Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Incident à Saint-Sauveur : le CR


    Recommended Posts

    ... mais ça c'était avant ! :devil:

    Oui car après j'ai revendu le Boris et j'ai arrêté la plongée.

    C'est là que j'ai rencontré par hasard une espèce de chose amorphe au regard pervers et vitreux, qui poussait un râle sur le bord du chemin:

     

    "Hummppff...moi c'est Ronald...je m'ennuie je crois...

    Des Tacos tu dis ? hummmm...voui pourquoi pas..."

     

    Et voilà, c'était baisé, foutu, cuit, archi cuit, archi bouillave.

     

    Depuis je traine "ça" comme un fardeau... :vexe:

     

    Ma vie est un fiasco total.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 135
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Guest invite
    je trouve fatiguant l acharnement de tartitrimix, .

     

    Tu es gentil tu ne m'associe pas à Trimix s'il te plait !

     

    Si tu lis son premier fil et ma seule intervention sur le sujet tu noteras mes relations avec Fabrice qui est un ami.

     

    Comme disait l'autre, quand on ne sait pas on ferme sa bouche !

    Link to comment
    Share on other sites

    Quand a l'association de pseudo je me suis trompé et je m'en excuse !!!

     

    EDIT MODO : voilà voilà… on va en rester là …. et si les tarti-bouxy ont des trucs a se dire, personne ne leur en voudra de les garder privés :D En vous remerciant messieurs de votre compréhension.

    Link to comment
    Share on other sites

    Et bien et bien...

     

    Dans l'ensemble, ça reste (à peu près) courtois sur ce fil... C'était pas gagné !

     

    Pour Micko :

    Je conçois que des profils de plongée comme celui-là te dépassent. Et moi aussi d'ailleurs.

    C'est totalement un autre monde que celui auquel nous sommes habitués.

     

    Oui, la profondeur est hallucinante. Oui, la distance de la sortie l'est tout autant.

     

    Mais il faut regarder ces plongées avec un regard neuf par rapport à notre expérience de plongeur "loisir".

     

    Et donc, si on lit bien ce CR, que lit-on ?

     

    Moi, j'ai quand même l'impression que beaucoup de choses ont été planifiées, pensées à l'avance.

    J'ai plus les chiffres en tête, mais combien a-t-il disposé de bloc relais sur son passage ? Deux recycleurs sur lui en permanence, plus un troisième posé en relais...

     

    ça ne ressemble pas à une plongée "suicidaire" (pour reprendre Trimix) ou faite à l'arrache.

    En tous cas de mon point de vue.

     

    Après, on peut effectivement débattre du fait de le faire en solo total ou accompagné d'une équipe. Ce débat me dépasse totalement (j'avoue) et pour cela, les interventions des autres sont intéressantes.

     

    Je trouve que ce CR est tout de même bienvenu.

    Déjà, on en sait plus sur les conditions de réalisation de cette plongée.

    On connaît désormais les causes et les conséquences de l'accident (oui car j'ai mal intitulé le post : un ADD c'est avec un "A" comme "Accident"...).

     

    Là, au moins, on débat sur du concret.

    Link to comment
    Share on other sites

    Tout d'abord, merci à Fabrice pour ce Retex assez complet.:bravo:

     

    Nous avons eu l'occasion de se croiser sur le site de Minautoro au Yucatan, mais nous n'avions, à l'époque, échangé que des politesses ...

     

    Quelle faculté d'analyse tout de même !!! :top:

     

    Tenir autant de temps dans ces conditions, et après une plongée de ce type de surcroit, waou quand même ...... :chinois:

     

     

    Autant je comprend quand dans certains cas ou certains milieu il soit "mieux" de faire cela seul.

    Autant pour Saint Sauv, c'est à dire, une grand vasque d'entrée à ciel ouvert, je suis moins "persuadé" de l'interet.

     

    Mais bon J'ai déjà donné mon opinion là dessus je ne vais pas m'étendre, chacun fait ce qu'il veut comme il le veut.;)

     

    Chacun place la limite acceptable là où ça lui semble le plus juste et, je pense, que nous ne sommes pas aptes pour juger ..;)

     

    Pour finir, c'est quand même un sacré truc qu'il a fait là, et une gestion du problème quand même vachement poussé :top:

     

    Respect Fabrice, même si je n'adhere pas à tout, respect quand même .....

    Link to comment
    Share on other sites

    Autant je comprend quand dans certains cas ou certains milieu il soit "mieux" de faire cela seul.

    Autant pour Saint Sauv, c'est à dire, une grand vasque d'entrée à ciel ouvert, je suis moins "persuadé" de l'interet.

    De mon point de vue, être seul permet de planifier/gérer sa plongée de A à Z sans interférences.

     

    Avec une équipe, plus il y aura d'intervenants, plus il y a de chances qu'il y ait une cagade à un moment ou un autre : informations mal comprises/transmises, des oublis, des problèmes logistiques, des chiens fous...

     

    J'aurai tendance à dire que s'il y a une équipe, il faut qu'elle soit réduite au strict minimum et de préférence avec des personnes qui se connaissent bien.

     

    Donc, je comprend la logique de faire ça seul, même si on ne peut pas mettre de coté l'intérêt que peut avoir une équipe.

     

    Au final, on y revient, c'est un choix personnel :)

     

    Dans le cas de Fabrice (que je ne connais pas), il a fait ça tout seul et il a l'air de l'avoir bien fait puisque qu'il a atteint son objectif, que l'accident n'a rien à voir avec le fait qu'il soit seul, qu'il a réussi à gérer ça et qu'il s'en sort vivant.

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest invite

     

    Nous avons eu l'occasion de se croiser sur le site de Minautoro au Yucatan, mais nous n'avions, à l'époque, échangé que des politesses ...

     

     

    Tu es sûr que tu parles du bon Fabrice, Laurent ? Il ne me semble pas que Fab soit allé au Meskik ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Autant je comprend quand dans certains cas ou certains milieu il soit "mieux" de faire cela seul.

    Autant pour Saint Sauv, c'est à dire, une grand vasque d'entrée à ciel ouvert, je suis moins "persuadé" de l'interet.

     

    Salut Loule

     

    je me permets une fois encore d'enfoncer le clou...!

     

    Ca n'est ni mieux, ni moins bien, c'est différent.

     

    Evidemment, chaque stratégie (solo ou équipe) offre son lot d'avantages et d'inconvénients. Après, chacun décide de ce qu'il va mettre en oeuvre pour tenter son exploration.

     

    Et en effet, chacun préférera l'une ou l'autre des stratégies en trouvant celle qu'il ne choisit pas est "moins bien" ou "moins adaptée" par rapport à "son cahier des charges"...!

     

    C'est un peu comme les tours du monde à la voile. Y en a qui font ça en équipe et d'autre en solitaire...! Voilà, c'est le même tour du monde, mais ça n'est pas pareil quand même.

     

    A+

     

    pe

    Link to comment
    Share on other sites

    Tu es sûr que tu parles du bon Fabrice, Laurent ? Il ne me semble pas que Fab soit allé au Meskik ;)

     

    Exact Pierre, méa culpa, c'est RAPHAEL COURROUX et non pas Fabrice .... ;)

     

     

    Salut Loule

     

    je me permets une fois encore d'enfoncer le clou...!

     

    Ca n'est ni mieux, ni moins bien, c'est différent.

     

     

    Pas de soucis Pierre Eric ;)

     

    C'était d'ailleurs un peu le sens de ma phrase : "Chacun place la limite acceptable là où ça lui semble le plus juste et, je pense, que nous ne sommes pas aptes pour juger ..;)"

    Link to comment
    Share on other sites

    Merci à Fabrice pour ce CR détaillé et chapeau pour sa gestion impressionnante de l’incident. La planification de sa plongée semble bien carrée et réfléchie.

     

    Concernant les approches solo vs. équipe pour de telles pointes, il semble quand même que les tendances de ces dernières années en Europe soient bien orientées plutôt vers le solo. Même si il y a encore pas mal de choses qui se font en logique « équipe » (par exemple les finlandais au Ressel et à Saint-Sauveur). Sans parler des anglais qui même si ils ont une approche solo sous l’eau, ont résolument une organisation en équipe pour le passage des inter-siphons (Ressel, Pozzo Azul, Huautla, …).

     

    Au sujet de la discussion « solo » avec ou non la présence d’une équipe de soutien, je pense que la profondeur est quand même un facteur essentiel. Et par profondeur, j’entends risque d’ADD. Un ADD vestibulaire tel qu’il est arrivé à Fabrice semble être quand même quelque chose qui intervient de manière « non négligeable » pour de telles grandesp rofondeurs (>180 mètres), on peut citer Redoutey ou encore Bennett mais il doit y en avoir d’autres. Les vertiges se déclarant dans la zone des 60 à 90 mètres, un plongeur de soutien dans cette zone peut permettre d’assister le plongeur pour sa remontée, ses paliers, ses changements de gaz et son entrée dans la cloche.

     

    Si l’on compare avec les pointes de PE par exemple à Caumont ou à l’Orbiquet, le risque est complètement différent. Pas de risque d’ADD mais des risques liés à la distance de pénétration et à l’environnement (étroit, inter-siphons, mauvaise visibilité, trémies instables,…), une approche 100% solo (sans équipe d’assistance) se justifie pleinement. Une équipe de surface ne changerait pas la donne, si il est coincé en inter-siphon, il y est de toute façon pour plusieurs jours …

     

    Je crois que Fabrice détaille bien dans son compte-rendu les avantages de l’approche 100% solo : organisation plus aisée, tranquillité d’esprit de ne pas avoir à se préoccuper d’autres que lui, maîtrise de l’ensemble des paramètres… Après, tout est question de niveau de risque accepté, et il semble que Fabrice soit bien conscient de ces risques et les assume… Le choix de la stratégie mise en oeuvre est très personnel.

     

    Au sujet de la polémique sur le coût des secours, elle est franchement déplacée voir indécente, car comme souligné par plusieurs intervenants sur ce fil, la présence d’une équipe d’assistance n’y aurait strictement rien changé, les mêmes secours auraient été mobilisés.

     

    Encore merci à Fabrice pour le détail de ce compte-rendu. Les échanges de ce thread sont intéressants.

    Link to comment
    Share on other sites

    Puisqu'on est revenu au sujet initial , j'en profite pour remercier moi aussi Fabrice ( et Txum ... ) pour ce CR qui force le respect d'un non-initié comme moi et dont la lecture s'est faite le plus souvent ... "bouche ouverte" :eek: !

     

    J'espère qu'on aura l'occasion de le croiser au Salon , car j'avoue que certains passages de son compte-rendu où il parle de sa sous-combinaison Sharkskin m'ont ému aux larmes .... ;):D !

     

    Plus sérieusement, chapeau bas :top: sur la gestion du problème ! Pour le reste , je ne suis absolument pas compétent pour juger de la pertinence de ses choix et je me garderais bien d'en parler .

     

    Disons juste que je suis assez sensible aux arguments de Pierre- Eric .... et de Backtothetrees .

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest invite

    La gestion du soucis sous l'eau avec ce sang froid et cette maîtrise sont aussi dus au fait qua Fab est médecin hyperbare et qu'il connait parfaitement les symptomes qui sont survenus il a non seulement pu les anticiper mais aussi pu éviter le stress du à la survenue des soucis.

     

    L'ensemble se ces éléments ont fait qu'il a très certainement mieux géré son accident que le commun des plongeurs.

     

    En tout cas encore bravo Fab, je suis loin d'être certain que dans le même cas je m'en serais sorti.

    Link to comment
    Share on other sites

    j'en profite pour remercier moi aussi Fabrice ( et Txum ... ) pour ce CR

     

    Heu merci, mais moi j'y suis pour rien... Je suis tombé dessus par hasard !

     

    Sinon la question que je me pose après réflexion c'est : quels enseignements tirer d'un accident pareil ?

    Parce qu'à première vue, ce n'est pas un souci de planif ni de procédure.

     

    Hormis se dire "Bon, bin à l'avenir je ferai gaffe en passant mes oreilles à -90m", que peut-on améliorer ?

     

    Et corollaire de cette question :

    L'intéressé doit avoir l'impression d'avoir grillé un sacré joker sur ce coup là. Cela peut-il remettre en cause sa façon de pratiquer ? Dans quelles proportions ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.