Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
stef75

Divesoft Freedom

    Messages recommandés

    Je ne suis pas un grand spécialiste du trimix mais juste un petit "nitroxien", moi... :froglol: D'où mes multiples questions.

     

    - Dans les faits, cela apporte quoi de plus (ou moins!)?

    - Est ce que cela va correspondre à mes attentes (pas de sur-conservatisme lors de plongées successives en rafale)? :fou:

     

    Et surtout: dans quel cadre on apprend à maîtriser l'algorithme "Sat" ?

    Car si j'avais (bien sûr) déjà entendu parler du RGBM et du Buhlmann, le "Sat"/"Desat" est une grande nouveauté pour moi!

     

    Pour les GF... tu as longuement expliqué (à l'aide de docs même ! :top: ) sur ce forum leur fonctionnement...

     

    Mais préalablement tu as écrit que l'on pouvait trouver une "correspondance" à peu près équivalente avec le L16 GF ???...

    Sat/ désat n'est pas un algorithme en soi, c'est juste un réglage :

    Considérant sat 100 % /désat 100 % calcule la décompression normal pour un algo donné, on va pouvoir jouer sur ces paramètres pour durcir ou alléger la déco.

    Si on choisi par exemple 60 % de sat, l'ordi calculera les paliers avec seulement 60 % au lieu de 100 donc il sera plus pénalisant.

    Si on met 120 % de désat au lieu de 100, il désaturera jusqu'a 120 % donc plus pénalisant également.

    Je ne suis peut être pas très clair, je suis meilleur en soudure qu'en discours mais Laurent se fera un plaisir de t'expliquer plus précisement ( et plus clairement !)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Il me semble que tu as été très clair Ureb36 !;)

     

    Si j'ai bien compris le principe:

    - on "avance" ou "recule" à notre gré l'arrivée des paliers en fonction du coefficient de saturation donné à l'ordi, afin que celui-ci change le "point 0" de référence pour le calcul.

     

    - idem pour la "Desat": on lui indique si on veut qu'il considère si l'on désature plus vite ou moins vite par rapport à la réalité.

     

    Ai-je bien résumé?

     

    Par contre, sur le "Sport" (puisque le Freedom ne propose pas cette option), le réglage "sat/désat" se limite à seulement 5 paramètres pré-réglés de conservatisme. C'est bien peu (à mes yeux)...

     

    Est-ce bien pertinent pour mon utilisation personnelle finalement ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    on est en train de jouer avec les mouches ;)

     

    l'ostc utilise l'algorithme Bühlmann de deux façons :

    - algo de base avec une couche de sécurisation, appelée Sat/Désat. Comme l'a expliqué Ureb, ce sont des marges de sécurisation appliqué à la phase de saturation (1e chiffre) et à la phase de désaturation (2e chiffre). Cette couche impacte peu les paliers profonds mais a tendance à rallonger les paliers proches de la surface.

    - algo avec couche GF, définie par E. Baker qui applique là aussi une marge de sécurisation selon un autre principe. Cette couche impacte à la fois la profondeur des paliers et la durée de ceux proches de la surface.

     

    Les deux "algo" peuvent être utilisés pour les plongées air et nitrox, j'ai donnée qlq exemples de valeurs qui correspondent peu ou prou

    Tandis que l'algo Sat/Desat NE doit PAS être tulisé pour les plongées trimix.

     

    Divesoft n'utilise que la version Bühlmann + GF.

    Comme je l'ai dit, il est assez facile de trouver des valeurs de GF qui permettent de plonger avec des plans de déco équivalents aux ordinateurs grand marchés (GF80/80 par exemple).

     

    pour répondre à ta question :

    que ce soit OSTC sport ou Divesoft, ce sont deux excellents ordinateurs qui feront leur job.

    Le reste est question de gout

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il me semble que tu as été très clair Ureb36 !;)

     

    Si j'ai bien compris le principe:

    - on "avance" ou "recule" à notre gré l'arrivée des paliers en fonction du coefficient de saturation donné à l'ordi, afin que celui-ci change le "point 0" de référence pour le calcul.

     

    - idem pour la "Desat": on lui indique si on veut qu'il considère si l'on désature plus vite ou moins vite par rapport à la réalité.

     

    Ai-je bien résumé?

     

    Par contre, sur le "Sport" (puisque le Freedom ne propose pas cette option), le réglage "sat/désat" se limite à seulement 5 paramètres pré-réglés de conservatisme. C'est bien peu (à mes yeux)...

     

    Est-ce bien pertinent pour mon utilisation personnelle finalement ?

     

    nous sommes nombreux à utiliser des valeurs de type 110/90, 120/90 ou 120/80 sur nos OSTC en algo

    soit des valeurs variant entre -1 et +2 sur l'ostc sport (les valeurs par rapport à la base 100 sont inversées entre ostc sport et ostc 2 : 112 (+12) en sat sur l'ostc 2 devient 88 (-12) sur l'ostc sport)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    Les GF sont surtout utiles pour gérer les paliers profonds ( oui, je sais, c'est réducteur !).

    Aucune utilité en plongée air ou nitrox .

     

    Sans vouloir refaire la discussion palier profond ou pas. je fait un aparté car je ne suis pas du tout convaincu de ce que tu dit.

    Si je me réfère à la pré-étude de DAN (J'ai bien dit pré-étude donc résultat pas définitif car pas encore assez d'expérimentation)

     

    il vient que:

    Pour le profil suivant à l'air

    Plongée 1: 25m 25' intervalle 3h30

    Plongée 2: 25m 20'

     

    Vitesse de remontée: 10m/min

     

    sans Paliers ou avec un palier de 5' à 6m la BSI était de l'ordre de 7,5 sur l'échelle de Spencer

    Avec un palier de 5' à 15m et un palier de 5' à 6m la BSI tombait à 1,7 sur l'échelle de Spencer

     

    Donc à priori le palier profond aurait un effet bénéfique sur le stress de décompression

     

    Chaqu'un fait comme il veut hein

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sans vouloir refaire la discussion palier profond ou pas. je fait un aparté car je ne suis pas du tout convaincu de ce que tu dit.

    Si je me réfère à la pré-étude de DAN (J'ai bien dit pré-étude donc résultat pas définitif car pas encore assez d'expérimentation)

     

    il vient que:

    Pour le profil suivant à l'air

    Plongée 1: 25m 25' intervalle 3h30

    Plongée 2: 25m 20'

     

    Vitesse de remontée: 10m/min

     

    sans Paliers ou avec un palier de 5' à 6m la BSI était de l'ordre de 7,5 sur l'échelle de Spencer

    Avec un palier de 5' à 15m et un palier de 5' à 6m la BSI tombait à 1,7 sur l'échelle de Spencer

     

    Donc à priori le palier profond aurait un effet bénéfique sur le stress de décompression

     

    Chaqu'un fait comme il veut hein

     

     

    CCR, tu sais très bien que les auteurs de cette étude (tu te bases sur celle de 2004 mais celle de 2007 est bien plus précise pour les paliers profonds) indique en conclusion que les résultats ne sont valables que pour CE profil là, qu'il ne faut surtout pas projeter ces résultats sur un autre profil.

     

    D'autre part, quels sont les ordinateur qui a ce jour donnent 5 minutes de paliers profonds, quel que soit le type de profil ?

    Aucun

    Quelle est la durée optimale pour un palier profond : 2 min 30

    Quel ordinateur donne un palier profond de cette durée ?

    Aucun

     

    En général (quand ils en donnent pour cette profondeur), un ordinateur donne 1 voire 2 minutes

    or un palier profond de 1 minute donne parmi les pires valeurs de niveau de bulles.

    ainsi l'étude montre qu'il est préférable de ne pas faire de palier profond et un arrêt de 5 minutes à 5 mètres

    plutôt qu'un palier profond de 1 minutes combiné à un palier classique de 3 minutes (ce qui est fait par nos chers plongeurs français quand ils font des paliers profonds).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    @bardass, j'ai écris que c'est une pré-étude et que le résultat n'est pas définitif. Il en va de même pour l'étude de 2007

    Donc pour l'instant aucune étude confirme ou infirme les bienfaits ou non du palier profond pour des plongées à l'air

    Donc a chacun de voir

     

    Pour ton info: les dernières avancée de l'US-navy en 2008 prévoyent le dernier palier à 6m et n'ont plus à 3m comme précédemment

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il me semble que tu as été très clair Ureb36 !;)

     

    Si j'ai bien compris le principe:

    - on "avance" ou "recule" à notre gré l'arrivée des paliers en fonction du coefficient de saturation donné à l'ordi, afin que celui-ci change le "point 0" de référence pour le calcul.

     

    - idem pour la "Desat": on lui indique si on veut qu'il considère si l'on désature plus vite ou moins vite par rapport à la réalité.

     

    Ai-je bien résumé?

     

    Par contre, sur le "Sport" (puisque le Freedom ne propose pas cette option), le réglage "sat/désat" se limite à seulement 5 paramètres pré-réglés de conservatisme. C'est bien peu (à mes yeux)...

     

    Est-ce bien pertinent pour mon utilisation personnelle finalement ?

    Puisque tu sembles indécis quant au choix de l' ordi , un conseil :

    Tu as 2 bras, tu achètes un de chaque ! :tromaran:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci encore Bardass pour toutes ces infos! :top:

     

     

    Cela peut paraitre compliqué (ou simpliste c'est selon), mais pour mon utilisation, un Aladin Ultra couleur ça m'irait parfaitement je crois (s'il existait) !!!! :D

     

    Si je résume un peu ma situation (car c'est mon utilisation perso que j'étale ici):

    - je fais de nombreuses plongées successives (mais dégressives en profil) étalées sur des séjours de plusieurs jours (parfois 2 semaines).

    - si les durées sont assez longues (au moins 1H), le profondeur est à 90% dans les 30-35m pour la première immersion.

    - pas de plongées carrées, fin de plongées longues dans les 10m.

     

    - j'ai besoin d'un ordi qui ne s'emballe pas au niveau déco sur les 3e et 4e plongées et qui donc sache gérer intelligemment le niveau de saturation dans ces conditions (donc surtout pas avec un algo RGBM, j'en ai fait les frais !!!!).

    - que ce soit un "Sport" ou un "Freedom", les 2 semblent donc pouvoir convenir à l'utilisation que j'attends. Il n'y a donc pas de mauvais choix (même si le 1er peut gérer le Sat/Desat).

    - après, tout est question de goût pour telle ou telle fonction présente ou non (batterie interne, compas, vibreur, etc...).

     

    Ai-je bien résumé MA situation et les options possibles ?

    (car il y a encore 1 mois, je ne connaissais pas la marque Divesoft !)...:rolleyes:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Puisque tu sembles indécis quant au choix de l' ordi , un conseil :

    Tu as 2 bras, tu achètes un de chaque ! :tromaran:

     

    Fichtre, foutre... comment n'y ai-je pas pensé avant!!!! :D:froglol:

     

    Mais le soucis, c'est que je serai toujours obligé de suivre le plus restrictif!

    Autant que j'évite son achat dès maintenant... :diver:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Shearwater? :froglol:

     

    Il est vrai que j'ai omis un "détail" (qui peut avoir une certaine importance): l'argent... :froglol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Quelle est la durée optimale pour un palier profond : 2 min 30

    Quel ordinateur donne un palier profond de cette durée ?

    Aucun

     

    Et qu'est ce qui t'empêche de faire 2,5 minutes de palier à mi-profondeur même le "saint ordinateur" ne le dit pas ?

     

    Absolument rien: ton ordi va simplement recalculer les paliers en tenant compte de cet arrêt.

    Si par hasard "saint ordinateur" décide de t'abandonner à ce moment... et que tu doit passer à une procédure de secours aux tables. Tu prévoit simplement dans ta procédure que la fin de la plongée se situe au niveau du palier profond et le tour est jouer....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et qu'est ce qui t'empêche de faire 2,5 minutes de palier à mi-profondeur même le "saint ordinateur" ne le dit pas ?

     

    Absolument rien: ton ordi va simplement recalculer les paliers en tenant compte de cet arrêt.

    Si par hasard "saint ordinateur" décide de t'abandonner à ce moment... et que tu doit passer à une procédure de secours aux tables. Tu prévoit simplement dans ta procédure que la fin de la plongée se situe au niveau du palier profond et le tour est jouer....

     

    qu'est ce qui m'empêche ?

    moi rien

     

    la connaissance sur les paliers profonds est telle que l'écrasante majorité de plongeurs va faire ou non ces paliers, selon l'école de formation, selon les indications de leur ordinateur

    que tu le veuilles ou non, c'est ainsi

     

    quant à ceux qui connaissent les études DAN de 2004 et 2007, dont les conclusions sont inverses à celles des études de les marines nationales française en 2005 et américaine en 2011, tu restreints encore plus le nombre

     

    d'où la religion autour des paliers profonds : ceux qui y croient et ceux qui n'y croient pas

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Tu confirme , ce que je dit

    Dans actuel des connaissances rien ne confirme, ni infirme l'efficacité des paliers profonds dans la gestion de la décompression.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...