Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Incident Narbonne-Plage


Hiero
 Share

    Recommended Posts

    Merci maître Capelo, mais ici nous sommes sur un forum de plongée

     

    Mais bon à moins que ce ne soit une attaque à l'encontre du fondement des diptères ou est le rapport.

     

    autrement dit OSEF des S, des points sur les I, des barres aux T et des queues aux Q.

     

    et j'AURAIS sorti un Bescherelle. Il serait temps qu'on en invente un étanche pour réviser pendant les paliers. :tromaran:
    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 103
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    et j'AURAIS sorti un Bescherelle. Il serait temps qu'on en invente un étanche pour réviser pendant les paliers. :tromaran:

     

     

    bah, si c'est tout ce que tu trouves à redire à mes écrits, cela me va bien, alors...

     

    et si c'est tout ce que tu trouves à écrire concernant cet incident (presque accident)... je comprends que tu t'attaches à une faute d'orthographe :demon:

     

     

    sinon, toi, sur le support surface, tu l'aurais géré comment ? avant, pendant, après ?

    à partir de quand tu appelles les secours ? :devil:

    Link to comment
    Share on other sites

    avant, pendant, après ?

     

    Bah ça dépend (ça dépasse :hehe: )

     

    de la place du verbe dans le Bescherelle si c'est par ordre alphabétique ou si on tien compte du 1er ou 3eme groupe

     

    Que de conjectures

     

    Peut on en faire un bon sujet popcorn et diptères ?

     

    La question se pose :tromaran:

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Micko77666
    Je dirai que ceux qui s'embarquent qu'avec un seul parachute parient sur le fait que les incidents, ça n'arrive qu'aux autres. C'est un raisonnement superficiel, mais, si pour eux, ça marche, tant mieux.

     

    Mon moniteur, m'avait indiqué que si il y a problème, il faut aussi tirer sur le para pour le faire descendre et monter (grand amplitude) pour indiquer un soucis. Le mieux reste d'avoir deux parachutes de toute façon ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    Mon moniteur, m'avait indiqué que si il y a problème, il faut aussi tirer sur le para pour le faire descendre et monter (grand amplitude) pour indiquer un soucis. Le mieux reste d'avoir deux parachutes de toute façon ;)

     

     

    as tu demandé à ton moniteur de te faire une démonstration ? (en fait 2 : une où tu seras avec lui sous l'eau et une seconde quand tu seras sur le bateau).

     

    Pour faire court, cette théorie (de remuer de haut en bas le parachute, je l'ai toujours entendu mais jamais vue !) est difficile à mettre en oeuvre : le para est gonflé ; il est vertical.

    Pour le faire descendre, il y a 2 choix : soit lui enlever de l'air (et lui en remettre), soit se faire lourd pour le faire couler et palmer vers le haut pour le faire sortir... et ça, un nombre certains de fois, en espérant que quelqu'un sur le bateau regarde dans la bonne direction, remarque, soit interpellé et avise...

    ça fait beaucoup de postulats.

     

    et quand tu es sur le bateau, voir des paras à plat, ça ne manque pas ; ce n'est pas pour autant que les gens, dessous, ont besoin d'aide...

     

     

    de là à dire que c'est du pipeau... il y a un coup de palme que j'ai franchi depuis longtemps (d'autant qu'aucun sachant ne m'a jamais démontré la chose)

     

     

    accessoirement, et j'insiste, il faut que sur le bateau, on regarde dans ta direction et que l'on soit sensibilisé sur la communication...

    Link to comment
    Share on other sites

    Le modus operandi du para, tel que je l'ai appris il y a 10 ans et tel qu'il est trouvé, ici, sur ce forum :

    à la fin du temps fond, envoi du parachute. Ce geste véhicule plusieurs messages :

    - fin de la plongée pour la palanquée X (surtout si le para est identifiable), début de la remontée

    - tout va bien (la bonne couleur du parachute, un seul para...)

     

    la sécu surface peut alors se concentrer sur les autres ...bulles en surveillant du coin de l'oeil la dérive du para, le fait qu'il soit seul (pas 2 parachutes, pas de probleme), pas de tete à la surface.

     

    Il ne faut pas que penser aux plongeurs : il faut penser aussi aux copains qui sont sur le bateau et qui assurent notre sécurité. Il faut essayer de leur faciliter la vie.

    Exact et super important le largage dès la fin du temps fond (ne pas attendre l'approche surface). Et particulièrement quand les conditions de mer sont fortes et qu'il y a du courant.

    Sur la dernière plongées que j'ai faite sur le Donator nous sommes sorti à 2km de l'épave une fois les paliers terminés. Sans le largage dès la fin de plongée (sur l'épave) je serais peut-être encore en train de dériver vers Malte. D'où aussi l'intérêt du spool ou dévidoir pour larguer du fond et non au dernier moment sur le palier à 3m comme on le voit encore trop souvent. Mer calme sans courant tout va bien mais le jour ou le courant s'y met les choses peuvent rapidement tourner au drame.

    Et comme dis plus loin, au minimum un parachute par plongeur. A qui il n'est pas arrivé de perdre son parachute au largage par exemple (si ce n'est pas en plongée tout simplement) !

    Link to comment
    Share on other sites

    Globalement, à partir des éléments certains, on peut tout de même penser qu'il y a eu une certaine forme d'impréparation.

     

    - Dans la région, la météo était attendue depuis plusieurs jours et le vent soufflait déjà très fort.

    - Le site de plongée (5Km au large de Gruissan) et je veux bien l'admettre pour trouver les 30 m de fond, il faut soit aller loin soit sortir la pelle. Ce site ne pouvait donc pas être protégé du vent.

    - Pour ce qui est moins certains, des difficultés de communication avec les secours, un encadrement ou une surveillance assez peu efficace. En effet, qu'en la météo se dégrade, on rappelle les palanquées avant que cela parte en c. Sortie en mer par force 7 avec une embarcation inadaptée, etc.

     

    Par ailleurs le concept de la plongée que l'on ne peut annuler m'échappe un peu.

     

    Je dois surement faire excès de prudence, mais avec notre club nous préférons toujours annuler que de faire partie de statistiques.

    Link to comment
    Share on other sites

    Globalement, à partir des éléments certains, on peut tout de même penser qu'il y a eu une certaine forme d'impréparation.

     

    - Dans la région, la météo était attendue depuis plusieurs jours et le vent soufflait déjà très fort.

    - Le site de plongée (5Km au large de Gruissan) et je veux bien l'admettre pour trouver les 30 m de fond, il faut soit aller loin soit sortir la pelle. Ce site ne pouvait donc pas être protégé du vent.

    - Pour ce qui est moins certains, des difficultés de communication avec les secours, un encadrement ou une surveillance assez peu efficace. En effet, qu'en la météo se dégrade, on rappelle les palanquées avant que cela parte en c. Sortie en mer par force 7 avec une embarcation inadaptée, etc.

     

    Par ailleurs le concept de la plongée que l'on ne peut annuler m'échappe un peu.

     

    Je dois surement faire excès de prudence, mais avec notre club nous préférons toujours annuler que de faire partie de statistiques.

     

     

    Bonjour JC,

     

    Globalement, je suis d'accord avec toi :)

    J'étais sur Marseille la semaine précédente et j'ai bien noté la force du vent et sa constance.

     

    le choix du site ? bof ! en regardant une carte marine, face à Banyuls ou apres le cap Bear (à l'abri du vent), il y a les 30 m.

     

    la technique de mettre tout le monde à l'eau ? bof ! plus de monde à bord, ça en fait moins à récuperer et ça fait des yeux supplémentaires pour chercher les parachutes..

     

    les difficultés de communication ? est ce un club du littoral ou un de l'interieur avec son bateau (et un téléphone ?). Le mec en sécu surface n'a t il pas été débordé par les évenements ?

     

    concept de plongée qu'on ne peut annuler ? parce que, par exemple, les autres plongées ont déjà été annulées et des plongeurs font une sortie en mer chaude où il leur faut le niveau kivabien, d'où cette plongée trop risquée. Le responsable a cédé à la pression sociale (il n'a pas su dire non ou s'est trop surestimé).

     

    En tout cas, c'est interessant (parce que c'est un cas d'école de ce qu'il faudrait éviter).

    Link to comment
    Share on other sites

    La semaine dernière mon parachute m'a échappé des mains lorsque je l'ai envoyé et avec la visi pourrie qu'il y avait (moins de 2 mètres) je n'ai pas vu le spool redescendre et me retomber dans la main comme c'est le cas quand la visi est bonne.

     

    Du coup bien content que le binôme ait aussi le sien pour remonter.

     

    J'ai retrouvé mon parachute en surface et ça a été bien chiant de remonter et rembobiner les 25m de fil mais on était signalés en surface (et les copains en sécu ont aussi -un peu- eu la trouille qu'un incident ait eu lieu. Ben oui deux parachutes qui remontent pas loin.......).

    Link to comment
    Share on other sites

    tu as été formé avec Sara pour le lâcher de parachute ?

     

    Même pas!

     

    C'est même plutôt de toi que je tiens comment placer ma main lors du déroulage du fil (cercle formé du pouce + majeur) :)

     

    Mais parfois quand le parachute remonte le spool se met de biais et faut décoincer le fil etc.....

     

    Nan mais j'ai voulu jouer mon mec décontracté genre "regarde comme je gonfle bien mon para avec les moustaches, regarde comme il part bien, regarde comme je gère le déroulage du spool, regarde ce décollage de spool et il me retombe dans la main, euh, ah, euh il retombe pas...hmmmm il euh..... il est parti. Bon, à toi de me montrer comment tu lances le tien".

     

    :(

     

    Mais ça m'a permis de savoir la longueur totale de fil que j'avais sur mon spool: 27m.

    C'est long à enrouler.....

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 7
        Bonjour à tous,   On m'informe que les secours ont été dépêchés vers l'émergence de Marchepied. Quelqu'un en sait plus ?
      • 18
        Olà !   Petit retour sur ma plongée de samedi. Pierre à Bise, 60 mètres...parti avec deux déco' 50¨% et oxy' 100 %. Visi' à 20 mètres pas top top... ...et pour la première fois, erreur de prise de gamelle de détendeur ! C'est là que je me dis qu'avoir un tuyau bleu pour l'oxy' et vert pour le nox', d'avoir sur chaque gamelle, côté moustache, un tape avec la MOD, d'avoir en plus sur le tuyau un autre tape avec encore la MOD, ben c'est pas déconnant .   Sino
      • 43
        Voilà une petite expérience qui peut servir de leçon.   En fin de séjour à Marseille (j'ai déjà quelques plongées à 40m et plus). On doit plonger sur le grand Conglouë. J'ai un binôme N4 avec qui j'ai fais quelques plongées les jours précédents. Une autre palanquée autonome décide de partir en premier et un de deux connait bien le site (On l'appellera A et son binôme B). Mon binôme (C) décide de les suivre avec leur accord vu que A connait le site.   Bref on se met à l'eau et
      • 13
        Avec un peu de retard, le BSAC incident report 2019:   https://www.bsac.com/document/bsac-diving-incident-report-2019/
      • 4
        Voici un incident lié à une panne d'air que je viens de recevoir via la Newsletter DAN.   Même si tout s'est bien terminé au final, j'ai du mal à comprendre que le gars n'ait pas échangé son tank quand il s'est rendu compte qu'il était à moitié vide (ça aurait dû être sa priorité) Pire encore, pourquoi n'a t'il jamais regardé son manomètre de toute la plongée avant de tomber en panne d'air.   Ce sont quand même des sacrés fautes de débutant... @Ma
    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.