Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Sidemount et CCR ( Joky )


djxnorb
 Share

    Recommended Posts

    Encore merci pour tes interventions Pierre Eric que ce soit ici ou sur ma page fb et le partage d'expérience. :)

    Pour ce qui est d'utiliser en BO le diluant je le fais avec une S80 tant que je suis en phase de tests c'est à dire sans déco dans max 20m d'eau en mer (du loisir PADI lol). Car en cas de défaillance (du premier étage par exemple) comme tu le dis t'es dans la merde si tu peux pas faire surface rapidement (RSE ou bien technique de réchappe avancée en SM en respirant directement sur le robinet).

    En effet c'est fonction de là où l'on place ses propres limites du risque accepté et pour ma part c'est redondance absolue lorsque la plongée est engagée.

    Pour ce qui est de l'alu ou de l'acier j'utilise ce que j'ai sous la main pour l'instant mais c'est sûr qu'en fonction de ce que l'on veut faire il faut s'adapter.

    Bon demain je vais surement poursuivre les tests pour améliorer les réglages de la fixation basse sans sangle de cuisse et emporter une autre bouteille en BO afin de voir ce que ça donne.

    A bientôt

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 221
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Posted Images

    bah de rien... C'est "d'utilité publique" de partager. Et "honteux" de garder sous le matelas, comme des pièces en or, un savoir et une expérience. Et pour apprendre, il faut partager...!

    En tous les cas, si t'as des questions, n'hésite pas, t'as mon mail...!

     

    Bonnes plongées.

    A+

    pe

    Link to comment
    Share on other sites

    Alors hier nous sommes allés plonger à Callelongue (pour changer) avec Benoit et l'ours de MAP pour une ballade de début d'année 100% recycleurs : un Revo, un Mégalodon, et un Joky.

     

    Le but était d'aller faire un petit tour dans "la grotte" que Benoit ne connaissait pas (distante de 45min de palmage) et qui est une remontée large dans la roche qui donne sur un accès à l'air libre bien connu des randonneurs. Profondeur max 18,5m. C'était une très bonne occasion pour moi de m'entrainer à gérer ma ppO2 et passer du temps sous l'eau avec ma nouvelle machine.

    Ayant un petit problème de faux contact intermittent sur la connectique molex d'une de mes cellules (j'attends la pièce) j'ai décidé de prendre avec moi une seconde S80 d'air au cas où une fois à l'eau je puisse tout de même effectuer la plongée entièrement en ouvert et ne pas gâcher la plongée des autres.

     

    J'ai donc mis côté droit en plus de l'oxy et le recycleur en stage ma S80 ce qui m'a en plus permis d'utiliser pour me stabiliser à la fois l'étanche et la z trim tec. Pour ne rien vous cacher j'ai bien lutté pour la mettre en place et j'ai du clipper le mousqueton du col du robinet sur celui de l'oxy car il me manquait 1cm pour accéder au D ring du coup ça balladait un peut (des réglages à modifier par rapport à quand je prends 3 S80 classiquement en sidemount). Mais une fois en place tout était sous la main : la vanne kiss, l'injecteur de diluant, et le revodream que je ne portais plus au poignet et avais lové le long du CCR. J'ai intercallé la S80 entre l'oxy et le joky ce qui la plaçait un peu sur le côté du coup ce n'était pas très beau (dès que je récupère les images des copains je vous montre ça). Donc la position du joky m'a semblé pas terrible également. J'ai pas trouvé ça très propre mais le but était de voir ce que ça donne et surtout plonger pour le plaisir en sécu. Tous mes robinets étaient accessibles et mes détendeurs tout proches de ma bouche sur le tour de coup donc tout était ok.

    Je n'ai pas branché l'adv sur cette plongée (pour la prochaine plongée, j'y vais progressivement) j'ai donc tout géré manuellement. J'ai maintenu une ppO2 entre 0,9 et 1,3 tout le long (pas facile au début). Pour me simplifier la chose je n'avais pris que mon ordinateur Cressi archimède en mode air pour le cas où je fasse la plongée en ouvert en me disant que j'avais suffisament de choses à apprendre à gérer correctement pour prendre les VR3 en plus que je ne sais pas utiliser encore en mode CCR (petit à petit...) et que de toute manière ça allait dans le sens de la sécu. :)

    Comme nous avons fait une plongée de 100 minutes tout de même j'ai suivi les paliers demandés par mon ordinateur en fin de plongée afin de ne pas le planter (plongée spéléo prévue ce week end) ce qui m'a valu 4 min à attendre à 3m dans la calanque où j'ai trouvé un magnifique poisson nageur (pour les pêcheurs qui connaissent). Nous avons vu pas mal de vie, Jean Mi à vu une murène en pleine eau qui s'est abritée avec un petit congre. Nous avons admiré longuement une seiche qui nous a fait une démonstration de ses charmes. Un petit poulpe a craché son encre en nous voyant. Dans la grotte c'était une machine à laver et en surface la cabriole de Jean Mi nous as vite convaincus de faire demi tour. :D Le retour s'est fait rapidement avec le courant dans le bon sens. Bref une super plongée entre potes juste pour le plaisir, ça fait du bien de ne pas penser qu'à la configue de temps en temps surtout quand tout se passe comme on veut. :)

     

    Pour revenir à la technique et au sujet initial : prochaine plongée j'essaye d'avoir avec la configuration joky+oxy+S80 des réglages meilleurs car là c'était un peu le bordel. Je prendrai le VR3 pour m'entrainer avec et le passer en OC/CCR puis CCR/OC et ppO2 à 1,0 et 1,6. Je suis content car je sais qu'il m'est possible de partir en sout avec cette configuration plus tard et je pourrais même emporter une autre S80 à gauche en stage ou travel et clipper au cul ma 7l d'oxy. Donc c'est faisable et ça encourage à persévérer dans ce sens, même si c'est pas pour tout de suite. Je vais faire des heures avant sur la machine pour accumuler de l'expérience. ;) Déjà il va falloir encore bien réfléchir à la configuration matérielle, je songe à mettre des anneaux arrières comme il y a sur le Xdeep si j'en trouve une paire qui me permettront de fixer plus facilement les mousquetons d'oxy et de la S80 coté recycleur plutôt que le D ring low profile de l'ultimate car hier j'étais incapable de passer devant la S80 comme j'aimerai arriver à faire...

    Donc encore beaucoup de plongées et d'entrainement à prévoir! :tromaran:

     

    Bonnes plongées!

     

    Brice

    Link to comment
    Share on other sites

    Voici la vidéo de Benoit pour vous donner une idée de la chose (en attendant celle de Lesours pour en voir un peu plus sur notre plongée). Merci à lui. :)

    Le seul point positif à mon sens c'est que j'ai à peu près réussi à régler mon harnais et que ma S80 à gauche est pas trop mal positionnée.

     

    [YOUTUBE]RH5E1IwTdnk&feature[/YOUTUBE]

    Link to comment
    Share on other sites

    Bon ben c'était une bonne petite plonge de nouvelle année !

    Le Joky (copie chinoise du Joki:chinois: ) a l'air de pas mal fonctionner !!

    Et bon à part un bungee un peu trop long de 5mm il me semble que la config de Brice était pas trop mauvaise !

     

    Callelongue est une plongée un peu tristouille à mon gout (toujours assez sombre du fait de son exposition). Je me suis fait bien "essorer" en haut de la grotte ! A la 3° vague, vu que j'étais dans le bon sens, j'ai fait "sous-marin en plongée" avant de commencer à casser du matos ! Tout vider et 2-3 bons coups de palme ont permis de se retrouver au calme...

     

    A part ça une mauvaise surprise au retour. le tuyau expi qui s'est désolidarisé du DSV... heureusement j'étais debout sur le fond en train de me déséquiper le long du petit quai et je n'ai pas noyé le recycleur... Faudra mettre un tour de vis supplémentaire au serflex (Tybo m'avait dit de serrer sans excès... je metttrai un peu plus d'excès la prochaine fois !) !

    Link to comment
    Share on other sites

    Oui tout ça à l'air plutôt propre.

     

    Ce serait pas plus simple de mettre la S80 contre toi et la 3l d'oxy à l'extérieur (voir même de solidariser les 2 avec une sangle vu que tu ne dépose rien ?)

     

    C'est gentil mais je trouve ça pas du tout propre par rapport à ma config side classique.

     

    Se sera plus simple de mettre la S80 comme un stage normal mais le souci c'est que ça me limite l'accès à ma vanne kiss pour injecter de l'oxy manuellement et à mon revodream.

    C'est encore à travailler mais avant de trop me compliquer la vie je vais plonger avec une seule S80 pendant un moment afind e vraiment me faire la main sur le recycleur.

     

    Oui Jean Mi une sortie bien sympatique à refaire avec Benoit. :)

    Tu as été chanceux de pas noyer le revours!

    Promis on ira à Méjean la prochaine fois c'est plus joli. ;)

    En tout cas tu m'as bien fait rire dans la grotte après coup en y repensant. :D

    Link to comment
    Share on other sites

    Pas bien de se moquer... Je sais maintenant ce que ressens un slip sale au milieu du tambour !

    +1 pour Méjean, on y avait fait 200 mn avec Damien (Alcatordam en rEvo) et Julien (Juliocasta en Ray saïdemounte moultigazzz) en décembre...

    Et encore on était rentré parce que j'avais vidé mon diluant à cause de mon masque qui fuyait et que j'ai vidé au moins 50 fois !

    Link to comment
    Share on other sites

    • 4 months later...

    Dans le Lot, premiers pas donc... avec un recycleur kiss-like, avec un CCR, avec un recycleur tout court :)

     

    En matière de théorie, je me suis tapé le Vettier et pas mal d'articles et de fils sur les fora.

    En matière de pratique, on me prête une machine avec différentes configurations et quelques conseils en situation pour commencer.

     

    La machine est un joki avec un corps plastique, un cannister de 2,5kg, un poumon inspiratoire, deux cellules et un revodream.

    La machine a été fiabilisée par une personne qui plonge souvent profond et loin sous terre.

     

    J'ai testé successivement une vanne hydrogom (CM0070) et une injection manuelle (T0305) pour jouer avec la PPO2.

     

    J'ai gardé ma configuration sidemount actuelle à laquelle j'ai tenté de greffer un bloc o2 et la machine en relais dorsal à droite.

     

    Pour les 4 plongées que j'ai faites sur trois jours, j'ai utilisé mes petits blocs aciers (8,5L) venant d'un bi que j'ai démonté.

     

    Niveau lest, j'ai ajouté 4kg par rapport à ma configuration habituelle avec ces blocs (2kg).

    J'ai pris le lestage que j'utilise avec mes S80. C'était beaucoup trop !

     

    J'avais en fonction des plongées un seul bloc à gauche (diluant et bailout) et l'o2 à droite ou les deux blocs (diluant/bailout + bailout) et l'o2 à gauche.

    Aucune de ces deux configurations ne me convient au final...

     

    Première plongée dans la vasque de St Sauveur, le baptême !

     

    Une bonne heure pour préparer la machine et faire les vérifications. On croise des têtes connues IRL (pascal44) et d'autres sur le forum (nico32)... :)

    Une bonne demi heure pour m'équiper dans l'eau et faire des choix à tâtons... et à l'eau !

     

    Plus aucun repère de flottabilité, je coule littéralement en me débattant avec les bras... je suspecte un amusement évident chez les autres plongeurs qui se mettent à l'eau au même moment...

     

    Je prends le problème à l'envers et tente de retrouver mes repères de flottabilité alors que je me rends compte que je n'aurai pas du ajouter de lest...

    Bref, je m'amuse bien pendant 1h à tenter de faire des tours de vasques... et m'écrase au fond quand il faut faire des vérifications de ppO2...

    Finalement, ça va un peu mieux et je vais faire un petit tour à 20m.

     

    La configuration est catastrophique, le routage des flexibles o2 et diluant est carrément incompatible avec l'accès aux inflateurs d'étanche et de bouée...

     

    Le lendemain, après discussion, il s'agit de reprendre les choses par le commencement, je ne prends que l'o2 et un bloc de diluant et petit tour à Landenouse, stabilisation à l'étanche, je ne prends pas ma bouée. Un petit réglage sur les sangles du joki fait qu'il vient se positionner au bon endroit.

     

    Ça se passe bien... j'arrive à garder l'équilibre avec la machine et je retrouve une position acceptable. Je fais la plongée avec une vanne kiss (objectif ppO2 de 1.2) et vais faire un petit tour dans la galerie voir si ça n'a pas trop changé... c'est ma première vrai plongée au recycleur en termes de sensation... génial !!!

    En fait, je plonge en semi-fermé car je n'ai qu'un cellule qui me donne une mesure cohérente avec mon diluant... je fais donc des rinçages à 3m et 6m à l'o2 pour voir sur laquelle me fixer et d'autres régulièrement dans la galerie au diluant en fermant la vanne d'o2. Bon exercice !

    Je trouve le joki très confortable et j'ai presque envie de pousser un peu en distance au delà de 150m mais je fais demi tour...

     

    J'y retourne le soir, seul, pour un second plouf, en fermé cette fois car on a changé la cellule et étalonné. Je prends ma bouée et mon second bloc. J'ai plus de facilité à m'équiper même si la configuration ne me convient pas du tout.

    Je sors et il est 21h, l'heure à laquelle je devais rentrer. J'ai oublié de changer l'heure de mon ordi... Tout balancé en vrac dans la voiture, ce sera retour avec l'étanche... :)

     

    Dans une configuration avec deux blocs latéraux, je pense mettre l'o2 collé le long de mon lestage, attaché à la sangle dorsale, robinet en bas, afin d'avoir la poitrine dégagée du bloc, des flexibles qui se croisent et de la vanne. Essayer d'avoir le tout qui retombe devant l'épaule droite, fixé sur un d-ring.

     

    Le troisième jour, balade à Trou Madame. Je joue avec une ppo2 de 0.8 avec une vanne manuelle, fais des rinçages et des alternances fermés/ouverts pour m’entraîner. Comme je ne veux pas aller loin pour ma troisième plongée, je fais des allée et retour à 200m et un petit tour à 300m où mon inflateur de bouée casse !!! Je me cache dans le noir lorsque d'autres plongeurs passent... 1h30 au total.

     

    Voilà, voilà... je ne totalise que 4h sur la machine mais j'ai réglé pas mal de petit soucis et j'ai quelques idées pour la suite...

    Link to comment
    Share on other sites

    Merci pour ce CR, c'est très intéressant.

     

    Une petite remarque mais s'engager sous plafond avec un seul BO/Dil me semble pas du tout sécu car si tu as un problème sur ce bloc tu dis adieux à la redondance...

     

    Sinon pour le routage des flexibles j'ai pas eu de problème (si tu veux je peux t'expliquer comment j'ai fait). Pour l'instant j'ai trouvé le plus pratique de mettre les deux blocs du côté gauche et l'oxy et le CCR à droite. Maiss bon ça c'est en configuration Sidemount pur du recycleur qui n'est pas la plus confortable.

    J'ai aligné la dernière fois parfaitement le recycleur à mon corps sur le côté et la respiration est vraiment pas bonne, en le poussant derrière je revivais.

    Je réfléchis donc pour mes prochains tests à mettre une S80 de chaque côté en config SM classique avec le Joki en latéral dorsal comme il a été pensé et l'oxy du même côté toujours en relais (ce que fait déjà Pierre Eric Deseigne).

     

    J'ai bien envie de tester le SF2 en position sidemount "pure" comme j'ai vu sur la vidéo de démo pour voir si le confort est vraiment bon ou comme avec le joki.

     

    Pour l'instant je pense que nous sommes en phase de développement/réflexion et que l'une des meilleures options pour être efficace rapidement en sidemount avec CCR est la solution du Triton comme a fait Seb83.

    Link to comment
    Share on other sites

    Merci pour ce CR, c'est très intéressant.

     

    Une petite remarque mais s'engager sous plafond avec un seul BO/Dil me semble pas du tout sécu car si tu as un problème sur ce bloc tu dis adieux à la redondance...

     

    C'est sûr... en fait, je n'avais pas de redondance au diluant autre que la boucle elle même, ce qui est une très mauvaise idée... mais j'avais un copain sous l'eau...

     

    Sinon pour le routage des flexibles j'ai pas eu de problème (si tu veux je peux t'expliquer comment j'ai fait). Pour l'instant j'ai trouvé le plus pratique de mettre les deux blocs du côté gauche et l'oxy et le CCR à droite. Maiss bon ça c'est en configuration Sidemount pur du recycleur qui n'est pas la plus confortable.

     

    Et la vanne, tu la mets à quel endroit ? les valves et les connections ? fixée ? caoutchouc ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Alors j'ai sur le bloc gauche un legend avec mano court qui part vers le bas ainsi que le tuyau du direct système et un flexible avec raccord swagelog pour l'adv. Le flexible swagelog passe devant ma poitrine pour être connecté au joki, il fait pile la bonne taille et si je veux déconnecter l'ADV c'est simple et rapide ensuite j'ai plus qu'à lover le flex le long du bloc.. (Mais souvent je fait l'inverse car j'aime pas trop lover plein de truc sur le joki donc c'est le flexible qui part de l'adv qui va vers le bloc mais c'est du détail). Celui direct système est lové le long du bloc à l'aide de caouéches et connecté le dernier connecté à l'inflateur de mon étanche si j'ai qu'un dil/BO ou alors de ma z trim.

    Pour le flexibles qui partent vers le haut il y en a un pour le second étage avec un coude 120° et un tour de cou et un autre flexible pour un second tuyau avec raccord swagelog pour connecter l'injecteur manuel de diluant. Ces deux tuyaux passent derrière ma nuque puis devant mon épaule droite.

    Au niveau du joki j'ai mis 4 caouèches et je love le long du corps les flexibles de l'injecteur manuel, et le cable du revodream qui lui est clipé sur le D ring d'épaule droite ou sur l'anneau du mousqueton que j'utilise pour cliper le joki sur ce même Dring (en général je choisi la seconde option plus pratique).

    L'injecteur manuel de diluant est au niveau de mon épaule droite un peu en symètrie de l'inflateur de ma z trim.

    Pour l'oxy pareil je love tout le long du 4L long de manière à ce que le connecteur swagelog QC4 soit parfaitement placé pour que le flexible venant du joki le longe dans les caouèches et se connecte près du cul du 4l. La vanne kiss (que je vais changer pour une hydrogom) ressort à hauteur du robinet (droit donc faciclement fermable) etest très facile à trouver également.

    Comme ça c'est pas trop moche je trouve.

    C'est compréhensible?... (Sinon faudrait peut être que je fasse des photos mais bon pour l'instant rien n'est figé comme écrit plus haut je risque de modifier mon approche).

    Link to comment
    Share on other sites

    • 6 months later...

    Bonjour à tous,

     

    Après quelques mois me voici de retour. Bon j'ai toujours ce problème avec le revodream qui déconne mais j'espère avec un nouveau câble lumberg que ce sera réglé d'ici que le copain qui doit s'en occuper puisse le faire.

     

    En attendant j'ai pu me remettre à l'eau aujourd'hui pour de nouveaux tests, en voici un petit CR qui sera agrémenté de photos lorsque mon binome du jour Gregory me les fera passer.

     

    Technique et réflexion :

    Donc depuis mes derniers récits de l'eau a coulé sous les ponts. Je m'étais remis à l'eau avant l'été mais comme dit plus haut le revodream faisait des siennes et je n avais pu faire que de l'oxy pur. En tout cas j'en étais venu à la conclusion qu'il fallait trouver une solution pour améliorer la qualité respiratoire car intenable à la verticale ou alors faire comme PE Deseigne le porter comme il se doit en latéral dorsal en plus de ma config side habituelle.

    Mais bon je suis assez tenace et ce projet me tenant à coeur je ne voulais pas abandonner sans tenter d'autres choses.

    J'ai depuis cet hiver changé la vanne Kiss de Glon en plastique qui avait ses filetages foirés (je vais lui renvoyer il devrait m'en refaire une en alu). J'ai rajouté une vanne quart de tour très utile à mon goût en sortie de la vanne kiss (attention à ne pas la laisser fermée sous l'eau car l'hypoxie nous guette sinon). J'ai également changé mes deux cellules pour partir sur de bonnes bases mais bon il s'avérerait que le câble Lumberg et la connectique reliant le revodream au canister à priori sont pourris (affaire à suivre).

    Pour l'amélioration de la qualité respiratoire je me suis dit que d'autres y arrivaient donc pourquoi pas moi. J'ai contacté Richard Harris qui a une grosse expérience avec le Flex CCR en sidemount. J'ai eu la chance qu'il me réponde en me disant qu'à plsu ou moins 45° il respirait très bien et sinon à la verticale c'était supportable. Exactement ce que je recherhce! Je me suis donc dis pourquoi pas moi. Je comprenais pas trop le problème au début car mon mini joki confectionné par Michel Biesmans a quasiment la même architecture que le Flex CCR. C'est donc que je passais à côté de quelque chose... J'ai épluché les sites et forums spécialisés et donc les CCR Bots de Stanton et le kitchen rebreather de PE Deseigne. Et j'ai eu une révellation : mes faux poumons étaient trop vers mes jambes bien sûr. mais ça je le savais. En fait pour y remédier j'ai enlevé les protections de tuyaux en inox sur la tête du joki. J'ai ainsi gagné plus de 7cm. Je me suis dis que peut être la solution se trouvait là... J'ai tout de même envoyé un mail à monsieur Rick Stanton (oui je sais je suis un fou mais autant prendre les infos à la source car c'est bien lui le maître du recycleur en sidemount que je sache). Et à ma grande surpprise il m'a très gentiment répondu! :) Il m'a confirmé mes observations sur son recycleur et m'a dit que les faux poumons devaient être le plus haut possible dans le corps du recycleur. Il m'a dit que pour ça il ne trouvait pas le joki optimum car les faux poumons étaient trop bas et le corps pas suffisamment large. J'étais donc à priori sur la bonne route en enlevant mes protections. De plus la version mini joki en inox et double faux poumons de Michel Biesmans diminue énormément les problèmes confirmés par Rick Stanton par rapport au joki classique qu'il connait.

    Le souci était que j'utilisait les protections pour passer mon bungee et fixer la tête du joki. J'ai donc modifié tout mon système de fixation en mettant un mousqueton simple qui se clip sur le D ring pectoral du harnais comme un bloc relais. N'ayant plus cette fameuse rotation engendrée par le bungee j'ai mis deux mousquetons pour tenir le cerclage comme on peut voir sur toutes les vidéos. Et j'ai descendu le cerclage sur le canister car j'avais gagné en longueur en enlevant la protection inox (du coup pour le remplir de chaux et tasser c'est plus chiant avec les mousquetons au milieux).

    Ca fait pas mal de changement! Ah oui j'ai aussi supprimé les LBSR pour des D rings low profils fixes comme j'avais avant car la puissante force de traction du joki plein d'air faisait coulisser le LBSR durant la plongée. Conclusion cet outil est génial mais seulement pour les bouteilles. Me restait plus qu'à attendre mon afficheur pour savoir ce que ça allait donner...

    Un pote m'a très gentiment prêté son afficheur airtess et donc j'ai pu enfin replonger avec mon joki aujourd'hui.

    Et comme le dit souvent Loule la vérité est sous l'eau donc... Allons plonger!

     

    La plongée :

    Nous avions prévu de nous mettre à l'eau à Callelongue pour sa praticté lors de l'équipement en ce 11 novembre. Rdv à 8h30. A la fois impatient et stressé que rien ne fonctionne. Étonnamment ça bougeait énormément de ce côté donc nous nous sommes rabattus à Samena où la mer était belle et limpide. J'enfile mon harnais lesté de 14kg et direction la calanque. Je connecte la S80 (pas celle avec le robinet qui va bien pour le side mais habituellement utilisée en relais donc avec le premier étage du mauvais côté et pas surper bien alignée dans l'eau mais c'est pas grave j'avais du trimix dans les autres). Je me suis juste embêté un peu à ce niveau sinon pour mettre le recycleur et l'oxy et tout connecté c'était super simple sur la plage avec de l'eau au niveau des hanches et de petites vagues. Presque rien ne traine en plus ça me semble propre et j'arrive à respirer dans le CCR en étant debout ce qui est très bon signe et ne m'étais jamais arrivé. Mon VR3 en mode air et mon Petrel tout neuf en mode CCR diluant air (faut tester tout ça un peu). Bon je le dis de suite il y a du boulot pour le Petrel je crois pas l'avoir super bien paramétré mais ce n'étais pas le sujet du jour. Tout a l'air ok donc nous nous imergeons main et partons main gauche car nosu ne connaissions pas cette partie du spot. L'équilibrage se fait seulement avec l'étanche donc mon lestage est vraiment pas mal. Le bloc et le recycleur ne sont pas parfaitement alignés mais c'est le plus propre de ce que j'ai obtenu jusque là. La respiration à + ou - 45 degrés est nickel et à la verticale il m'est possible de respirer. C'est bon ça!!!! Je suis super heureux vous n'imaginez pas à quel point. J'ai trouvé la vanne hydrogom super puissante niveau débit mais très bien au final une fois qu'on s'est habitué. Nous avons pu observer de jolies carcasses de voitures, une magnifique sole, et une langouste! On a même pu observer pour la première fois de nos vies respectives de plongeurs un poisson qui se déplace avec ses nageoires pectorales sur le fond et aux couleurs vives dont nous ne connaissons pas le nom. Je me suis exercé à remonter en pleine eau à la verticale et ça se fait très bien. Cool, what eslse? Ah oui le no mount! La cerise sur le gateau voyant Gregory s'entrainer à décapeler un bloc et me sentant très bien j'ai décidé de faire de même avec le recycleur voir ce que ça donnait et impeccable. Là j'étais aux anges!

    J'ai oublié de vous dire que j'ai branché pour la première fois l'ADV (j'avais jamais pu avant cause débit continu) et c'est vraiment génial de ne pas avoir la main sur l'injecteur de diluant en continu.

    Pour la gestion de la ppO2 les Yoyos effetués m'ont donné pas mal de travail mais c'est pas plus mal. Et ça s'est fait assez naturellement.

    Au total 86 minutes de bonheur dans une eau à 19°C et une visi de 15m (pas mal compte tenu des orages et du vent ces derniers jours).

    Comme il y a toujours à redire je vais racourcir le système de fixation des mes mousquetons pour coller le joki encore plus prêt du corps (la recherche de réglages fins en sidemount quoi, ma plume dans le cul me manque! XD).

    Bon l'afficheur airtess c'est simple, efficace et j'étais très heureux qu'on me le prête ; mais tout de même un peu encombrant et le HUD ça manque, donc vivement que le revodream soit opérationnel. Non le seul gros bémol c'est ma combinaison étanche qui prend l'eau est est foutue mais ça je le savais il faut que je la change.

    Voilà mon partage d'expérience dans cette phase de développement. Maintenant je vais pouvoir envisager des plongées pour augmenter mon expérience en recycleur et faire évoluer tout cela mais je sais que j'ai cette fois (enfin!) une bonne base de départ. J'ai failli passé sur Triton il y a peu me disant que mon affaire était trop compliqué pour un débutant comme moi mais je ne regrette pas mon "entêtement". D'ici que mon revodream soit prêt je vais me chercher une formation CCR sur une autre machine histoire d'être certain d'avoir une bonne base technique en circuit fermé avant de faire des plongées engagées.

     

    Pour conclure oui le CCR en sidemount c'est faisable et respirable! Voici la recette : un Flex CCR ou un mini joki sans protection inox de tuyaux ou tout autre appareil avec la même architecture suivi de quelques réglages pour qu'il soit bien positionné le long du corps en latéral pur.

     

    Brice

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 36
        Bonjour à tous,   Je viens sur ce forum pour chercher de l'aide, car j'ai quelques problèmes de réglages avec mon harnais sidemount. Ont me l'as expliqué, mais je ne comprends toujours pas comment régler la fixation du bas de la bouteille (mousqueton, cordelette et cerclage). J'ai essayé de fouiller sur le net mais beaucoup de choses ne sont pas en français.   S'il vous plaît pourriez-vous me réexpliquer ces réglages.   Voilà mon problème se situe sur mon côté gauche.   A+ B
      • 14
        Je débute en sidemount et déjà le temps des questions et des essais... J’aime bien mon detendeur Jetstream Mk3 (celui qui a une mp de 9bars comme tout le monde identique au xstream) et je réfléchissais à l’adapter en SM notamment côté gauche d’ou partent mon inflateur de wing et le detendeur a tuyau court. Alors bien sûr il n’a pas de 5e sortie perpendiculaire , mais il a une 5e sortie au droit du pas de vis du DIN donc possibilité d’aller plus directement vers le DS de la wing, dont le tuya
      • 15
        Bonjour.   Je n'arrive pas à retrouver le sujet où ça parlait de "remontée assistée" lorsque le plongeur-secouru est en sidemount. Je suis quasi sûr d'avoir vu ce sujet abordé, à moins que je ne confonde de forum. Mais j'ai la croyance que mes deux questions sont plus précises que ce que j'avais lu.   Lors d'une RA, si on souhaite avoir le plongeur-secouru les yeux dans les yeux, et le maintenir avec les jambes ... 1) ... est-ce que les bouteilles sur le côté sont gênant
      • 131
        Bonjour   je suis nouveau sur le forum. Je pratique la plongée depuis une quinzaine d'année. A l'époque je vivais au Mexique. J'ai fait un baptême de plongée à Puerto Vallerta (côte pacifique) puis passé mon PADI open water à Cozumel et le PADI advanced à Playa del Carmen. Que de bons souvenirs. Depuis j'essaie de plonger (on essaie, on a passé toutes ces étapes en famille) le plus régulièrement possible, en plongée loisir. Voilà ma question : le sidemount m'attire pour diver
      • 14
        Salut,   Je suis en recherche de documentation (en Français ou Anglais) sur la plongée souterraine en CCR. Pour être clair, je ne cherche pas un manuel de formation d'une école quelconque (je les trouve peu utiles, si on ne suit pas le cours qui avec) mais un ouvrage équivalent à ce qu'est la "Plongée Tek" ou la "Plongée en recycleur" des éditions GAP.   Et à l'attention des pessimistes et des schtroumpfs lunettes, prompts à faire la morale : je ne cherche, pour l'instant, qu
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.