Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Les MF vont-ils être rémunérables?


berny

    Messages recommandés

    Pas de problème

    Donc tu acceptes de payer la plongée à son juste prix, soit pas loin de 50€

    Et de payer ta prochaine formation pas loin de 1000€

     

    Bien sur si la prestation le vaut,

    la plongée qu'on le veuille ou non est un sport de "riche" mais le publique existe, comme pour le ski, le parachutisme, la moto, l'équitation etc....

    Perso je plonge le plus possible en HS car j'en ai ras le bol de payer 35€ en autonome et tout équipé avec les prestations que décrit Micko avec en plus bien souvent des consignes de limitation de durée d'immersion :surpris:

    Tu rajoutes à ça l'impossibilité la plupart du temps de gonfler au Nitrox facilement...

    Le monde associatif à malheureusement pour les pros véhiculé une image low cost, c'est très bien pour ceux qui en font partie mais le mélange des genres devrait être strictement interdit et controlé.

    Il y a trop de N4 ou de mf qui encadrent ou font des baptêmes contre une plongée gratuite le WE dans les SCA

    On ne devrait plus pouvoir trouver des assoc qui partagent locaux et bateaux avec des sca (qui sot disant leur "loue" une prestation)

    En réalité il faudrait que les brevets fédéraux ne soient pas valable dans les structures commerciales et le marché s'équilibrerait très vite ;)

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    • Réponses 831
    • Créé
    • Dernière réponse

    Meilleurs contributeurs dans ce sujet

    Par contre question sérieuse, pourquoi les clubs ne se regroupent pas pour partager les frais ?

    J'ai vu le cas en Espagne et en Egypte, qui pour manque de clients, 2 clubs ont pris le même bateau pour éviter de sortir au 3/4 vide voir ne pas sortir du tout.

    Est ce que en Egypte ou en Espagne, on est aussi casse-c... Avec les histoires de DP? :devil:

    Ben en France oui.... Et pour l'avoir fait plusieurs fois, je te confirme que cela pose pas mal de soucis d'organisation et que souvent les clients n'aiment pas trop trop...

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    En réalité il faudrait que les brevets fédéraux ne soient pas valable dans les structures commerciales et le marché s'équilibrerait très vite ;)

    Oui c'est sur... Il n'y aura plus du tout de marché d'ailleurs.... :froglol:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Invité Micko77666
    Est ce que en Egypte ou en Espagne, on est aussi casse-c... Avec les histoires de DP?

     

    Effectivement ce fameux DP, après en Égypte il y a un DP mais je sais pas si c'est juste au niveau de l'organisation ou vraiment DP au sens juridique. D'ailleurs il peut y avoir plusieurs DP sur un seul bateau ?

     

    Après pour les prix de 30 et 50€, rien n'empêche de proposer des services plus sobres et d'autres plus "haut de gamme".

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Oui c'est sur... Il n'y aura plus du tout de marché d'ailleurs.... :froglol:

     

    Pas du tout, de la clientèle prête à payer pour une prestation haut de gamme il y en a, comme partout dans le monde d'ailleurs.

     

    C'est notre mélange des genres qui tire le marché vers le bas, tant que tu trouveras dans les assoc les mêmes prestations que dans une SCA c'est normal que les clients refusent de payer plus cher.

    Normalement une assoc c'est tout le monde qui participe à la gestion du club de l'entretien du bateau aux taches administratives etc et c'est en théorie un groupe de personne qui s'entend bien au départ.

    Il y a plein de plongeurs qui n'ont absolument pas envie de participer à la vie d'un club mais juste payer une prestation ponctuelle et qui sont prêt à la payer au juste prix.

    Mais si tu leur permet d'adhérer dans une assoc sans qu'ils s'y investissent et qu'en plus ils y trouvent le même type de prestations il n'y a aucunes raisons qu'il aient envie de payer plus cher la même chose dans une SCA.

    pour résumer:

    - Un sourire, pas de réflexion balourdes toutes les 5 min, pas de portage, pas de rinçage , des douches chaudes, des toilettes, de vrais vestiaires etc ben oui y a pleins de gens prêt à payer 50 ou 60 € pour ça

    - Tu n'as pas les moyens ? et bien on a la chance d'avoir un milieu associatif auquel tu peux adherer en contrepartie d'un investissement humain et d'un confort moindre

    Bref 2 mondes totalement différents

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Quand tu parles de brevets fédéraux, tu parles de niveaux d'encadrant ou de plongeur? :confused::confused::confused:

     

    Les deux bien sur ! :D

    Je n'y ai pas vraiment réfléchi, ça ne m'intéresse pas plus que ça, mais ça serait en tout cas un moyen radical d'éviter le mélange actuel qui tire la profession vers le bas

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Pas du tout, de la clientèle prête à payer pour une prestation haut de gamme il y en a, comme partout dans le monde d'ailleurs.

     

    C'est notre mélange des genres qui tire le marché vers le bas, tant que tu trouveras dans les assoc les mêmes prestations que dans une SCA c'est normal que les clients refusent de payer plus cher.

    Normalement une assoc c'est tout le monde qui participe à la gestion du club de l'entretien du bateau aux taches administratives etc et c'est en théorie un groupe de personne qui s'entend bien au départ.

    Il y a plein de plongeurs qui n'ont absolument pas envie de participer à la vie d'un club mais juste payer une prestation ponctuelle et qui sont prêt à la payer au juste prix.

    Mais si tu leur permet d'adhérer dans une assoc sans qu'ils s'y investissent et qu'en plus ils y trouvent le même type de prestations il n'y a aucunes raisons qu'il aient envie de payer plus cher la même chose dans une SCA.

    pour résumer:

    - Un sourire, pas de réflexion balourdes toutes les 5 min, pas de portage, pas de rinçage , des douches chaudes, des toilettes, de vrais vestiaires etc ben oui y a pleins de gens prêt à payer 50 ou 60 € pour ça

    - Tu n'as pas les moyens ? et bien on a la chance d'avoir un milieu associatif auquel tu peux adherer en contrepartie d'un investissement humain et d'un confort moindre

    Bref 2 mondes totalement différents

     

     

    oui, moi, je suis tordu et je le lis à l'opposé :

    les SCA proposent des prestations égales aux clubs de plongée... :nerveux:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Pas du tout, de la clientèle prête à payer pour une prestation haut de gamme il y en a, comme partout dans le monde d'ailleurs.

     

    C'est notre mélange des genres qui tire le marché vers le bas, tant que tu trouveras dans les assoc les mêmes prestations que dans une SCA c'est normal que les clients refusent de payer plus cher.

     

    Exactement ! Merci :+1:

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    oui, moi, je suis tordu et je le lis à l'opposé :

    les SCA proposent des prestations égales aux clubs de plongée... :nerveux:

     

    Benoui t'es tordu :hehe:

     

    Ce que je veux dire c'est qu'a prestations égales ben prix égaux

    Il est temps à mon avis que les clubs commerciaux lambda revoient leurs modèles afin de pouvoir facturer plus cher, c'est la base du commerce.

    Apres si tu n'as pas les moyens ou la possibilité d'investir suffisamment dans ta structure pour que ça tourne correctement ben t'ouvres pas ton entreprise... C'est la loi du marché, c'est comme ça

    Du coup il y aurait moins de structures mais des plus grosses et mieux équipés ou les clients y trouveraient leurs compte ce qui justifierai l'écart de prix

    Bref tu ne peux pas te plaindre de ne pas pouvoir facturer plus cher alors qu'il n'y a aucune plus value. Le client en veut pour son argent et c'est bien normal

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Pour le bac +12, on peux pas empêcher à des gens de choisir des études sans le moindre débouché, comme ..prof de sport etc...

     

    heu ? comme moniteur de plongée en fait ?

     

    Deux aspects apparemment, les patrons de structures qui veulent que leur business tourne et argumentent que les jeunes Dejeps sont concurrencés et ne peuvent s'en sortir. Et les MF qui disent c'est pas notre faute.

     

    Et j'ai pas l'impression qu'on entendent trop ici les remarques de ces fameux Dejeps.

     

     

    Il se dit que la durée d'activité de ces derniers est en moyenne deux ans.

    Ils se réveillent un matin et veulent devenir prof de plongée. Deux ans plus tard (ou deux saisons) ils cherchent un "vrai' métier.

     

    Il y a t il des moniteurs de ski à la dune du Pyla ?

    Ont ils été suffisamment éclairé sur l'activité ?

    A t on expliqué à ces jeunes que leur viabilité dans ce secteur passerait peut etre par la mixité des activités (hôtellerie/ plongée/ voyage)? un peu comme les montagnards en fait par exemple.

    Et un numerus clausus ?

    Evidemment, ces quotas sont une atteinte à la liberté d'entreprendre. Mais la prise de conscience qu'il n'y a peut être pas une bonne place pour tout les diplômés.

     

    BE surf, voile, kayak, accompagnateur montagne, ski, escalade, et donc plongée... le soucis de leur emplois semble être un peu identique. Sur le nombre qui sortent avec le permis d'en etre rémunéré, combien en ont fait leur profession ?

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Invité Micko77666
    heu ? comme moniteur de plongée en fait ?

     

    Effectivement comme moniteur, mais le soucis des moniteurs de plongée c'est surtout de n'avoir que du boulot saisonnier pour une grande partie.

     

    Mais après certains choisissent un métier par passion, ce que je comprend tout à fait, mais ne se rendent pas compte des côtés obscures, salaire et places dispos.

     

    J'ai un amis qui a un Doctorat en philosophie médiéval car il adore ça ...bas il boss dans la bibliothèque de la ville du coin, dommage :(

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    quand on aime

     

    :grimace:

    oui mais ça compte pas, eux ils se font plaisir !

    limite on leur demanderait de payer pour venir au labo ça marcherait aussi

     

    Allez je plaisante hein... mais c'est quand meme comme ça que pensent leurs employeurs... :D

    J’aime bien ce parallèle entre deux métiers considérés par certains comme un asile de nantis, un repaire de bienheureux qui cumulent le plaisir de vivre leur passion à celui d’assurer leur quotidien.

    Et en plus ils voudraient qu’on les paie .... ils ne doutent de rien, .... une aumône suffit.

    Il y a même des enseignants - chercheurs, ou des chercheurs, qui en plus sont plongeurs.

    Ceux là, il faudrait les faire payer !!!

     

    Enseignant - chercheur, moniteur, même métier ? .... proches sans doute par différents aspects, mais avec quelques différences.

     

    Lorsqu’un étudiant ne comprend pas en cours le sens d’une équation ou les subtilités d’un raisonnement, généralement il s’endort, il pense à autre chose, regarde son téléphone, il s’évade par la pensée, discute avec son voisin, sa voisine. Il sait que cette digression n’est pas fondamentale pour son avenir immédiat, ni à plus long terme, et qu’il ne risque pas grand-chose à ne pas savoir.

     

    Lorsqu’un élève en plongée n’a pas compris les indications du moniteur, ... il se noie !

    Je schématise volontairement, pour montrer que l’enjeu de ces deux types d’enseignement n’est pas identique et conduit à des comportements fondamentalement différents chez l’enseigné.

    La sanction, immédiatement perceptible et désagréable, de son inattention rend l’élève, en plongée, respectueux, très disponible aux explications de son enseignant, si ce n’est quémandeur.

    Que du bonheur !

     

    La généralisation de cette approche pédagogique, à l’Éducation Nationale, semble cependant difficile car on ne peut décemment pas envisager noyer son amphi, (ou sa classe lorsqu’on est dans le secondaire), pour mobiliser l’attention des étudiants... quoique je connais certains enseignants qui en rêvent.

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Pas du tout, de la clientèle prête à payer pour une prestation haut de gamme il y en a, comme partout dans le monde d'ailleurs.

     

    C'est notre mélange des genres qui tire le marché vers le bas, tant que tu trouveras dans les assoc les mêmes prestations que dans une SCA c'est normal que les clients refusent de payer plus cher.

    Normalement une assoc c'est tout le monde qui participe à la gestion du club de l'entretien du bateau aux taches administratives etc et c'est en théorie un groupe de personne qui s'entend bien au départ.

    Il y a plein de plongeurs qui n'ont absolument pas envie de participer à la vie d'un club mais juste payer une prestation ponctuelle et qui sont prêt à la payer au juste prix.

    Mais si tu leur permet d'adhérer dans une assoc sans qu'ils s'y investissent et qu'en plus ils y trouvent le même type de prestations il n'y a aucunes raisons qu'il aient envie de payer plus cher la même chose dans une SCA.

    pour résumer:

    - Un sourire, pas de réflexion balourdes toutes les 5 min, pas de portage, pas de rinçage , des douches chaudes, des toilettes, de vrais vestiaires etc ben oui y a pleins de gens prêt à payer 50 ou 60 € pour ça

    - Tu n'as pas les moyens ? et bien on a la chance d'avoir un milieu associatif auquel tu peux adherer en contrepartie d'un investissement humain et d'un confort moindre

    Bref 2 mondes totalement différents

     

    Salauds de pauvre 8(8(

    Lien vers le commentaire
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...

    logo.png.82da6b1cbfb259c1df0e18cf18904a1e.png

     

    Plongeur.com propose des services gratuits et n'est financé que par la publicité. Nous faisons de notre mieux pour éviter les formats intrusifs (au dessus du contenu, avec du son,etc...) et pour que celle ci soit la plus acceptable possible.

     

    Si vous aimez les services de Plongeur.com, que vous trouvez des informations utiles et que vous voulez continuer a en profiter longtemps et gratuitement, désactivez votre bloqueur de publicité pour notre site !