Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Aoky

Lestage : choix ceinture et combinaison poids

    Messages recommandés

    Et les courants descendant ça n’existent pas non plus ?

     

     

    Plus de 90% des plongeurs n’ont pas de redondance ! et il n’y a pas besoin d’être au fin fond du Numidia pour déchirer un truc, à -25, sur une épave (ou une roche) ça le fait très bien aussi.

     

    Mais bon, pour reconnaitre que certaines situations pourraient exister, il faut un peu d'expérience.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    A vous entendre tout le monde est niveau 4 avec un parfait lestage et une maîtrise totale de son stress en cas de pépins.

     

    Des mecs qui tombent en panne d'air un peu loin de leur binôme (s'ils en ont un) ou qui déchire une combi étanche dans une épave ça n'arrive jamais.

     

    D'ailleurs c'est bien connu, des accidents il n'y en a pas.

     

    "un plongeur en panne d'air tente de rejoindre son binôme, malheureusement, dans sa précipitation, il déchire sa combi étanche sur un morceau coupant"

     

    Le mec est au fond, sans air et négatif de 8 kg.

     

     

    ça me parrait pas tellement tiré par les cheveux.

     

    Salut!!

     

    Non on ne dit pas qu'il n'y a jamais d'accident!! il y en a en général c'est du a un manque de planification et autre !!

     

    Non les N4 ne sont pas parfait, personne n'est parfait et je connais des N4 qui plonge plombé comme des gueuzes!!

     

    Petite question:

     

    Quand tu plonges profond, est ce que tu descend avec un mec que tu ne connais pas?

     

    Si oui, est ce que tu fais quelque vérif avant ou tu plonge tête baissé avec lui?

     

    Quand tu dis que 90% des plongeurs plongent sans redondances c'est faut!! car ça voudrait dire qu'il n'y a que 10 % qui plongerait en sécu!!!

     

    es ce que tu plongerais a 60 avec un mec qui a du matos pourri?

     

    un gars qui rentre dans une épave, qui déchire sa stab, son étanche et quoi d'autre encore, crois qu'il n'y a pas un petit soucis de stabilisation et d'équilibre?? ou qu'il a mis la tête ou il fallait pas!!!!

     

    :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et toi ? Tu pense vraiment que toutes les plongés épaves (genre PADI) se font avec un bi, une étanche, un BCD, 2 premiers étage et 4 mano ? Et que les binômes se trouvent à moins de 3m ? Je veux bien que tu vis en Australie, mais être autant naif je ne pensais pas.

     

    Si tu relis les histoires du topic "mes pires conneries" ou un truc dans le genre tu verras que certains s'en sont sortis d'un cheveu.

     

    Dans le topic DIN - étrier, les exemple des joints qui ont sauté au fond existent !! il est tout à fait possible de se retrouver au fond, sans air en ayant fait attention à son mano.

     

    Des exemples de types surlestés, on les lis dans tous les topics sur la flotta.

    (les fameux hippocampes).

     

    Donc la situation de se retrouver au fond, surlesté et sans air est tout à fait possible.

     

    J'ai du une fois porter assistance à des plongeurs en difficultés, j'étais bien content de pourvoir enlever leur ceinture.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quand tu dis que 90% des plongeurs plongent sans redondances c'est faut!! car ça voudrait dire qu'il n'y a que 10 % qui plongerait en sécu!!!

    Sur un bateau ou au bord de l'eau, j'ai comme l'impression qu'on voit relativement peu de plongeurs avec :

    - 2 détendeurs complets (je parle même pas de 2 sources de gaz isolées ou isolables),

    - 2 moyens d'équilibrage,

    - 2 moyens de déco,

    - plus tout un tas de petits trucs qu'on peut avoir en double (masque, lampe, coupe...).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @Steph

    90 % des plongeurs sont PADI ou similaire, donc 1 bouteille 1 mano 1 BCD 1 1er étage et en cas de plongée de nuit 1 lampe. Et ils peuvent plonger à -30 (-40) sur épave. Sans aucune redondance.

    C'est le standart mondial !!!

    Ca ne veut pas dire non plus qu'ils risquent la mort dans d'atroces souffrances.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Suis d'accord avec le fait que le sur lestage c'est quand même potentiellement dangereux. Et je suis d'accord que de déchirer une combi sêche ou péter un joint étrier c'est possible en épaves. C'est d'ailleurs pour ces raisons que les plongeurs tek ont un parachute de minimum 20 litres ( la réserve de flotabilité -, question du chat plongeur suisse :)- ) et plongent uniquement en DIN :).

     

    Je vais donner un exemple vécu. Une amie N2 vient plonger avec nous aux Antilles. Elle n est pas connue pour être particulièrement calme et comme pour beaucoup, elle connait TOUT :). A bord, il n'y a que des gueuzes - 12L courtes affreusement négatives . Mon amie insiste pour mettre quelques 4 kg avec une combinaison de 3mm. Je sais par expérience que les femmes ( mon épouse plonge avec moi) sont tellement légères que même sans plombs elles coulent. Discussion à n'en plus finir qui se conclut par: tu plonges de MON bateau avec MES blocs sans plombs ou tu ne plonges pas. Donc elle finit par plonger sans plombs, en me traitant de tous les noms. Trois jours plus tard, elle saute à l'eau la stab trop gonflée. Le choc à la surface fait que son inflateur EXPLOSE. Sa stab est complètement vide. Elle est - heureusement - à la surface et gueule tant et plus........................ Ma réflexion: que se serait il passé si elle avait eu ses fameux 4 kg à la ceinture, paniqueuse qu'elle était?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le standard mondial de faire de la pénétration d'épave sans accès à la surface avec un mono ? Ah. Je note...

    Avant d'ergoter sur les standards, commence déjà par mettre des étiquettes sur tes déco.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Cà chauffe là, mais pour les étiquettes, t'a raison :)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il avait jamais été question de déco...

    Et c'est pas l'étiquette hyper encombrées que tu lis quand tu fais un changement de gaz...

    Je te parles pas de l'utilisation qui en est faite pour les déco. Je te parle des standards au sens large.

     

    Toi qui aimes tant sortir des références aux standards à tout bout de champ, généralement pour prendre les autres de haut, je dis juste que tu devrais être carré à ce niveau là, sinon t'es pas crédible.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour revenir à la question, pour ma part je préconise une répartition homogène du lestage.

    Bouteille, poches et ceinture.

    Sur la bouteille car en fonction de sa forme et de son poids tu peux corriger ton trim.

    Ca te permet également de te mettre sur le dos facilement en surface et d'avoir les voies respiratoires hors de l'eau (au cas ou....) Il y a maintenant de gilets avec poches dorsales.

    Dans les poches pour l'équilibre et le reste à la ceinture (la marseillaise à l'avantage de ne pas s'ouvrir inopinément comme ces merdes de ceintures à boucle plastique et est élastique, donc s'adapte à l'écrasement de la combi)

     

    2x2 +2x1 me semble pas mal pour débuter.

     

    Chacun a son truc et fait ce qui est bon pour lui.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Moi non, mais quand on voit certains chargés comme des mules... Puis imagine qu'avec le stress d'avoir une stab percée, l'un des plongeurs fasse une syncope. Faut que l'autre remonte un gars syncopé, avec une stab percée et surlesté.

     

     

    Trop gros, passera p...

     

    Ah si, en fait !

     

    :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le standard mondial de faire de la pénétration d'épave sans accès à la surface avec un mono ? Ah. Je note...

     

     

    Et pourtant....

     

    Vue que tu as fait l'AOWD, tu as du lire que tu peux effectivement entrer dans une épave et que ton point de pénétration max devait se trouver à moins de 40 de la surface. Mais tu as sans doute oublié....

     

    Une nouvelle fois tu ajoutes tes propres commentaires, il n'a jamais été question du "sans accès à la surface" ça tu l'invente tout seul pour te faire mousser

     

     

    Dans mes remarques c'est sur épave et non dans épave, tu peux relire. post "81" et même, tu peux très bien te couper à 1m à l'intérieur de l'épave.

     

    J'ai fait plusieurs épaves en France et tout le monde était en mono, de même en Egypte ou aux Maldives..... C'est fou hein ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    D'ailleurs c'est bien connu, des accidents il n'y en a pas.

    "un plongeur en panne d'air tente de rejoindre son binôme, etc.... , etc .....

    ça me parrait pas tellement tiré par les cheveux.

     

    Tout à fait, quand ça part en saucisses, elles s'accumulent... c'est aussi le propre de l'accident.

     

    Avant d'ergoter sur les standards

    Mon premier séjour dans une structure PADI à l’étranger, on se fait une grotte qui remonte sans accès jusqu'à -15m alors que l'entrée était à -45m... et avec un équipement classique. Ça m'allait très bien. Sont pas tous chiant chez PADI.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et toi ? Tu pense vraiment que toutes les plongés épaves (genre PADI) se font avec un bi, une étanche, un BCD, 2 premiers étage et 4 mano ? Et que les binômes se trouvent à moins de 3m ? Je veux bien que tu vis en Australie, mais être autant naif je ne pensais pas.

     

    Si tu relis les histoires du topic "mes pires conneries" ou un truc dans le genre tu verras que certains s'en sont sortis d'un cheveu.

     

    Dans le topic DIN - étrier, les exemple des joints qui ont sauté au fond existent !! il est tout à fait possible de se retrouver au fond, sans air en ayant fait attention à son mano.

     

    Des exemples de types surlestés, on les lis dans tous les topics sur la flotta.

    (les fameux hippocampes).

     

    Donc la situation de se retrouver au fond, surlesté et sans air est tout à fait possible.

     

    J'ai du une fois porter assistance à des plongeurs en difficultés, j'étais bien content de pourvoir enlever leur ceinture.

     

    :+1:

     

    Ah..... je crois que je suis obligé de m'incliné, tu viens de touché mon cœur de moniteur super Divin!!! biiiiiiiiiii................!!!! :froglol:

     

    en fait, je crois que je dois vivre dans un monde de bisounours!! :rolleyes: effectivement en réfléchissant un peu, j'ai déjà vu des plongeurs faire n'importe quoi et beaucoup!!

     

    maintenant ce que j'ai du mal a concevoir, c'est que l'on puisse plonger à 60 comme à 20m !!! j'enseigne a mes élèves de toujours se remettre en question et de ne pas rester dans la routine!!

     

    Alors es ce que c'est un problème de mauvais plongeur? ou un problème de formation?

     

    :biere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je suis bien d'accord avec toi.

    On ne peut pas forcer les gens à être "responsables".

    D'un autre côté pas tous le monde ne plonge à 60m. Heureusement.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...