Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Les MF vont-ils être rémunérables?


berny

    Messages recommandés

    • Réponses 831
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    D'après mes sources (et si j'ai bien compris), ce qui changerait : "déréglementation" de la profession de moniteur de plongée. Ce qui voudrait dire (j'emploie volontairement le conditionnel) ouverture de la profession aux autres diplômes mais aussi aux diplômes fédéraux (l'un serait - toujours au conditionnel - la contrepartie de l'autre).

     

    Mais bon c'est radio couloir, c'est déjà pas sur que "ça" passe comme cela. Ceci dit le "bruit" revient avec insistance donc...

     

     

    bonjour

     

     

     

    mon petit doigt me dit que ça existe déjà, des MF salariés.

     

    Mon petit doigt, qui est BEES 2, me dit que les moniteurs fédéraux de voile peuvent etre salariés http://ventdularge.org/journal-de-bord/brevets-et-diplomes-dans-la-voile pendant un temps correspondant aux 2 mois de l'été (pour ne pas nuire aux pros qui bossent toute l'année mais qui ne peuvent pas fournir vu le nombre de demandes l'été.

    et il m'a meme rajouté qu'au tennis, c'etait pareil. :)

     

    bref, nous ne serions pas pionniers ?? :devil:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Mais eux (les voileux et autres MF non plongée) n'étaient pas considérés comme "activité en environnement spécifique" qui s'applique (s'appliquait?) à la plongée, c'est cela ?

     

     

    c'est cela.

     

    Mon intervention n'avait pour but que de faire prendre connaissance ou conscience que dans d'autres disciplines, on peut aussi trouver, ponctuellement, des cas où des fédéraux sont rémunérés.... (et non pas croire que parce qu'ils sont fédéraux, ces moniteurs ne peuvent et ne seront jamais etre rémunérés).

     

    quant à l'environnement protégé, c'est en effet une des choses qui fait la différence et empeche l'emploi de moniteurs non BE-DE ou BP...

     

    bref, s'il est illusoire de demander la possibilité de travailler pour les BP,

    serait il plus crédible de demander que les DM et OWSI puisse travailler et etre rémunérés sans DE mais, que les MF restent cantonnés aux taches associatives ??

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Si il y changement de statut, cela arrivera aussi abruptement qu'en 2010 pour la prise en compte de compétences des plongeurs (PE / PA) et la fin des "certificats de compétences". C'était arrivé sans le mode d'emploi en pleine saison. La fédération sportive délégataire (la FFESSM) n'était visiblement pas trop enclin à faire des commentaires, surtout pas en préalable. Le scénario du marchandage de l'employabilité des MF au passage semble plausible. Peut être même que la tribune lancée depuis la Corse initiale à l'origine de ce long fil était en appui des tractations de couloirs ministériels.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Si il y changement de statut, cela arrivera aussi abruptement qu'en 2010 pour la prise en compte de compétences des plongeurs (PE / PA) et la fin des "certificats de compétences". C'était arrivé sans le mode d'emploi en pleine saison. La fédération sportive délégataire (la FFESSM) n'était visiblement pas trop enclin à faire des commentaires, surtout pas en préalable. Le scénario du marchandage de l'employabilité des MF au passage semble plausible. Peut être même que la tribune lancée depuis la Corse initiale à l'origine de ce long fil était en appui des tractations de couloirs ministériels.

     

     

    peut etre..

     

    en attendant, je ne retiendrai pas mon souffle jusqu'à ce que cela se produise... des fois que ça dure :malade:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    L'apnée demande en effet de l'entrainement ...

    Je crois, en effet, que l'on va avoir un peu plus de temps pour s'entrainer encore plus assidument. Ceci dit je suis comme toi et tout de même méfiant car notre ministère de tutelle nous a déjà habitué à quelques surprises.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    D'après mes sources (et si j'ai bien compris), ce qui changerait : "déréglementation" de la profession de moniteur de plongée. Ce qui voudrait dire (j'emploie volontairement le conditionnel) ouverture de la profession aux autres diplômes mais aussi aux diplômes fédéraux (l'un serait - toujours au conditionnel - la contrepartie de l'autre).

     

    Mais bon c'est radio couloir, c'est déjà pas sur que "ça" passe comme cela. Ceci dit le "bruit" revient avec insistance donc...

    Autre scenario en piste: La France reconnait les ceritifcations du RSTC comme étant rémunérables au titre de la réciprocité européenne, ce qui rend PADI et consors rémunérables, sans que les diplômes fédéraux ne deviennent pour autant rémunérables.

    L'ouverture à l'Europe peut parfaitement se réaliser sans toucher à l'environnement spécifique, ce qui maintient l'obligation d'inscription au RNCP des certifications reconnues par l'Etat Français pour l'accès à l'exercice professionnel).

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    c'est cela.

     

    Mon intervention n'avait pour but que de faire prendre connaissance ou conscience que dans d'autres disciplines, on peut aussi trouver, ponctuellement, des cas où des fédéraux sont rémunérés.... (et non pas croire que parce qu'ils sont fédéraux, ces moniteurs ne peuvent et ne seront jamais etre rémunérés).

     

    quant à l'environnement protégé, c'est en effet une des choses qui fait la différence et empeche l'emploi de moniteurs non BE-DE ou BP...

     

    bref, s'il est illusoire de demander la possibilité de travailler pour les BP,

    serait il plus crédible de demander que les DM et OWSI puisse travailler et etre rémunérés sans DE mais, que les MF restent cantonnés aux taches associatives ??

    Cela serait légal si la France cède aux pressions de Bruxelles pour l'application des règles de fonctionnement entre états membres, sans renoncer à l'environnement spécifique.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Pour beaucoup de MF ou Instructeurs d'autre structures bonnes nouvelles ou pas ? :rougi:

    Les professionnels BE/DE souhaitent l'ouverture du marché. Le marché français est en train de mourir du fait du mélange des genres sous l'effet d'une hégémonie fédérale sur les leviers d'action. Les BE/DE ont tout à gagner à la reconnaissance de PADI; Qui pensez-vous que PADI va supporter dans la pénétration du marché et dans le développement du secteur marchand? Les BE/DE.

    L'arrivée complète de PADI sur le marché Français est à même d'aider à purger le terrain des MF là ou ils n'ont rien à faire en tant que MF.

    Notez qu'une telle évolution bénéficiera aussi aux structures associatives qui pourront bénéficier du plein potentiel des MF dans leur cadre bénévole de destination.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Autre scenario en piste: La France reconnait les ceritifcations du RSTC comme étant rémunérables au titre de la réciprocité européenne, ce qui rend PADI et consors rémunérables, sans que les diplômes fédéraux ne deviennent pour autant rémunérables.

    L'ouverture à l'Europe peut parfaitement se réaliser sans toucher à l'environnement spécifique, ce qui maintient l'obligation d'inscription au RNCP des certifications reconnues par l'Etat Français pour l'accès à l'exercice professionnel).

     

     

    Re,

     

    Le probleme : les centres manquent de DE-BE-BP pour travailler l'été. La brieveté de la saisonnalité n'assure pas des revenus ("sans se bouger, s'expatrier") et n'attire pas grand monde..

     

    Solutions :

    - autoriser les pros étrangers (PADI, SSI, et autres) à bosser sans DE-BE

     

    - autoriser les MF à bosser uniquement les 2 mois d'été ...

     

     

    INCONVENIENTS : dans les deux cas, les moniteurs enseigneront pour leur chapelle, les PADI formeront PADI (et aucune formation CMAS ne sera donnée, et encore moins 2F) ; pareil pour les MF (quoique, il s'en trouve qui ont aussi des brevets PADI).

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Les professionnels BE/DE souhaitent l'ouverture du marché. Le marché français est en train de mourir du fait du mélange des genres sous l'effet d'une hégémonie fédérale sur les leviers d'action. Les BE/DE ont tout à gagner à la reconnaissance de PADI; Qui pensez-vous que PADI va supporter dans la pénétration du marché et dans le développement du secteur marchand? Les BE/DE.

    L'arrivée complète de PADI sur le marché Français est à même d'aider à purger le terrain des MF là ou ils n'ont rien à faire en tant que MF.

     

     

    ouarf !

    tu reves et je suis poli ! :malade:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Re,

     

    Le probleme : les centres manquent de DE-BE-BP pour travailler l'été. La brieveté de la saisonnalité n'assure pas des revenus ("sans se bouger, s'expatrier") et n'attire pas grand monde..

     

    Solutions :

    - autoriser les pros étrangers (PADI, SSI, et autres) à bosser sans DE-BE

     

    - autoriser les MF à bosser uniquement les 2 mois d'été ...

     

     

    INCONVENIENTS : dans les deux cas, les moniteurs enseigneront pour leur chapelle, les PADI formeront PADI (et aucune formation CMAS ne sera donnée, et encore moins 2F) ; pareil pour les MF (quoique, il s'en trouve qui ont aussi des brevets PADI).

    Les MF pas au RNCP => pas de boulot envisageable (Illégal).

    Pour le reste, why not?

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Invité Invité

    Il y a bien des organisations non-membre du RSTC et même purement bénévoles dont les brevets sont tout à fait reconnus comme professionnels dans leur pays d'origine.

     

    Est-ce que les brevets de moniteur BSAC pourraient être reconnus en France par réciprocité ?

     

    Autre scenario en piste: La France reconnait les ceritifcations du RSTC comme étant rémunérables au titre de la réciprocité européenne, ce qui rend PADI et consors rémunérables, sans que les diplômes fédéraux ne deviennent pour autant rémunérables.

    L'ouverture à l'Europe peut parfaitement se réaliser sans toucher à l'environnement spécifique, ce qui maintient l'obligation d'inscription au RNCP des certifications reconnues par l'Etat Français pour l'accès à l'exercice professionnel).

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...