Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Jeff__06

Vos plus grosses conneries ou coup de chance en plongée

    Messages recommandés

    J'avoue d'habitude je suis le mec qui a pas de bol mais là...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    St Antoine de Padou ou Poseidon

     

    icon_megaeek.gif

     

    Antoine de Padou ... est traditionnellement invoqué pour retrouver des objets perdus ou des choses oubliées.
    (wikipdia)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Jy vais de ma petite histoire:

    Petite plongée du matin vers le bec de l'aigle (Ciotat) et c'est donc pas très bien réveillé que je me met à l'eau (froide). Dessous, 30 mètres de fond. Petit canard dans le bleu et je cherche ma lampe dans la poche de la stab qui est....ouverte!

    Pas de lampe mais le doute (est ce que je ne l'aurais pas laissée sur le bateau?).

    Bref trop tard de toute façon on verra à la sortie...

    Et de retour c'est le drame...pas de lampe sur le bateau. B

    on ben bye bye la lampe quasi neuve à 200-300€... :chialle:

     

    Mais apparemment j'ai du faire des bonnes actions dans ma vie parce qu'un plongeur ressort : "il y a pas quelqu'un qui a perdu une lampe de plongée?" :cool:

     

    Le mec l'a trouvée posée au fond à 30m sur le sable (je sais pas ce qu'il est aller foutre là bas mais bon).

     

    L’ascenseur émotionnel quoi...

    A peu près au même endroit que toi (Les Roziers pour ne pas les nommer), je fais un superbe canard puis commence à descendre verticalement, quand je me fais doubler par ma lampe ! Même chose , poche ouverte !

    Il m'a suffit d'appuyer un peu avec mes supers Mares Quatro de nivocat pour la suivre et la récupérer à la volée !

    Un emploi utile de la fameuse descente dans le bleu, l'épreuve favorite du nivocat !

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Padou Pamou Padur, moi j'ai appris Padoue :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    la semaine dernière, plongée à la grotte à Perez. Le bateau nous largue (2 N3 et moi), dois larguer une autre palanquée et ensuite se mettre sur les Arches de Plane pour les petits niveaux.

    On descend tranquille, arrivé sur 15 m je mets un coup d'air pour passer au dessus du petit plateau et descendre sur 30.

    Arrivé sur 30 je mets un coup d'air pour me stabiliser, j'entend l'air arriver mais je ne me stabilise pas... Je recommence, rien, je palme pour ne pas m'écraser comme une merde. Je regarde mon binome qui est vers 20-25 en attendant le 3eme plongeur, il ne comprend pas, je remonte à la palme, il voit le probleme... Je remonte à la palme avec lui à coté en cas d'essouflement jusqu'a 3 metres, je ne comprends pas pourquoi la stab ne répond pas, je commence à fatiguer un peu, c'est de plus en plus dur de monter (je mets ça sur le compte de l'effort). On tombe sur l'autre palanquée qui vient de descendre. Je montre que j'ai un soucis, Sylvie (MF1) voit tout de suite le probleme. Je fais signe de continuez la plongée ensemble et je remonte sur le bateau. Hélas, arrivé en surface, le bateau vient de tourner derrière plane (il ne peut donc plus me voir), je suis seul et je coule!!!

    L'idée de jeter les plombs me traverse l'esprit mais au final j'en ai une meilleur, je gonfle le parachute à soupape, je m'aggripe desus, je flotte suffisemment pour palmer en surface!

    Je palme 5 minutes pour arriver au bateau, je monte. La pièce qui est vissée au bout du direct system coté stab à disparue, la Dive Rite est au tiers pleine d'eau qui est rentrée par la... Cela explique que je ne pouvais pas gonfler la stab et que j'étais de plus en plus lourd...

    Au retour Marité de ma palanquée me dit que pendant sa descente elle a vu un bout de plastique flotter (la pièce qui a sautée quand j'ai mis un coup d'air à 15 metres...).

     

    Au final cela aurait pu être un peu plus grave, je m'en sort très bien!

     

    Renaud

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Jy vais de ma petite histoire:

    Petite plongée du matin vers le bec de l'aigle (Ciotat) et c'est donc pas très bien réveillé que je me met à l'eau (froide). Dessous, 30 mètres de fond. Petit canard dans le bleu et je cherche ma lampe dans la poche de la stab qui est....ouverte!

    Pas de lampe mais le doute (est ce que je ne l'aurais pas laissée sur le bateau?).

    Bref trop tard de toute façon on verra à la sortie...

    Et de retour c'est le drame...pas de lampe sur le bateau. B

    on ben bye bye la lampe quasi neuve à 200-300€... :chialle:

     

    Mais apparemment j'ai du faire des bonnes actions dans ma vie parce qu'un plongeur ressort : "il y a pas quelqu'un qui a perdu une lampe de plongée?" :cool:

     

    Le mec l'a trouvée posée au fond à 30m sur le sable (je sais pas ce qu'il est aller foutre là bas mais bon).

     

    L’ascenseur émotionnel quoi...

     

    Perso j'attache ma lampe avec une dragonne flexible (le genre de tortillon bleu ou jaune bien fluo qui était à la mode dans les années 80 :D)

    Ca évite de perdre 250 boules ^^

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    la semaine dernière, plongée à la grotte à Perez. Le bateau nous largue (2 N3 et moi), dois larguer une autre palanquée et ensuite se mettre sur les Arches de Plane pour les petits niveaux.

    On descend tranquille, arrivé sur 15 m je mets un coup d'air pour passer au dessus du petit plateau et descendre sur 30.

    Arrivé sur 30 je mets un coup d'air pour me stabiliser, j'entend l'air arriver mais je ne me stabilise pas... Je recommence, rien, je palme pour ne pas m'écraser comme une merde. Je regarde mon binome qui est vers 20-25 en attendant le 3eme plongeur, il ne comprend pas, je remonte à la palme, il voit le probleme... Je remonte à la palme avec lui à coté en cas d'essouflement jusqu'a 3 metres, je ne comprends pas pourquoi la stab ne répond pas, je commence à fatiguer un peu, c'est de plus en plus dur de monter (je mets ça sur le compte de l'effort). On tombe sur l'autre palanquée qui vient de descendre. Je montre que j'ai un soucis, Sylvie (MF1) voit tout de suite le probleme. Je fais signe de continuez la plongée ensemble et je remonte sur le bateau. Hélas, arrivé en surface, le bateau vient de tourner derrière plane (il ne peut donc plus me voir), je suis seul et je coule!!!L'idée de jeter les plombs me traverse l'esprit mais au final j'en ai une meilleur, je gonfle le parachute à soupape, je m'aggripe desus, je flotte suffisemment pour palmer en surface!

    Je palme 5 minutes pour arriver au bateau, je monte. La pièce qui est vissée au bout du direct system coté stab à disparue, la Dive Rite est au tiers pleine d'eau qui est rentrée par la... Cela explique que je ne pouvais pas gonfler la stab et que j'étais de plus en plus lourd...Au retour Marité de ma palanquée me dit que pendant sa descente elle a vu un bout de plastique flotter (la pièce qui a sautée quand j'ai mis un coup d'air à 15 metres...). Au final cela aurait pu être un peu plus grave, je m'en sort très bien! Renaud

    D'où la préconisation de ne jamais remonter seul.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    quand on pense au passé...

     

    je me rappelle des exercices de dépose/repose du bloc ; on savait décapeler dans l'eau, voire manipuler la robinetterie en basculant le bloc par dessus la tete pour acceder aux robinets.

     

    Aujourd'hui, on enfile le gilet stabilisateur et tres rares sont les copains qui savent encore fermer leur propre robinet. Et ce n'est plus enseigné.

    personnellement je viens de passer mon niveau 1 et ce genre d'exercices est toujours d'actualité dans mon club puisque lors de ma formation j'ai du les effectuer

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Une de mes dernières conneries, ne pas vérifier tout mon matos que le centre embarque sur la bateau dans une grosse caisse par personne.

    Et là, c'est le drame, pas de botillons au moment de s'équiper !

     

    Rater une journée de plongée pour cela, même pas en rêve... Me voici donc à la recherche de vieux chiffons que l'équipage gardait pour nettoyer un coup le bateau. 10 minutes plus tard, mes pieds sont emballés avec des vieux bouts de jeans tels des paquets cadeaux miteux pour essayer de caler mon 47 fillette.

    Après 3 plongées (heureusement en eau chaude), des étoiles plein les yeux mais des ampoules plein les pieds.

     

    Sinon, les classiques de la maison :

    - Oublier les palmes lors d'une bascule arrière

    - Oublier d'ouvrir la bouteille lors d'un buddy check interrompu par un bateau avec un tangage du tonnerre.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    pas de plomb

     

    Bonjour

    Oublier ses plombs sur le bateau pour une plongée profonde

    avec 20 mn de palier en pleine eau. C'est tendu

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Envoyer 30 plongeurs d'un coup sur le Grec en ayant fait le briefing du Donator... Amers pas au point... :froglol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    ...une boulette ou tout le monde a eu peur...

    Fin de Niveau 1 ..direction Estartit en fin d' année...après 6 plongées je demande l autorisation de prendre pour la première fois mon APN.. Palanquée de 4 personnes ..on descend 20 m ...je commense a shooter à shooter ...au détour d' un rocher je m aperçois qu il n'y a plus 4 plongeurs mais une dizaine !! L horreur ou est ma palanquée et ma monitrice ???? Au bout d une attente interminable ou tout le monde se mélange , ma monitrice me retrouve et me fais signe de la suivre...on s éloigne tous les deux un peu ...je lui fais signe qu il manque les deux autres ...est ce qu on remonte en a tendant une minute ? Non me réponds t elle ..on continue ....bizarre non ? Bon il faut vous mettre a ma place ....petit N1 ..j obéis a ma monitrice et on continue ....comme tous les N1 pas d' ordinateur bien sur ....et on descend ..on descend ...(enfin ça je l ai su après ) fin de la plongée ..on remonte...tiens elle me fais signe qu on doit faire du palier a 6 m bizarre on ne devait pas en faire pour les N1 ....(au Max 3mn )...et ça dure..et ça dure ....on remonte enfin a la surface ...ma monitrice enlevé son masque...C EST PAS ELLE...s est un mec ...je fais pareil et le mec me dit mais putin t es qui toi ???? ....tout le monde était déjà remonté sur le bateau depuis longtemps en alerte maximum....Le gars qui m a récupérer était un N3 ...qui avait un nouveau coéquipier ce jour...il ne l a pas reconnu ...et moi je pensais fort que c était ma monitrice.....plongée a 28m ..(hum hum pour un N1 )....

    ...je déconseille fortement de prendre un APN pour ces premières plongées ...je conseille d' observer très attentivement son binôme ( type de palmes , gilet, type de torche ) pour le reconnaitre en cas de mélange de plongeurs...le lendemain tous les moniteurs avaient un brassard différent pour aider a se retrouver.....

    Bref grosse trouille de ma monitrice .qui m avait cherché et ...perdu ...trouille de ce brave N3 qui m avait emmené par mégarde à 28m ..et ce demandait si finalement j avais fais assez de palier ....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    je repoussai toujours la révision de mon détendeur de secours jusqu'au jour ou j'ai plongée en carrière à 40 m par une visie de merde pas plus de 2 m. Je tombe en panne d'air avec mon principal et mon secours qui refuse de fonctionner. J' ai transpiré dans l'étanche malgré que l'eau était à 6 degré avant de retrouver mon binome et d'avoir de l'air. La première inspiration je l'ai savouré et je me suis dit que j'étais le plus c.. de ne pas avoir fait réviser mon détendeur.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    je repoussai toujours la révision de mon détendeur de secours jusqu'au jour ou j'ai plongée en carrière à 40 m par une visie de merde pas plus de 2 m. Je tombe en panne d'air avec mon principal et mon secours qui refuse de fonctionner. J' ai transpiré dans l'étanche malgré que l'eau était à 6 degré avant de retrouver mon binome et d'avoir de l'air. La première inspiration je l'ai savouré et je me suis dit que j'étais le plus c.. de ne pas avoir fait réviser mon détendeur.

     

    Pas de check avant plongée du principal et du secour ?

    A tester sur le bateau ET sous l'eau : si la membrane est petée, sur la bateau aucun soucis, sous l'eau bah tu vas respirer de l'eau :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...