Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
dadi113

pour ou contre la gestion d air ?

    Messages recommandés

    Salut a tous

     

    Je me pose la question de savoir si une console ou un ordi avec gestion d air apporte un reel benefice ou si un ordi et un mano basique suffit .

    A savoir que je cherche une redondance de mon ordi et mano pour mes plongees solo .

     

    J hesite entre un nemo air ou un giotto avec mano classique

    Que feriez vous ?

    Merci a tous

    Je pense que si t'en es à ce stade d'interrogation, il ne faut pas plonger solo...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je confirme !! :hehe:

     

    N'oublions pas que dans certains pays, l'ordi en console est la règle et l'ordi au poignet l'exception. ;)

     

    Deux concepts console et gestion air..

    J'ai les 2 depuis 15 ans (en gros le premier Cobra) et la console depuis .. je sais plus.; ma première je ne pouvais pas la monter correctement, en France on ne connaissait pas le mano juste la réserve (rien que 10 ans de retard sur les germains).

    Comme pour les boites de vitesse des bagnoles je suis pour l'automatisme et pas se casser la tête en reflexion stupide et stérile.

    Le gestion de l'air est fondamentale (cause de 50% des accidents de plongée) alors tu la fais "à la main" ou "avec assistance" c'est pas le problème. :fumeur:

    Perso j'ai choisi avec assistance (qui est juste le calcul de la durée restante en air et non la pression).

    Un simple changement d'unité que n'importe quel blaireau aquatique peut faire, mais pas moi; même et surtout en plongée Loisirs. :froglol:

    Je reste conforme aux standards : la plongée est un sport de faignant, donc tout ce qui peut faire une partie de mon boulot est le bienvenu. :grimace:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut,

    Dans ma config, j'ai l'ordi au poignet avec la gestion d'air via 1 sonde, avec le recul, ça reste un gadget marrant qu'on peut s'offrir si on veut se faire plaisir, mais pas indispensable, à tel point que j'ai conservé mon bon vieux mano que je continue à consulter en plongée, en plus des indications de l'ordi.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Salut,

    Dans ma config, j'ai l'ordi au poignet avec la gestion d'air via 1 sonde, avec le recul, ça reste un gadget marrant qu'on peut s'offrir si on veut se faire plaisir, mais pas indispensable, à tel point que j'ai conservé mon bon vieux mano que je continue à consulter en plongée, en plus des indications de l'ordi.

     

    Pour dire, j'ai justement pas pris la sonde mais le tuyau pour éviter les "émissions d'onde" et j'ai viré toues les alarmes pour pas polluer. :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ayant commencé à plonger à un âge certain ( ou un certain âge ... ;) ), j'ai tout de suite opté pour les premières gestion d'air , c'était à l'époque l' Aladin Air-Z , je crois .... et depuis le N1 jusqu'au N3+Nitrox , je n'ai connu que ça !

     

    Et ben , le problème , c'est que , comme le disais SEGSEG , quand tu y as pris goût , difficile de s'en passer ....

    J'ai maintenant un Galiléo qui me donne instantanément au poignet toutes les infos dont j'ai besoin et dont la fiablité n'a , à ce jour , jamais été prise en défaut à partir du moment bien sûr où tu l'entretiens correctement et où tu changes les piles . Les problèmes de sondes rencontrées sur les 1ères générations ne sont, à priori, plus d'actualité en 2014 et je n'ai jamais eu à interrompre une plongée à cause d'un pb sur la gestion d'air .

     

    Par contre , j'ai gardé un mano pour 3 raisons :

     

    1. car c'est ce qu'il y a de plus pratique pour contrôler rapidement, avant la plongée, si ton bloc est bien gonflé ...

    2. parce que c'est ce que tout le monde comprend, n'importe où dans le monde , quand tu veux rapidement indiquer à un binôme occasionnel ce qu'il te reste en air ... de plus , comme il est attaché sur ma poche droite de la stab , il est même lisible ... en libre-service ! :)

    3. et , aussi , en redondance , au cas où l'ordi au poignet afficherait brusquement "game over" , sans prévenir ...

     

    Donc , pour daddi , pourquoi pas mano + ordi à gestion d'air .... ceci dit , ce n'est que l'avis d'un plongeur loisirs et non pas Tek ou Tech .... ;) .

     

    Par contre, ne pas oublier qu'en exploitation post-plongée , tu as quand même un max d'infos sur ton PC où tu peux contrôler ta conso en fonction des circonstances et où tu as en lecture directe sur ton écran absolument tout ce qu'affichait ton ordi sous l'eau à l'instant T ! Sacré outil d'analyse à postériori de tes plongées .... :top: !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je pense que si t'en es à ce stade d'interrogation, il ne faut pas plonger solo...

     

    :+1:

    :bravo::bravo::bravo:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je vois pas le rapport entre mon interrogation et mes capacitées à plonger seul mais bon ......

     

    Précision mes solo se limite à Max 20m et sans palier et plongée du bord pour le moment .

    Mais c est gentil de penser à ma sécurité les coupains :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    d'un coup d'œil, tu as ta profondeur, ton temps de plongée et ta pression: un truc de flemmard...

    tu mets en plus un Air2 et il te reste un seul flexible!

    salut

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pas d'ordi "profond" avec sonde??? Ha…, ben moi j'en connait, et je les utilise. Et aussi bizard que cela puisse paraître, ça marche aussi bien au fond qu'en surface.

    ;) Mais bon moi je dis ça et en même temps... :biere:

     

    Salut,

     

    Quand je parle de profond c'est au delà de 70m, en hypoxique quoi.

     

    Là je deviens puriste et minimaliste. Ceux qui me connaissent ne pourront pas dire le contraire.

     

    Pour ces plongées, je pense que la sonde ne sert à rien, juste un mano sur le bi... Qui de toute façon n'est pas facilement lisible car à l'anneau gauche de harnais et sous les blocs de déco.

     

    Mais comme pour ce genre de plongée on connait sa conso, sa sécu en gaz... Le mano ne sert qu'en cas de pépin (assistance, efforts importants) à rassurer le plongeur.

     

    Pour ce type de plongée : je regarde le mano en préparant le matos et anylisant les gaz... Et de retour sur le bateau après la plongée pour vérifier que me conso est toujours dans ma moyenne.

     

    Donc très certainement qu'il y a des ordis trimix multi gaz avec sonde... Mais là je dis que cela ne sert à riens.

     

    Moins il y a truc affiché sur un écran, moins on risque de faire des erreurs de lecture en cas de stress.

     

    Mais ok : :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Salut,

     

    Quand je parle de profond c'est au delà de 70m, en hypoxique quoi.

     

    Là je deviens puriste et minimaliste. Ceux qui me connaissent ne pourront pas dire le contraire.

     

    Pour ces plongées, je pense que la sonde ne sert à rien, juste un mano sur le bi... Qui de toute façon n'est pas facilement lisible car à l'anneau gauche de harnais et sous les blocs de déco.

     

    Mais comme pour ce genre de plongée on connait sa conso, sa sécu en gaz... Le mano ne sert qu'en cas de pépin (assistance, efforts importants) à rassurer le plongeur.

     

    Pour ce type de plongée : je regarde le mano en préparant le matos et anylisant les gaz... Et de retour sur le bateau après la plongée pour vérifier que me conso est toujours dans ma moyenne.

     

    Donc très certainement qu'il y a des ordis trimix multi gaz avec sonde... Mais là je dis que cela ne sert à riens.

     

    Moins il y a truc affiché sur un écran, moins on risque de faire des erreurs de lecture en cas de stress.

     

    Mais ok : :biere:

     

    :biere::biere::biere: Là oui…

     

    …. Par contre, même si je respecte mon RT (normalement…. :confus: …) sur les plongées un peu spécifiques, j'aime bien aussi connaître mon RBT d'un simple coup d'oeil sur mon ordi. Et savoir que tu peux encore rester X minutes à la profondeur à laquelle tu évolue, en respectant la réserve de gaz que tu as fixée, en intégrant ton plan de remontée et tes (longs….) paliers, enlève également le stress en cas de dépassement de temps ou profondeur de ton RT, sans pour autant sauter sur ton "what if" de secours et te blinder de 30' de déco supplémentaire pour 3M ou 1' de plus….

    Alors tu as raison, la technologie n'est pas indispensable, mais elle rend pas mal de services quand même…. :rolleyes: Sinon, c'est vrai qu'un bon vieux détendeur club d'il y a 20 piges, bien entretenu va te donner de l'air à -120, mais si tu le fait avec les derniers MK25, LEGEND, et similaires actuels, tu verra que la technologie facilite un peu certains détails, et que le confort et le "stress" de ton immersion (et surtout de son retour…. :D ), ne seront plus au même niveau.

    Alors moi, je ne suis pas un super héros, et quand un truc peu me faciliter quelque chose dans un domaine, et bien si je peux je l'utilise (enfin, si je sais l'utiliser…., sinon faut SURTOUT PAS, ou alors il faut apprendre!!!).

     

    Voilà.

    :biere::biere::biere: une fois en surface bien sûr... :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    salut

     

     

    Tu aimes connaitre ton RBT ?

    Oui, moi aussi ; mais je ne le lis pas en minutes secondes, je le lis en bar.

    Je connais ma conso minute ; partant de là, j'ai planifié un temps fond qui est un compromis entre l'acceptation de la durée des paliers (et de la remontée) et le temps en bas

    et

    j'ai intégré (déduit) dans ce calcul le volume de gaz nécessaire à la remontée, aux paliers ainsi qu'un volume au cas où.

     

    Donc, au fond, au lieu de me dire "il me reste 3 minutes à ce niveau avant de remonter", je préfère me dire " Nous avons prévu 12 minutes fond ou 120 bars, premier des deux paramètres atteints par l'un des membres de la palanquée, on se casse).

     

    Ton information "lecture de la durée", elle est personnelle : toi, tu peux la lire : ton copain, à 2 mètres de là, aura plus de facilité à regarder ton mano et voir s'il est temps de remonter ou si on peut rester encore un peu.

    De plus, selon la profondeur, à l'air, la narcose va compliquer la réflexion (lire les petits caractères, cogiter). C'est un des intérêts à rester sur un couple de données basiques "pression mini qui déclenche le départ et durée maxi au fond). (je ne reviens pas sur le fait que le binôme aura du mal à lire ton ordi et à comprendre (pas évident de connaitre les affichages de tous les ordis commercialisés et d’interpréter au fond).

     

    m'enfin, tout ceci nous ramène au briefing et à l'interet qu'il soit le plus carré possible.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour dadi,

     

    Si ton souci est "la gestion d'air", avant de faire une dépense non négligeable, il faut peut-être mieux repasser par les fondamentaux.

     

    - Etalonner ta conso, ton carnet de plongée sert aussi à cela Pression d'entrée, de sortie, profondeur, durée, etc,

    - Plus finement, comme indiqué ci-dessus, au fond, consol sur 10 minutes en grenouillant, idem au palier,

    - Enfin, planification, en fonction de ta conso, de ta quantité d'air ou autre disponible, de la profondeur, tu définis 2 paramètres : combien de temps au fonds maxi et / ou pression mini pour remonter. Au premier paramètre atteint, tu remontes.

     

    Et effectivement, Bardass a donné toutes les clés intermédiaires pour en arriver là.

     

    Cette étape me parait un bon préalable avant l'acquisition de nouveaux outils techniques.

     

    Et bonne plonge.

     

    JC

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour dadi,

     

    Si ton souci est "la gestion d'air", avant de faire une dépense non négligeable, il faut peut-être mieux repasser par les fondamentaux.

     

    - Etalonner ta conso, ton carnet de plongée sert aussi à cela Pression d'entrée, de sortie, profondeur, durée, etc,

    - Plus finement, comme indiqué ci-dessus, au fond, consol sur 10 minutes en grenouillant, idem au palier,

    - Enfin, planification, en fonction de ta conso, de ta quantité d'air ou autre disponible, de la profondeur, tu définis 2 paramètres : combien de temps au fonds maxi et / ou pression mini pour remonter. Au premier paramètre atteint, tu remontes.

     

    Et effectivement, Bardass a donné toutes les clés intermédiaires pour en arriver là.

     

    Cette étape me parait un bon préalable avant l'acquisition de nouveaux outils techniques.

     

    Et bonne plonge.

     

    JC

    :+1:

    je dirai qu'il faut d'abord maitriser les calculs, la base avant de se simplifier la vie...

    et non pas remplacer la base qui n'est pas acquise ou maitrisée (la planif') par un moyen technique (qui te mettra dans la panade le jour où il sera défaillant, puisque tu ne sauras pas faire autrement)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    salut

     

     

    Tu aimes connaitre ton RBT ?

    Oui, moi aussi ; mais je ne le lis pas en minutes secondes, je le lis en bar.

    Je connais ma conso minute ; partant de là, j'ai planifié un temps fond qui est un compromis entre l'acceptation de la durée des paliers (et de la remontée) et le temps en bas

    et

    j'ai intégré (déduit) dans ce calcul le volume de gaz nécessaire à la remontée, aux paliers ainsi qu'un volume au cas où.

     

    Donc, au fond, au lieu de me dire "il me reste 3 minutes à ce niveau avant de remonter", je préfère me dire " Nous avons prévu 12 minutes fond ou 120 bars, premier des deux paramètres atteints par l'un des membres de la palanquée, on se casse).

     

    Ton information "lecture de la durée", elle est personnelle : toi, tu peux la lire : ton copain, à 2 mètres de là, aura plus de facilité à regarder ton mano et voir s'il est temps de remonter ou si on peut rester encore un peu.

    De plus, selon la profondeur, à l'air, la narcose va compliquer la réflexion (lire les petits caractères, cogiter). C'est un des intérêts à rester sur un couple de données basiques "pression mini qui déclenche le départ et durée maxi au fond). (je ne reviens pas sur le fait que le binôme aura du mal à lire ton ordi et à comprendre (pas évident de connaitre les affichages de tous les ordis commercialisés et d’interpréter au fond).

     

    m'enfin, tout ceci nous ramène au briefing et à l'interet qu'il soit le plus carré possible.

    :+1:

    Je suis d'accord avec toi sur ces quelques points, mais dans mon explication précédente, il n'était pas question d'emmener quelqu'un avec moi..... :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    :+1:

    je dirai qu'il faut d'abord maitriser les calculs, la base avant de se simplifier la vie...

    et non pas remplacer la base qui n'est pas acquise ou maitrisée (la planif') par un moyen technique (qui te mettra dans la panade le jour où il sera défaillant, puisque tu ne sauras pas faire autrement)

    :bravo::bravo::bravo: c'est tellement vrai....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...