Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Enseigner la plongée : CMAS ou PADI ?


Recommended Posts

:non::non:

Petite précision John Maynard KEYNES est britannique...

 

Certe... autant pur moi... j'avais en tete la grande application historique des annees 30', "the new deal", "Roosvelt" et blablabla faite aux US.

 

(ca change pas grand chose au fond de mon idee exprimee... ;):hehe: )

 

 

Salut!

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 67
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Attention cependant aux prérogatives du BEES 1 (E3 donc), salarié d'une entreprise de plongée, celui ci ne doit absolument pas dépasser la profondeur de 40m ni en Enseignement, ni en Exploration durant ces heures légales de travail...

 

P.Michel

.

 

 

Bonjour,

 

C'est pas faux, mais:

 

Les épaves descendent jusqu' à 45 voire plus mais l'explo. peut se limiter à 40 :grimace:

 

Pour l'enseignement, c'est 40, on est d'accord :)

 

Par contre, pour de l'explo, avant le nouveau CDS, il y avait la tolérance des 20/25 et 40/45. :biere: Dans la pratique, c'était donc 42 - 43 max. Ce n'était d'ailleurs pas forcement la partie la plus intéressante !

 

Pour conclure, non, je ne dépasse pas les limites en pro., ni meme en autonomie en structure voire en HS. Le moniteur se doit de montrer l'exemple. :bravo:

 

Connais tu les épaves de la cote Vermeiile ? Bon, OK, la visi. n'est pas toujours au rendez vous ... mais quand tu as 30 m sur le bananier, c'est magique. :captain:

 

A +

 

Richard

 

 

.

Link to comment
Share on other sites

Attention cependant aux prérogatives du BEES 1 (E3 donc), salarié d'une entreprise de plongée, celui ci ne doit absolument pas dépasser la profondeur de 40m ni en Enseignement, ni en Exploration durant ces heures légales de travail...

 

P.Michel

.

 

Rebonjour,

 

Je n'avais pas fait attention à la signature. Tu dois être "le Patrick Michel", représentant les S.C.A à la FFESSM.

 

Tu dois bien connaitre Parick HUBERT (Pro Sub Mer). J'y ai fait ma formation BEES1 en 2004-2005. Il s'est orienté désormais plutôt sur de la promenade en mer. Mais aussi peut être Christian Dadillon, chez qui j'ai une partie de mes stages puis deux saisons (Pour lui, c'est l'ANMP).

 

Quel est ton ressenti en ce qui concerne l'évolution de l'activité économique des structures pro. dans le sud ces dernières années ? (Effet crise, ...).

 

Que penses tu, avec aujourd'hui plus de recul de la réforme des formations des moniteurs pro. / évolution des demandes d'emploi ?

 

Merci pour tes réponses

 

A +

 

 

Richard

 

 

.

Link to comment
Share on other sites

Certe... autant pur moi... j'avais en tete la grande application historique des annees 30', "the new deal", "Roosvelt" et blablabla faite aux US.

 

(ca change pas grand chose au fond de mon idee exprimee... ;):hehe: )

 

 

Salut!

 

Certes ce n'était qu'une précision sur la forme. Mais la politique prônée par KEYNES a sorti les US de la grande dépression....donc le tout-libéralisme hein bon...

Link to comment
Share on other sites

Certes ce n'était qu'une précision sur la forme. Mais la politique prônée par KEYNES a sorti les US de la grande dépression....donc le tout-libéralisme hein bon...

.

 

Bonjour,

 

Comment vas tu ?

 

C'est clair :bravo:

 

Mais on pourrait prendre le contre exemple de la politique Keynésienne menée de 81 82 en France. Le monde de l'économie a évolué et se mondialise ! Un savant mélange (ou alternance) des deux systèmes serait il la solution ? Mais on s'éloigne un peu de la plongée !

 

Sinon, sur les autres éléments de la discussion: Quel est ton avis ?

 

A +

 

Richard

 

 

.

Link to comment
Share on other sites

.

 

Bonjour,

 

Comment vas tu ?

 

Sinon, sur les autres éléments de la discussion: Quel est ton avis ?

 

A +

 

Richard

 

 

.

 

Je vais très bien super plongée sur Marseille Eau Claire, 21°c en surface, pour une fois pas de formation.

Pour le restant de la discussion, vous n'aurez l'avis que d'un moniteur bénévole pur. Il y aurait donc des aspects de la discussion qui vont m'être complètement étranger.

En ce qui concerne le coût de la formation, ce n'est pas spécifique à la plongée. La formation professionnelle en France est une vrai jungle, même les spécialistes du domaine y perdent leur latin (j'ai bossé 10 ans dans un centre de formation).

De plus elle s'adresse presque exclusivement aux salariés en poste et très peu aux chômeurs. Sur 30 Milliards d'Euros seul 1 milliard € seul est dédié aux sans emplois, ça ne facilite pas la reconversion.

 

Pour la partie cout de la plongée, charge comprise l'emploi d'un BEES1/DEJEPS produit env.2300 Euros de charges par mois, coté recette son activité doit au moins rapporté autant. Mais en raison des contraintes physiologiques (déco, fatigue) il ne peut être immerger que dans le meilleur des cas 4 heures par jour, période où son activité pourra produire des recettes et ce 6 jours par semaine.

 

Le "coût" du travail est un problème récurrent mais il ne s'applique là aussi pas à la plongée. Il faut savoir ce que l'on veut un système de protection sociale élevé, des routes, des infrastructures ou peu de charges.

 

Enfin, et je ne vais me faire que des amis, mais je pense que le système associatif ne survivra pas à une libéralisation du marché. On ne peut fournir le même niveau de services, même si je pense que la formation associative où l'on prends le temps (malgré les travers et les débordements que cela engendre) est nettement supérieure à un système où la rentabilité est le maître mot.

 

On dit que la protectionnisme tue le système, mais je pense qu'il protège un certain nombre de choses. Il n'y qu'a voir ce qu'a pu donner l'ultra libéralisme dans les autres activités.

 

De plus à mon sens ce sera aller à l'envers d'une démocratisation de l'activité que de permettre aux structures RSTC (PADI pour ne pas le nommer-en faisant abstraction des forces et faiblesses de la manière d'enseigner) de s'implanter en France.

Je suis peut être un incorrigible nostalgique mais je pense que la notion de plongée pour tous ne peut passer par un système ou la moindre spécialité se monnaie au prix fort.

 

Pour ce qui concerne les passerelles MF<->BEES, à mon sens profiter des acquis pédagogiques d'un MF pour aller vers le BEES était une bonne chose. Mais le système n'était pas assez complet, dans le sens ou le complément de formation n'était pas assez poussé.

Du coup il valait mieux faire le MF1 pour aller ensuite via la passerelle vers le BEES1 je connais un tas de personnes qui en ont profité.

Alors certes sur le plan pédagogique il se valait (à peu de choses prés), mais on ne peut demander à un pro d'être exclusivement enseignant (même si c'est son coeur de métier).

 

Je pense que la possibilité actuelle de capitaliser les UC (par définition) du MF1/MF2 vers le DEJEPS et le compléter par d'autres UC est bien plus complet. Pour le reste, la formation est beaucoup trop chère, et ce sera se passer de compétences que d'empêcher les bénévoles d'aller vers le secteur pro (alors que l'inverse est possible).

Link to comment
Share on other sites

.

 

Bonjour,

 

 

Je vais très bien super plongée sur Marseille Eau Claire, 21°c en surface, pour une fois pas de formation.

 

T'a fait quel site ?

 

Pour le restant de la discussion, vous n'aurez l'avis que d'un moniteur bénévole pur. Il y aurait donc des aspects de la discussion qui vont m'être complètement étranger.

En ce qui concerne le coût de la formation, ce n'est pas spécifique à la plongée. La formation professionnelle en France est une vrai jungle, même les spécialistes du domaine y perdent leur latin (j'ai bossé 10 ans dans un centre de formation).

 

C'est clair

 

De plus elle s'adresse presque exclusivement aux salariés en poste et très peu aux chômeurs. Sur 30 Milliards d'Euros seul 1 milliard € seul est dédié aux sans emplois, ça ne facilite pas la reconversion.

 

Je ne savais pas qu'il y avait un tel écart. Tu as eu ces infos ou ? Ça n'intéresse.

 

Pour la partie cout de la plongée, charge comprise l'emploi d'un BEES1/DEJEPS produit env.2300 Euros de charges par mois, coté recette son activité doit au moins rapporté autant. Mais en raison des contraintes physiologiques (déco, fatigue) il ne peut être immerger que dans le meilleur des cas 4 heures par jour, période où son activité pourra produire des recettes et ce 6 jours par semaine.

 

Le "coût" du travail est un problème récurrent mais il ne s'applique là aussi pas à la plongée. Il faut savoir ce que l'on veut un système de protection sociale élevé, des routes, des infrastructures ou peu de charges.

 

C'est clair !

 

Enfin, et je ne vais me faire que des amis, mais je pense que le système associatif ne survivra pas à une libéralisation du marché. On ne peut fournir le même niveau de services, même si je pense que la formation associative où l'on prends le temps (malgré les travers et les débordements que cela engendre) est nettement supérieure à un système où la rentabilité est le maître mot.

 

Mais moi aussi ! La cohabitation assoc. pro. se passe à mon sens plutôt bien en France. Les deux se complètent et chacun a besoin de l'autre.

 

Je faisais juste à ce qui est une hypocrisie à mon sens. Pourquoi accorder des allègements de formation (Dispenses d'UC) aux N4 et E1/2/3/4 issus de l'associatif dans les diplômes d'état et pas aux encadrants PADI (ou autres). Comment le justifier techniquement !...

 

Je ne pense que cette possibilité déstructurait le système outre mesure. Elle pourrait de plus faire des économies aux moniteurs concernés et/ou aux financeurs des formations.

 

On dit que la protectionnisme tue le système, mais je pense qu'il protège un certain nombre de choses. Il n'y qu'a voir ce qu'a pu donner l'ultra libéralisme dans les autres activités.

 

On est d'acccord

 

De plus à mon sens ce sera aller à l'envers d'une démocratisation de l'activité que de permettre aux structures RSTC (PADI pour ne pas le nommer-en faisant abstraction des forces et faiblesses de la manière d'enseigner) de s'implanter en France.

Je suis peut être un incorrigible nostalgique mais je pense que la notion de plongée pour tous ne peut passer par un système ou la moindre spécialité se monnaie au prix fort.

 

Bien sur mais à ce jour, chacun peut choisir sa chapelle: Assoc. pro. en école française ou PADI

 

Pour ce qui concerne les passerelles MF<->BEES, à mon sens profiter des acquis pédagogiques d'un MF pour aller vers le BEES était une bonne chose. Mais le système n'était pas assez complet, dans le sens ou le complément de formation n'était pas assez poussé.

Du coup il valait mieux faire le MF1 pour aller ensuite via la passerelle vers le BEES1 je connais un tas de personnes qui en ont profité.

Alors certes sur le plan pédagogique il se valait (à peu de choses prés), mais on ne peut demander à un pro d'être exclusivement enseignant (même si c'est son coeur de métier).

En effet, le complément n'était pas suffisant

 

De plus, choisir pour un futur pro. cette voie a aussi retirer un marché aux pro.

 

La FFESSM forment des bénévoles qui peuvent de venir pro., OK mais ce ne doit pas être sa vocation première

 

Je pense que la possibilité actuelle de capitaliser les UC (par définition) du MF1/MF2 vers le DEJEPS et le compléter par d'autres UC est bien plus complet. Pour le reste, la formation est beaucoup trop chère, et ce sera se passer de compétences que d'empêcher les bénévoles d'aller vers le secteur pro (alors que l'inverse est possible).

 

A +

 

Richard

 

.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Rebonjour,

 

Je n'avais pas fait attention à la signature. Tu dois être "le Patrick Michel", représentant les S.C.A à la FFESSM.

 

Oui, effectivement, et désolé pour ma réponse tardive, je ne me promène pas souvent sur le forum.

 

Tu dois bien connaitre Parick HUBERT (Pro Sub Mer). J'y ai fait ma formation BEES1 en 2004-2005. Il s'est orienté désormais plutôt sur de la promenade en mer. Mais aussi peut être Christian Dadillon, chez qui j'ai une partie de mes stages puis deux saisons (Pour lui, c'est l'ANMP).

Je connais Patrick Hubert, mais pas personnellement, en revanche Christian Dadillon est un ami avec qui j'ai beaucoup oeuvré lors de mon passage à l'ANMP.

 

Quel est ton ressenti en ce qui concerne l'évolution de l'activité économique des structures pro. dans le sud ces dernières années ? (Effet crise, ...).

Les Structures Commerciales connaissent depuis 2010 des moments très difficiles, relativement, entre autres, au caractère saisonnier de l'activité, au contexte socio-économique, au Paracommercialisme grandissant, aux conditions météorologiques défavorables, au poids des charges sociales (comme toutes les autres entreprises...) etc.

 

Que penses tu, avec aujourd'hui plus de recul de la réforme des formations des moniteurs pro. / évolution des demandes d'emploi ?

Seulement 2 sessions de Formations DE, le dispositif se met doucement en place, tant pour les OF, les Entreprises d'Accueil en alternance, que pour les Formateurs, Tuteurs et Jurys.

Un énorme changement par rapport à l'ancien dispositif (BEES) qu'il va falloir appréhender.

Quelques erreurs ont déjà été corrigés, et chacun dans son périmètre de compétences met toute son énergie pour améliorer et faire fonctionner ce nouveau système.

Quant à l'employabilité, rien de significatif:

- Les BEES qui ont passé le DE (UC4 seulement) était déjà employés ou Patron de leurs structures...

- Les Moniteurs DE fraichement brevetés (DE complet), comblent difficilement le manque de moniteurs BEES disponibles sur le marché

Déjà les centres connaissent une pénurie de Moniteurs (nous connaissons tous les raisons à cet état de fait), et cela ne va malheureusement pas s'arranger.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.