur ne passerait pas sa machine au CE. Ça coute environ un billet de 100K€, c'est vrai que c'est cher et que ça ne donne pas la certitude d'obtenir l'homologation.

Mais quand on est un constructeur européen (et pas un artisan comme le JOKI, là ça se comprend sans compter que le WOB de cette machine dépend beaucoup de sa position et de celle du plongeur donc pas sur d'obtenir le CE mème si ça marche très bien quand on sait s'en servir) ou d'ailleurs si on veut aussi vendre sur ce marché, on n'a pas trop le choix.

C'est donc quand même étonnant qu'un constructeur allemand n'ait pas pris la peine de faire une homologation sérieuse (en plus on peut s'interroger sur celle qui a été faite) et ça va forcément faire décoter ces machines sur le marché de l'occasion.

Je ne sais pas quel était le CA de Submatix en 2006, mais je suppose pas bien grand, et peut-être pas suffisant pour se payer un ticket d'entrée à 100 k€. Comme je le disais dans mon post plus haut, aucun mCCR basé sur vanne KISS, avant que n'existe une version hybride, n'était capable de satisfaire la norme 14143 qui demandait, en 2003 (je précise bien la date exprès), à ce que les machines puissent maintenir un niveau vital de PpO2 en toutes circonstances, sans intervention manuelle du plongeur. Donc soit volonté délibérée de Submatix de "contourner" le problème du mCCR à l'époque, soit réelle incompétence, je n'en sais rien. C'est sûr que le procédé n'est pas fair-play, je te l'accorde, notamment vis-à-vis des concurrents qui ont voulu faire çà dans les règles, mais en tant que plongeur lambda je m'en tape.

 

Les dernières versions hybrides rEvo III et Submatix SMS 100 satisfont à cette exigence. Encore une fois, est-il possible que le SMS 100 en version hybride ait fait l'objet d'une nouvelle certification depuis ?

 

De toute façon, maintenant, les mCCR ne posent plus de problème à condition qu'ils respectent un débit d'O2 d'au moins 0,5 l/mn. Si même les normes évoluent, on peut vraiment se demander de la confiance que l'on accorde à la certification : pour une même machine, un jour pas CE et le lendemain CE, tout çà à cause d'une norme qui bouge ...

 

C'est aussi le risque de se faire refuser en structure non seulement par les DP qui ne connaissent pas mais aussi par ceux qui connaissent.

Négligeable à mon avis. Je ne dis pas qu'il n'existe pas des irréductibles qui ne reconnaissent qu'AP Diving dans leur structure purement Fédé (auquel cas je me ferai un malin plaisir en leur mettant le CDS sous le nez pour tester leur mauvaise foi avant d'aller voir ailleurs). En tout cas, Submatix (et le SMS 100) est le 2ème constructeur reconnu par la FSGT. Et puis de toute façon :

La petite plaque CE suffira.
Link to comment
Share on other sites

  • 3 months later...
Ah, ben donc tu viens de prouver que le WOB façon CE ne sert à rien :tromaran: Car ce qui compte finalement, c'est bien ce que ressent le plongeur, pas des chiffres à la virgule près dans des positions inimaginables :froglol:(attention : piège à Pascal :D )

 

 

Puis je me permettre de te conseiller la lecture d'Octopus de ce mois ci : il y a 2-3 articles, tant sur le recycleur, que sur les BO, les wings et accessoirement les DIR.

Ce n'est pas réducteur, ni négatif.

je les ai trouvé interessant

Link to comment
Share on other sites

Puis je me permettre de te conseiller la lecture d'Octopus de ce mois ci : il y a 2-3 articles, tant sur le recycleur, que sur les BO, les wings et accessoirement les DIR.

Ce n'est pas réducteur, ni négatif.

je les ai trouvé interessant

Bonjour Christophe :)

Oui merci, Octopus fait partie de mes classiques depuis maintenant 4 numéros (depuis mon intérêt pour le recycleur en fait), même si je le trouve bien orienté spéléo ;) + qques anciens no sporadiquement

Bon article de Pascal Bernabé sur la sécu en recycleur, avec exemples de config à l'appui (et consos BO : 30 l/mn fond, avec facteur x1,5 pour le volume gaz).

Pour le DIR, l'article est beaucoup plus racoleur qu'autre chose ... j'aurais aimé des exemples précis ...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Christophe :)

Oui merci, Octopus fait partie de mes classiques depuis maintenant 4 numéros (depuis mon intérêt pour le recycleur en fait), même si je le trouve bien orienté spéléo ;) + qques anciens no sporadiquement

Bon article de Pascal Bernabé sur la sécu en recycleur, avec exemples de config à l'appui (et consos BO : 30 l/mn fond, avec facteur x1,5 pour le volume gaz).

Pour le DIR, l'article est beaucoup plus racoleur qu'autre chose ... j'aurais aimé des exemples précis ...

 

 

re,

 

L'article de Pascal BERNABE met en exergue qu'il faut éviter certains efforts (pour eviter l'essoufflement), que le volume du bail out conditionne la durée du retour (avec les paliers) en incorporant un coef' de consommation (la trouille, l'adrénaline, les efforts...).

C'est bien de le savoir, c'est mieux quand c'est écrit.

 

 

Pour les DIR, l'auteur a mis en exergue le fait d'avoir des config' standardisés, identiques, afin d'intervenir rapidement, efficacement sur le binome.

L'efficacité, c'est aussi choisir son matériel et eviter celui que l'on estime "pas fiable" (c'est pour cela, par exemple, qu'en ouvert, ils n'utilisent que certains détendeurs et pas la totalité de la gamme).

 

Sinon, c'est vrai que ça laisse un peu sur la faim, mais, en meme temps, dans une revue, il n'est pas évident d'en faire 10 pages.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.