Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

L' épreuve d' apnée au N 4, comment faire ? . . .


    Messages recommandés

    Bonsoir à toutes et à tous,

     

    Je suis inscrit au cours N 4. L ' épreuve qui me tracasse, c' est l' apnée à dix mètres et je n' ai rien trouvé sur le forum s' y rapportant. Pour être clair, je n' ai jamais fait cela ( Je ne dois pas être le seul dans ce cas ? ) et je ne suis pas non plus Jacques Mayol. Le plus bas que je sois descendu c' est une fois à 5 mètres dans une fosse et avec difficulté ( pas de lestage ). . J' essaye de trouver un club ayant une section apnée pour tester en fosse. Dois je demander à mon président préféré de faire une tentative lors d' une sortie en mer au printemps ? . Une chose est sûre, je ne peux pas arriver au stage final sans être sûr d' y arriver ( c' est pas tout de suite heureusement ) . Du reste, je n' ai pas l' intention de devenir apnéiste même si je trouve cette activité sympa. Donc j' aimerai savoir :

     

    1) Quels solutions avez -vous employé pour préparer cette épreuve au N 4 ? . . .

    2) Comment se passe l' épreuve en réel à la base fédérale ? . . .

     

    En vous remerciant . . .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour Kerneur 17,

     

    Ayant passé le N4 il y'a quelques mois je vais essayer de te répondre: pour l'épreuve on te donne un numéro de candidat, tu descend en apnée à 10m tu fais le signe ok à l'examinateur et ensuite tu lui fais un signe pour donner ton numéro de candidat et il te fait signe de remonter immédiatement, en remontant tu marques un arrêt à 3m.

    Au niveau de l'entrainement soit à l'aise en fosse à 5m et ensuite tu peux essayer en mer en y allant progressivement en rajoutant 1m à chaque fois par exemple, c'est vrai que lorsque l'on à jamais fait d'apnée cela peut paraitre impressionnant mais avec un minimum d'entrainement et en y allant progressivement il n'y a pas de raison que cela ne marche pas, cela représente une apnée d'environ 1minute 30 je dirais. Le canard, l'aisance à 10m ainsi que l'arrêt à 3 m sont intégrés dans la notation mais cette épreuve ne représente qu'un coef 1 à l'examen donc l'important c'est de réussir l'apnée même si tu ne marques pas un arrêt franc à la remonté.

    En espérant t'avoir renseigné!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    avant de passer l'épreuve du N4, je n'étais jamais descendu en dessous de 5m, juste pour l'épreuve du mannequin lors de mon initiateur.

    ma piscine d'entrainement pour le N4 avait 1,90m de fond

    aucune idée de savoir comment faire avec cette épreuve

    je me suis donc entraîné aux apnées dynamiques à l'horizontal en vu du mannequin et de l'apnée.

     

    puis notre comité technique a organisé une session en fosse de 20m avec des moniteurs d'apnée qui nous ont donné qlq conseils techniques.

    Mais le principal conseil que j'ai retenu, c'est :

    "faites-vous confiance !!

    vous avez tout ce qu'il faut pour atteindre 10m, ne vous inquiétez pas.

    Faites juste attention à vos oreilles."

     

    et basta.

     

    au début, j'ai commencé par 5m, je savais faire

    puis 7m

    puis 10m facilement.

     

    et ensuite, j'ai lorgné vers les 15m,

    - Je peux ?

    - oui, va

     

    j'ai fait 15m

     

    et les 20m ?

    - va

     

    et je suis allé 2 fois à 20m, me suis couché au fond et j'a regardé la surface

    un grand souvenir, avec une remontée comme dans le grand bleu, le pied

    tout ça en une seule séance de 1h.

     

    j'ai fait encore une autre séance en carrière sombre et froide (et en étanche), sans difficulté majeure, parce que je savais que j'étais capable.

     

    mon message est celui-ci :

    ne t'inquiète pas, tout vient à point

    cette épreuve est mentale plus que physique ou technique.

    il est normal que tu te poses des questions, mais si tu bosses sérieusement, même sans avoir jamais réalisé cette épreuve, tu seras prêt sans le savoir.

    Le stage final sert à cela.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    mon message est celui-ci :

    ne t'inquiète pas, tout vient à point

    cette épreuve est mentale plus que physique ou technique.

    il est normal que tu te poses des questions, mais si tu bosses sérieusement, même sans avoir jamais réalisé cette épreuve, tu seras prêt sans le savoir.

    Le stage final sert à cela.

     

    :+1: 80% de la performance est dans le mental

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    et je suis allé 2 fois à 20m, me suis couché au fond et j'a regardé la surface

    un grand souvenir, avec une remontée comme dans le grand bleu, le pied

    tout ça en une seule séance de 1h.

    Tu es mon héros ! Dans mes bras !

    Moi j'ai du probablement réussir, après moultes efforts un petit 8,5 m !

    Tu comprends, avec mes apnées de fillette, que je puisse faire deux ou trois ploufs après la plongée du matin?

     

     

     

    :jesors:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je ne me considère pas comme étant bon en apnée mais pareil que les autres, je ne pensais pas y arriver, puis j'ai essayé et ça a marché :) Je faisait souvent de l'apnée horizontale (en gros 50/60m maxi) et du statique (2min30/3min) ce qui est loin d'être excellent. Mais cela m'a permis de me dire, au fond de moi, que 10m, ce n'était rien du tout :D

     

    Une petite frayeur lors de l'examen : je m'étais entraîné plusieurs fois à descendre à 7/8m en humide 5mm (seule combi dispo) et durant les examens, j'ai tout passé en semi-étanche 7mm (ma combi). Lors des échauffements avant l'épreuve à 10m, impossible de descendre à plus de 4m. Je pensais que tout était fini. En fait, j'avais simplement mal ajusté mon lestage... Après correction, tout est rentré dans l'ordre et j'étais donc rassuré. Je suis descendu à 10m sans difficultés particulières. Tout est dans la tête ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Maintenant, il faut reconnaître que personne ici n'a vraiment répondu à tes préoccupations.

    Va voir dans la section apnée car il y a quelques cadors qui sont probablement plus armés (car N4 eux aussi) pour t'aider .... si tu es gentil hein? car ils sont en train de se faire pourrir par certains plongeurs bouteilles ! Du coup je ne suis pas sur qu'ils soient bien disposés à notre égard !

    M'enfin ... on n'a que ce qu'on mérite hein?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Personnellement, je me suis entraîné en nageant... 10m, 15m en brasse en apnée à la pistoche.. Puis j'ai augmenté les distances pour faire 25m les doigts dans le nez... Ce qui correspond à la descente et remontée pour l'épreuve. Psychologiquement c'était fait... Après les entrainements en fosse,carrière, aucun problème...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonsoir à toutes et à tous,

     

    Je suis inscrit au cours N 4. L ' épreuve qui me tracasse, c' est l' apnée à dix mètres et je n' ai rien trouvé sur le forum s' y rapportant. Pour être clair, je n' ai jamais fait cela ( Je ne dois pas être le seul dans ce cas ? ) et je ne suis pas non plus Jacques Mayol. Le plus bas que je sois descendu c' est une fois à 5 mètres dans une fosse et avec difficulté ( pas de lestage ). . J' essaye de trouver un club ayant une section apnée pour tester en fosse. Dois je demander à mon président préféré de faire une tentative lors d' une sortie en mer au printemps ? . Une chose est sûre, je ne peux pas arriver au stage final sans être sûr d' y arriver ( c' est pas tout de suite heureusement ) . Du reste, je n' ai pas l' intention de devenir apnéiste même si je trouve cette activité sympa. Donc j' aimerai savoir :

     

    1) Quels solutions avez -vous employé pour préparer cette épreuve au N 4 ? . . .

    2) Comment se passe l' épreuve en réel à la base fédérale ? . . .

     

    En vous remerciant . . .

    Salut à toi futur N4,

     

    Plusieurs pistes pour améliorer tes performances.

    D'abord bien travailler la technique d'immersion, une immersion sans effort permet de descendre facilement jusqu'à 3/4m (demande à un moniteur pour t'aider à te positionner et t'observer pour te corriger). Inutile de palmer comme un fou pour s'immerger, un canard bien fait ne doit faire aucune éclaboussure.

    Ensuite une bonne verticalité la aussi permet de gagner en performance (travailler avec une barre ou un petit pendeur à la piscine)

    Enfin dans sa globalité, travailler le relâchement et la ventilation ventrale fait gagner en temps d'apnée. Tu peux le travailler en piscine sur des apnées horizontales, la distance n'étant le point le plus important mais le temps.

    Bien faire le vide dans sa tête, fait plusieurs cycles ventilatoires en sortant bien le ventre sur chaque inspiration. Le temps d'expiration doit être trois fois plus long que le temps d'inspiration.

    Ces quelques conseils m'ont permis d'attendre sans effort les 15m du MF2 alors que je suis une tanche en apnée.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Maintenant, il faut reconnaître que personne ici n'a vraiment répondu à tes préoccupations.
    Pas faux.

     

    Donc, voici mon entraînement (suite à une blessure hivernale, je n'ai eu que 3 semaines avant les épreuves pour m'entraîner...) : piscine 1 fois par semaine pour faire

    - Des canards

    - Des longueurs en apnée (en gros entre 25 et 60m). Evidemment, pas tout seul pour avoir une sécurité surface et surtout une évolution progressive pour échauffer un peu le corps avant l'apnée. Apprendre à "sentir" les mouvements dans l'eau, palmer le juste nécessaire, se laisser glisser, repalmer, etc. Trop vite, on se crame, trop lentement, on se crame aussi...

    - Des apnées statiques parce que j'aime bien ça. Le long silence puis, à un moment, vient la souffrance... En se disant que l'on peut faire mieux, rapidement, ce seuil se déclenche plus tard. Je suis passé d'1 min à 1min30 puis 2 et 3. Je n'ai jamais réussi à aller au-delà, mon cerveau ne voulait pas :( mais cela m'a permis d'aller aussi plus loin dans l'apnée dynamique

     

    Ces deux activités cumulées, je me suis débloqué le cerveau en me disant que ça passait largement :)

     

    Pour l'épreuve, je l'ai passé avec l'ANMP donc pas d'avis sur la base fédérale. Nous étions sur un fond de 12/13m environ. On s'est tous échauffés quelques minutes, avons fait quelques descentes à 4/5 m "pour voir". Au moment du départ, un beau canard et 50% du travail est fait ;) C'est vraiment la clé de la réussite pour descendre sans efforts inutiles.

     

    CMDC, c'est mieux dit comme ça ? :froglol:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je rejoint les 2 posts précédents.

    La technique d'immersion est vraiment importante.

    Beau canard, pas palmer avant que toute la palme soit dans l'eau, horizontalité, pas utiliser ses bras.

     

    Et surtout le mental!

    masque-tuba, sur le ventre en surface, respirer, faire le vide, se décontracter et quand tu le sens, hop, canard, et hop 10m... ;o)

     

    EDIT:(avant de me faire incendier) pas tout de suite à 10m. entraînes-toi à 4-5m et progressivement plus.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    <blockquote data-ipsquote="" class="ipsQuote" data-ipsquote-username="Yoann44" data-cite="Yoann44" data-ipsquote-contentapp="forums" data-ipsquote-contenttype="forums" data-ipsquote-contentid="55645" data-ipsquote-contentclass="forums_Topic"><div>CMDC, c'est mieux dit comme ça ? <img alt=":froglol:" data-src="<___base_url___>/uploads/emoticons/froglol.gif.0d8908f41a419c1d25f64edff4ccfd1f.gif" src="<___base_url___>/applications/core/interface/js/spacer.png" /></div></blockquote> <img alt="applaudissement.8.gif" data-src="http://www.planete-smiley.com/images/Applaudissement/applaudissement.8.gif" src="<___base_url___>/applications/core/interface/js/spacer.png" /> Ça me donne franchement envie de recommencer ces explications !
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut

     

    Pour ma part n'ayant eu aucun moyen ni aucun temps pour m'entrainer en profondeur, je ne m'était entrainé qu'en dynamique horizontale dans une piscine de 4m de fond. On m'avait dit seulement que pour être à l'aise sur l'apnée à 10m il fallait pouvoir tenir 50m à l'horizontale en piscine et soigner ses canards bien sur.

    En fait je me suis entrainé pendant la semaine finale et le jour de l'épreuve (pas bien), et j'ai pris mon pied. Niveau lestage j'étais un peu léger (je ne sais pas si c'est la meilleure soluce) remontée sans effort poumons pleins et sans palmer.

    Résultat j'ai kiffé à mort comme disent les jeunes.

     

    Par contre à la base d'Hendaye ils nous ont bien aidé en nous laissant bien nous chauffer (nage) puis quelques canards de plus en plus profonds avant le test. Ils avait installé une ligne lestée avec au fond l'instructeur, à 3 m un autre moniteur pour la sécu. la ligne était vraiment pratique pour soigner la verticalité et rectitude de la descente (surtout avec une visie pourrie) . Et avec cette sécu de 2 plongeur, tu te sents vraiment safe, ça aide énormément pour ne penser à rien, te préparer et être vraiment décontracté comme si bien dit plus haut.

     

    En bref j'étais un peu comme toi à douter sur l'apnée, alors que j'en ai beaucoup plus bavé au mannequin que je connaissais déjà (initiateur), car en plus courant, vent et surtout dernière épreuve ou tu commence à fatiguer. J'ai trouvé qu'il était bien profond ce jour là...

     

     

    ça va le faire :-)

    :bravo:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Autre point important : le masque. Avec certains, je suis incapable d'équilibrer correctement et avec d'autre c'est bon. Suivants les modèles j'y arrivais parfaitement en apnée mais parfois je ne pouvais plus faire de BTV en plongée (masque petit modèle type apnée). J'ai finalement trouvé un modèle me convenant.

     

    Ce qui est vrai pour moi, ne l'ai pas forcément pour les autres ;)

     

    applaudissement.8.gif Ça me donne franchement envie de recommencer ces explications !
    :)
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Salut

     

    avec le CODEP ou le club, on fait des modules pour donner quelques clefs aux candidats N4 en vue de cette épreuve si redoutée :D

     

    En gros, il y en a 4

     

    1. le lestage.

     

    Sans se prendre la tête au gramme près, il faut le soigner pour etre neutre vers 3/4 m. C'est bête à dire, mais on doit quasiment systématiquement reprendre ce sujet.

     

    2. la technique d'immersion

     

    tres nombreux sont les plongeurs qui ont un canard à ch... :D

    Un poil surlestés, avec un bloc sur le dos, on ne voit pas forcément l'intéret de bosser ce compartiment. Correctement équilibré (voir plus haut), un canard correct doit t'amener entre 3 et 5 metres sans effort. Le reste se fait alors sur la coulée.

    Accepter de faire des exos éducatifs sur cet élément basique permet vraiment de gagner en aisance.

     

    3. la préparation

     

    s'obliger à prendre 30 à 45 secondes en surface pour soi avant l'immersion. Savoir faire le vide dans ce laps de temps, soigner sa ventilation et particulièrement sa derniere inspiration.

    Avoir une prise d'air efficace ne s'improvise pas... Pas besoin non plus de se remplir comme une barrique pour aller à 10m (ça n'aide pas à descendre) ;)

     

    4. la compensation

     

    elle est automatique pour la plupart des candidats... quand ils ont un bloc sur le dos. Changer les repères, les conditions de pratique, ajouter un poil de stress, de fatigue et on a une oreille qui ne passe plus.

    Anticiper est le maître mot. Une compensation légère en surface juste avant le canard, puis en continu pendant la descente (pour les non BTVtistes) permet en général de ranger ce souci et l'oublier.

     

    Enfin, garder à l'esprit que tout cela sert un but unique : gagner en serenité (c'est 95% du boulot). Oublie le masque de la mort, les palmes spéciales apnée, la combi qui serre trop (ou pas assez)... tout cela, ce n'est que des excuses pour tenter de masquer un stress un peu trop présent.

     

    Dis toi que 10m, c'est fastoche !! Ma fille y va facile, depuis des années (elle a 11 ans). Pourquoi ? Parce qu'elle ne s'est jamais dit que cela risquait d'etre compliqué ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...