Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

L OAP un accident en plongée ?


    Recommended Posts

    Une histoire qui fait penser à un oedème pulmonaire d'immersion...?

     

     

    bonjour

     

    Je ne vais pas écrire que ce genre d'accident m'obsede, mais, depuis 2 ans, j'y fais tres attention.

     

    En gros, et les sachants sont priés de corriger si je me gourre, c'est le genre d'accident qui arrive en faisant des efforts (palmage soutenu, par exemple), profond (disons, en dessous de 30 m), sur des sujets "agés" (au moins la quarantaine), dans l'eau froide (et souvent lors d'une reprise de l'activité : j'en entends peu parler en plein mois d'aout).

     

    Cela se traduit par une difficulté respiratoire (qui ressemble à un essoufflement ou qui en est un) ; respiration superficielle.

    Le plongeur, logiquement, veut remonter pour mieux respirer et de la spume, des bulles, envahissent ses poumons, réduisant encore l'efficacité de sa respiration.

    Il "crache" des bulles (du sang dans les bulles ?) et bien sur, comme il est insuffisant respiratoire, s'agite (tant qu'il est conscient).

     

    Bref, j'ai la trouille d'avoir un binome qui me présente les symptomes.

    Je fais donc attention aux copains qui reprennent, qui sont en humide, qui me semblent peu sportifs et j'y vais mollo (pour ne pas les amener dans le rouge et compter les points ensuite.

     

    Une fois sur le bateau, meme mis sous oxygène, c'est toujours une urgence vitale.

    Link to comment
    Share on other sites

    ok

    Pourquoi?

    S'agiter mene a un essoufflement encore plus important. Pourquoi le sang?

    L'œdème pulmonaire est lié à un mauvais fonctionnement du cœur et/ou du système circulatoire. De fait les atteintes cardiaques entraînent une élévation des pressions au sein de la partie gauche du cœur (ou cœur gauche) ce qui induit une augmentation de la pression capillaire pulmonaire. L'augmentation de cette pression entraîne un passage de liquide (plasma ?) depuis les capillaires pulmonaires vers le tissu interstitiel et les alvéoles pulmonaires.

    Les symptômes visibles sont pour partie des expectorations sanglantes (spumes sanglantes).

    C'est en partie la même physiopathologie que la SP, cette dernière étant d'origine mécanique (augmentation de la pression alvéolaire).

    Mais n'oublions pas l'essentiel, le décés d'un plongeur. :(:(

    Link to comment
    Share on other sites

    ok

    Pourquoi?

    S'agiter mene a un essoufflement encore plus important. Pourquoi le sang?

     

     

    Instinctivement, j'ai envie de dire que tu parles d'une personne qui ne devrait pas etre déclarée apte a plonger (pour ceux qui font une licence) ou qui devrait se dire que plonger n'est plus pour eux (pour ceux qui sont HS). Ou du moins pas à ces profondeurs.

     

     

     

     

    Le probleme avec les rapports du CROSS (ou autre), c'est qu'il manque les détails qui font que ca apporte quelque chose aux autres et donc que ca meriterait d'etre posté ici. Mais ca c'est que mon avis.

     

     

    bonsoir

     

     

    Pourquoi ?

     

    betement, pour suivre le copain qui est 10 m devant et qui va à son rythme (à lui) et qui ne se rend pas compte que derrière, le binome souffre.

    C'est un des inconvenients de la palanquée avec le leader en tete (il ne voit pas si l'autre décroche ou morfle)..

     

     

    Ne rigole pas : j'ai déjà fait des plongées avec des binomes affutés qui faisaient 3 sites (de plongée) en une seule.

    40 minutes de palmage ininterrompu pour ne pas perdre de vue le mec devant...

    Je n'ai pas (du tout) apprécié (et cela s'est su) :devil:

    Link to comment
    Share on other sites

    sincèrement désolé pour cet accident mais je rebondis sur un point , les plongeurs les plus expérimentés, qui plongent régulièrement voire instructeur en profonde peuvent avoir un OAP... voir l'actualité de cette semaine ....

    Link to comment
    Share on other sites

    bonsoir

     

     

    Pourquoi ?

     

    betement, pour suivre le copain qui est 10 m devant et qui va à son rythme (à lui) et qui ne se rend pas compte que derrière, le binome souffre.

    C'est un des inconvenients de la palanquée avec le leader en tete (il ne voit pas si l'autre décroche ou morfle)..

     

     

    Ne rigole pas : j'ai déjà fait des plongées avec des binomes affutés qui faisaient 3 sites (de plongée) en une seule.

    40 minutes de palmage ininterrompu pour ne pas perdre de vue le mec devant...

    Je n'ai pas (du tout) apprécié (et cela s'est su) :devil:

    Hello Christophe

    Ça m'est arrivé il y'a quelques années chez planète. je me suis retoruvé avec un jeune sympa mais qui à 35m m'avait,distancé .Je suis resté sur mon rythme en maintenant un contact visuel avec la 'torpille'puis nous avons discuté . de retour sur le bateau.

    Dans ce cas , il faut vraiment avoir la présence d'esprit de rester à son rythme quitte à paumer le Gus.. :

    Link to comment
    Share on other sites

    Merci, mais donc ca part bien d'un individu "malade" a la base, non?

    .

    Pas malade au sens commun, c'est à dire pas forcèment détectable par un examen clinique (voire une épreuve d'effort), car tout est amplifié par l'immersion et ses contraintes physiologiques.

    Mais il est vrai que dans un certain nombre de cas on retrouve des facteurs favorisants /

    Plus d'info ici et ici

    Link to comment
    Share on other sites

    En effet ce sujet de l'oedeme d'immersion est vraiment chaud en ce moment. Je crois que christophe38 a très bien résumé les choses. Quelques remarques tout de même

     

    1/ des cas semblent avoir décrits chez des plongeurs jeunes et en bonne santé

    2/on se croit toujours jeune et en bonne santé, on se dit que c'est pour les autres. Et merde, j'ai 37 ans je fais pas de sport, il y a des cardiaques dans ma famille. Qu'est-ce que je fous...?

    3/ typiquement le plongeur décède alors qu'on a pu le sortir de l'eau. Là, il y a du boulot de toubib. On devrait peut etre, plutot que l'aspirine tant décriée, prévoir dans nos trousses de sécurité des diurétiques, de l'adré, ou que sais-je. Reste a savoir qui les passerait et comment, je n'ai pas de réponse, là.

     

     

    Reste un message simple. Si en plongée tu tiens pas une apnée expiratoire de 5 secondes, t'es pas bien et tu DOIS REAGIR IMMEDIATEMENT. arret de l'effort, remontée, probablement arrêt de la plongée, surtout si t'es pas un athlète...

    Link to comment
    Share on other sites

    Pas malade au sens commun, c'est à dire pas forcèment détectable par un examen clinique (voire une épreuve d'effort), car tout est amplifié par l'immersion et ses contraintes physiologiques.

    Mais il est vrai que dans un certain nombre de cas on retrouve des facteurs favorisants /

    Plus d'info ici et ici

     

     

    des deux liens que tu nous a fournis, le premier est, pour moi, très parlant.

     

    merci :top:

    Link to comment
    Share on other sites

    Salut à tous , mon intervention sur les suites de l'OAP , le plongeur sort ou est sorti de l'eau il parle donc ventile et circule (le sang) et la le drame il est allongé , oxygéné en positif avec bavu et éventuellement massage cardiaque (pouls imprenable car souvent en état de choc )et la suite c'est le constat du médecin DCD et pourtant ceci peu ètre évité en positionnant le plongeur ou tout autre personne suspect d' un OAP en position assise les jambes pendantes ainsi par gravité le haut des poumons sera moins encombré et sera mieux oxygéné au masque 6 à 8 l d'O2 , dans cette position assise la masse digestive inférieur ne comprimera pas les lobes des poumons inférieur qui reprendrons plus rapidement leur travail ce qui permettra une bonne préparation dans l'attente des secours médicalisés , un médecin devrait intervenir pour confirmer ou modifier mon interprétation à vous lire .

    Link to comment
    Share on other sites

    Ne rigole pas : j'ai déjà fait des plongées avec des binomes affutés qui faisaient 3 sites (de plongée) en une seule.

    40 minutes de palmage ininterrompu pour ne pas perdre de vue le mec devant...

    Je n'ai pas (du tout) apprécié (et cela s'est su) :devil:

     

    Je suis surpris de ta part Christophe, personnellement avec moi ce type d'individu se retrouve vite seul ....

     

    Ayant tes connaissances, pourquoi accepter de te mettre en danger alors que tu connais parfaitement les risques de cette mise en situation ?

     

    Un plongeur autonome est avant tout un plongeur qui fait marcher sa tête/ses connaissances/son vécu et refuse de se faire mettre dans des situations inacceptable principalement Avant la plongée, mais aussi pendant.

     

    JP :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Salut à tous , mon intervention sur les suites de l'OAP , le plongeur sort ou est sorti de l'eau il parle donc ventile et circule (le sang) et la le drame il est allongé , oxygéné en positif avec bavu et éventuellement massage cardiaque (pouls imprenable car souvent en état de choc )et la suite c'est le constat du médecin DCD et pourtant ceci peu ètre évité en positionnant le plongeur ou tout autre personne suspect d' un OAP en position assise les jambes pendantes ainsi par gravité le haut des poumons sera moins encombré et sera mieux oxygéné au masque 6 à 8 l d'O2 , dans cette position assise la masse digestive inférieur ne comprimera pas les lobes des poumons inférieur qui reprendrons plus rapidement leur travail ce qui permettra une bonne préparation dans l'attente des secours médicalisés , un médecin devrait intervenir pour confirmer ou modifier mon interprétation à vous lire .

     

    Tu as raison, tout pour comme d'autres affections pulmonaire, la position semi assise est bénéfique. Maintenant sur un zodiac, et qui plus est pour un massage cardiaque pas facile de la faire autrement qu'en position allongée.

    Pour une personne en détresse respiratoire consciente c'est ce qu'il faut faire. Il faut dire que le sujet de lui même indiquera qu'il se sentira mieux assis qu'allongé.

    Link to comment
    Share on other sites

    Je suis surpris de ta part Christophe, personnellement avec moi ce type d'individu se retrouve vite seul ....

     

    Ayant tes connaissances, pourquoi accepter de te mettre en danger alors que tu connais parfaitement les risques de cette mise en situation ?

     

    Un plongeur autonome est avant tout un plongeur qui fait marcher sa tête/ses connaissances/son vécu et refuse de se faire mettre dans des situations inacceptable principalement Avant la plongée, mais aussi pendant.

     

    JP :biere:

     

     

    Re,

     

     

    de mémoire, c'etait entre 2003 et 2005, sur La seyne sur mer.

    A l'issue de la plongée, j'ai essayé de discuter avec le meneur de la palanquée.

    J'ai attendu, patienté... sans effet.

     

    Pareil avec le patron de la structure.

     

    J'ai donc fait un CR sur ce forum, CR qui n'a pas (du tout) été apprécié pour la contre publicité faite.

    J'ai été blacklisté (c'etait complet chaque fois que je téléphonais, meme quand ça ne l'était pas).

     

    A l'époque, j'avais de la gueule, mais un peu moins que maintenant.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 11
        En Mayenne : un homme en urgence absolue après un accident de plongée.   Un homme de 43 ans est entre la vie et la mort en raison d'un accident de décompression alors qu'il plongeait dans une carrière, à Grez-en-Bouère (Mayenne), samedi 2 juillet 2022.   https://actu.fr/pays-de-la-loire/grez-en-bouere_53110/en-mayenne-un-homme-en-urgence-absolue-apres-un-accident-de-plongee_52202176.html
      • 11
        Pas plus d'info que ça pour l'instant 😞 Accident de plongée au large de Cherbourg : un plongeur de 49 ans trouve la mort https://actu.fr/normandie/cherbourg-en-cotentin_50129/accident-de-plongee-au-large-de-cherbourg-un-plongeur-de-49-ans-trouve-la-mort_52677075.html?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR1huFnPONXUCW3v-MJ4WdmcnY6HjIS1D8pu4chxFOCkaOBpqbZrVDXY-tg#Echobox=1658604742
      • 17
        Canopée bleue en Martinique : un bateau de plongée zéro émission   https://www.ouest-france.fr/premium/journal/journal-ouest-france/?utm_source=sendinblue_of_newsletter-num&mgo_l=skky3-WeSzyZpEj819_fGQ.15.&utm_campaign=of_newsletter-num&utm_medium=email&utm_term=840016&readerUrl=aHR0cHM6Ly9qb3VybmFsLXR3aXBlLm91ZXN0LWZyYW5jZS5mci9kYXRhLzE5NDAxMy9yZWFkZXIvcmVhZGVyLmh0bWwjITE5NDAxMw%3D%3D&editionID=af50ba2360d8309f83829ad7d26c00b7&date=2022-10-01&utm_conten
      • 201
        Bonjour a tous, Je suis a la recherche d'information ou suggestions pour une situation qui me semble ubuesque. Mon niveau de certification actuel étant  P3 CMAS.ch (equivalent N4 et j'ai ma carte de GP), certifié recycleur (JJ-CCR) trimix normoxique (TDI), j'ai la possibilité de plonger en autonomie (et sans DP) jusqu'a 70m partout dans le monde. Mon problème est que je suis actuellement membre d'un club FFESSM, et en tant que tel, lorsque je gongfle mes blocs au club.je suis obligé de
      • 84
        Bonjour à tous, Je farfouille les exercices de décompression, et j'ai une question sur le temps sur la plongée consécutive, est ce que ce temps en surface doit être pris en considération dans le calcul des paliers pour la deuxième plongée?  Car là c'est dans le cas d'un exercice Niveau 4:  - 2 plongeurs plongent à 40 m pendant 15min. 10min après être sortis d l'eau ils redescendent sur 15mdécrocher le mouillage. Ils mettent 6 min. Au moment où l'ancre remonte avec le parachute, il
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.