Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Enseigner la plongée : CMAS ou PADI ?


Recommended Posts

J'en suis la preuve, je suis MF1 et BP

Bonjour,

Etais-tu MF1 avant d'être BP ?

Si oui, quelle circuit as-tu suivi pour le BP ?

Je n'ai pas trouvé de structure qui propose une passerelle pour les UC manquantes.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 67
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Aaah j'adore les mecs qui en plongée ont toujours compris, et vu le "mal".

Dans le fond qu'est ce qui vous emmerde ?

J'avoue que si vous pouviez m'expliquer un peu ^^, parce qu'à part dénigrer les cursus que les autres font, qu'est ce que vous apportez quoi ?

Surtout que vous devez en savoir des choses, jeune BP/MF1 que je suis je ne demande qu'à apprendre de vous :)

 

Donc expliquez donc quel est selon vous le cursus idéal ? Ça m'intrigue :)

 

Rainbow kiss :)

 

T. C.

Link to comment
Share on other sites

le DE ... lui par contre il est pas facile à vendre : 9.500€ (creps antibes il me semble), 1 an de formation ou tu n'es pas sur d'avoir quelques choses de valider...

 

Fichtre diantre!!

Ca fait une jolie somme pour acceder au droit de bosser dans la plongee loisir en France! Surtout vu ce qu'il est dit par ici regulierement que c'est un boulot saisonier, instable et peu remunere... 10000 euros pour bosser legalement 6 mois par an au smic? :confus:

 

(le protectionisme coute cher aux proteges tout de meme...)

 

 

Salut!

Link to comment
Share on other sites

Donc expliquez donc quel est selon vous le cursus idéal ? Ça m'intrigue :)

 

Sans meme causer de methode d'enseignement de la pongee en soit; il est indeniable que l'acces a l'exercice professionnel de la plongee en France est exorbitant (vu les boulots a la cle surtout!).

Les moniteurs des fedes nationales, PADI, NAUI, SDI... British, Norvegiens, Allemands, Italiens ou Grecs peuvent exercer directement contre remuneration de maniere legale chez eux (et dans le reste de l'EU!): ils s'economisent donc 10000 euros (au prorata ca fait tout de meme beaucoups de mois de salaire!!), et leurs stats d'accidents sont pas plus mauvaises qu'en France, ni les resultats techniques de leurs eleves dans l'eau.

 

Pour des activites equivalentes dans la pratique, l'acces au travail leur est plus accessible et ne les ruine pas avant de pouvoir avoir le droit de toucher un salaire; en periode de crise economique et de chaumage eleve (encore plus chez les jeunes) c'est tout de meme une question importante...

 

 

Salut!

Link to comment
Share on other sites

Aaah j'adore les mecs qui en plongée ont toujours compris, et vu le "mal".

Dans le fond qu'est ce qui vous emmerde ?

J'avoue que si vous pouviez m'expliquer un peu ^^, parce qu'à part dénigrer les cursus que les autres font, qu'est ce que vous apportez quoi ?

Surtout que vous devez en savoir des choses, jeune BP/MF1 que je suis je ne demande qu'à apprendre de vous :)

 

Donc expliquez donc quel est selon vous le cursus idéal ? Ça m'intrigue :)

 

Rainbow kiss :)

 

T. C.

C'est un autre sujet, mais tant pis: Les prérogatives d'enseignement du BP ont été réduites a la source de 12 m a 6 m, pour en faire un "piège à PADI" et permettre à certains d'employer des MF1 en utilisant leurs prérogatives de E3 tout en les payant comme E1. Alors que les partenaires sociaux portaient un cursus faisant du BP un enseignant a 12 m avec acquisition progressive des compétences menant au DEJEPS.

Link to comment
Share on other sites

Guest Invité

Donc expliquez donc quel est selon vous le cursus idéal ? Ça m'intrigue :)

 

Chaque personne étant différente, le cursus idéal n’existe pas et est impossible à atteindre car cela suppose un enseignement individualisé. Néanmoins je pense que la meilleure approche est une approche pyramidale simple comprenant 3 niveaux, comme prévu dans les normes UE (14153-xx) plus un niveau « initiation » qui ne serait pas un diplôme en soi mais un certificat de reconnaissance permettant d’alléger le 1er niveau de formation. Les exercices des normes UE sont à mon avis bien étudié et peuvent être conservés tel quel

On aura donc :

Initiation

Niveau 1 – plongeur encadré, autonomie limitée cad avoir tous les éléments en main pour pouvoir se débrouillé seul en cas de perte de palanquée

Niveau 2 - plongeur autonome

Niveau 3 – guide

 

Des plateaux entre les niveaux de la pyramide pour permettre le perfectionnement (non obligatoire pour passer le niveau suivant, sauf le secourisme) et la formation continue dans des domaines particuliers de la plongée, ou des activités annexes.

 

Délivrance des cartes uniquement si le plongeur à toutes les compétences cad par exemple le niveau 3 doit être capable d’encadrer dans la zone des 50m. donc terminer les structures complexes PA machin, brol et bazar.

Link to comment
Share on other sites

Aaah j'adore les mecs qui en plongée ont toujours compris, et vu le "mal".

Dans le fond qu'est ce qui vous emmerde ?

J'avoue que si vous pouviez m'expliquer un peu ^^, parce qu'à part dénigrer les cursus que les autres font, qu'est ce que vous apportez quoi ?

Surtout que vous devez en savoir des choses, jeune BP/MF1 que je suis je ne demande qu'à apprendre de vous :)

 

Donc expliquez donc quel est selon vous le cursus idéal ? Ça m'intrigue :)

 

Rainbow kiss :)

 

T. C.

 

 

Bonjour,

 

Tu auras du mal avoir une réponse simple ici.

Déjà, peu d'entre ceux qui interviennent et jugent connaissent vraiment, en chair et os, un ou plusieurs BPJeps en activité. Il y en a, pourtant.

En outre, nombreux sont ceux qui n'arrivent pas à imaginer la plongée française autrement que saisonnière, à faible rémunération.

De la même manière qu'un consultant "fera" sa rémunération, à l'aune de ses compétences, son carnet d'adresse ou autre; un plongeur peut lui aussi envisager, dans le privé et en se bougeant, d'organiser son activité pour qu'elle deviennent vivable. Notamment en plongeant toute l'année.:froglol:

 

Actuellement en France, l'encadrement professionnel des activités physique et sportives est conditionné par la détention de qualifications professionnelles.

C'est comme ça et plutôt que se demander pourquoi il n'y a qu'en plongée que le BPJeps n'équivaut pas à un BEES1, autant se poser la question de la place de la plongée professionnelle au sein d'une fédération sportive.:baston:

 

Donc pour l'instant, le cursus pour travailler en plongée en France c'est: PA40 puis les filières pro (classes A de plongée industrielle; BP ou DEJeps).

L'avantage c'est que ces filières pro te permettent de travailler à l'étranger, ce qui n'est pour l'instant pas vrai avec d'autres qualifications professionnels d'autres agences.

A noter que, de la même manière que le Yacht master commence à avoir droit de cité en France (avec équivalence module 5 de capitaine 200), on peut imaginer que le marché s'ouvrira un jour.:cool:

 

Concernant le coût de la formation professionnelle, il faut rappeler que rien n'est gratuit et certainement pas les études. Ce n'est pas parce qu'on ne paye pas tout qu'il n'y a pas un coût.

Les centres qui délivrent les classes A sont chers, ceux qui délivrent les BP ou DE aussi. Un certain nombre de stagiaires arrivent à être aidés, d'autres assument financièrement leur choix professionnel. C'est le cas pour un certain nombre de formations pro pour adultes.:captain:

 

Bonnes bulles:biere:

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Le code du sport soumet l'enseignement rémunéré à la possession d'une qualification professionnelle (BÉES, BP, DE ou DES), ou reconnue comme telle (suite passage en commission idoine). Les prérogatives remunerables sont celles due la qualification professionnelle. Donc dans le cas BPJEPS, remunerable en enseignement jusqu'à 6 m uniquement. Le MF1 n'étant pas reconnu professionnel (notamment pas au RNCP), pas légal d'utiliser les prérogatives d'enseignement de ce E3 a titre professionnel.

Ok, le BPJEPS GP jusqu'à 40m, mais je ne connais aucune structure hexagonale prête a payer un salarié "pour se promener avec les clients". Donc pas de confusion entre les prérogatives techniques et la remunerabilite du diplôme.

D'où le minimum du DEJEPS.

.

 

Bonjour,

 

Comment vas tu ?

 

En tant que BEES1 en structure pro., je faisais de l'encadrement d'explo., même si ce n'est pas le cœur du métier. Plutôt sur épaves car profondes sur la cote Vermeille (40-45 m) avec une visi souvent moyenne, du courant voire de la houle, bref assez technique. Tu seras enfin d'accord avec moi sur le fait qui si patron de la structure est réglo sur la réglementation, cad pas d'amateurs (N4 et MF1/2) qui encadre, il faut bien que ce soit un BEES1 qui encadre les explo. :captain:

 

Sinon, d'accord avec toi sur les autres points.

 

A +

 

Richard

 

 

.

Link to comment
Share on other sites

Salutation belle compagnie :)

 

Je ne m'inscris que rarement sur les forums préférant seulement les parcourir, mais en lisant ce sujet, je me suis dis c'est trop beau, je ne peux pas louper ça :D

(je ne parle ici que du travail en France)

 

Je trouve vraiment dommage de dire que ça ne sert à rien de passer le BPJEPS (okay ça était vu mille fois ...).

On est tous d'accord pour dire que la refonte des diplômes est un fail sans nom, MAIS je vais me faire l'avocat du diable et défendre un peu le BPJEPS

 

Vous critiquez le BPJEPS pour ces prérogatives, je vous l'accorde, mais quand vous y repensez à ces dernières, elles ne sont pas si débiles que ça.

Enseigner la plongée jusqu'à 6m ET faire des explo en tant que GP à 40m

 

Excusez moi, mais lorsque je vois ça, et pour tout ce que je peux connaitre et ce que j'ai vu sur la plongée "professionnelle" loisir, bah ces prérogatives représentent 90% des activités d'un club de plongée en bord de mer l'été en france métropolitaine ...

Soit du baptêmes, du n1 et de l'explo

 

Personne ne me fera croire que c'est en juillet/aout qu'un club vend le plus de formation n2, n3 (je parle même pas du n4).

Alors c'est à relativiser selon les structures évidemment, mais tout ce que j'ai pu voir, et des gérant avec qui j'ai pu parler, les BP ne sont pas à négliger

 

Je rejoins effectivement Berny sur le coup du MF1+BP, nous sommes employé en tant que BP et non MF1 donc on a les prérogatives du BP point barre.

Mais selon la période d'embauche, et la nature du club, je m'excuse mais un BP n'est pas si inintéressant que ça.

J'en suis la preuve, je suis MF1 et BP, et bien j'ai trouvé pas mal de structure qui sont intéressé d'avoir un enseignant en plus qui bâche "le gros" du travail avec des baptêmes à la chaine et des n1.

 

Alors oui je ne vous cache pas par contre que la rémunération n'est pas la même c'est sûr :) moins de prérogatives donc moins intéressant pour l'employeur, mais voilà c'est le monde la plongée,faut être débrouillard et aller chercher le taff, et je maintiens que quelqu'un de motivé avec un BP peut trouver du taff.

 

Après pour un boulot à l'année, je vous rejoins tous évidement, il faut un DE, on est tous d'accord là dessus (je parle du travail en France toujours).

 

Le problème c'est que le BP a était mal vendu (et ne jouis pas d'une bonne réputation, comme sur ce forum, ou à chaque que l'on en parle, des personnes le dénigrent), mais c'est une bonne base de diplôme; il permet de taffer, mais effectivement je vous accorde qu'il faut un DE pour être tranquille, ou une réforme du BP pour avoir au moins l'équivalent d'un BEES 1°

 

Après pour plus correspondre au sujet de base, ombline, c'est une belle voie que tu as choisi, je te souhaite bonne chance dans tes projets, tous les conseils donnés plus haut sont très bien, à toi de regarder selon ton projet, mais ne pas négliger le BP qui en plus permet de valider certaines UC du DE ;)

 

Tchuus à tous :D

 

Plongée samedi pour ma part :)

.

 

Bonjour,

 

 

:+1:

 

 

D'autant plus que durant la pleine saison, il y a souvent d'autres moniteurs et ou le patron (BEES1 ou DE) qui peuvent faire le peu d'enseignement à faire au delà de 6 m :grimace:

 

Il n'en demeure pas moins qu'un BP avec des préro. à 20 m en enseignement serait mieux adapté. Si, comme le dit Berny, la stratégie de la FFESSM était de mettre une barrière à PADI, c'est du n'importe quoi, comme d'hab./PADI.

 

Pour conclure, si je devais me former au monitorat pro. aujourd'hui, j'irais directement au DE plutôt que sur BP (Peu de différence en terme de durée de formation et prérequis).Mais comme tu le dis, un BP + UC 4 = DE et l'UC 4, ce n'est que 3 mois (Formation pratique + stage), comme BEES1 + UC4= DE.

De toute façon, le problème semble résolu puisque qu'in n'y aurait aucune formation BPJEPS d'ouverte :grimace:

 

Le BPJEPS peut avoir aussi un autre intéret, permettre à des bénévole formés en assoc. (E1, E2,N4 et MF1), par le biais de dispense(s) d'UC de pouvoir exercer en structure pro. en toute légalité (Après validation du BP ben sur). Je ne sais pas si l y a beaucoup de personnes qu passent par cette voie ? (Pour BERNY, n'etait pas une des motivations de la 2F / préro. du BP ?).

 

Pour rappel, cela se faisait déjà avant avec MF1 + module complémentaire de 2 semaines + tronc commun = BEES 1.

 

Attention, je ne dis pas que c'est la solution, passer directement par une formation professionnelle, réalisée par et pour de pro. me semble meux adaptée.

 

Qu'en pensez vous ?

 

A +

 

Richard

 

.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

 

Je plussoie, notamment pour la plongée en France d'outre-mer (la négliger serait oublier un grand nombre des immersions effectives en France...) qui plonge toute l'année.

Outre la sacro-sainte formation, un BP employé de société de plongée peut piloter les bateaux, assurer la sécu surface, enchaîner effectivement baptêmes et N1 (y en a plein dans l'année), gonfler les blocs, accueillir le public, entretenir le matériel, guider des palanquées... En gros, à l'instar des DM vis à vis des instructeurs, décharger le BE d'un certain nombre de tâches.

Que cette perspective ne réjouisse pas les moniteurs ou plongeurs qui ne jurent que par l'axiome "moniteur=formateur", ça n'empêche que ce poste de BP peut exister dans une société.

Société dans laquelle l'activité ne se limite pas à former des plongeurs sous le bateau.

Reste à l'impétrant à créer son poste et à ce compte, l'exemple de Tona Criid est tout à fait éclairant.

De façon assez curieuse, chacun ici s'est mis d'accord pour dire: "BP inemployable".

Il faut parfois ouvrir les yeux sur la pratique commerciale de la plongée à l'année (encore une fois, le nombre d'immersions en douze mois outre-mer doit être considéré) pour admettre qu'en terme de formation professionnelle, le BP n'est pas illégitime.

Et pour tout dire, les centres qui plongent toute l'année, au moins à Mayotte, ne sont pas à plaindre, quel que soit leur bilan comptable à la fin de l'année.

Enfin, le principe de la formation en alternance permet à ceux qui se savent seul capable de former de vrais moniteurs, d'accueillir le BP chez eux pendant sa formation. Ainsi, ils savent que leur prochain employé sera le meilleur du monde, ayant profité du savoir du patron, en plus de celui des "fonctionnaires forcément incompétents de la DRJSCS".

My 2 cents

.

 

Bonjour,

 

Ce n'est pas faux, ceci dit, si tu jettes un oeil sur les offres d'emploi de P.COM, les employeurs demandent le plus souvent un BEES1 ou DEJEPS. Ça ne veut pas dire non plus qu'un CV avec un BPJEPS partira systématiquement au panier. On voit couramment des offres d'emploi sur P.COM diffusées par les mêmes employeurs à intervalles réguliers. N'y aurait pas un déficit de moniteurs pro. formés ces dernières années ? Entre les BEES1 formés par le biais des assoc. (MF1 + TC + MC), se substituant au BEES1 formés par le modulaire par des pro. et non adaptés à la demande des pros. et les cafouillages de la mise en place des BP/DE...?

 

A +

 

Richard

 

 

.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.