Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Ffessm: Certification En Baisse


    Messages recommandés

    • Réponses 422
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    .

     

     

    Bonjour,

     

    En consultant le site de la FFESSM, voilà ce que l'on peut lire sur

    la page d’accueil, je cite:

     

     

    " n° 1 en France, agréée par l'Etat et délégataire de Ministère des Sports pour les activités subaquatiques. Fondée en 1948, la FFESSM a un caractère multidisciplinaire et offre un cadre de pratique idéal pour la plongée bouteille, la plongée libre et les sports subaquatiques, avec des diplômes et brevets reconnus dans le monde entier à travers la Confédération Mondiale des Activités Subaquatiques (CMAS).

     

    150 000 licenciés, 110 000 autres types de participation; 2 500 Clubs et SCA; 6 000 moniteurs, arbitres, entraineurs; plus de 70 000 brevets délivrés par an."

     

    De façon très simplifiée:

     

    2 500 clubs pour 150 000 licenciés soit en moyenne 60 adhérents par club

     

    2 500 clubs avec 6 000 moniteurs soit 2, 4 moniteurs par club

     

    70 000 brevets délivrés pour 150 000 adhérents soit en moyenne une cetif. tous les deux ans.

     

    A vos commentaires,

     

    Richard

     

     

    .

     

     

    mais, à vous lire, il n'y a qu'un seul acteur, la fédé et que l'on ne peut pas plonger autrement :nerveux:

     

    c'est vrai ou c'est des menteries ???? :devil:

     

     

    si la sauce 2F ne vous plait pas, et ce serait normal, à vous lire, essayez chez les autres :top::)

     

    mais, je note, Richard, qu'hier, tu écrivais ceci :

    Bonjour, Je n'ai pas ouvert cette discussion pour descendre bêtement la FFESSM.
    :devil:
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Micko77666
    Bon ils sont ou alors les clubs encore plus pourris dont on parle ici :D ... ils existent vraiment ou juste dans l'imaginaire de certains anti fédé :rolleyes: :rolleyes: .

     

    Bas sur celui où je suis, voilà un peu ce que l'on rencontre comme difficulté :

     

    - Pas de prêt de matériel pour des sorties (même organiser par le club)

    - Piscine avec un fond de 2m30

    - Moniteur qui préfèrent faire palmer que d'imaginer de nouveaux cours bloc

    - 1 sortie club de 3 jours et 1 passage d'examen (il faut pas louper la date sinon..).

     

    Voilà les gros points noirs du club ou je suis, et n'imaginais pas pouvoir rentrer dans le bureau facilement pour faire changer quelque chose.... :).

     

    Il y a aussi le problème de mise à niveau des moniteurs, quand tu entends dire qu'un spool ça ne sert à rien et que plus de 10m de bout c'est ridicule.. (entre autre) bas tu te dis que tu es à l'opposé de ce qui fait en plongée aujourd'hui.

     

    Après, heureusement il y a une ambiance sympa et quelques moniteurs très bon qui ont de bonne idée, mais ça fait que quelques moniteurs... donc ça ne suffit pas.

     

    Je pense que les problèmes que je rencontre avec mon club, je ne dois pas être le seul, ça n'aide pas à s'inscrire en associatif. Ma copine ne veut déjà pas s'inscrire l'année prochaine dans ce club.. (marre de faire de la nage, ou de se faire engueuler car un soir tu es pas venu nager...).

     

    2 500 clubs avec 6 000 moniteurs soit 2, 4 moniteurs par club

     

    Ça ne fait vraiment pas beaucoup... même un peu la cata non ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Micko77666
    regarde ce qui se fait vers chez toi dans cette chapelle : http://www.ffessm.fr/recherche_club_multicriteres.asp

    sinon, tu peux essayer FSGT

     

    voire des stages sur des périodes bloquées en mer

     

    Oui pour la nouvelle saison je vais changer de toute façon. Moi je ne passe rien cette année, et le N4... je verrai quand j'aurai plus d'expérience. Donc ma copine j'espère aura son N2, et on verra pour trouver un club qui fait des sorties le weekend ça sera déjà une bonne chose :).

     

    Après tout ce qui est FSGT et autre, je vais regarder aussi, j'ai pas une chapelle de prédilection, du moment que j'apprends et m'éclate sous l'eau ça me conviens perso.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bas sur celui où je suis, voilà un peu ce que l'on rencontre comme difficulté :

     

    - Pas de prêt de matériel pour des sorties (même organiser par le club)

    - Piscine avec un fond de 2m30

    - Moniteur qui préfèrent faire palmer que d'imaginer de nouveaux cours bloc

    - 1 sortie club de 3 jours et 1 passage d'examen (il faut pas louper la date sinon..).

     

    Voilà les gros points noirs du club ou je suis, et n'imaginais pas pouvoir rentrer dans le bureau facilement pour faire changer quelque chose.... :).

     

    Il y a aussi le problème de mise à niveau des moniteurs, quand tu entends dire qu'un spool ça ne sert à rien et que plus de 10m de bout c'est ridicule.. (entre autre) bas tu te dis que tu es à l'opposé de ce qui fait en plongée aujourd'hui.

     

    Après, heureusement il y a une ambiance sympa et quelques moniteurs très bon qui ont de bonne idée, mais ça fait que quelques moniteurs... donc ça ne suffit pas.

     

    Je pense que les problèmes que je rencontre avec mon club, je ne dois pas être le seul, ça n'aide pas à s'inscrire en associatif. Ma copine ne veut déjà pas s'inscrire l'année prochaine dans ce club.. (marre de faire de la nage, ou de se faire engueuler car un soir tu es pas venu nager...).

     

     

    Au moins ils sont cohérents...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bah on attend les tiens... tu en pense quoi TOI :D .

    .

     

     

    Bonjour,

     

    Comme beaucoup de plongeurs, j'ai démarré l'activité dans un club 2F (de l' Yonne Joigny) durant deux ans, au début des années 80. L'ambiance était sympa.

    Passage du premier niveau (Brevet élémentaire) et début du niveau suivant, avec pour les années suivantes une pratique plus ou moins régulière

     

    Je m'y suis vraiment remis en 2001 avec deux de mes enfants, dans un club de Langres durant 3 ans (les bulles langroises). Petit club d'environ 70 adhérents, piscine municipale mais aussi plan d'eau pour sortie en milieu naturel (avec maisonnette sur place). Un MF1 et un N4, c'est peu mais la motivation et le dévouement compense. Repassage du N1 puis N2 (Barrage de Kruth). J'étais alors " à fond dedans ", bonne ambiance, deux sorties club / an ...

     

    Suite a une mutation, inscription dans un club de la Vienne pour un an (Chauvigny). Un MF1, un E2 (détaché du service sport de la ville) et quelques initiateurs pour une quarantaines d'adhérents (le club n'avait que quelques années d'existence). Les moyens: piscine tournesol en début de saison puis travaux. Direction le centre aquatique de Civaux. Crénaux piscine et fosse pratiquement pour toutes les séances. Début du N3 et quelques sorties en Haute Vienne (Montulat gla gla).

     

    Voilà mon expérience de plongeur. Ce que j'en retiens: du respect pour les moniteurs / encadrant, mais aussi le bureau, les TIV ... De mon cotè, je participais autant que faire se peut au développement du club (journée baptème ...).

     

    Les moyens de club asso. restent assez limité et les bénévoles faut parfois ce qu'ils peuvent. La critique est à mon sens un peu facile !

     

    La suite sera pour plus tard :grimace::grimace:

     

    A +

     

    Richard

     

     

    .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La réponse officiels et plus polis sont que l'adip ne respecte pas les standarts ffessm.

     

     

    C'est la vérité... Les standards de l'ADIP se conforment aux normes UE + RSTC (c'est le plus contraigant qui à été pris pour base) et sont supérieurs a ceux de la 2F notament pour le N1.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    mais, à vous lire, il n'y a qu'un seul acteur, la fédé et que l'on ne peut pas plonger autrement :nerveux:

     

    c'est vrai ou c'est des menteries ???? :devil:

     

     

    si la sauce 2F ne vous plait pas, et ce serait normal, à vous lire, essayez chez les autres :top::)

     

    mais, je note, Richard, qu'hier, tu écrivais ceci : :devil:

    .

     

    Bonjour,

     

    C'est vrai, et je le pense vraiment.

     

    La FFESSM reste un acteur majeur en France me semble t'il.

     

    L'offre se diversifie et c'est à mon avis une bonne chose. La concurrence invite à la remise en question.

     

    Pour une personne qui débute l'activité, ce n'est pas forcement facile de s'y retrouver.

     

    En situation pro., j'au vu des débutants découvrir la plongée en centre pro. de bord de mer puis venir vers l'associatif.

     

    Maintenant, analyser la baisse des certifications de la 2 F, pas si facile. Émettre des hypothèses ..., échanger, n'est pas l'essence d'un forum ? Toutes critiques peuvent être constructives ?

     

    Richard,

     

     

    .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    .

     

    Bonjour,

     

    C'est vrai, et je le pense vraiment.

     

    La FFESSM reste un acteur majeur en France me semble t'il.

     

    L'offre se diversifie et c'est à mon avis une bonne chose. La concurrence invite à la remise en question.

     

    Pour une personne qui débute l'activité, ce n'est pas forcement facile de s'y retrouver.

     

    En situation pro., j'au vu des débutants découvrir la plongée en centre pro. de bord de mer puis venir vers l'associatif.

     

    Maintenant, analyser la baisse des certifications de la 2 F, pas si facile. Émettre des hypothèses ..., échanger, n'est pas l'essence d'un forum ? Toutes critiques peuvent être constructives ?

     

    Richard,

     

     

    .

     

     

    re,

     

     

    merci de ta réponse.

     

    Tu as raison, la 2f est un acteur majeur mais n'est pas le seul.

    Je me fais un peu l'avocat du diable, mais le bashing systematique fait par certains, dès que l'on entrouvre une porte est trop facile.

     

    Je suis aussi arrivé à la plonge par la 2F.

    Je me suis aussi diversifié (TDI, voire ANMP) dans mes brevets.

     

    J'ai toujours un role technique (formateur tiv) et je mets mon TIV à dispo des clubs ou centres qui en ont besoin.

     

    La politique politicienne des parisiens ou marseillais (ceux du bureau national de la fédé) m'interessent tres peu dans le sens que je ne peux pas agir dessus.

    J'ai donc mes idées (qui évoluent au fur et à mesure des échanges avec les uns et les autres), mais, je ne perds pas de vue que trouve plus efficace d'aider les copains dans les centres que de me meler de choses qui sont à mille lieux de mes propres soucis.

     

    Je suis aussi désolé de voir que des décisions prises par les instances sont aussi loin du terrain (mais, je me repete, je ne peux pas y faire grand chose).

     

    Les pratiquants changent :bosse:

    (et pas forcement dans le sens que j'aimerai) :malade:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bas sur celui où je suis, voilà un peu ce que l'on rencontre comme difficulté :

     

     

    - Piscine avec un fond de 2m30

     

    Il y a aussi le problème de mise à niveau des moniteurs, quand tu entends dire qu'un spool ça ne sert à rien et que plus de 10m de bout c'est ridicule.. (entre autre) bas tu te dis que tu es à l'opposé de ce qui fait en plongée aujourd'hui.

     

    z'ont pas tort

    avec 2.30m de fond il suffit de tendre le bras.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour à tous et toutes,

     

    Pour ma part, je suis encore un jeune plongeur.

    Motivé par la plongée grasse ou à cause du Grand bleu et de l'équipe Cousteau. J'ai franchis le cap en faisant un premier baptême en CSA pendant les vacances, puis un second.

    De retour à la maison (dans les terres), j'ai commencé à me renseigner et ai fait le tour des clubs, tous 2F.

    La sélection s'est faite sur les créneaux horaires, le feeling avec les encadrants du club et la proximité géographique vis à vis de mon domicile, banal quoi.

    Puis la rencontre de gens sympa, le coté plaisir et ludique (piscine de 2m de profondeur pourtant) mon donnés l'envie de continuer de m'impliquer dans la pratique et au sein du club (bureau, TIV, etc.).

    Et je ne regrette rien, je me suis même mis à l'enseignement et à l'encadrement ... et je m'éclate!!!

    Si il n'y avait pas eu de club 2F, sans doute n'aurais je pas eu cette opportunité.

    Je ne sais pas si les autres chapelles sont mieux ou pires, mais aujourd'hui ce que je connais de ma paroisse me convient.

    Il est vrai qu'il faut faire preuve d'originalité et de dynamisme quand on pratique la plongée dans les terres avec une piscine de 2m de profondeur et au sein d'une asso mais ça fonctionne plutôt bien de notre coté.

    La mayonnaise à prise avec quelques ingrédients simples : sorties régulières (1fois/mois en mer), ateliers ludiques en piscine, PSP, Bio, Photo, évènements divers autours de la plongée, nage en eau vive histoire de gouter à tout, bonne humeur et toujours ... du plaisir!

    Et on arrive, pour un club de taille modeste (<100 adhérents) à avoir 8 MF1, une grosse vingtaine de E2, une petite dizaine de E1, et des membres qui semblent comblés dans leur ensemble.

    Peut être par ce que, lorsqu'on prend du plaisir, on souhaite souvent le partager et le virus à tendance à se propager.:D

     

    2F et heureux, bein ça existe! :rougi: C'est grave Docteur?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour à tous et toutes,

     

    Pour ma part, je suis encore un jeune plongeur.

    Motivé par la plongée grasse ou à cause du Grand bleu et de l'équipe Cousteau. J'ai franchis le cap en faisant un premier baptême en CSA pendant les vacances, puis un second.

    De retour à la maison (dans les terres), j'ai commencé à me renseigner et ai fait le tour des clubs, tous 2F.

    La sélection s'est faite sur les créneaux horaires, le feeling avec les encadrants du club et la proximité géographique vis à vis de mon domicile, banal quoi.

    Puis la rencontre de gens sympa, le coté plaisir et ludique (piscine de 2m de profondeur pourtant) mon donnés l'envie de continuer de m'impliquer dans la pratique et au sein du club (bureau, TIV, etc.).

    Et je ne regrette rien, je me suis même mis à l'enseignement et à l'encadrement ... et je m'éclate!!!

    Si il n'y avait pas eu de club 2F, sans doute n'aurais je pas eu cette opportunité.

    Je ne sais pas si les autres chapelles sont mieux ou pires, mais aujourd'hui ce que je connais de ma paroisse me convient.

    Il est vrai qu'il faut faire preuve d'originalité et de dynamisme quand on pratique la plongée dans les terres avec une piscine de 2m de profondeur et au sein d'une asso mais ça fonctionne plutôt bien de notre coté.

    La mayonnaise à prise avec quelques ingrédients simples : sorties régulières (1fois/mois en mer), ateliers ludiques en piscine, PSP, Bio, Photo, évènements divers autours de la plongée, nage en eau vive histoire de gouter à tout, bonne humeur et toujours ... du plaisir!

    Et on arrive, pour un club de taille modeste (<100 adhérents) à avoir 8 MF1, une grosse vingtaine de E2, une petite dizaine de E1, et des membres qui semblent comblés dans leur ensemble.

    Peut être par ce que, lorsqu'on prend du plaisir, on souhaite souvent le partager et le virus à tendance à se propager.:D

     

    2F et heureux, bein ça existe! :rougi: C'est grave Docteur?

    .

     

     

    Bonjour,

     

    Et merci pour ce témoignage,

     

    Richard

     

     

    .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    2F et heureux, bein ça existe! :rougi: C'est grave Docteur?

    Sûr que ça existe !

    J'en fait parti aussi. Dans le système fédé depuis mes débuts, je vis ma passion pleinement. J'y trouve mon compte. :top:

    Et nous sommes certainement très nombreux dans cette situation.

     

    Le problème, c'est que dans ce fabuleux vivier fédéral, comme déjà évoqué précédemment, la "culture club" et les habitudes marquent souvent très fortement le discours technique et pédagogique. Conséquences :

    1° Les formations vont pouvoir être assez différentes d'un club ou d'un formateur à l'autre. C'est une richesse, mais ce peut être aussi un problème quand un moniteur s'éloigne franchement du référentiel d'objectifs (MFT) et propose par exemple essentiellement des séances de nages en piscine à un groupe de prépas N2, démotivant ainsi son public (rapporté dans cette discussion).

    2° Les mises à jour sont parfois assez tardives par rapport au discours "officiel", car on ne change pas les habitudes comme ça. Surtout quand le discours technique d'un club est tenu par une seule ou 2 personnes. Ainsi, il y a peu, on trouvait encore des clubs avec des bouteilles équipées de réserves mécaniques, ces dispositifs ayant disparus de l'usage courant depuis une vingtaine d'années ! Ou encore un moniteur qui enseigne toujours à des prépas N2 le décapelage au fond suivi d'une remontée en surface en expiration, puis redescente en apnée et recapelage. Ca ne sert à rien, ça fait vieillot, c'est potentiellement assez dangereux et ça ne contribue pas à redorer le blason de la fédé ...

     

    Je ne dis pas que la baisse des certifications fédérales vient de là (en fait, je ne le crois pas), mais ça pose quand même question. Surtout quand, "en face", on a des usines commerciales parfaitement rodées et uniformisées, qui n'attendent que de vous vendre le parfait produit "plongée", bien lustré et dernier cri.

     

    Je pense que cette tendance à la baisse des certifications fédérales pourrait être le bon prétexte pour essayer de reconsidérer les choses dans l'ensemble (recyclage moniteurs ? standardisation plus avancé du N1 ? ou du GP ? simplification du GP ? ...). Il paraît difficile pour la FFESSM de fermer les yeux et continuer à avancer avec des changements techniques à la marge ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 1 003
        Il est un monde impitoyable, non loin de la Terre de la Piscine du Milieu, où se déroule une guerre sourde et meurtrière. On s'agite pour le Covid alors que des destinées se jouent et des ambitions brillantes se fracassent sur les digues de la mare délégataire.   Dans la lutte sanglante pour la conquête du trône de féd, la lutte est sans merci. Un trio se détache dans ce qui représentera l'évènement majeur de 2021 après le vrai-faux report imaginaire du Salon de la plongée   
      • 0
        Je n'ai pas vu passer cette info sur le forum alors je vous la mets ici:   "Message de la Commission Technique Nationale de la FFESSM. Suite à de nombreuses demandes de dérogation de candidats sur les différents stages et examens techniques FFESSM, la Commission Technique Nationale s’est prononcée sur un assouplissement des modes dérogatoires en cette période de CoViD. Les différents confinements ont entrainé des arrêts d’activité dans la plupart des régions.
      • 7
        Bonjour,   Dans le cadre d’une formation puis d’exploration de Jeunes plongeurs argent ou or au sein d’une Structure Commerciale Agréés à la FFESSM, appliquez-vous les ratios du Code Sport, soit 4/1 ou du Manuel de Formation Technique soit 2/1 ?   En situant l’espace  jeunes entre 8 (Plongeur argent) et 14 ans (minimum 10 pour Or).   Le Code du Sport n’indique pas d’âge mini, mais uniquement le ratio 4/1 dans les annexes III16 a et b.   où passez vous dire
      • 110
        Le fil Le Bon, La Brute et le Truand ayant été fermé, je crée ce fil pour poursuivre la discussion entamée avec Alain Foret notamment sur les causes éventuelles ayant impacté le développement de la FFESSM. Mon hypothèse était que le pari d'intégrer les SCA à la fédération et de s'appuyer désormais sur le développement de ces structures pour développer la fédération avait été un échec. Je soutient donc, que la remise en avant de la fédération doit se faire en pariant désormais sur la dynamiq
      • 59
        Bonjour   J'ai repris la plongée cet hiver et j'ai passé un PE40 ANMP aux Antilles. Je souhaite continuer cet été en Corse cet été avec le PA20 puis poursuivre plus tard avec un PA40 et PE60. Le centre de plongée que j'ai contacté me propose un PA20 FFESSM. Personnellement ça ne me pose pas de problème mais j'ai quelques questions: - Est-ce que l'issue du PA20 et du PE40, on obtient une certification P2 qui englobe le PE40 et le PE20? - Ou est-ce que le PA20 et le P
    ×
    ×
    • Créer...