Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

investissement pour le MF1


    Messages recommandés

    Invité Invité

    Je ne dit pas du tout le contraire.

     

    Perso, ca ne me dérange pas du tout que des encadrants aient les contreparties et autres avantages en nature et je peux supposer que ca ne les dérange pas non plus que j'ai choisi de ne pas les financer.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 214
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Sauf ceux qui ne veulent pas ou n'ont pas besoin d'encadrant ou formation. Eux, ils se retrouvent à financer les formations les avantages en nature de ceux qui en ont.

     

     

    mais, alors, que font ils en club ?

    et, avant qu'ils soient autonomes, (et je parle pour les gens qui ont été formés en club) est ce que cela les a dérangé que d'autres payaient pour eux ?

     

    sinon, ils vont voir à coté si les posidonies sont plus vertes :devil:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je ne dit pas du tout le contraire.

     

    Perso, ca ne me dérange pas du tout que des encadrants aient les contreparties et autres avantages en nature et je peux supposer que ca ne les dérange pas non plus que j'ai choisi de ne pas les financer.

     

     

    disons que quand tu es au bureau d'un club et que l'objectif est de former des plongeurs, les moniteurs, tu en as besoin.

    Donc, si tu les traites strictement, ils iront voir ailleurs et toi, tu ne pourras plus former une releve, plus transmettre parce que tu n'auras plus de formateurs.

    Et un moniteur qui se trouve bien dans un club ne va pas changer pour aller dans un autre club, surtout s'il entend des bruits "negatifs" sur ce club..

     

    donc, d'une maniere ou d'une autre, il faut trouver le budget pour financer ça (loto, bal ou paiement par le groupe, en majorant la cotisation ou le prix de la sortie)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je ne dit pas du tout le contraire.

     

    Perso, ca ne me dérange pas du tout que des encadrants aient les contreparties et autres avantages en nature et je peux supposer que ca ne les dérange pas non plus que j'ai choisi de ne pas les financer.

    Et donc ça ne te dérangera pas non plus de ne pas faire parti d'un club associatif.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et donc ça ne te dérangera pas non plus de ne pas faire parti d'un club associatif.

     

     

    bonsoir

     

     

    Pour moi, à l'origine de la creation d'un club, il y a un groupe de copains qui mettent en commun leur passion, voire leur matériel, pour transmettre aux autres.

    L'idée, à la base, c'est la transmission.

     

    Alors, certes, c'est de l'associatif, donc, quelque part, à but social : il faut essayer de cibler le plus grand nombre (enfin, surtout éviter de discriminer par l'argent).

     

    Cela implique des actions des membres du club pour faire rentrer de la trésorerie, comme des bals, des lotos.

     

    ça implique aussi une cotisation réfléchie, en fonction des buts souhaités et du matériel à acquérir.

    Ici, j'ai une cotisation basse, mais chacun paie, s'il ne souhaite, un ou des voyages sous d'autres cieux pour plonger.

     

    Il faut (donc) équilibrer les finances mais aussi acheter du matos (blocs, détendeurs, stabs), provisionner l'entretien..

    Il faut aussi réfléchir aux sorties en milieu naturel : privilégier le plan d'eau douce (et froide) à coté, mais sans grand frais et accessible facilement, ou prévoir les sorties en mer qui s'apparentent avec des expéditions..

    Négocier les prix en restant dans le raisonnable, c'est aussi une épreuve.. tout est toujours trop cher : il y a beaucoup de raleurs mais peu prennent le téléphone et négocient (ou alors, ils envoient dans les centres où eux auront la gratuité (sur le dos des payants)...

     

     

    Coté membres, on trouve de tout :

    des passionnés qui rejoignent d'autres passionnés, des gens qui cherchent le petit prix (et qui se moquent de l'aspect associatif/social), des yakafokon, des qui veulent trouver les mêmes prestations que chez les pros mais qui ne veulent ni les payer ni mettre les mains...

     

    Bref, l'équilibre, l'alchimie de cet équilibre n'est pas facile à atteindre et surtout à conserver (ceux qui donnent ont tendance à s'user).. :malade:

     

    alors, ceux qui veulent venir parce qu'il y a une bonne ambiance... alors qu'il ne s'agit que d'une auberge espagnole où l'on trouve que ce que chacun apporte... et qui si on y trouve une majorité de consommateurs, l'équilibre sera rompu..

    ceux qui veulent venir juste à cause des tarifs (sans vouloir donner du temps en contre-partie (j'ai payé mon adhesion ou ma cotisation, alors j'ai droit :mad: )..

    eh bien, ceux là participent (parfois involontairement) à la fatigue des fondateurs ou du bureau (lesquels individus n'ont pas besoin des membres pour plonger). :vexe:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    bonsoir

     

     

    Pour moi, à l'origine de la creation d'un club, il y a un groupe de copains qui mettent en commun leur passion, voire leur matériel, pour transmettre aux autres.

    L'idée, à la base, c'est la transmission.

     

    Alors, certes, c'est de l'associatif, donc, quelque part, à but social : il faut essayer de cibler le plus grand nombre (enfin, surtout éviter de discriminer par l'argent).

     

    Cela implique des actions des membres du club pour faire rentrer de la trésorerie, comme des bals, des lotos.

     

    ça implique aussi une cotisation réfléchie, en fonction des buts souhaités et du matériel à acquérir.

    Ici, j'ai une cotisation basse, mais chacun paie, s'il ne souhaite, un ou des voyages sous d'autres cieux pour plonger.

     

    Il faut (donc) équilibrer les finances mais aussi acheter du matos (blocs, détendeurs, stabs), provisionner l'entretien..

    Il faut aussi réfléchir aux sorties en milieu naturel : privilégier le plan d'eau douce (et froide) à coté, mais sans grand frais et accessible facilement, ou prévoir les sorties en mer qui s'apparentent avec des expéditions..

    Négocier les prix en restant dans le raisonnable, c'est aussi une épreuve.. tout est toujours trop cher : il y a beaucoup de raleurs mais peu prennent le téléphone et négocient (ou alors, ils envoient dans les centres où eux auront la gratuité (sur le dos des payants)...

     

     

    Coté membres, on trouve de tout :

    des passionnés qui rejoignent d'autres passionnés, des gens qui cherchent le petit prix (et qui se moquent de l'aspect associatif/social), des yakafokon, des qui veulent trouver les mêmes prestations que chez les pros mais qui ne veulent ni les payer ni mettre les mains...

     

    Bref, l'équilibre, l'alchimie de cet équilibre n'est pas facile à atteindre et surtout à conserver (ceux qui donnent ont tendance à s'user).. :malade:

     

    alors, ceux qui veulent venir parce qu'il y a une bonne ambiance... alors qu'il ne s'agit que d'une auberge espagnole où l'on trouve que ce que chacun apporte... et qui si on y trouve une majorité de consommateurs, l'équilibre sera rompu..

    ceux qui veulent venir juste à cause des tarifs (sans vouloir donner du temps en contre-partie (j'ai payé mon adhesion ou ma cotisation, alors j'ai droit :mad: )..

    eh bien, ceux là participent (parfois involontairement) à la fatigue des fondateurs ou du bureau (lesquels individus n'ont pas besoin des membres pour plonger). :vexe:

     

    Tout est dit :bravo:

    En tout cas c'est mon état d'esprit, j'ai apporté des choses en tant que plongeur (coup de mains pour le portage, entretien du bateau, participation aux TIV), j'en ai aussi retirer des choses (convivialité, formation en tant que plongeur, puis comme futur encadrants).

    J'en redonne en tant que formateur. Mais bon certains ne semblent pas comprendre.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    Et donc ça ne te dérangera pas non plus de ne pas faire parti d'un club associatif.

    Ca ne me ferai ni chaud, ni froid. Pourquoi, ca devrait ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Tout est dit :bravo:

    En tout cas c'est mon état d'esprit, j'ai apporté des choses en tant que plongeur (coup de mains pour le portage, entretien du bateau, participation aux TIV), j'en ai aussi retirer des choses (convivialité, formation en tant que plongeur, puis comme futur encadrants).

    J'en redonne en tant que formateur. Mais bon certains ne semblent pas comprendre.

    re

     

     

    dans mon premier club, celui où j'ai passé mon brevet élémentaire (c'est dire que c'est vieux), ce sont 4-5 copains qui ont prêté blocs et détendeurs au club pour les premiers entrainements piscine et les premières sorties...

     

    Toi qui est marseillais, Fox...

    j'ai été adhérent à l'USPEG (électriciens gaziers)sans faire partie de leur "famille".

    Lors de l’adhésion, ils m'ont demandé de donner 2 jours de l'année soit pour l'entretien des locaux, soit l'entretien du bateau, soit le matos ; j’étais déjà TIV et ça a pu les soulager sur cet aspect. :top:

     

    Ça n’empêchait pas donner un coup de main ailleurs, si besoin était. :biere:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    re

     

     

    dans mon premier club, celui où j'ai passé mon brevet élémentaire (c'est dire que c'est vieux), ce sont 4-5 copains qui ont prêté blocs et détendeurs au club pour les premiers entrainements piscine et les premières sorties...

     

    Toi qui est marseillais, Fox...

    j'ai été adhérent à l'USPEG (électriciens gaziers)sans faire partie de leur "famille".

    Lors de l’adhésion, ils m'ont demandé de donner 2 jours de l'année soit pour l'entretien des locaux, soit l'entretien du bateau, soit le matos ; j’étais déjà TIV et ça a pu les soulager sur cet aspect. :top:

     

    Ça n’empêchait pas donner un coup de main ailleurs, si besoin était. :biere:

     

    Dans un gros club associatif pas loin de Marseille, pour bénéficier des avantages dus à leur statut les encadrants "doivent" un nombre minimum de plongées en situation d'encadrement.

    Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres dans divers clubs associatifs que je connais.

    Malheureusement l'esprit associatif tend à se perdre (on le voit d'ailleurs ici chez certains intervenants) et l'esprit de consommateurs prend le pas,ça explique l'érosion et la lassitude des vocations.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    dans mon club, les encadrants (n4, e2, mf1 ou mf2) ne paient pas les plongees où ils encadrent. Mais ils paient leurs plongées d'explo.

     

    Salut,

     

    Parce que dans ton club les plongées sont payantes, ou tu parles du droit d'entrée à la Gravière du Fort ?

     

    Sinon, je rejoins Christophe: dans un club, il est normal de donner de son temps à tous les niveaux de membre, en échange de quoi, on profite des services et infrastructures du club. C'est comme ça que nous fonctionnons depuis le début et nous somme heureux et riches:

    - matériels de qualité entretenus: Legend et Titan LX Suprem, stabs, combinaisons, etc Compresseur avec 12 B80 de tampon, Nitrox gratuit pour tous, O2 et Trimix (payant, faut pas déconner non plus), station de gonflage jusqu'à 300 bars, blocs de tous type, booster, etc

    - local de qualité, avec bar (essentiel), cuisine, salles de cours et partie technique

    - 2 créneaux piscine de 2 heures par semaine, des sorties club en Egypte, aux Antilles, en Méditerranée et... au Lac de Constance (pour les inconditionnels du camping / plongée), plus divers autres sorties organisées entre membres sur des sites "confidentiels", des soirée à thème (du sanglier à la broche pour Obelix, de la paella pour Soupalogon Y Crouton), etc

    - nombreux moniteurs dont 4 E4, une vingtaine de E3, des GP / P5, des encadrants Handysub, des formateurs Nitrox, Trimix, recycleur SCR et CCR, des TIV, des ANTEOR,

     

    Bref que du bonheur !

     

    Tu apportes ta pierre à l'édifice et tout fonctionne à merveille.

     

    Les encadrants paient comme tout le monde et c'est normal. Il n'y a pas de défraiement d'aucune sorte, juste les avantages fiscaux (droit local). Personnellement j'y suis très heureux.

     

    Amicalement

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    bonsoir

     

     

    Pour moi, à l'origine de la creation d'un club, il y a un groupe de copains qui mettent en commun leur passion, voire leur matériel, pour transmettre aux autres.

    L'idée, à la base, c'est la transmission.

     

    Alors, certes, c'est de l'associatif, donc, quelque part, à but social : il faut essayer de cibler le plus grand nombre (enfin, surtout éviter de discriminer par l'argent).

     

    Cela implique des actions des membres du club pour faire rentrer de la trésorerie, comme des bals, des lotos.

     

    ça implique aussi une cotisation réfléchie, en fonction des buts souhaités et du matériel à acquérir.

    Ici, j'ai une cotisation basse, mais chacun paie, s'il ne souhaite, un ou des voyages sous d'autres cieux pour plonger.

     

    Il faut (donc) équilibrer les finances mais aussi acheter du matos (blocs, détendeurs, stabs), provisionner l'entretien..

    Il faut aussi réfléchir aux sorties en milieu naturel : privilégier le plan d'eau douce (et froide) à coté, mais sans grand frais et accessible facilement, ou prévoir les sorties en mer qui s'apparentent avec des expéditions..

    Négocier les prix en restant dans le raisonnable, c'est aussi une épreuve.. tout est toujours trop cher : il y a beaucoup de raleurs mais peu prennent le téléphone et négocient (ou alors, ils envoient dans les centres où eux auront la gratuité (sur le dos des payants)...

     

     

    Coté membres, on trouve de tout :

    des passionnés qui rejoignent d'autres passionnés, des gens qui cherchent le petit prix (et qui se moquent de l'aspect associatif/social), des yakafokon, des qui veulent trouver les mêmes prestations que chez les pros mais qui ne veulent ni les payer ni mettre les mains...

     

    Bref, l'équilibre, l'alchimie de cet équilibre n'est pas facile à atteindre et surtout à conserver (ceux qui donnent ont tendance à s'user).. :malade:

     

    alors, ceux qui veulent venir parce qu'il y a une bonne ambiance... alors qu'il ne s'agit que d'une auberge espagnole où l'on trouve que ce que chacun apporte... et qui si on y trouve une majorité de consommateurs, l'équilibre sera rompu..

    ceux qui veulent venir juste à cause des tarifs (sans vouloir donner du temps en contre-partie (j'ai payé mon adhesion ou ma cotisation, alors j'ai droit :mad: )..

    eh bien, ceux là participent (parfois involontairement) à la fatigue des fondateurs ou du bureau (lesquels individus n'ont pas besoin des membres pour plonger). :vexe:

    :+1:

     

    Christophe,

    Tu oublies les dizaines de coup de telephone journalier reçues, les frustrés qui critique toutes les decisions du bureau, les moi je connais un club, les dizaines de blocs trimballes, etc, etc..

     

    Comme tu dis, ca finit par user.

     

    A+

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Généralement, chez nous, les consommateurs ou les yakafokon-jamais-contents, on a deux manières de résoudre le problème :

     

    1) On les responsabilise : on leur explique (mieux : on leur montre) que la boutique ne tourne qu'avec des bénévoles actifs. "Si tu veux mieux t'intégrer, si tu veux que les choses s'améliorent, bin bouge toi les fesses et viens avec nous. Tiens, on a justement besoin d'un (initiateur, TIV, secrétaire, etc)."

     

    2) Si le point n°1 ne marche pas et que la personne continue d'être un poids négatif pour l'association ("mais pourquoi qu'on fait pas comme ça ? Mais c'était mieux dans mon autre club"), bizarrement, la sélection se fait toute seule... Ils s'accrochent un an ou deux puis après ils changent de crémerie !

     

     

    Bon, on n'a pas QUE des membres actifs, mais on n'a pas vraiment de consommateurs au final, car à peu près tout le monde finit par donner un coup de main à un moment donné.

    Même une fois par an, c'est déjà ça...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pas évident le fonctionnement d un club...

    Plus il est gros plus c est le bordel, non?

     

    Dans mon club les encadrants payent leur cotisent comme tout le monde.

    Mais pour insiter les personnes a passer le cap l initiateur est payer directement par le club(pas d avance de frais, et que l examen soit réussi ou non) pour les niveaux d encadrement superrieur (seul les stages et examens) sont remboursé par 1/3 par année d encardement actif (le bureau décide a la fin de la 1ère année s il t a vu ou non encadrer pendant l année, en général ça pose aucune problème)

    Tu as également droit a un repas payer par le club qui regroupe les encadrents et le bureau.

    Lors de voyage les plongées encadrées sont prisent en chargent financierement par le club (avant c était l ensemble des plongées mais y a eu des abus: plus de moniteur que d élèves et des moniteurs qu on ne voyait qu a ces sorties)

    Si tu es MF1 et plus t as droit a un abonnement subaqua (avant c était dés le N4)

     

    Comme partout on a des consommateurs mais la sélection ce fait vite...

    Mais nous on a un autre problème : les membres historiques!

    Des personnes qui ont donner de leur temps a une période (encadrement ou bureau) mais que ça fait 10ans qu ils ne sont plus actif bénévolement ou qui ne plongent même plus au club, qui paient leur cotise certe mais qui crois que le club leur appartient et ne sont là que pour profiter sous prétexte d être membre historique.

    Ils s octroient des passe droits style je ne suis pas encore inscrit au club mais on me tiv mes blocs, j emprunte du matos club pour des sorties privés sans en informer le président alors que dans le réglement interrieur du club il est écrit que le matos club ne sert que pour les sorties club, je râle lorsque ma clé n ouvre plus le local et m empêche d allez gonfler pour mes plongées privée alors que je ne devrai même plus avoir les clés et que je ne suis plus habilité a gonfler, etc...

    Vous avez ça chez vous?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pas évident le fonctionnement d un club...

    Plus il est gros plus c est le bordel, non?

     

    Dans mon club les encadrants payent leur cotisent comme tout le monde.

    Mais pour insiter les personnes a passer le cap l initiateur est payer directement par le club(pas d avance de frais, et que l examen soit réussi ou non) pour les niveaux d encadrement superrieur (seul les stages et examens) sont remboursé par 1/3 par année d encardement actif (le bureau décide a la fin de la 1ère année s il t a vu ou non encadrer pendant l année, en général ça pose aucune problème)

    Tu as également droit a un repas payer par le club qui regroupe les encadrents et le bureau.

    Lors de voyage les plongées encadrées sont prisent en chargent financierement par le club (avant c était l ensemble des plongées mais y a eu des abus: plus de moniteur que d élèves et des moniteurs qu on ne voyait qu a ces sorties)

    Si tu es MF1 et plus t as droit a un abonnement subaqua (avant c était dés le N4)

     

    Comme partout on a des consommateurs mais la sélection ce fait vite...

    Mais nous on a un autre problème : les membres historiques!

    Des personnes qui ont donner de leur temps a une période (encadrement ou bureau) mais que ça fait 10ans qu ils ne sont plus actif bénévolement ou qui ne plongent même plus au club, qui paient leur cotise certe mais qui crois que le club leur appartient et ne sont là que pour profiter sous prétexte d être membre historique.

    Ils s octroient des passe droits style je ne suis pas encore inscrit au club mais on me tiv mes blocs, j emprunte du matos club pour des sorties privés sans en informer le président alors que dans le réglement interrieur du club il est écrit que le matos club ne sert que pour les sorties club, je râle lorsque ma clé n ouvre plus le local et m empêche d allez gonfler pour mes plongées privée alors que je ne devrai même plus avoir les clés et que je ne suis plus habilité a gonfler, etc...

    Vous avez ça chez vous?

     

    Oui chez moi ça y ressemble un peu. Les encadrant payent la cotisation mais ne payent pas les plongées (les droits d'entrée aux gravières en fait et dans les voyages clubs à partir du moment où ils encadrent). Et à partir du n4 le club participe aux frais en trois fois sur les trois années suivant l'examen (pour être sûr qu'un nouvel encadrant reste au club au moins trois ans!).

    C'est vrai que sur le papier on est 100 licenciés et on a bien 20 à 25 MF1/MF2/E2/N4 mais quand tu veux en recruter pour faire une sortie si on en a 2 ou 3 qui viennent c'est un miracle. Dés fois on en fait même venir d'autres clubs! C'est pour ça que les tauliers de mon club attend la relève des encadrants mais quand je vois les tarifs et le temps à passer pour le MF1 ça me rebute un peu.

    J.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 31
        Bonjour,   Dans le cadre de la rédaction de mon dossier mémoire pour le DEJEPS Plongée, je réalise une petite étude auprès de vous, plongeurs, pour définir pourquoi et comment vous viendriez pratiquer notre activité sur Sète et alentours (notamment l'étang de Thau). Pour cela, j'ai crée ce rapide questionnaire, qui ne vous prendrait que 2 ou 3 minutes à remplir, mais m'aiderait énormément !   Il vous suffit juste de cliquer sur le lien ci dessous :   https://do
      • 42
        Bonjour à tous,   Je passe le N4 cet été ... j'envisage donc d'acheter un 2ème détendeur. Je précise que j'ai déjà fait le tour des posts sur le forum, qu'il y a quelques réponses à mes questions mais je voudrais bien avoir un avis éclairé !   J'ai pour l'instant un pack Aqualung Titan/Calypso qui me satisfait complètement. Je veux donc acheter un deuxième 1er étage pour y mettre mon Calypso.   Le revendeur que j'ai contacté me conseille un MK2 ... à piston simple donc. Il me dit qu
      • 29
        Bonjour les bulleux, Pour équiper un bloc nitrox 32 par exemple, certains utilisent des adaptateurs M26 et des détendeur compenser, d'autres disent que ce n'est pas possible et qu'il faut utiliser un premier étage directement équipé. Que disent la Fédé et le droit ? Merci les sachant PF
      • 47
        Bonjour à tous,   Pour un meilleur confort et d' utilisation en eaux froides (début de saison et carrière), je viens de m' offrir un kit détendeur MK25 S600 avec octopus et mano en remplacement de mon MK11.   Mon interrogation est surtout sur l' utilité de deux premiers étages.   Je viens de m' inscrire sur la préparation N.3 sur deux ans mais les cours étant à l' arrêt, je bosse un peu ma théorie et connaissances de mon coté.   Je cherche à savoir pour qu
      • 1
        Bonjour à tous    Je m appel Fred et j'ai 44 ans, je suis AOW avec nitrox et j'ai une soixantaine de plongée à mon actif .   Je recherche un binôme ou 1 groupe pour 8 ou 10 jours de plongée à partir de 26/27 décembre 2021.   J' ai comme préférence un petit séjour avec plongée du bord et en bateau à partir d'un dive resort à Anilao pour faire de la photo et de la vidéo mais je suis ouvert à d autres propositions.   J ai déjà plongé en binôme autonome.
    ×
    ×
    • Créer...