Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Conseils pédagogiques


bardass
 Share

    Recommended Posts

    La plongée sous marine est régie par le code du sport et peut être pratiqué en loisir . Ce qui n'enlève pas que l'apprentissage doit être perçu comme un plaisir ( jeux ou autres ) afin que cette activité soit pratiqué en toute sécurité . Bon nombre de personnes en oublient les dangers et partent plonger comme s'ils allaient acheter leurs pains ...

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 116
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    ex: je pars en croisière il y avait des formations pour des autonomes . formations plus que rapides dans des sites non adaptés avec une plongeuse fippée . bilan des courses je la revois plus tard et m' annonce qu' elle a eu un accident en plongée .

    autre ex : formation d'un N1 validé . il part en égypte et se voit proposé 1ere plongée une formation N2 qu'il valide en 10 plongées. je le recroise et me dit qu'il a son N2 mais qu'il ne se sent pas prés de plonger en autonomie .

    il n' y aurait pas un cheveux dans le potage : clients ou organisme de formation

    Sinon j' ai jamais dis que ce n' était pas tout à l' honneur de Bardass et je suis persuadé qu'il en fera une trés bonne plongeuse et que ça prendra le temps qu'il faut. La chance qu'elle a , c'est qu'elle est dans une structure club ou elle pourra prendre le temps pour se former à son rythme mais pour celà il ne faut pas qu'elle en saute les étapes .

    Link to comment
    Share on other sites

    un niveau de plongée c'est comme un permis de voiture : t' as le niveau ou pas ou alors il faut continuer l' apprentissage même si on se perfectionne avec l' expérience . En tout cas il ne me viendrai pas à l' idée de monter dans une voiture dont la personne ne sait pas tenir le volant :)

    nine ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Je ne renvoie pas puisque j'ai écris "Ne vaudrait-il pas mieux essayer de connaitre ses réelles motivations". Donc tu as raison si la personne le désire vraiment et si sa motivation est très forte pourquoi pas. Mais ici pour pas mal de personnes, j'ai l'impression que ça se transforme en un espèce de challenge de formation et que la connaissance des motivations de la personne passe au second plan.

     

     

    si le terme "challenge" m'est assigné, je vais repréciser ma position.

    Je n'ai vu cette plongeuse qu'une seule fois sous l'eau,

    je ne sais pas si je lui enseignerai à nouveau sous ou sur l'eau.

     

    Ce que je sais en tout cas, c'est que la séance que j'avais préparée n'a pas permis de lever les craintes de cette plongeuse.

    Ne connaissant pas le passé de cette personne et m'étant fié uniquement à ce que mes camarades moniteur m'avaient indiqué sur elle, je me suis vite rendu compte que ma séance n'était pas adaptée.

    Je n'ai donc pas réussi à atteindre les objectifs de que je m'étais fixé.

    Ca c'est peu important.

    Le plus important étant de trouver comment la faire progresser.

     

    Partant de là, j'ai deux possibilités :

    soit je laisse tomber ma réflexion pédagogique, cette plongeuse étant un cas rarissime qui ne rentre pas forcément dans mes objectifs à court terme (passage du MF1) et à long terme (j'ai de grandes chances de ne plus la croiser sous l'eau)

    soit je me creuse le ciboulot, pour essayer de comprendre ce qui a cloché. Vos différentes remarques et échanges au téléphone que j'ai pu avoir avec un moniteur ayant participé à ce sujet m'ont beaucoup apporté. Je vous en remercie.

     

    Concernant la plongeuse maintenant :

    grâce à vos remarques, j'ai de quoi lui proposer des séances pour travailler sur sa phobie.

    Si elle est présente en piscine, je pourrai lui proposer des exercices adaptés, lui expliquer le pourquoi et l'intêret.

    Si elle est présente aux séances de fosse, je peux adapter certains exercices mais surtout lui expliquer l'intérêt des séances de piscine en lieu et place des fosses.

    A elle de choisir.

    Encore faut-il trouver les messages qui la valorisent et la motivent.

     

    Si elle n'est ni présente aux une et aux autres, cela m'aura permis de réfléchir.

    C'était un des deux objectifs de ce sujet.

    Link to comment
    Share on other sites

    Il faut aussi envisager qu'un moniteur de plongée, aussi excellent soit-il, n'est pas capable de régler tous les problèmes personnels, liés au passé de chacun.

     

    Je précise cela, même si cela ne t'aide pas, car à en lire certains, le moniteur règle tout, dans tous les domaines. Un peu comme sur les cartes des marabouts/voyants...

     

    Réfléchir c'est bien, on peut reconnaitre aussi les limites de notre rôle. Ou nos propres limites.

    On ne règle pas une aquaphobie importante en "expliquant" par exemple le vidage de masque.

    Link to comment
    Share on other sites

    Et le chéri N3 de la plongeuse , il en pense quoi ? S'il est dans le club ...

    J'ai envie de dire : peu importe.

    Cette plongeuse a 60 plongées = ça doit lui plaire un minimum là quand même.

    Elle veut plonger avec son chéri = tous ceux qui ont la chance de pouvoir plonger en couple peuvent le comprendre.

     

    C'est une adulte, elle est assez grande pour décider si elle veut continuer ou non, personne ne peut la forcer ou le lui interdire.

    Qu'elle ait persisté malgré sa phobie montre selon moi une grande volonté de la vaincre, au nom de quoi déciderait-on à sa place (les moniteurs, le chéri) qu'elle n'y arrivera pas ?

    Link to comment
    Share on other sites

    Salut

    Je suis persuadé qu'une fois l'expiration nasale acquise et ce travail sur l équilibre dans l eau en immersion maîtrisé ,notre terrienne va réussir son défi plongée .

    C'est vrai que dans les apprentissages se sont aussi ces défis qui sont sympas à relever pour le formateur ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    • 4 weeks later...

    Vidage de masque, méthode "enfants"

     

    Salut,

    Pour ton élève et le fait qu'elle ne puisse réaliser son VDM d'une manière "académique" FFESSM...

    L'essentiel c'est l'efficacité. Pour ma part, je justifie ce geste par le fait qu'on le réalise uniquement pour son confort et non pas à cause d'un coup de palme dans la figure ou autre problème, accident (mots que j'essaie de bannir en enseignement !)

    Donc on réalise un VDM complet pour retirer la condensation qui se forme afin de "contempler le spectacle que la mer nous offre !"

    Autre méthode "Le VDM sans les mains !" :+1:

    Comme me l'avait enseigné mon tuteur (Pascal Enjalbert) avec les enfants, tu peux lui enseigner; dans un premier temps, à vider son masque sans utiliser les mains. Pour ce faire: Pré-requis sangle du masque pas trop serrée. Gestuelle = tête horizontale et faire souffler par le nez comme si on se mouchait.

    A faire en surface, à genou puis sur fond progressif.

    Une fois que ton élève aura pris confiance en elle avec ce geste simple, tu pourras passer à la méthode académique...

    Pour les niveaux à partir du prépa. N2, ce geste permet de vider son masque lors des assistances sans lâcher prise...

    (progressivité d'un geste simple dans l'enseignement)

    Toutes les solutions sont bonnes pour aider ! ! !

    Link to comment
    Share on other sites

    bonjour

    j'ai déjà rencontré des VDM difficiles avec certain élève, ils avaient l’impression qu'ils inhaleraient de l 'eau , pour dédramatiser je leur ai montré en enfonçant un verre dans l'eau que l'eau ne rentrait pas dedans, et ensuite sur le bord de la piscine ou ils ont pieds

    je leur ai demandé de mettre le visage à plat dans l'eau la bouche ouverte pour qu'ils se rendent bien compte que l'eau ne rentre pas, ils recommencent l'exo plusieurs fois jusqu’à avoir la tête entièrement dans l'eau.

    pour mes élèves ça les rassurés de savoir que l'eau ne rentrait pas toute seule et en soufflant légèrement c'était encore mieux.

    bien sur c'est sans équipement.

    ensuite je passe à la nage avec tuba sans masque (25 m suffisent) en soufflant par le nez et après on essai le VDM hors de l'eau en se collant un masque plein sur le visage,

    puis juste sous la surface etc. bon avec un j'ai mis 3 mois à y arriver mais quel plaisir quand ça marche et la reconnaissance de celui ou celle qu'on a aidé à ce dépasser vaux bien quelque heures de piscine surtout l'hiver

    Bon courage à tous

    Link to comment
    Share on other sites

    :+1: Yes toutes les méthodes sont bonnes du moment que l'élève parvient à réaliser cet exercice.

    On s'en fout qu'il vide son masque d'un seul coup et étant stabilisé (+/- x cm)

    Ce qui compte c'est qu'il n'angoisse pas si de l'eau est dans le masque : et si possible l'évacue ! La mauvaise réaction due à la panique, c'est ça qu'on recherche à éviter à tout prix... :diver:

    Link to comment
    Share on other sites

    J'ai connu une personne qui avait la phobie de mettre sa tête dans l'eau de son évier. A force de courage et de détermination, elle est arrivée a son premier et deuxième niveau. Malheureusement, elle a un jour failli se tuer bêtement - là j'exagère un peu :non: . A cause de sa phobie.

     

    Lors d'une mise à l'eau, la purge rapide de sa stab ( ou son système de gonflage de stab ) a explosé, ce qui fait que sa stab s'est dégonflée instantanément en touchant l'eau. :mad:

     

    HEUREUSEMENT qu'elle était très peu lestée :cool: , elle s'est retrouvée à la surface en hurlant, pleine de panique.

     

    Son binome, et époux, s'est porté à son secours d'une manière très correcte mais elle n'arrêtait pas de gueuler qu'il la faisait couler. :vexe::vexe::vexe: Il l'a vite ramenée au bateau.

     

    La panique, due à sa phobie, l'a fait hurler à mort au lieu de prendre son détendeur et de nager tout simplement vers l'échelle du bateau. J'étais à 5 mètres d'elle sur le bateau et je lui ai crié au moins 10 fois de mettre son détendeur en bouche, rien n'y a fait. Je crains que quand les gens ont de réelles phobies, même s'ils parviennent à les surmonter, la panique leur pend toujours au nez.

     

    J'espère que je me trompe. :help::help:

    Link to comment
    Share on other sites

    • 1 month later...

    Salut à tous,

     

    Je n'ai pas tout lu... Ben c'est que vous êtes bougrement bavards !!

     

    Je suis hautement intéressé par le sujet, car ma copine présente les même symptômes que l'élève de Bardass.

    Premièrement, pour m'être pas mal renseigné sur la chose avant de tomber sur ce post, je dirais que toute démarche "violente" est vouée à l'échec voire pire. Ca ne ferait qu'augmenter le traumatisme, car ca renverrait la personne directement sur sa phobie.

     

    Il faut savoir qu'on ne peut pas comprendre un phobique si on l'est pas soit même. Donc seule un personne formée pour les aquaphobes est en mesure d'en apprécier tous les tenants et aboutissants. Cependant, je trouve la démarche de Bardass plus que louable et j'aimerais que tous les moniteurs se posent autant de questions.

    J'ai pu lire beaucoup de bien sur l'hypnose aussi, apparemment, se serait très bénéfique.

     

    Pour parler de mon cas (enfin de mon amie)

    Elle a effectivement eu u traumatisme de noyade dans sa jeunesse :

    Elle était à l'école et le prof pour la mettre à l'eau alors qu'elle voulait pas l'a simplement poussée dans la piscine (cf ce que j'ai dis au début).

    Réparer un tel traumatisme prends du temps.

    Mon amie, étant assez fière et une tête de mule invétérée pensait que de passer son OWD ferait passer sa phobie. Elle est pas taureau pour rien... Elle a eu son OWD mais elle a énormément pris sur elle, et n'as pas pris beaucoup de plaisir à plonger. Et elle a exactement les mêmes problèmes de vidage de masque que l'élève de Bardass.

    Une fois l'OWD en poche, elle a mis 6 mois a vouloir aller en piscine.

    On y est allé progressivement, et avec de petits exercices, petit a petit... maintenant elle nage sous l'eau et arrive a garder une certaine "stabilité".

    La dissociation buco-nazale n'est toujours pas la, mais j'ai bon espoir d'y venir cet été tranquillement dans la piscine de potes, le ricard à la main (moi pas elle hein).

     

    Avec ce type de problèmes psychologique, il n'y a AUCUNE solution miracle, car le problème est trop profond.

    La dernière personne en date que j'ai croisée qui a (et non qui avait) ce problème a mis 7 ans à le gérer.

    Oui, car on ne vient jamais complètement à bout d'une phobie, on apprends à la gérer.

    Le travail sur la respiration (la détente) et la maîtrise complète de l’environnement sont les clefs majeures.

    Le Yoga et le travail en piscine sont donc essentiel, je pense. Mais le tout c'est de ne pas bruler les étapes.

     

    J'espère que je n'ai pas fais trop de redondances par rapport à tout ce qui a été dit, car j'ai eu la flemme de tout lire... ok je sors :-D

    Link to comment
    Share on other sites

    J'ai connu une personne qui avait la phobie de mettre sa tête dans l'eau de son évier. A force de courage et de détermination, elle est arrivée a son premier et deuxième niveau. Malheureusement, elle a un jour failli se tuer bêtement - là j'exagère un peu :non: . A cause de sa phobie.

     

    Lors d'une mise à l'eau, la purge rapide de sa stab ( ou son système de gonflage de stab ) a explosé, ce qui fait que sa stab s'est dégonflée instantanément en touchant l'eau. :mad:

     

    HEUREUSEMENT qu'elle était très peu lestée :cool: , elle s'est retrouvée à la surface en hurlant, pleine de panique.

     

    Son binome, et époux, s'est porté à son secours d'une manière très correcte mais elle n'arrêtait pas de gueuler qu'il la faisait couler. :vexe::vexe::vexe: Il l'a vite ramenée au bateau.

     

    La panique, due à sa phobie, l'a fait hurler à mort au lieu de prendre son détendeur et de nager tout simplement vers l'échelle du bateau. J'étais à 5 mètres d'elle sur le bateau et je lui ai crié au moins 10 fois de mettre son détendeur en bouche, rien n'y a fait. Je crains que quand les gens ont de réelles phobies, même s'ils parviennent à les surmonter, la panique leur pend toujours au nez.

     

    J'espère que je me trompe. :help::help:

     

    Non non, c'est exactement ca.

    Un phobique pris de panique, n'agira JAMAIS de façon réfléchie.

    Mon amie nous a fait la même quand le moniteur a essayé de mettre un peu d'eau dans son masque pour l'exercice du vidage de masque. Elle a essayé de s'y opposer, mais ce fameux moniteur à insisté pensant bien faire.

     

    Ca n'a pas loupé... crise panique, grand coup de palmes pour remonter... heureusement on était à 5m.. Mais c'est qu'elle est revenue la bougresse après !!!! Tout le monde n'a pas la même vonlonté (hu hu hu, je met ca au cas ou elle lirait le fofo lol)

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 23
        Bonjour à toutes et tous,   Je suis actuellement en pleine réflexion suite à une offre reçue pour un séjour safari à Bali en mai 2022.  Le safari propose 13 jours/12 nuits avec de nombreux sites de plongées proposés, et plusieurs lieux touristiques proposés également.  Le safari comporte 20 plongées et 2 jours complets de visites touristiques et culturelles.   Pour vous donner une idée, voici les lieux touristiques proposés: Temple de Taman Ayun Rizières de Jatil
      • 84
        Bonjour, Je fais de l'apnée en loisir (enfin, surtout du snorckel... 🙂 ) vers Banyuls. Mon problème c'est que dans mon département Pyrénées Orientales il n'y a que 2 clubs et un est saturé et l'autre ne fait que des stages ponctuels les 30 et 31 août prochains...   En attendant, auriez-vous des conseils de base sur le matériel et les gestes? Ou bien un binôme ou contact qui pourrait m'aider? En général je fais ça en crique, je n'y vais jamais seul et je ne m'éloigne jamais tr
      • 28
        Bonjour tout le monde! Je me permet de vous demandez conseils à propos du matériel pour éclairer vos photos et les accessoires à avoir. On m'a offert pour mon anniversaire (ouais je sais je suis gâtée!) un canon G7 X Mark III ainsi que le caisson Nauticam qui lui va comme un gant. Or, à part ma lumière d'exploration BigBlue (qui a aussi l'option éclairage pour la vidéo), je ne sais pas quel matériel pour les lumières prendre et surtout toutes les petites choses à penser en plus.  
      • 0
        Salut! Comme vous le savez pas de club près de chez moi mais comme je suis je continue comme je le peux ma progression en apnée. Je regarde les vidéos etc et essaie de me documenter pour me construire un programme d'entraînement, mais pas évident en étant seul et en ne connaissant pas grand chose...   J'ai donc expérimenté les trainings suivants : -1 training de Mifsud avec 1 bloc de 3 cycles de 6 burpees suivis de 10 sec d'apnée en position statique, puis un 2eme bloc avec des ga
      • 13
        Bonjour, Je navigue 6 mois de l'année dans l'arc Antillais à bord d'un catamaran Lagoon 52 et pour le moment, j'ai un bloc de 15 litres que je fais regonfler quand je peux. Je voudrais investir dans un compresseur électrique car le bateau est équipé d'un groupe de 17kva. Que me conseillez vous ?  C'est un usage amateur, 1 gonflage de 2 blocs tous les 2/3 jours. Merci pour votre aide  
    ×
    ×
    • Create New...