Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

ADD en respectant la courbe de sécurité ?


    Messages recommandés

    Ces tables (des MN90) et calculs de décompression sont effectivement toutes issues de base "empiriques" (cf doppler...)

     

    Même si la théorie de la déco (en pratique : le comportement et l'évolution des "petites bulles") évolue malgré tout petit à petit (et se complexifie de façon exponentielle..!)

     

    Salut,

    Mon interrogation n'a pas grand chose à voir avec le sujet mais :

    Es tu sur de toi, moi il me semble avoir compris que les table MN90 avait été conçu directement avec le modèle de Haldanne (US Navy), donc ne tenant pas compte des bulles asypthomatiques (Doppler).

    Et que les tables PADI et SSI par contre oui.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 93
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Salut,

    Mon interrogation n'a pas grand chose à voir avec le sujet mais :

    Es tu sur de toi, moi il me semble avoir compris que les table MN90 avait été conçu directement avec le modèle de Haldanne (US Navy), donc ne tenant pas compte des bulles asypthomatiques (Doppler).

    Et que les tables PADI et SSI par contre oui.

     

    Les tables MN90 utilise un modèle haldanien (coefficients de sursaturation).

     

    Les tables DSAT (PADI) sont du Buhlmann (M-Values) avec du monitoring doppler.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    petite précision :

    il me semble que les tables DSAT sont basées sur le modèle US-Navy, modèle haldanien avec une couche Spencer pour la détection des bulles via doppler

     

    mais peut-être me trompe-je ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    petite précision :

    il me semble que les tables DSAT sont basées sur le modèle US-Navy, modèle haldanien avec une couche Spencer pour la détection des bulles via doppler

     

    mais peut-être me trompe-je ?

     

    "the M values were derived from Spencer's no-stop limits and the repetitive group designators were based on a 60 minute tissue compartment. This combination resulted in more conservative first dives, but less conservative repetitive dives." (source: wikipedia)

     

    Donc tu as raison :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 14
        Voici le cas d’un plongeur traité par oxygénothérapie pour une douleur au pouce.   Contexte : ce plongeur recycleur plonge 3 fois durant un week-end : 2 plongées en diluant air dans la zone des 30 à 40m le samedi , la dernière plongée dimanche matin au diluant trimix dans la zone des 55m. Pas de plongée l’après-midi. Les gaz sont conformes aux profondeurs, les protocoles de remontée et de désaturation sont tous respectés. 2 à 3 h après la sortie de l’eau, le pl
      • 48
        Bonsoir, Qui serait en mesure de m'expliquer le fonctionnement de cette boucle dite "dégrafable" pour harnais https://www.innodive.com/store/anneaux-et-bloqueurs-105/boucle-de-securite-inox-392.html Ne l'ayant pas sous la main j'ai du mal à voir comment cela fonctionne merci 🙏      Ajout de dernière minute : Oups je viens de comprendre  
      • 33
        Bonjour,   Est-ce que quelqu'un a déjà "développé" une application pour iPad ou Android pour pouvoir saisir et conserver les fiches de sécurité ? Pour une tablette à embarquer.   Merci d'avance,
      • 3
        Salut   Ci dessous une visite virtuelle du Caisson Hyperbare de Brest par le Dr Anne Henckes et une présentation sur les ADD traités à Brest sur les 10 dernières années (Stat 2010-2018). Très bonne vidéo !    Vidéo faite dans le cadre du salon virtuel de la plongée du Cibpl Comité Ffessm Bretagne - Pays de la Loire        
      • 17
        Plongée sous marine, la « sécurité surface » au tribunal Un moniteur de plongée était poursuivi pour avoir confié son bateau à un stagiaire, qui a perdu 9 plongeurs en mer en 2017. Sauvés par un pêcheur, les plongeurs ont eu de la chance. L'employeur a lui été condamné alors qu'il faisait partie de la palanquée. Explication. Par YD - 1 octobre 2020 https://lejournaldemayotte.yt/2020/10/01/plongee-sous-marine-la-securite-surface-au-tri
    ×
    ×
    • Créer...