Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Bizarerie du Scooter sous-marin Seadoo RS2


Patimage

    Messages recommandés

    Ami(e)s plongeu(ses)rs, bonjour!

    Après une charge complète effectuée conformément à la doc, la batterie du Seadoo RS2 semble se déconnecter (?). La vérification au testeur de la dite batterie indique bien une pleine charge (24v) mais impossible de mettre le contact, les 3 leds indicatrices de charge restent éteintes, et bien sûr le propulseur ne fonctionne pas ... La situation redevient normale après extraction et remise en place de la batterie... Le pb semble récurrent sur ce type de propulseur puisqu'il se passe exactement la même chose sur un 2ème SeaDoo RS2 (neuf) acheté en même temps que le 1er...

    Quelqu'un aurait-il une explication, voire une solution à une telle bizarerie? Merci par avance...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    ce n'est pas un scooter pour plongeur, c'est un jouet.

    s'adresser à KiddyTeuf, la Grande Récré, ou JouéClub

    ou à SeaDoo, ou au vendeur, à la rigueur.

    un électricien peut être utile, aussi.

     

    ça, ce sont des scooters pour plongeur, par exemple

    http://www.bonex-systeme.de/static/models.php

    http://www.suex.it/index.asp?menu=11

    http://www.dive-xtras.com

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour la réponse... un peu méprisante malgré tout, dans la genre "va jouer dans ta cour, nous on est sérieux, on plonge en Tech!". Mais je dois être un grand naïf, parce que malgré 25 ans de plongée et "quelques" milliers de plongées dans tous les milieux et dans tous les registres (...), je m'étonne encore que certains plongeurs s'estiment "supérieurs"...

    Pour ce qui me concerne, hormis sa profondeur d'utilisation limitée à 50m (préconisée 40 pour la sécu plongée), ce propulseur me paraissait d'un bon rapport pds/puissance avec 8,5kg, 75mn d'autonomie, vitesse 6km/h... Après des tests de 60mn, entre 15 et 40m et par fort courant je peux dire que ces données sont fiables. Le prix abordable, surtout quand on en a besoin de plusieurs, a fini par me décider à faire ce choix... En comparaison des marques que tu me conseilles, bien plus performantes en terme de profondeur, sont par contre beaucoup plus contraignantes au niveau du poids (jusqu'à 20kg) et de l'encombrement, et bien sûr beaucoup plus chers (ça pèse aussi). Ça parait un détail mais quand on plonge tous les jours et quand on prend l'avion avec le matos tous les 4 matins pour une expé. hauturière, ça compte...

    Enfin, sans vouloir polémiquer autour de la hiérarchisation des types de plongeurs ("sport&loisir", tech, scaph.pro de tous genres), je crois que l'image de notre activité aurait beaucoup à gagner si on y mettait un peu plus de solidarité et de cohésion, et je finirais peut être par avoir une réponse intelligente à ma question ;).

    Salutations amicales et sportives...

    • J'aime 1
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Merci pour la réponse... un peu méprisante malgré tout, dans la genre "va jouer dans ta cour, nous on est sérieux, on plonge en Tech!". Mais je dois être un grand naïf, parce que malgré 25 ans de plongée et "quelques" milliers de plongées dans tous les milieux et dans tous les registres (...), je m'étonne encore que certains plongeurs s'estiment "supérieurs"...

    Pour ce qui me concerne, hormis sa profondeur d'utilisation limitée à 50m (préconisée 40 pour la sécu plongée), ce propulseur me paraissait d'un bon rapport pds/puissance avec 8,5kg, 75mn d'autonomie, vitesse 6km/h... Après des tests de 60mn, entre 15 et 40m et par fort courant je peux dire que ces données sont fiables. Le prix abordable, surtout quand on en a besoin de plusieurs, a fini par me décider à faire ce choix... En comparaison des marques que tu me conseilles, bien plus performantes en terme de profondeur, sont par contre beaucoup plus contraignantes au niveau du poids (jusqu'à 20kg) et de l'encombrement, et bien sûr beaucoup plus chers (ça pèse aussi). Ça parait un détail mais quand on plonge tous les jours et quand on prend l'avion avec le matos tous les 4 matins pour une expé. hauturière, ça compte...

    Enfin, sans vouloir polémiquer autour de la hiérarchisation des types de plongeurs ("sport&loisir", tech, scaph.pro de tous genres), je crois que l'image de notre activité aurait beaucoup à gagner si on y mettait un peu plus de solidarité et de cohésion, et je finirais peut être par avoir une réponse intelligente à ma question ;).

    Salutations amicales et sportives...

     

     

    Bonjour

     

    Pour etre présent depuis quelques marées sur le forum, et en résumé, on en parle, des Seadoo, régulierement. http://www.plongeur.com/forums/showthread.php?t=32785&highlight=seadoo.

     

    Si le pb (des leds éteintes) est récurrent et que cela revient apres extraction, je pencherai vers une connectique sale, encrassée ou qui génère des cours circuit.

     

    as tu essayé de "remuer" (gentiment) la prise ?

    as tu bombé avec un aérosol pour améliorer les contacts ?

     

    essaye de gratter les parties en contact pour oter du vert de gris et que le courant puisse passer...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Deux scooters achetés en même temps, avec le même usage et les mêmes symptomes, ça laisse penser à un problème d'usure plutôt qu'à une panne.

     

    J'aurais tendance à penser à l'usure de la batterie. Le fait d'extraire la batterie du compartiment réinitialise probablement l'électronique de controle de la décharge à bord du scooter. Les batteries lithium sont associées en principe à une électronique qui controle la décharge et coupe l'alim une fois la batterie est considérée comme déchargée.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Vu les quelques réponses reçues à ma question, je me permets un post global en réponse à toutes vos bonnes volontés (merci pour la solidarité! ;) )...

    Tout d'abord, à propos de l'usure des batteries, ou d'une éventuelle "tare" de matériel d'occasion, il s'agit là de propulseurs neufs. Cette solution est donc à écarter. J'ai aussi pensé au défaut de contact et secoué le "zaffair" tel un shaker à cocktail, mais rien n'en est sorti, pas même un tit punch!... La RAZ après extraction pourrait faire penser à un souci d’électronique, mais le même défaut en même temps sur 2 machines différentes ça me parait trop fort...

    Bon, là je sens que vous allez me dire "si le matos est neuf pourquoi ne pas le retourner en garantie", réponse; à 11000km du fournisseur et redoutant l'inertie des douanes, je vais tout essayer avant de me séparer des "bébés" pour 1, 2 voire 3 mois.

    Rassurez vous, je reste optimiste et j'espère que le super-technicien de chez SeaDoo va me faire un dépannage en Hot line, et là, je vous promets que je vous tiendrai au courant .

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • 1 an après...

    Je suis d'accord avec le comentaire de P Dubois. Ex- scaphadrier, j'ai souvent utilisé le scooter sous-marin. Une copie de celui utlilisé dans film "le monde du silence", hélas trop lourd. Puis un de ma conception et pour finir un Seaglider. Ce qu'il faut savoir c'est que tous les produits modernes style Seadoo sont à éviter sauf pour améliorer les joies de la piscine. Pour le reste, Apollo est un bon choix ou plus haut, dans un buget de 2500 Euros. Si vous visez moins cher, votre appareil ne durera pas plus d'un an ou deux. Quant aux batteries, pour ce type d'appareil, oublier les batteries modernes, seule l'AGM tient le coup. Pour conclure, celui qui a suffisamment d'expérience, ce type d'appareil est très agréable, je ne saurais m'en passer.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Je suis d'accord avec le comentaire de P Dubois. Ex- scaphadrier, j'ai souvent utilisé le scooter sous-marin. Une copie de celui utlilisé dans film "le monde du silence", hélas trop lourd. Puis un de ma conception et pour finir un Seaglider. Ce qu'il faut savoir c'est que tous les produits modernes style Seadoo sont à éviter sauf pour améliorer les joies de la piscine. Pour le reste, Apollo est un bon choix ou plus haut, dans un buget de 2500 Euros. Si vous visez moins cher, votre appareil ne durera pas plus d'un an ou deux. Quant aux batteries, pour ce type d'appareil, oublier les batteries modernes, seule l'AGM tient le coup. Pour conclure, celui qui a suffisamment d'expérience, ce type d'appareil est très agréable, je ne saurais m'en passer.

     

     

    salut

    Scubapro ne fait plus de scooter depuis quelques années..

    l'Apollo a été bien, il y a 10-15 ans..

    depuis il y a mieux en ABS non cassant, qui descend plus bas (ou qui resiste mieux dans la zone des 60) et qui a une meilleure autonomie, pour un budget inferieur à 1500 ou 2000 euros.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Me re-voila après deux ans d'utilisation des Seadoo RS1 & RS2 (et non, ils n'étaient pas au garage ;) )... Le fabricant n'a pas résolu le problème de connexion en fin de charge mais comme il apparait de façon aléatoire (le pb) et que l'on ne peut pas faire autrement, on fait avec... Pour info, 4 machines sont mises en location depuis 2 ans et aucun autre souci n'est apparu. Les propulseurs sont utilisés toute l'année en moyenne 2 à 3 fois par semaine et à ce jour l'autonomie comme les performances (+- 60mn, selon conditions d'utilisation) n'ont pas changé. Je pense que le "secret" de cette longévité réside dans l'entretien et la régularité des charges auxquelles je prête particulièrement attention... Aux inconditionnels de matériels dits "pro" (2500€ et +) je dirai donc que malgré ce souci de connexion je ne regrette pas le choix de ces propulseurs... Prochain débriefing dans 1 an, pour le 3ème anniversaire des petits monstres ;)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • 2 ans après...
    • 2 ans après...

    Déterrage de post, oui , il faut que les contacts magnétiques des RS1 , RS2 et RS3 soient nickels et désoxydés. pour ce qui est du remplacement complet de la batterie (seadoo 167909) qui est vendue un bras chez Divazur à Vallauris importateur des ex seadoo (Yamaha 220/350/500 LI) vous pouvez dévisser proprement le bas du pack batterie et remplacer par des piles lithium suivantes Cellules Li-Ion PLB INR26650-50A , Made in china de toute façon.  🤣 Il existe aussi un tuto sur github comment optimiser la carte électronique de gestion de la décharge VTI ou comment la réparer (transistor) 👍 Pour le comparer aux DPV pro il va a une vitesse de 111m/min pendant 90 minutes , donc il n'a rien à démériter.

    Modifié par DYEHARD35
    Seadoo RS1 ou Yamaha 500 Li
    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...