Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Les MF vont-ils être rémunérables?


    Messages recommandés

    Tu as répondu effectivement toi-même à cette question dans une de tes interventions précédentes, et cela a été justement souligné par Berny: la plongée est une activité classée en environnement spécifique, pas le tennis, et la voile seulement au-delà de 200 milles nautiques d’un abri.

     

    On peut faire un petit rappel réglementaire pour clarifier les idées

    L’encadrement rémunéré des activités classées en environnement spécifique est soumis à la possession d’un diplôme d’État délivré dans le cadre d’une formation coordonnée par les services du ministre chargé des Sports et assurée par ses établissements publics.

    Il s’agit donc d’un titre à finalité professionnelle. Voir les articles L212-1 et 2 du Code du Sport.

    On trouve la liste des activités classées en environnement spécifique dans l’article R.212-7 du CDS.

     

    Quelques conséquences.

    Imaginons que la FFESSM négocie à son avantage avec le Ministère des Sport et que celui-ci accepte la rémunération des MF.

    Alors, automatiquement « l’environnement spécifique » tombe pour la plongée et le rempart contre PADI s’écroule.

    En effet c’est en s’appuyant sur un argument de sécurité que le Ministère, sous la pression de la FFESSM, refuse aux instructeurs PADI d’exercer de plein droit chez nous et justifie la position de la France vis-à-vis de l’Europe.

    Dans une telle occurrence, la rémunération des MF ouvrirait grandes les portes à PADI, .... et ça, la FFESSM n’en veut pas.

     

    Cornélien ..... !!! ... n’est-il pas ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 831
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    on peut être d'accord avec les propos de berny, ou pas.

    Mais il faut bien lui reconnaitre un truc : c'est sa patience à toute épreuve.

     

     

    ça, c'est bien vrai : depuis 2007 je lis les mêmes choses du même auteur ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ça, c'est bien vrai : depuis 2007 je lis les mimes choses du même auteur ;)

     

    Mouais... on peut dire de meme de nombreux intervenants ici... :rolleyes:

     

    Il y a bien des organisations non-membre du RSTC et même purement bénévoles dont les brevets sont tout à fait reconnus comme professionnels dans leur pays d'origine.

     

    Est-ce que les brevets de moniteur BSAC pourraient être reconnus en France par réciprocité ?

     

    En effet, si l'on admet la possibilite d'exercer de maniere remuneree a tout diplome de moniteur de plongee (oui, dans le respect des legislation liees au travail), comme toi, je ne vois pas pourquoi dire que oui a un Instructeur IANTD, NAUI ou PADI et non a un MF 2F? De meme que les moniteurs BSAC en UK, FEDAS en Espagne ou FMAS au Mexique?

    Vu que dans la pratique d'enseignement, je ne vois pas trop de variation entre ce que fait un MF benevole et un BE certifiant au travers de la 2F aujourd'hui? :confused:

     

    @Berny: Je comprend l'idee d'ouvrir la possibilite d'exercer professionnellement a d'autres diplomes qu'aux seuls BE/DE, mais pourquoi vouloir limiter cette "ouverture" a "tous" sauf aux moniteurs fede 2F?

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Quelques conséquences.

    Imaginons que la FFESSM négocie à son avantage avec le Ministère des Sport et que celui-ci accepte la rémunération des MF.

    Alors, automatiquement « l’environnement spécifique » tombe pour la plongée et le rempart contre PADI s’écroule.

    En effet c’est en s’appuyant sur un argument de sécurité que le Ministère, sous la pression de la FFESSM, refuse aux instructeurs PADI d’exercer de plein droit chez nous et justifie la position de la France vis-à-vis de l’Europe.

    Dans une telle occurrence, la rémunération des MF ouvrirait grandes les portes à PADI, .... et ça, la FFESSM n’en veut pas.

     

    Cornélien ..... !!! ... n’est-il pas ?

     

    Comme quoi tout cela n'a pas grand chose a voir avec l'activite plongee en elle meme... Mais bien d'un blocage administratif de certains envers d'autres pour preserver un "territoire" d'exercer! (si cela representait une mine d'or comme les notaires ou les pharmacies, je comprendrai encore, mais a ce que l'on peut lire ici, ce n'est meme pas le cas!!) :confused::rolleyes:

     

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    BSAC a un statut bien spécifique par rapport à la loi européenne dans la mesure ou ses brevets sont explicitement reconnus comme brevet professionnel par le Royaume Uni. Ce n'est donc pas vraiment comparable à la situation avec les moniteurs de la FFESSM.

     

    Perso je laisserais n'importe qui travailler, avec ou sans diplôme, mais ça c'est une autre question.

     

    Mouais... on peut dire de meme de nombreux intervenant... :rolleyes:

     

     

     

    En effet, si l'on admet la possibilite d'exercer de maniere remuneree a tout diplome de moniteur de plongee (oui, dans le respect des legislation liees au travail), comme toi, je ne vois pas pourquoi dire que oui a un Instructeur IANTD, NAUI ou PADI et non a un MF 2F? De meme que les moniteurs BSAC en UK, FEDAS en Espagne ou FMAS au Mexique?

    Vu que dans la pratique d'enseignement, je ne vois pas trop de variation entre ce que fait un MF benevole et un BE certifiant au travers de la 2F aujourd'hui? :confused:

     

    @Berny: Je comprend l'idee d'ouvrir la possibilite d'exercer professionnellement a d'autres diplomes qu'aux seuls BE/DE, mais pourquoi vouloir limiter cette "ouverture" a "tous" sauf aux moniteurs fede 2F?

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    BSAC a un statut bien spécifique par rapport à la loi européenne dans la mesure ou ses brevets sont explicitement reconnus comme brevet professionnel par le Royaume Uni. Ce n'est donc pas vraiment comparable à la situation avec les moniteurs de la FFESSM.

     

    Perso je laisserais n'importe qui travailler, avec ou sans diplôme, mais ça c'est une autre question.

     

    :+1:

     

    Je sais bien... et comme je disais, c'est de meme dans le gros des pays de l'UE (Espagne, Allemagne...) et au dela (Mexique, USA...)! Ou les moniteurs des fedes nationales peuvent en toute legalite exercer de maniere remuneree si ils le desirent (charges et impots allant avec, "of course"), comme de maniere benevole dans des clubs a but non lucratif le cas echeant! Bref, leur capacitation de formateur de plongeurs est acceptee, au meme titre que les Instructeurs PADI, NAUI, SSI, IANTD, TDI, SDI...etc... ;)

     

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Micko77666
    Les professionnels BE/DE souhaitent l'ouverture du marché. Le marché français est en train de mourir du fait du mélange des genres sous l'effet d'une hégémonie fédérale sur les leviers d'action. Les BE/DE ont tout à gagner à la reconnaissance de PADI; Qui pensez-vous que PADI va supporter dans la pénétration du marché et dans le développement du secteur marchand? Les BE/DE.

    L'arrivée complète de PADI sur le marché Français est à même d'aider à purger le terrain des MF là ou ils n'ont rien à faire en tant que MF.

    Notez qu'une telle évolution bénéficiera aussi aux structures associatives qui pourront bénéficier du plein potentiel des MF dans leur cadre bénévole de destination.

     

     

    Une ouverture vers PADI (et autre), mais surtout PADI, pourrait apporter aussi apporter plus de plongeur en France. Les moyens que peut mettre PADI pour la publicité, marketing etc... ne sont pas ceux de la FF. Je vois des spots publicitaire pour plein de sport, mais pour la plongée ....

     

    Après pour les emplois des DE/MF savoir si ça changera grand chose bonne question, mais en toute logique si plus de pub ... plus de client normalement.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    L'usage des moyens publicitaires font partie des droits de licence des instructeurs adhérents. Cà a peu à voir avec le fait de changer la réglementation française de l'exercice professionnel des moniteurs de plongée. Donner envie de plonger et accueillir les nouveaux plongeurs pour qu'ils développent et pratiquent cette activité extraordinaire ne peut se faire que si les formateurs y croient. Pratiquer leur ségrégation (sous une fallacieuse raison de sécurité :eek: ) n'est propablement pas le moyen de favoriser la bonne humeur en effet :hehe: . Entretenir leur formatage ou reformatage par des filières d'état moribondes et/ou impossible a rentabiliser parait délicat aussi. On est peut être à la croisée des chemins. Ceci étant il y avait encore l'an passé un projet de loi concernant le sport où on imaginait confier la formation professionnelle dans le domaine aux fédérations sportives ... environnement spécifique ou pas. A-t-on su pourquoi il a été enterré ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Globalement j'ai quand même l'impression qu'il y 2 position de "pro" très différentes :

    - les responsables de structure (par forcement patron, beaucoup sont seul ou a 2 associés), qui ont du mal a trouver des moniteurs pour absorber les pics de charge et qui seraient bien content de pouvoir prendre des MF ou des OWSI

    - les moniteurs qui ont du mal a trouver du boulot et qui voient d'un mauvais œil la concurrence des "autres".

     

    Perso je me sens plus proche des premiers, mais surtout on ne peut que conclure qu'il y a une inadéquation entre les offres de ceux-ci et les attentes des moniteurs.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Micko77666
    - les responsables de structure (par forcement patron, beaucoup sont seul ou a 2 associés), qui ont du mal a trouver des moniteurs pour absorber les pics de charge et qui seraient bien content de pouvoir prendre des MF ou des OWSI

     

    Malheureusement je pense que le métier de moniteur de plongée en France, est très saisonnier, et ça n'attire pas les foules. En plus de ça un DE est assez chers, et le boulot de moniteur mal payé. Donc forcément...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En plus de ça un DE est assez cher

    quelqu'un a t-il le coût, approximatif, de la filière complète ?

     

    je sais que les niveaux d'entrée sont différents, et la comparaison difficile

     

    on admettra que chez PADI, il faudra obtenir le DM, réputé comme étant le 1er niveau professionnel, et donc l'inclure dans les coûts

     

    en filière française, c'est plus délicat.

    Doit-on inclure le N3, puisqu'il faut le RIFAP, comme le DM et l'EFR ?

    Doit-on inclure le N4, puisqu'il est encadrant ?

    le E2, puisqu'il est instructeur ?

    Peut-on considérer qu'il faut au moins être PA40, accepté en entrée pour les DE ?

    on excluera la filière MF1 -> DE

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ceci étant il y avait encore l'an passé un projet de loi concernant le sport où on imaginait confier la formation professionnelle dans le domaine aux fédérations sportives ... environnement spécifique ou pas. A-t-on su pourquoi il a été enterré ?

     

    Pleurs et grincements de dents du coté de Jeunesse & Sports (Pardon Cohésion Sociale maintenant) qui voyait une partie de ses prérogatives (sur les CREPS notamment) disparaître. Peut être aussi la "crainte" de voir des examens de BE/DE évalués par des MF2.

    En tout cas c'est ce que ON m'a laissé comprendre (encore une fois radio couloir).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    quelqu'un a t-il le coût, approximatif, de la filière complète ?

     

    je sais que les niveaux d'entrée sont différents, et la comparaison difficile

     

    on admettra que chez PADI, il faudra obtenir le DM, réputé comme étant le 1er niveau professionnel, et donc l'inclure dans les coûts

     

    en filière française, c'est plus délicat.

    Doit-on inclure le N3, puisqu'il faut le RIFAP, comme le DM et l'EFR ?

    Doit-on inclure le N4, puisqu'il est encadrant ?

    le E2, puisqu'il est instructeur ?

    Peut-on considérer qu'il faut au moins être PA40, accepté en entrée pour les DE ?

    on excluera la filière MF1 -> DE

     

    Public concerné DEJEPS :

    Cette formation s’adresse à des plongeurs expérimentés. Le niveau technique requis est le PA-40

    (plongeur apte à évoluer en autonomie dans la zone de 0 à 40 mètres au sens de l’annexe III-14a du code du

    sport). Il est également demandé au candidat une expérience de 100 plongées au minimum (dont 30 à une

    profondeur de 30 m ou plus) en milieu naturel attestées par le DTN.

     

    Coût : 10170 € (CREPS Antibes)

     

    Durée : 700h + 616h en structure

     

    source : http://www.creps-paca.sports.gouv.fr/dejeps-plongee-subaquatique-antibes/

     

    Il est sûr qu'investir un an de formation + 10k€ pour travailler 2 à 3 mois par an à 1700 € max, il faut être motivé...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Public concerné DEJEPS :

    Cette formation s’adresse à des plongeurs expérimentés. Le niveau technique requis est le PA-40

    (plongeur apte à évoluer en autonomie dans la zone de 0 à 40 mètres au sens de l’annexe III-14a du code du

    sport). Il est également demandé au candidat une expérience de 100 plongées au minimum (dont 30 à une

    profondeur de 30 m ou plus) en milieu naturel attestées par le DTN.

     

    Coût : 10170 € (CREPS Antibes)

     

    Durée : 700h + 616h en structure

     

    source : http://www.creps-paca.sports.gouv.fr/dejeps-plongee-subaquatique-antibes/

     

    Il est sûr qu'investir un an de formation + 10k€ pour travailler 2 à 3 mois par an à 1700 € max, il faut être motivé...

     

    re,

     

     

    et il y a des "faux "frais comme l'hébergement, la bouffe : comme cette formation est à temps complet, pas de travail à coté, donc pas de ressources.

     

    De mon coté, j'avais entendu entre 10 et 15 000 euros :confus:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Public concerné DEJEPS :

    Cette formation s’adresse à des plongeurs expérimentés. Le niveau technique requis est le PA-40

    (plongeur apte à évoluer en autonomie dans la zone de 0 à 40 mètres au sens de l’annexe III-14a du code du

    sport). Il est également demandé au candidat une expérience de 100 plongées au minimum (dont 30 à une

    profondeur de 30 m ou plus) en milieu naturel attestées par le DTN.

     

    Coût : 10170 € (CREPS Antibes)

     

    Durée : 700h + 616h en structure

     

    source : http://www.creps-paca.sports.gouv.fr/dejeps-plongee-subaquatique-antibes/

     

    Il est sûr qu'investir un an de formation + 10k€ pour travailler 2 à 3 mois par an à 1700 € max, il faut être motivé...

     

    Bonjour.

     

    Encore une fois: aucune formation, universitaire ou professionnelle n'est gratuite.

    Il ne s'agit pas obligatoirement d'un job saisonnier.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...