Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

entretien DEJEPS


ericb9909
 Share

    Recommended Posts

    Tu as aussi hendaye, trebeurden ... a voir avec eux si il reste des places.

     

    A noter que parmi les non-bees cette année à trebeurden 3 reçus sur 12, ca fait plaisir de s'investir une année entière pour ce résultat.

    A se demander si certains enseignants ne devraient pas remettre en cause leur péda au vu des résultats ...

    Ce taux d'échec n'est pas étonnant, et n'a sans doute pas grand chose a voir avec l'enseignement délivré par les formateurs. On a eu le même déchet a la mise en place des BEES: mauvaise estimation de la marche a franchir par beaucoup de candidats trop sûrs de leur expérience bénévole et/ou volume plongées perso.

    Il faut savoir changer de moule.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce taux d'échec n'est pas étonnant, et n'a sans doute pas grand chose a voir avec l'enseignement délivré par les formateurs. On a eu le même déchet a la mise en place des BEES: mauvaise estimation de la marche a franchir par beaucoup de candidats trop sûrs de leur expérience bénévole et/ou volume plongées perso.

    Il faut savoir changer de moule.

    :+1:

    avec une porte d'entrée en PA 40....

    c'est à dire un plongeur qui a moins de 50 plongées (dont une grosse moitié en explo, le reste étant en cours pour acquerir ses niveaux), il ne faut pas s'attendre à beaucoup mieux.

     

     

    Ici, nous avons un tuteur de stage qui est fermé 6 mois sur 12 et qui ne va pas en dessous de 20 m (le bateau ne permet pas d'aller plus au large).

    Donc ses élèves n'auront aucune experience des plongées à 40, de l'organisation, de la narcose... :bravo: à la DDJS locale

    Link to comment
    Share on other sites

    Je n'ai pas dit qu'un vieux bon plongeur entrant en formation fait forcément un bon DE, non plus.

     

     

    non, moi non plus,

     

    mais un plongeur qui a un peu d'experience, qui sait regler sa propre flottabilité, qui sait trouver le bon lestage, qui a un bon trim, bref, qui a quand meme des acquis, au démarrage, ça peut aider (et je ne parle pas de compétences annexes, comme le TIV (ou l'entretien de détendeurs), savoir gonfler des blocs, comme l'informatique, avoir un permis bateau et avoir pratiqué, connaitre un brin en mécanique moteur (bref, pour, une fois en structure, etre immédiatement opérationnel plutot qu'etre un grand débutant)).

     

    Bref, quelqu'un qui ne passe pas directement du statut de consommateur plongeur à celui de référence, d'enseignant, de sachant.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce taux d'échec n'est pas étonnant, et n'a sans doute pas grand chose a voir avec l'enseignement délivré par les formateurs. On a eu le même déchet a la mise en place des BEES: mauvaise estimation de la marche a franchir par beaucoup de candidats trop sûrs de leur expérience bénévole et/ou volume plongées perso.

    Il faut savoir changer de moule.

    Pas faux j'ai passe un des premiers bees 1 au creps d'antibes en 1990 /91 en session libre, nous avons ete - de 10 sur 32 a l'obtenir et 3 a avoir toutes nos uv sur une session.

    Sur la population ayant obtenu le diplome, nous etions 3 à avoir pres de 400 plongees au compteur et a exercer toute l'année. Les autres avaient beaucoup moins de vecu et cela se voyait quotidiennement dans la pedagogie et leur facon de plonger.

    Je me rappelle notamment d'une plongee que nous avions fait entre eleves moniteur et hors creps a golf juan.

    On devait etre une vingtaine et il y eu seulement 5 plongeurs qui ont perces a cote du bateau.

    Et on ne peut pas dire que les enseignants etait mauvais, c'etait juste ce qui se faisait de mieux a l'epoque, mais effectivement la marche a franchir restait tres haute et pas toujours tres bien signalée.

    Link to comment
    Share on other sites

    • 1 year later...

    N'oubliez pas que le DE est étalé sur 8 mois ;-,... Cela donne une riche expérience en structure.

     

    Au final Ericb9909, tu as décroché le sésame?

     

    Un reproche que je ferais à l'organisation est que ca marche UC par UC ... donc impossibilité de faire de l'UC1/2 en même temps que l'UC3 ou... 4 en "même temps" que trois. Certes passer du coq à l'âne est pas aisé mais pour les tuteurs cela permet d'enrichir leur fonctionnement.

     

    Je trouve également dommage que ne soient pas proposés de qualifications équivalentes du groupe RSTC pour boucler la boucle. Les passerelles sont rapides et simples : avec un budget de 9000, cela pourrait être inclus dedans tout de même. Le nerf de la guerre est de faire du diplôme tout azimut. Depuis la spécialité plongée depuis un navire support à la spécialité nitrox ou prise en chage d'un accident de plongée...

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.