Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
nanobulle

accident Cavalaire dimanche 5 octobre

    Messages recommandés

    Salut

    A 28 ans, elle devait être en bonnes conditions physique (les autres accidents recents du coin sont arrivé plutôt sur des senior).

    Je me pose une autre question qui me semble pas avoir été soulevée; N3 ou N4, combien de plongées avait-elle fait auparavant au dela des 40M?? Rubis=38m => poursuivante 60m ...

    Les formations se limitent à 40m ( MFT)et des PA60 sont validées sans forcement avoir dépassé cette profondeur... même si ici il n'y a pas eu de problemes techniques liés à la Narcose ou de la gestion de l'air, l’accoutumance a son importance.

     

    Je dis ça car j'ai vu trop de N3 validés par des MF1, donc jusqu'à 40m, lâchés en autonomie dans leurs prérogatives....

     

    Pensez-y quand vous validez les N3, pour les stagiaires pas encore au terme de leur competance, il existe désormais les PA40 et PE60 qui peuvent limiter les risques!

     

    Concernant la deco au pony 70-100% O2 pour les plongées au dela de 40m cela me parait très sécurisant voir indispensable (surtout si on plonge plusieurs jours d'affilé) a condition de garder les paramètres des ordi à l'AIR ... Si c'est pour arriver plus vite à l'apéro...

     

    Bon rétablissement,

     

    Eric

    Pour répondre à diverses interrogations ou fausses hypothèses, cette jeune fille était en forme pour plonger, elle n'est pas obèse et n'a pas de traitement médical ou autres...

    Elle n'a pas été lâchée comme ça ! Dans notre club, les DP connaissent très bien tous les plongeurs. Ils les ont tous formés ou ils plongent depuis très longtemps ensemble.

    Comme dans de nombreux clubs, les N3 sont délivrés par des MF1 mais les premières plongées des jeunes N3 se font toujours ''encadrées'' par les moniteurs qui ont délivrées les cartes. Les N3 qui plongent en réelle autonomie sont les plongeurs expérimentés.

     

    Dans ce cas, on pense la faute à pas de chance et la formation de microbulles. Les algorithmes de décompression ont été faits pour des militaires hommes en pleine force de l'âge pas pour des femmes, pas pour des personnes jeunes ou moins jeunes, etc etc...

     

    Vous me faîtes rire avec vos décos à l'O2, la dernière fois que j'en ai vu. Le type m'a raconté qu'il faisait sa déco à l'O2 en calculant sa déco comme s'il avait de l'air parce que son médecin ne voulait pas lui délivrer de certificat médical, la plongée lui était contre-indiquée... C'était sa façon de compenser ses problèmes médicaux. Alors...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité max54

    add immérité et puis c est tout

    c est aussi possible chez un militaire de 20 ans qui a la patate grave

     

    la faute a pas de chance sur ce coup là

     

    sont jeune âge et sa bonne condition physique font peut être qu'elle récupérera bien voir mieux qu'un autre

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Vous me faîtes rire avec vos décos à l'O2, la dernière fois que j'en ai vu. Le type m'a raconté qu'il faisait sa déco à l'O2 en calculant sa déco comme s'il avait de l'air parce que son médecin ne voulait pas lui délivrer de certificat médical, la plongée lui était contre-indiquée... C'était sa façon de compenser ses problèmes médicaux. Alors...
    Vous me faites rire avec vos ceintures de sécurité, la dernière fois que j'ai vu un gars l'attacher, c'est parce qu'il était bourré et que ça le maintenait au siège pour qu'il puisse tenir le volant. Alors...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    T'as complètement raison mais c'est parfois un peu fatiguant les leçons. Désolé pour le ton.

    Oui des gens plongent en dessous de 40 à l'air. Est-ce que ce tous des inconscients ? Non, je ne le pense pas. Ils peuvent faire ça bien.

    Pour reprendre ton exemple, conduire sans ceinture c'est interdit. Faire une 60 à l'air, ça ne l'est pas...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Les algorithmes de décompression ont été faits pour des militaires hommes en pleine force de l'âge pas pour des femmes, pas pour des personnes jeunes ou moins jeunes, etc etc...

     

     

    faut arrêter avec cette image d'Epinal ...

    Oui, la table MN90 a été établie à partir de plongeurs militaires

    Non, les algorithmes implémentés sur les ordinateurs ne le sont pas.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    T'as complètement raison mais c'est parfois un peu fatiguant les leçons. Désolé pour le ton.

    Oui des gens plongent en dessous de 40 à l'air. Est-ce que ce tous des inconscients ? Non, je ne le pense pas. Ils peuvent faire ça bien.

    Pour reprendre ton exemple, conduire sans ceinture c'est interdit. Faire une 60 à l'air, ça ne l'est pas...

    Tu as raison et le problème vient peut - être de là..

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    faut arrêter avec cette image d'Epinal ...

    Oui, la table MN90 a été établie à partir de plongeurs militaires

    A ete établie à partir de ....

    C'est bien la base du calcul mais a aucun moment la mn 90 a ete délivrée tel que.

    Elle a ete encore ete durci pour une utilisation "loisirs" et pour correspondre au plus pres à la majorité des plongeurs loisirs (statistiquement parlant). Donc effectivement, je suis d'accord avec bardass, elle n'est pas specialement adapte aux plongeurs militaires.

    J'ai lu il y a quelques jours que l'accident immérité n'existait pas ( il faut que je retrouve l'article) ne peut on dire que dans le cas évoqué, c'est peut etre ce qui est arrivé ?

    Voir stat DAN evoque plus haut.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour répondre à diverses interrogations ou fausses hypothèses, cette jeune fille était en forme pour plonger, elle n'est pas obèse et n'a pas de traitement médical ou autres...

    Elle n'a pas été lâchée comme ça ! Dans notre club, les DP connaissent très bien tous les plongeurs. Ils les ont tous formés ou ils plongent depuis très longtemps ensemble.

    Comme dans de nombreux clubs, les N3 sont délivrés par des MF1 mais les premières plongées des jeunes N3 se font toujours ''encadrées'' par les moniteurs qui ont délivrées les cartes. Les N3 qui plongent en réelle autonomie sont les plongeurs expérimentés.

     

    Dans ce cas, on pense la faute à pas de chance et la formation de microbulles. Les algorithmes de décompression ont été faits pour des militaires hommes en pleine force de l'âge pas pour des femmes, pas pour des personnes jeunes ou moins jeunes, etc etc...

     

    Vous me faîtes rire avec vos décos à l'O2, la dernière fois que j'en ai vu. Le type m'a raconté qu'il faisait sa déco à l'O2 en calculant sa déco comme s'il avait de l'air parce que son médecin ne voulait pas lui délivrer de certificat médical, la plongée lui était contre-indiquée... C'était sa façon de compenser ses problèmes médicaux. Alors...

    Les tables ont été faites pour des militaires en pleine forme? ?

    Elles dates de quand tes connaissances sur la décompression ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour répondre à diverses interrogations ou fausses hypothèses, cette jeune fille était en forme pour plonger, elle n'est pas obèse et n'a pas de traitement médical ou autres...

    Elle n'a pas été lâchée comme ça ! Dans notre club, les DP connaissent très bien tous les plongeurs. Ils les ont tous formés ou ils plongent depuis très longtemps ensemble.

    Comme dans de nombreux clubs, les N3 sont délivrés par des MF1 mais les premières plongées des jeunes N3 se font toujours ''encadrées'' par les moniteurs qui ont délivrées les cartes. Les N3 qui plongent en réelle autonomie sont les plongeurs expérimentés.

     

    Dans ce cas, on pense la faute à pas de chance et la formation de microbulles. Les algorithmes de décompression ont été faits pour des militaires hommes en pleine force de l'âge pas pour des femmes, pas pour des personnes jeunes ou moins jeunes, etc etc...

     

    Vous me faîtes rire avec vos décos à l'O2, la dernière fois que j'en ai vu. Le type m'a raconté qu'il faisait sa déco à l'O2 en calculant sa déco comme s'il avait de l'air parce que son médecin ne voulait pas lui délivrer de certificat médical, la plongée lui était contre-indiquée... C'était sa façon de compenser ses problèmes médicaux. Alors...

     

     

    heu,

     

    les accidents immérités, ça n'existe pas !

    Pourquoi pas le Vaudou, aussi ???

     

     

    Il y a une cause ; elle peut être inconnue par la victime ou par son entourage, mais il y a une cause.

    Que ce soit un FOP, une déshydratation, une erreur de procédure, la fatigue, la cause qui a déclenché l'accident existe et ne demande qu'à être découverte.

     

    Dire que l'accident est immérité, c'est comme dire qu'il y a le mauvais sort qui va frapper au hasard.

    Tu y crois, toi, au mauvais sort ou tu es cartésien ?

     

     

    quant à ton exemple sur le mec qui prend de l'oxy parce que le médecin ne veut pas lui donner de certificat médical, j'avoue que tu m'as bien fait rire. Ça fait du bien, le matin, en se levant.

     

    Bref, tout ça pour dire que tu ne fréquentes pas les bons endroits ; des gens qui plongent surox ou qui font leur déco à l'oxy, on en rencontre ... il suffit de choisir ses clubs (pas prendre ceux qui sentent la naphtaline).

    J’espère que tu te rends compte de la vacuité de ton exemple :D

     

    à bientôt (et content que la plongeuse aille mieux)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    heu,

    les accidents immérités, ça n'existe pas !

    Pourquoi pas le Vaudou, aussi ???

     

    Personnellement, je ne suis pas de cet avis. Pour moi un accident immérité est un accident qui n'est pas dû à la négligence ou à la prise de risque du plongeur mais à un autre facteur (technique, médical, etc.).

    ON est bien d'accord il y a toujours ue cause/

    Parlons du FOP par exemple, aujourd’hui la fédération n'impose pas de vérifier son existence donc 1/4 des plongeurs doivent plonger en ignorant qu'ils en ont un qui peut sous l'effet d'un effort en plongée ou après la plongée peu dans certaines circonstances donner lieu à un ADD.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    La basedes tables, c'était pas des militaires mais des chèvres. .. puis des mineurs de fond...C'est dire si cest pas adapté aux plongeurs loisir, hein !!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    La basedes tables, c'était pas des militaires mais des chèvres. .. puis des mineurs de fond...C'est dire si cest pas adapté aux plongeurs loisir, hein !!

     

    L'utilisation des tables ou des ordinateurs rend le risque d'ADD statistiquement acceptable, mais ne peut en aucun cas garantire l'absence d'accident.

    C'est ce que l'on appel dans le language courant du plongeur les accidents immérités. (Ce qui voudrait dire que les autres l'on mérités !)

    La modélisation de la désaturation d'un plongeur est impossible et si elle l'était, elle devrait être individuelle.

    Haldane à expérimenté sur des chèvres parceque c'est ce qu'il avait de plus ressemblant à la physiologie humaine sous la main.

    J'espère ne pas dire de bétises mais

    c'est même pire que ce que tu penses, Haldane a mis au point son modèle en partant du principe qu'il fallait éviter la formation de bulles pour éviter les ADD.

    Or on sait depuis 1950 (grâce au Doppler) qu'il y a formation de bulles (asymptomatique) dans n'importe quelle situation de décompression.

    Et pourtant la plupart des ordinateurs actuels utilisent des algorithmes de Buhlmann type ZH L8 (16 ou 32) qui sont une évolution du modèle de Haldane.

    Les tables PADI par contre sont issus de Spencer qui lui a pris en compte les bulles silencieuses (ainsi que les ordinateurs SUUNTO).

    Pourtant je ne suis pas sur que ces tables soient plus sur que les MN90 ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    on n'en sait rien parce que les fabricants ne communiquent pas sur le risque d'accidents de plongée en ayant respecté leur protocole de décompression

    seul la MN90 a été évaluée avec un risque de 1/30000 plongées entre 0 et 40m et 1/3000 au delà de 40m

    soit un risque multiplié par 10.

     

    En 2009, Gardette a fourni une formule de calcul pour définir le niveau "d'engagement"

    Cette formule, assez simple est E = Profondeur x Racine(Temps)

     

    A chaque niveau d'engagement correspond un risque associé.

    Ce risque augmente très vite :

    il passe de 1/10000 pour les plongées loisir à 20m jusqu'à 1/100 pour les plongées tek à 120m

     

    http://thinkblue.eu/Artikels/THEORIE_GENERALE_UNIFIEE_DE_LA_DECOMPRESSION.pdf

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    on n'en sait rien parce que les fabricants ne communiquent pas sur le risque d'accidents de plongée en ayant respecté leur protocole de décompression

    seul la MN90 a été évaluée avec un risque de 1/30000 plongées entre 0 et 40m et 1/3000 au delà de 40m

    soit un risque multiplié par 10.

     

    En 2009, Gardette a fourni une formule de calcul pour définir le niveau "d'engagement"

    Cette formule, assez simple est E = Profondeur / Racine(Temps)

     

    A chaque niveau d'engagement correspond un risque associé.

    Ce risque augmente très vite :

    il passe de 1/10000 pour les plongées loisir à 20m jusqu'à 1/100 pour les plongées tek à 120m

     

    http://thinkblue.eu/Artikels/THEORIE_GENERALE_UNIFIEE_DE_LA_DECOMPRESSION.pdf

    Salut Laurent

    C'est ce que je pensais ; business et statistiques précises des accidents ça ne fait pas bon ménage.

    Et le risque associé il augmente encore plus avec l'âge?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Salut Laurent

    C'est ce que je pensais ; business et statistiques précises des accidents ça ne fait pas bon ménage.

    Et le risque associé il augmente encore plus avec l'âge?

     

    c'est aussi une question d'esprit critique.

    A chacun de ne pas gober uniquement ce qui l'arrange,

    A chacun de savoir placer le curseur là où il le souhaite,

    de rechercher sur le Net les causes, les raisons des cartons, de se faire sa propre religion

     

    et de ne pas chercher toujours derriere l'Etat pour légiferer, autoriser ou interdire...

     

    bref, etre (dans le sens exister et etre acteur de son destin) et ne pas etre un mouton ou un contestataire qui n'existe que pour raler ou se rebeller sans jamais rien produire.

     

    En résumé, si certains estiment que leur limite se situe entre 20 et 30 ou 30 et 40 m, c'est leur choix.

    Si d'autres veulent aller plus bas, c'est aussi leur choix.

     

    Si certains recherchent le best mix pour leur plongée (que ce soit du trox ou des gaz de déco), c'est leur choix aussi à ne pas imposer aux autres

     

    quant à buizness et stats :hehe: tu as vu les chiffres des cancers des fumeurs ? et ceux de l'alcool ? tu crois que le bizness ne se fait pas ? et les chiffres, les gens sains s'en tamponnent (sinon, cela fait belle lurette qu'ils auraient choisi une autre mort)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...