Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Accident Cap Ferret (33) le 27/07/2014


    Messages recommandés

    Tu as aussi raison sur ce point, mais le DP va t'il devenir comme l'élu local, responsable de tout ?

    A un moment, il faut bien que chacun assume sa part de responsabilité.

    Et sur un échelle de responsabilité, comment noter le DP (ou le centre) qui ne fait pas de check dive , et comment noter le moniteur qui délivre un niveau immérité ?

     

    re,

     

     

    dans la discussion telephonique que j'avais hier avec Jacques, je lui rappelait que dans les années 88-93, les N1 étaient formés en 10 cours, 1 théorique et 9 dans l'eau.

    et encore, à cette époque, ils mettaient la stab mais le cours sur l'équilibrage était léger( puis qu’inexistant à l'époque).

    Aujourd'hui, les élèves sont tres performants ainsi que leurs formateurs ; ils ont réussi à raccourcir d'un tiers le nombre de cours dans l'eau alors qu'il y a l'usage du gilet en plus.

    C'est certainement du à une mutation génétique :froglol:

     

    De même, il y a 20 ans, des plongeurs repartaient parfois avec des groupes tamponnés sur le passeport mais pas l’intégralité du brevet pour cause de niveau non acquis.

     

    Mutation génétique encore ou alors panne de stylo ; j'entends peu de cadres ou peu d'élèves dire qu'ils n'ont pas eu le brevet (qui a dit "je paie donc je l'ai " ?) Mutation génétique encore : il n'y a plus d'échec :rolleyes:

     

     

    Avant hier, ccr me demandait si je devenais pessimiste parce que je ne voyais qu'une population de plongeurs en diminution ; à raison de 8 plongées en moyenne par an, combien de temps pensez vous que les gens vont garder les sensations, les automatismes, les bons gestes, l'aisance aquatique ?

    Va t on vers une population de baptêmes plus ? :devil:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 124
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Images postées

    responsabilité vis à vis de qui :

     

    de la loi ? le DP l'a-t-il respectée (cds, etc.) ----> oui ---> pas responsable, non sanction

     

    vis à vis de son école ? remontée type qualité, plainte, enquête ---> oui pas de souci, non sanction voire radiation selon l'école.

     

    comment juger un niveau immérité ?

    a posteriori cela me semble difficile, le niveau peut être mérité à l'instant T et ne plus l'être 6 mois après.

     

    Je te rejoins sur ces difficultés, et mon propos n'avait d'autre but que de modérer des attaques un peu violentes envers l’expression de quelqu'un encore sous le coup d'un traumatisme, qui ne peut donc s'exprimer avec le détachement nécessaire, mais qui soulève quand même un lièvre indéniable.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    mais en tant que DP, sans plongée d'évaluation, aurais-tu constitué une palanquée de 5 plongeurs avec un encadrant + 2 N2 + 2 N1 dont une qui est inconnue au bataillon avec un carnet de plongée vide ?

     

    Ici aux Saintes, oui, et en ayant une attention particulière sur cette personne.

    Ailleurs, je ne connais pas les conditions, et ne me permettrais pas d'en juger

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je te rejoins sur ces difficultés, et mon propos n'avait d'autre but que de modérer des attaques un peu violentes envers l’expression de quelqu'un encore sous le coup d'un traumatisme, qui ne peut donc s'exprimer avec le détachement nécessaire, mais qui soulève quand même un lièvre indéniable.

     

    il n'y a pas de souci, je voulais juste apporter ma pierre :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    à raison de 8 plongées en moyenne par an, combien de temps pensez vous que les gens vont garder les sensations

     

    Petite digression par rapport au fil de départ, mais lorsque l'instructeur a su provoquer des sensation, et non juste délivrer du savoir, une grande part est définitivement acquise. Il y a déjà eu des échanges à ce propos entre connaissance et savoir.

    Juste comme le vélo.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Micko77666

    Et sur un échelle de responsabilité, comment noter le DP (ou le centre) qui ne fait pas de check dive , et comment noter le moniteur qui délivre un niveau immérité ?

     

    Le check dive permet de vérifier un minimum on va dire le niveau de la personne, à ça façon de monter, placer son matériels, les réactions sous l'eau au signe, sa stabilité etc... certes ça ne fait pas tout, mais dans le cas de cette personne ça aurait pu peut être tout changer.

     

    Moi ce qui me choque, c'est la réaction du club. Se plaindre de se faire attaquer, quand on balance que c'est il y a 1 ans avant que le club en Corse a tué cette personne... je trouve ça tellement minable.

     

    dans la discussion telephonique que j'avais hier avec Jacques, je lui rappelait que dans les années 88-93, les N1 étaient formés en 10 cours, 1 théorique et 9 dans l'eau.

     

    Oui je me souviens bien des 10 plongées à l'époque, je trouve que c'était bien mieux aussi. 5 plongées avec des personnes alaise sous l'eau ça me choque pas, mais aujourd'hui on veut à tout prix donner le niveau même si la personne ne devrait pas l'avoir... business avant tout.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    business avant tout.

     

    Hé oui, hélas ...

    Et ce qui est encore plus regrettable, c'est que secteur associatif n'est pas le dernier à fonctionner comme ça. Combien de cartes N1 à des adhérents qui n'ont jamais vu ni lac ni mer ? Combien de N1 délivrés quand même "parce qu'au bout de toute une saison, on va quand même pas continuer à l'embêter" ?

    Et y'a toutes les structures pros qui te pondent un N1 en 4 à 6 plongées.

    Et là je tire mon chapeau, à moins d'un élève surdoué (et il y en a ), je sais pas faire ...

     

    EDIT On est en train de pas mal dériver, est ce que ça ne vaudrait pas le coup de scinder la discussion, si c'est réaliste bien sur ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Moi ce qui me choque, c'est la réaction du club. .

     

    Petite pique si tu le permets : Filer un N1 à quelqu'un qui ne le vaut pas, ça ne te choque pas ?

    Tu sais au fond de moi, je souscris pleinement à ce que dit ce patron de centre. Je crois aussi qu'une bonne part de la responsabilité est assez loin en amont

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Micko77666
    Petite pique si tu le permets : Filer un N1 à quelqu'un qui ne le vaut pas, ça ne te choque pas ?

    Tu sais au fond de moi, je souscris pleinement à ce que dit ce patron de centre. Je crois aussi qu'une bonne part de la responsabilité est assez loin en amont

     

    Si je suis d'accord, donner des N1 n'est pas faire un cadeau à quelqu'un. Mais je comprend pas que se patron en sachant pertinemment ça, ne fait rien de plus, et juste dénoncer pour dénoncer après coup est encore moins utile (mais mieux que rien).

     

    Sinon d'accord, il faudrait scinder le sujet pour éviter de toujours parler du club en question, et déranger les autres.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    juste dénoncer pour dénoncer après coup est encore moins utile

     

    Nous ne sommes pas au courant de tout, et nous ne pouvons nous prononcer que dans un vague certain.

    Ceci dit, je vous abandonne, j'ai repéré hier deux HLM à langoustes que je vais retourner visiter !

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonsoir,

     

    J' ai suivi ce drame avec attention. Ce qui me fait réagir, c' est de faire porter la responsabilité sur une structure qui aurait délivré le N 1 de manière, disons, légère. Cela a déjà été dit mais la carte de niveau n' est pas une bible. Il me semble qu' une structure un tant soit peu sérieuse doit évaluer le niveau à partir du carnet de plongée qui est le seul reflet de l' expérience du plongeur. Ayant repris la plongée il y a quelques années, le club ( c'est un comité d' entreprise ) se fichait pas mal de mes anciennes plongées et j' avais eu droit à deux plongées d' évaluation avec un E2 rien que pour moi ( 20 M ). Plus récemment, en Martinique, des 50 mètres obligatoires dans le carnet pour aller sur le Roraima.

     

    Les N 1 délivrés pour des raisons purement mercantiles, on en connait tous, y compris dans des structures associatives car il faut faire entrer l' argent des adhésions. Ainsi dans certains club on prend des inscriptions de dernière minute en juin. Ex: dans un club que je connais, un aspirant N 1, 3 ou 4 séance de piscine et validé. Sans aucune plongée mer. La personne en question effectue sa deuxième plongée mer dans un autre club et, ayant mal fixé sa bouteille, il la perd le long d' un tombant ( palanquée de trois, île de Ré, pas de visibilité ). Sans prendre appui c' est assez difficile à réinstaller. Heureusement que le MF 1 et l' autre plongeuse, expérimentée, ont assurés la remontée .Bilan, le plongeur, limite panique, semble avoir abandonné la plongée.

     

    Donc je ne pense pas normal que l' on mette dans une palanquée de 5 une personne sans plongée dans le carnet.Ce n' est ni réaliste ni sérieux. La seule assurance possible est de faire du un pour un dans ces cas là. Evidemment, c' est difficile a rentabiliser. Quand au mari, sans vouloir l' accabler, je doute qu' il s' agisse d' un plongeur expérimenté car sinon, il aurait été en mesure de refuser une telle plongée ( surtout dans les conditions du cap Ferret que je connais ).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Sur ce coup, je n'en sais rien mais quoi qu'il en soit forcément pas du négatif.

    Après, si tu plonges à Hortense, je n'ai pas besoin de t'expliquer tout le bien d'une sécu surface.

    Et puis il y a des lois. Salarié dans l'eau = sécu surface obligatoire

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Depuis quand pour la délivrance d'un N1, le plongeur doit savoir démontrer sa capacité à intervenir efficacement à sa propre panique ?

     

    N'est-il pas un plongeur "encadré", encore plus sans une réelle expérience de plongée avérée dans son son carnet ?

     

    Et par ailleurs des plongeurs à qui on a refusé de délivrer un niveau, j'en connaît et dans différentes structures associative ou commerciale. C'est difficile à expliquer, et surtout pas devant témoin, mais c'est souvent très bien compris. D'autant qu'aujourd'hui tu peux moduler cela avec les PE et PA.

     

    En tous les cas, pour apprécier les responsabilités, partagées ou non, j'attendrais la fin de l'enquête qui peut prendre des mois, voir plus. En remontant notamment aux fiches de sécurités et d'évaluation qui ont normalement été conservées.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Sur ce coup, je n'en sais rien mais quoi qu'il en soit forcément pas du négatif.

    Après, si tu plonges à Hortense, je n'ai pas besoin de t'expliquer tout le bien d'une sécu surface.

    Et puis il y a des lois. Salarié dans l'eau = sécu surface obligatoire

     

    La victime s'est noyée en surface ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...