Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Du nouveau (à venir) sur la requalification des blocs


Mare Nostrum

Recommended Posts

Je serais curieux de connaitre les stats de bloc qui partent aux rebus, en club après une tiv ou lors de d'une requalif.

En gros chez nous, doit y en avoir 1 sur 300 (soit 1 tous les 2 ans) qui ne passe pas le cap du TIV mais comme je le disais, c'est quasi systématiquement la super occase qu'on essaie d'inscrire dans le parc du club la première fois et qui repart avec une explication sur le principe des inspections et des réepreuves ou le bloc qui refait surface "pour avis d'un TIV" avant réépreuve, qui a été mal stocké.

 

Faire entrer de l'eau dans un bloc c'est simple: tu rinces ton bloc comme il faut et tu le gonfles illico sans purger préalablement l'orifice du robinet. Ca doit probablement faire 1/3 ou 1/2 demi dé à coudre à chaque fois en mode étrier (moins en DIN) mais c'est de l'eau qui rentre et qui ne ressortira probablement pas vu qu'elle va être projetée au fond du bloc. C'est entre autre ça prendre soin des blocs.

 

On différencie bien aussi au TIV les blocs stockés systématiquement couchés de ceux debout.

 

Alors que celui qui a son bloc perso va bien plus en prendre soin, le rincer, le faire sécher, le purger...

 

Sauf que... à moins d'avoir son compresseur, c'est rarement le propriétaire qui gonfle. Et là tu as la station de gonflage qui tourne en permanence, genre structure plongée, magasin, mais qui n'a pas pas forcément de visites "autant que nécessaires" et qui te balance quelque chose dans le bloc (graisse, humidité, etc...) en bonus.

 

Notre contrat d'entretien du compresseur de notre club coute près de 3000 euros par an...

 

Les avis sont partagés sur l'usage de l'huile codex mais le fait est qu'on voit la différence sur une saison entre un bloc avec et sans. Nettoyer le bloc pour retirer l'huile "sale" est un poil contraignant mais facile à faire.

 

Ca c'est juste pour l'intérieur mais il y a aussi les retouches extérieures de peinture à faire quand le bloc prend un choc. Ca évite les cloques, les croutes de peintures. Tout comme éviter les autocollants et vérifier qu'il n'y a pas des m...e style sable (pour les plongeurs du bord) entre le culot du bloc et le bloc.

 

Bref, y'a rien de très compliqué pour prendre soin de son bloc mais il y a plein de petites contraintes qui justifient la visite annuelle.

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 117
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

ça dépend des années.

 

Les blocs TIV ont un suivit périodique et donc certains sont "sous surveillance" et déjà signalés.

 

Ensuite en tant que TIV si j'ai un doute je demande à un collègue qui confirmera ou pas en cas d'avis contraire un 3 eme passera, ça reste de "l'inspection VISUELLE" même si certains CODEP peuvent prêter un mesureur à ultrason

 

Cette année nous en avons réformé 2

 

Un bloc vide n'ayant aucune pression peut se remplir d'eau par le détendeur (bloc vidé sur fuite par exemple) le souci c'est que même en très faible quantité sous l'effet de la condensation la corrosion est extrêmement rapide, paradoxalement en milieu confiné ça accélère le phénomène car il ne s’assèche jamais et s'il est mal stocké l'eau reste à stagner toujours au même endroit :)

 

 

 

 

:+1: avec mare nostrum

 

Je serais curieux de connaitre les stats de bloc qui partent aux rebus, en club après une tiv ou lors de d'une requalif.

Je ne pense pas qu'il y en ai tant que ça

Christophe peux tu m'expliquer comment tu fais rentrer un demi verre d'eau de mer dans un bloc ?? ça doit quand meme pas arriver souvent !

Scubacastor ça veut dire quoi prendre soin des blocs ? tu leur fais un câlin le soir :hehe:

Franchement dans tous les clubs tu prends ton bloc, tu plonges, quand tu reviens tu mets un petit coup d'eau rapide puis gonflage, je ne vois pas bien ce que l'on peut faire de plus ou de moins

Bon c'est sur on peut aussi leurs donner à boire un petit verre d'eau de mer :D

Link to comment
Share on other sites

Un bloc vide n'ayant aucune pression peut se remplir d'eau par le détendeur (bloc vidé sur fuite par exemple) le souci c'est que même en très faible quantité sous l'effet de la condensation la corrosion est extrêmement rapide, paradoxalement en milieu confiné ça accélère le phénomène car il ne s’assèche jamais et s'il est mal stocké l'eau reste à stagner toujours au même endroit

 

Oui j'ai eu à sécher un bloc alu comme ça (exercice de deco qui s'est mal passé: le bloc s'est rempli d'un peu d'eau de mer). Les parois étaient dégueux par rapport aux autres blocs oxy (aspect thermos brillant vs aspect oxydation de l'alu) et j'ai mis un temps fou à me débarrasser totalement de l'eau...

Link to comment
Share on other sites

Sauf que... à moins d'avoir son compresseur, c'est rarement le propriétaire qui gonfle. Et là tu as la station de gonflage qui tourne en permanence, genre structure plongée, magasin, mais qui n'a pas pas forcément de visites "autant que nécessaires" et qui te balance quelque chose dans le bloc (graisse, humidité, etc...) en bonus.

 

Oui et donc, la structure plongée qui pourrit les blocs peut ne requalifier que tous les 5 ans ses propres blocs gonflés 200 fois dans l'année... Tout à fait logique... :D

 

Chaque fois que j'envoie mon bloc à la requalif, je constate qu'il est comme neuf à l'intérieur. Tous les deux ans donc, la belle arnaque. :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

:+1: avec mare nostrum

 

Je serais curieux de connaitre les stats de bloc qui partent aux rebus, en club après une tiv ou lors de d'une requalif.

Je ne pense pas qu'il y en ai tant que ça

Christophe peux tu m'expliquer comment tu fais rentrer un demi verre d'eau de mer dans un bloc ?? ça doit quand meme pas arriver souvent !

Scubacastor ça veut dire quoi prendre soin des blocs ? tu leur fais un câlin le soir :hehe:

Franchement dans tous les clubs tu prends ton bloc, tu plonges, quand tu reviens tu mets un petit coup d'eau rapide puis gonflage, je ne vois pas bien ce que l'on peut faire de plus ou de moins

Bon c'est sur on peut aussi leurs donner à boire un petit verre d'eau de mer :D

 

 

salut

 

 

connaitre les stats ?

pour la 2F, rapproche toi de la fédé :hehe:

 

Pour ma part, cette année, sur environ 120-140 blocs, j'en ai vu rejeter 4, au niveau du club et au moins 1 en requalif.

 

 

Sur les 4 au niveau club, 3 avaient des filetages hors normes (dont 1 bloc et sa robinetterie étaient hors des clous (les deux, carrément).

A la requalif, c'etait un filetage de bloc (le M25).

et le dernier (rejeté... par ma pomme et un autre TIV), c'etait un 6 l qui avait servi à des exercices de gonflage de parachute de levage... sans détendeur et qui, bien vide, avait absorbé de l'eau de mer. Cuit de chez cuit.

 

 

 

alors, réponse à ta question :

plusieurs manieres de faire rentrer de l'eau :

- gonflage au tampon et trempage dans l'eau fraiche... condensation

- vidage rapide du bloc : condensation

- gonflage de parachute de levage (la vache), en direct et quand le bloc est vide, un peu d'eau peut rentrer (surtout s'il n'y a pas de détendeur)

- absence de purge du robinet avant de le connecter sur la rampe de gonflage (les mml d'eau de mer sont poussés par la rampe d'air et se retrouvent dans le bloc)

- pas de purge automatique sur le compresseur (ou charbons HS), présence de trop d'humidité dans l'air injecté...

 

voici donc quelques pistes :D

 

tu es TIV, dracula ? :cool:

Link to comment
Share on other sites

Oui et donc, la structure plongée qui pourrit les blocs peut ne requalifier que tous les 5 ans ses propres blocs gonflés 200 fois dans l'année... Tout à fait logique...

Certains grenaillent systématiquement leur bloc au moment du TIV avant saison, d'autres mettent en vente leur parc de bloc en fin de saison, etc... A partir de là, le compresseur ultra-clean n'est pas un objectif (hélas pour les particuliers qui font gonfler leur bloc)...

Link to comment
Share on other sites

salut

 

 

connaitre les stats ?

pour la 2F, rapproche toi de la fédé :hehe:

 

Pour ma part, cette année, sur environ 120-140 blocs, j'en ai vu rejeter 4, au niveau du club et au moins 1 en requalif.

 

 

Sur les 4 au niveau club, 3 avaient des filetages hors normes (dont 1 bloc et sa robinetterie étaient hors des clous (les deux, carrément).

A la requalif, c'etait un filetage de bloc (le M25).

et le dernier (rejeté... par ma pomme et un autre TIV), c'etait un 6 l qui avait servi à des exercices de gonflage de parachute de levage... sans détendeur et qui, bien vide, avait absorbé de l'eau de mer. Cuit de chez cuit.

 

 

 

alors, réponse à ta question :

plusieurs manieres de faire rentrer de l'eau :

- gonflage au tampon et trempage dans l'eau fraiche... condensation

- vidage rapide du bloc : condensation

- gonflage de parachute de levage (la vache), en direct et quand le bloc est vide, un peu d'eau peut rentrer (surtout s'il n'y a pas de détendeur)

- absence de purge du robinet avant de le connecter sur la rampe de gonflage (les mml d'eau de mer sont poussés par la rampe d'air et se retrouvent dans le bloc)

- pas de purge automatique sur le compresseur (ou charbons HS), présence de trop d'humidité dans l'air injecté...

 

voici donc quelques pistes :D

 

tu es TIV, dracula ? :cool:

 

je suis TIV mais je suis un peu hors circuit ;) et on devait avoir 20 blocs max dans l'assoc ou je pouvais tiver

 

Mais tu parlais d'un demi verre d'eau de mer ! Pas de la condensation due au gonflage (eau douce il me semble) etc etc... ça je suis au courant ;)

 

le coup du parachute de levage en direct sans détendeur heuuuh je veux bien mais bon.... c'est quand même pas fréquent en plongée loisir !

Pour les ml d'eau de mer poussés dans les rampes par des blocs non purgés... bon ben pour arriver à l'équivalent d'un demi verre qui re-rentrerait dans un bloc... je dis pas que ça n'arrive pas mais bon :rolleyes:

Pour ce qui est de me rapprocher de la fédé heuuuh comme tu le sais je suis plutôt partis dans l'autre direction ! :captain:

 

Bref une inspection tous les ans et une requalif tout les 5 ans me semblerait bien pour les particuliers aussi.

Link to comment
Share on other sites

oublier de purger robinetterie avant de brancher flex de gonflage (eau stagnante dans la robinetterie)

 

+

 

condensats de compresseurs mal/pas purgés et/ou mal/pas entretenus.

Un 1/2 verre d'eau, ça arrive comme qui rigole.

 

Oki oki je sais bien mais bon, c'est quand meme rare qu'on oublie de purger, moi bien sur ça ne m'est jamais arrivé :ange:

 

Et puis dans mon club personne rigole :confus: alors ça n'arrive pas d'abord ! :D

Link to comment
Share on other sites

je suis TIV mais je suis un peu hors circuit ;) et on devait avoir 20 blocs max dans l'assoc ou je pouvais tiver

 

Mais tu parlais d'un demi verre d'eau de mer ! Pas de la condensation due au gonflage (eau douce il me semble) etc etc... ça je suis au courant ;)

 

le coup du parachute de levage en direct sans détendeur heuuuh je veux bien mais bon.... c'est quand même pas fréquent en plongée loisir !

Pour les ml d'eau de mer poussés dans les rampes par des blocs non purgés... bon ben pour arriver à l'équivalent d'un demi verre qui re-rentrerait dans un bloc... je dis pas que ça n'arrive pas mais bon :rolleyes:

Pour ce qui est de me rapprocher de la fédé heuuuh comme tu le sais je suis plutôt partis dans l'autre direction ! :captain:

 

Bref une inspection tous les ans et une requalif tout les 5 ans me semblerait bien pour les particuliers aussi.

 

 

re,

 

Pour l'eau dans les blocs, si ce n'est pas 10 cc, c'est à minima plus qu'une cueillère à soupe (qui fait dans les 5 cc).

 

Des gonfleurs qui ne purgent pas les blocs, j'en ai vu..

des blocs gonflés au tampon en 1 minute, c'est à dire bien chaud... qui, trempés dans l'eau froide nous ferons une belle condensation...

 

des exercices de gonflage, de relevage (avec une vache et un bloc sans détendeur...), j'en ai vu.. (et j'en vois encore)

 

Bref, TIV depuis 23 ans, j'ai quand meme eu l'occasion de voir des conneries... des centres qui poussaient les filtres à 200h (alors qu'ils étaient donnés à 50), des filtres qui petaient et envoyaient le charbon actif dans les futs, un moniteur qui s'est trouvé en panne d'air sur un canard : le tube plongeur était submergé par de l'eau, dans le fut)...

 

bref, je ne generalise pas mais je ne fais surtout pas d'angélisme. :nerveux:

Link to comment
Share on other sites

re,

 

Pour l'eau dans les blocs, si ce n'est pas 10 cc, c'est à minima plus qu'une cueillère à soupe (qui fait dans les 5 cc).

 

Des gonfleurs qui ne purgent pas les blocs, j'en ai vu..

des blocs gonflés au tampon en 1 minute, c'est à dire bien chaud... qui, trempés dans l'eau froide nous ferons une belle condensation...

 

des exercices de gonflage, de relevage (avec une vache et un bloc sans détendeur...), j'en ai vu.. (et j'en vois encore)

 

Bref, TIV depuis 23 ans, j'ai quand meme eu l'occasion de voir des conneries... des centres qui poussaient les filtres à 200h (alors qu'ils étaient donnés à 50), des filtres qui petaient et envoyaient le charbon actif dans les futs, un moniteur qui s'est trouvé en panne d'air sur un canard : le tube plongeur était submergé par de l'eau, dans le fut)...

 

bref, je ne generalise pas mais je ne fais surtout pas d'angélisme. :nerveux:

 

Comme quoi, dans les clubs, c'est tous les ans qu'il leur faudrait une requalif !! :D

Link to comment
Share on other sites

mon bi, acheté neuf en mars, tiv avec le club en juin (j'ai insisté pour, c'était pas nécessaire a priori), un fût en bon état, l'autre avec une grosse marque de rouille genre coulure :( . ça va super vite.

depuis, je purge (et je surveille le gonflage).

Link to comment
Share on other sites

(et je surveille le gonflage).

 

Et tu surveille quoi ?

 

La qualité de l'air ?

 

La couleur de l'air ?

 

Si l'air est propre ?

 

Car j'aimerai que tu nous en disent plus sur ce que tu surveilles :D

 

Ou une fois remplis tu vide le bloc pour verifier et tu fais re remplir ?

 

Bref sauf à ouvrir ton bloc après chaque plongée je ne vois pas vraiment ce que tu peux surveiller :hehe:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Dernières Discussions

  • Similar Topics

    • 205
      Salut   Vous avez peut-être vu passer cette vidéo que je relaye ici.      A l'heure ou la fede se pose la question sur le rajeunissement des clubs, il est important de réfléchir sur les points soulevés dans cette video. Ya aussi beaucoup de réactions sur le site youtube de cette vidéo.    La fede a tout récemment modifié les conditions pour que les jeunes (enfants et ados) puissent passer des diplômes plus progressivement, à la mode un diplôme par an
    • 11
      Bonjour, je viens récemment d’acheter une mini bouteille SMACO de 1l, n’ayant que mon niveau 1 (qui commence à dater en plus) , je me demandais si il y avait des précautions particulières à prendre. Je ne sais pas si la bouteille est bridé à une certaine profondeur (je crois que c’est le cas pour les mini bouteilles oxsea qui ne peuvent pas descendre en dessous de 4m), mais de toute façon je ne compte pas descendre en dessous de 4 mètres avec celle-ci tant que je ne m’y connais pas mieux, ma que
    • 34
      Je sais pas pour vous, mais ça commence, ici, à être un poil compliqué de planifier les plongées “hivernales”… Primo, les sites de plongées sous-glace sont pratiquement tous condamnés en raison d’un couvert trop mince et les autres sites ont des conditions archi-changeantes. Un exemple parlant: la semaine dernière, température très douce, alors on planifie une plongée en Ontario, pas très loin d’ici. Le matin, petite neige, avec près de -20°C au thermomètre… Ça pince… Arrivée sur le site, l’enfe
    • 2
      Bonjour, J’ai consulté l’Atlas des courants SHOM 558 carte B. Je suis étonné de ne pas avoir vu des points de mesures ou de calcul pour le Ria d’Etel, en dehors des courant max lors du flux et du jusant. Existe t’il un Atlas spécifique des courants pour le Ria d’Etel ? Si oui comment se le procurer ? Meilleures salutations
    • 2
      Bonjour à toutes et à tous,   Je suis en train de me préparer à l’achat de mon premier matos photo en prévision d’une mission scientifique en tant que biologiste marin et étant donné que j’ai envie de démarrer la photo sous marine par de la macro (mon binôme aura de toute façon un attirail pour des plans plus larges) je pense à un TG6. Je voulais savoir ce que vous pensez d’un pack comme celui là, qui me convient plutôt bien niveau budget :      https://www.subchand
×
×
  • Create New...

Bonjour,

 

logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

 

L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.