Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

La profondeur, pourquoi ?


Chat Noir
 Share

    Recommended Posts

    C'est vrai que c'est agaçant cette course à celui qui consomme le moins. Mais le plus fun, c'est quand ce jour là tu consommes moins qu'eux et qu'ils passent 15 minutes à t'expliquer pourquoi cette fois il a consommé plus ....

     

    (une idée de topic à créer : les comportements des plongeurs qui agacent :D)

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 127
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Posted Images

    Pour la course à la profondeur, relisez donc un peu les bouquins des 'Mousquemers' :

     

    - Nouvelles plongées sans câble de Ph. Taillez

    - Le monde du silence de J-Y Cousteau

    - La mer cruelle de Ph. Dumas

     

    et aussi

     

    - Capitaine de la Calypso de A. Falco

    - L'aventure sous-marine de Ph. Diolé

     

    et si vous voulez le témoignage d'un Autrichien pour changer, essayez donc :

     

    -Profondeurs inviolées de H. Hass

     

    Vous verrez que la course à la profondeur date des débuts de la plongée autonome (au moins) et n'est pas un 'vice' franco-français.

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour l'autre... L'emissaire de RCM ou il y a de la vie à chaque ancrage du tuyau sur le sable :)

    En fait il descend beaucoup plus bas, mais ce jour la je ne le sentais pas de pousser plus loin, je suis donc remonté sagement faire mes paliers

     

    Quant à la zone militaire, c'est vraiment une des plus belles plongée du coin pour moi :love: quand je pense qu'ils ont rajouté un panneau interdiction de plonger :confus:

     

    +1, ce sont effectivement 2 très belles plongées, mais si tu suis l'émissaire jusqu'au bout...

    Link to comment
    Share on other sites

    Guest Invité
    Pour la course à la profondeur, relisez donc un peu les bouquins des 'Mousquemers' :

     

    - Nouvelles plongées sans câble de Ph. Taillez

    - Le monde du silence de J-Y Cousteau

    - La mer cruelle de Ph. Dumas

     

    et aussi

     

    - Capitaine de la Calypso de A. Falco

    - L'aventure sous-marine de Ph. Diolé

     

    et si vous voulez le témoignage d'un Autrichien pour changer, essayez donc :

     

    -Profondeurs inviolées de H. Hass

     

    Vous verrez que la course à la profondeur date des débuts de la plongée autonome (au moins) et n'est pas un 'vice' franco-français.

    Mais qui parle de 'vice' ?

     

    Je constate juste que aujourdhui en plongée "loisir" là ou un anglais va parler de son "ocean diver", "sports diver" "dive leader" et "advanced diver" et un americain de son "open water" "advanced open water" et "rescue", la loi française avec ses PA et PE va parler de la profondeur.

    Link to comment
    Share on other sites

    en meme temps Padi est orienté commercial donc ils vont pas mettre des noms de niveaux qui te limite a ce que tu peux faire. au contraire, ils mettent en valeur ce que tu peux faire.

     

    la 2f fait au plus simple

     

    faut pas chercher plus loin

    après c'est qu'une manière de nommer un niveau qui de toute façon te limite a une profondeur.

    Link to comment
    Share on other sites

    +1, ce sont effectivement 2 très belles plongées, mais si tu suis l'émissaire jusqu'au bout...

     

    Il parait que c'est chouette mais je n'ai jamais pu en fait, la dernière fois j'étais partis pour et puis je ne l'ai pas senti... le problème c'est la distance de palmage tellement la pente est douce.

    Après ma plongée j'ai calculé qu'a la vitesse ou j'allais j'aurais du palmer encore 12 min (6 aller et 6 retour) pour passer de 52 à 72 j'en avais deja mis 12 pour passer de 20 à 54 m

    Donc je n'ai pas eu de regret parce que je ne me sens pas de le faire de cette manière (12 min de palmage à plus de 50 m... :confus: )

    Mais chapeau à ceux qui ont pu :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    Plongée de nuit: le tombant descend à 51m.... Nous aussi

    22 mn de paliers ... Sur le bateau «zavez vu la gorgone rouge à 51m?»

     

    Des fois je me demande pourquoi je ne reste pas sur mon canapé

     

    :+1:

     

    Trop bon !

     

    on a aussi un joli site sur 35-38 m avec des gorgones rouges mais en "grattant" dans le sable tu finis par trouver une gorgone blanche vers 41...

    Et donc invariablement.... t'as vu la gorgone blanche toi ? :bravo:

    C'est quand meme bien le HS :)

    Link to comment
    Share on other sites

    Mystere, mystere... :)

     

    Quant à la zone militaire, c'est vraiment une des plus belles plongée du coin pour moi :love: quand je pense qu'ils ont rajouté un panneau interdiction de plonger :confus:

     

    J'y est fait une de mes plus belles plongée, la nuit au mois de decembre.

    Un truc de dingue, je crois que je n'ai jamais vu autant d'espece et de scene de vie en une seule plongée + le petit frisson qui va bien lors d'une autre plongée au meme endroit, mais ca je vous le raconterai autour d'une biere si on se rencontre un jour :cool:

    Je reprends la plongée cette année, donc rv au printemps 2015, je devrais avoir retrouver mes marques.

     

    :biere:

    Link to comment
    Share on other sites

    - Le monde du silence de J-Y Cousteau

    Et egalement le premier long metrage de Cousteau , le monde du silence, palme d'or au festival de cannes ou l'on voit Falco descendre à plus de 100 m avec juste, passez moi l'expression, sa b.. et son couteau, et Cousteau d'annoncer en voix off qu'a ces profondeurs il existe un phenomene appellé "ivresse des profondeurs".

    Link to comment
    Share on other sites

    Je reprends la plongée cette année, donc rv au printemps 2015, je devrais avoir retrouver mes marques.

    Je suis peut-être trop curieux voire même indiscret mais j'espère que ton break n’était dû qu'à des convenances personnelles et non pas à des soucis de santé ?
    Link to comment
    Share on other sites

    Et egalement le premier long metrage de Cousteau , le monde du silence, palme d'or au festival de cannes ou l'on voit Falco descendre à plus de 100 m avec juste, passez moi l'expression, sa b.. et son couteau, et Cousteau d'annoncer en voix off qu'a ces profondeurs il existe un phenomene appellé "ivresse des profondeurs".

     

    Dans le film, ils sont à 80M.... pas 100. (suis tatillon-intégriste sur tout ce qui est Cousteau/Calypso etc, 'scusez moi :D )

    Ce qui ne veut pas dire que Falco & Cie ne se sont pas tapés 100M à l'air de temps en temps...

    Link to comment
    Share on other sites

    Pour ma part, je plonge rarement profond (j'entends au delà de 40-45m) en mer, et absolument jamais en lac.

    D'une part car je déteste les paliers: je plonge trop rarement pour apprécier passer ma plongée accroché à mon parachute.

    d'autre part, la plongée est un sport assez perso. chacun se pose ses propres limites et en assume les risques en conséquence.

     

    D'autre part au fur et a mesure de mon évolution, de mon âge, de ma vie personnelle, de ma famille, des accidents etc.... bah clairement les plongées a 60 me foutent parfois la trouille. je les "sens moins" que quand j'étais fraichement N3. (sans doute du aussi au fait que je plongeais beaucoup plus a l'époque).

     

    même chose pour la sout, etc... y'a certaines pratiques que je ne referai plus, ou que je n'essaierai jamais. effectivement, c'est un cercle vicieux, moins j'en fais, moins je suis a l'aise, et moins j'en fais, etc...).

     

    Donc pour aller voir quelque chose de très très spécifique, OK.

    mais je sais que je ne serais pas 100% relax, et aujourd'hui pour moi la plongée c'est plutôt détente et contemplatif, sans me soucier de rien... et si dans 30 ans j'estime devoir limiter ma profondeur a 20m pour les raisons ci dessus je le ferai sans hésiter.

     

    en général je plonge avec mes potes, qui, même si ils plongent profond (Trimix, etc...) sont tout a fait d'accord avec ma vision des choses (on n'a juste pas posé les mêmes barrières), donc ça ne leur pose aucun problème.

     

    Après qu'un inconnu en slip sourie en entendant mes paramètres, ou ma conso... ça ne me touche absolument pas, et qu'il aille crever.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    • Dernières Discussions

    • Similar Topics

      • 20
        bonjour,   Comment vider en profondeur l'eau infiltrée dans le masque de plongée?   autre question: Existe-t-il des masques de plongée et des détendeurs conçus pour respirer sous l'eau l'air de la bouteille par le nez? (et non par la bouche) Si oui,lesquels?   merci de votre aide    
      • 29
        https://www.thescubanews.com/2020/08/28/was-the-deepest-dive-world-record-nothing-more-than-an-elaborate-pre-planned-fake/     Hyper intéressant et tout semble vraiment tenir la route... Ca craint. C'est hallucinant, on ne parle meme plus de triche mais de mise en scène à ce niveau..
      • 16
        Bonjour,   Je souhaiterais savoir s'il existe un site ou base de données indiquant les températures de l'eau de mer en fonction des lieux, saisons, mois et profondeur ?   Mon besoin est d'étudier la faisabilité pour plonger en France (corse comprise) fin janvier, ou début février là où l'on se caille le moins...   Car à priori certains centres de plongée fonctionnent (à confirmer).    Si vous avez des infos, suis preneur.
      • 28
        Bonjour,   Pour un accessoire de film je dois réaliser une sorte de sonde sismique qui ressemble à ça :     Et mon principal souci est la sphère. J'ai trouvé des sphères en plexi de 30cm de diamètre, qui font 2 à 3mm d'épaisseur, pour fabriquer l'objet. Mais je doute de la résistance en profondeur. Il faudrait que l'objet puisse aller idéalement à 100m.   Quelqu'un pourrait m'aider à calculer l'épaisseur nécessaire de la sphère. J'ai déjà regardé plu
      • 33
        Bonjour à tous,   Quel sont les ratios que vous considérez pour connaître à peu près la profondeur maximale à laquelle vous pouvez lâcher votre parachute, en fonction de la longueur de fil sur votre spool ? La page que tout le monde connaît de @Narcosis préconise 45m pour pouvoir lâcher « depuis les 30m [...] en cas de courant », donc un rapport de 1.5 à peu près. C'est ce que je considérais au doigt mouillé jusqu'à lire sur scubaboard quelqu'un qui préconisait carrément un rapport 3 (donc 45
    ×
    ×
    • Create New...