Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Technique de remontée assistée


    Messages recommandés

    Bonjour à tous

     

    Après un padi advanced obtenue il y a quelques années, j'ai commencé un niveau 2 avec un club de ma commune afin de voir la partie 'assistance' qui manquait dans ma formation padi.

     

    Je viens de faire mes premières remontées assistées et c'est pas gagné.

     

    Le formateur ne m'a pas donné beaucoup de conseil, c'est un peu à moi de ressentir les choses et de trouver ma technique. Pourquoi pas, alors en repensant un peu à cet première expérience, j'arrive à la conclusion suivante et j'aimerai la partager avec vous afin de savoir si je vais dans le bon sens.

     

    Première chose, je vais mettre mon ordinateur du cotés intérieur du poignet avec une prise de la stab de mon binome de la main gauche, j'aurais un visu plus facile.

     

     

    Après, la gestion des stab, normalement nous sommes tous les 2 équilibrés au début et je pars du principe que mon binone doit toujours être plus glonflé que moi afin qu'il remonte seul en cas de Prb.

     

    Donc pour le decolage je glonfle sa stab de quelques coups d'inflateur, une fois la montée lancée, je purge complètement ma stab et je ne joue qu'avec sa stab pour gérer la montée, voir avec un peu de palmage si cela ne suffit pas.

     

    Qu'en pensez-vous?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    L'idée du gars qui remonte seul, oublis, c'est pas bon du tout.

     

    Pour l'ordi, oui, tu peux, mais de toutes manière, pendant la remonté, tu as le temps, tu retourneras au pire ton instrument. Mais avec l'habitude, tu verras, tu utiliseras ton environnement autours, si tu es face a une parois, a un bout, les bulles ... tant que tu remontes et que ta tête n'est pas dans les grosses bulles, c'est bon.

     

    La purge, lente rapide, c'est toi qui voit, tu vas prendre tes habitudes :).

     

    p.s. vraiment, une erreur, sur une assistance les gens penses devoir aller très vite, une foi la prise en main effectué et le décollage partie, on a le temps :)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est quand même mieux qu'il remonte tout seul plutôt qu'il descende?

     

    Là en carrière aucun repert possible et la gestion de la remontée avec les bulles, comment identifier une redescente? Alors oui il y a les oreilles mais c'est déjà trop tard de plusieurs mètres.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ordi côté intérieur, une bonne idée qu'on garde en général après les 1° RA effectuées.

     

    Après, on gonfle les 2 stab de manière symétrique pour garder un équilibre entre les deux plongeurs (sinon, l'un est plus haut que l'autre et ce n'est pas top pour remonter droit). Evidemment si l'assisté est en panne d'air ... on ne cherche pas à gonfler sa stab. C'est pour cela que je te déconseillerais de tenter de prendre l'habitude de tout gérer avec la stab de l'assisté.

     

    Bien évidemment, on dégonfle aussi de manière symétrique.

     

    Un truc pour bien décoller le binôme est d'arriver légèrement "par en-dessous" mais certains moniteurs n'aiment pas trop (tendance à pousser en meme temps).

     

    Et oui, en prenant un peu d'assurance, on s'aperçoie qu'on a le temps et qu'il ne faut pas se précipiter.

     

    Ca vient par habitude.

     

    Bon courage.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu ne lâcheras jamais la personne que tu assistes, ça n'arrive jamais. Faut pas se torturer avec ça.

     

    Pour la redescente, se sera une question d'habitude et la oui, ton ordi te le dira, tu jettes un coup d'oeil dessus de temps à autre, ne pas rester rivé dessus. Fais en quelques une, tu verras, tu trouveras tes repères.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ordi côté intérieur, une bonne idée qu'on garde en général après les 1° RA effectuées.

     

    Après, on gonfle les 2 stab de manière symétriques pour garder un équilibre entre les deux plongeurs (sinon, l'un est plus haut que l'autre et ce n'est pas top pour remonter droit).

     

    Perso, moi je ne gonfle qu'une des stabs, et je dégonfle une par une les stabs. De toutes manière, quand ça arrive, on se débrouilles.

     

    A si, quand tu redescends, un truc c est que l'assisté, généralement ne redescend pas droit, mais commence a être penché, un peu horizontal, enfin je ne sais pas comment l expliquer :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pas bon à mon avis la purge compléte après le départ de ta stab.

    Je m'explique.

     

    L'assisté va remonter beaucoup plus vite que toi et tu vas te retrouver à te faire tirer par l'assisté.

     

    Très inconfortable comme position d'avoir le gars au dessus de toi qui te tire.

     

    Au final le risque, le gars va partir les jambes en arrière (si tu ne lui tiens pas avec les tiennes, c'est aussi une technique) , puisque toi tu le tiens pas le haut de la stab

     

    De mon coté je purge à tour de rôle, je contrôle avec le poumon ballast,(quand tu purges, tu inspires et tu expires ensuite pour contrôler la vitesse).

     

    Entre 8 et 10m, je purge complétement ma stab et contrôle la stab de l'assisté

     

    Ca c'est la théorie... :D

     

    Si en plus, comme le faisait il y a qq années celui qui me faisait passer le N2, il faut faire un échange d'embout... ca se complique. Mais c’était un vicieux :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je n'ai pas encore mon niveau 2 donc je suis un peu dans le même cas que toi sauf que des remontées assistées j'en ai fait pas mal en fosse. Alors je vais essayer de te donner 2 conseils.

    Le premier, c'est que si tu as à disposition une plateforme à 5-10m de profondeur, demande à ton moniteur de t'entrainer sur la prise uniquement (comment faire, penser à prevenir les autres de la remontée,...). C'est super pratique et vu le peu de profondeur tu peux te permettre de faire ça pas mal de fois.

    Le second, c'est de ne pas aller trop vite, c'est pas une course de vitesse. Pendant pas mal de temps, j'avais tendance à remonter relativement vite (entre 12 et 15m/min). Depuis que mon ordi me limite à 9m/min (sans quoi il gueule comme un putois et ça m'enerve), les remontées sont plus lentes, j'ai plus de temps pour communiquer avec l'assistée et un éventuel trinôme, le poumon-ballast marche mieux (je suis à la limite de redescendre si je gonfle pas mes poumons à quasiment au max), j'ai moins de chances de percer la surface, j'ai plus de temps pour regarder l'ordi (et mettre en marche la "propulsion auxilliaire" en cas de besoin).

    Voilà, ce sont les techniques qui m'ont permis de pas mal progresser. Ca marche très bien pour moi, peut-être que ça ne te conviendra pas.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Bonjour à tous

     

    Après un padi advanced obtenue il y a quelques années, j'ai commencé un niveau 2 avec un club de ma commune afin de voir la partie 'assistance' qui manquait dans ma formation padi.

     

    Je viens de faire mes premières remontées assistées et c'est pas gagné.

     

    Le formateur ne m'a pas donné beaucoup de conseil, c'est un peu à moi de ressentir les choses et de trouver ma technique. Pourquoi pas, alors en repensant un peu à cet première expérience, j'arrive à la conclusion suivante et j'aimerai la partager avec vous afin de savoir si je vais dans le bon sens.

     

    Première chose, je vais mettre mon ordinateur du cotés intérieur du poignet avec une prise de la stab de mon binome de la main gauche, j'aurais un visu plus facile.

     

     

    Après, la gestion des stab, normalement nous sommes tous les 2 équilibrés au début et je pars du principe que mon binone doit toujours être plus glonflé que moi afin qu'il remonte seul en cas de Prb.

     

    Donc pour le decolage je glonfle sa stab de quelques coups d'inflateur, une fois la montée lancée, je purge complètement ma stab et je ne joue qu'avec sa stab pour gérer la montée, voir avec un peu de palmage si cela ne suffit pas.

     

    Qu'en pensez-vous?

     

    Si vous êtes tous les deux équilibrés à 20m, rien ne sert de gonfler les stab. C'est de l'air qu'il faudra purger ensuite !

     

    Tu as des poumons, sers t'en pour le décollage en prenant une bonne inspiration avec pourquoi pas un petit coup de palme, c'est amplement suffisant. Évidemment tu ne bloques pas ta ventilation ;)

    S'il est lourd, donc mal stabilisé alors oui le gonflage de la stab s'impose. Pour cela, il faut que tu demandes à travailler la pesée d'un plongeur pour ressentir s'il est lourd (gonflage stab) ou léger (équilibré donc poumons).

     

    Pour simplifier, la remontée consiste essentiellement à contrôler la vitesse, donc à freiner car il y aura accélération au fur et au mesure que tu te rapprocheras de la surface

    Et pour ca, tu as deux freins : tes poumons encore une fois, puis les purges.

    Le principe de base est le suivant : d'abord tu souffles l'air de tes poumons pour ralentir la vitesse. C'est amplement suffisant jusqu'à 12m. Ensuite, quand l'expiration ne suffit plus à freiner suffisamment alors tu peux purger la stab de ton équipier. Il faut retenir le principe suivant : tu purges une stab quand tes poumons sont vides.

    Deuxième principe : être proche, voire collé à ton équipier. Cela permet d'éviter d'avoir une colonne d'eau entre lui et toi.

    Quand, dans la zone des 10m, tu sens que ton corps s'éloigne du sien, c'est qu'il est temps de purger ta stab.

     

    N'oublie pas : tes poumons sont plus faciles à gérer que la stab d'un équipier.

    • Like 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je dirais même plus, les poumons tu n'as pas besoin de chercher une ficelle pour purger, tu le fais automatiquement, faut juste penser a bien forcer sur l'expiration!! Tu verras ça ralenti bien! Autre avantage ça te laisse le temps de trouver la purge de ton assister!! ( et oui souvent dans le stress, on la cherche et on se fait embarquer!!!)

     

    Bonne bulle!!!!! 😉

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ta prise est bonne.

    L'idée de garder la stab du "sauvé" toujours un peu plus gonflée est bonne. Si jamais il y a un soucis et que tu le lâche, mieux vaut qu'il monte. Au pire, il ira faire un tour au caisson.

    S'il retombe en lachant l'embout, il est quasiment mort.

     

    La RA est clairement une des maneuvres les plus difficiles à maitriser. C'est pourquoi elle figure à la plupart des examens techniques, quelquesoit le niveau. Néanmoins c'est aussi une des plus importantes et de nombreux accidents graves auraient pu être évités si le plongeur en question avait été entrainé à secourir son binome. Je lis trop souvent des résumés d'accidents dans lesquels il est écris: "Plongeur A n'arrivait pas à remonter Plongeur B"

     

    Si je peux te donner quelques conseils:

     

     

    • La réaction au signe de détresse doit être rapide comme l'éclair. Néanmoins tu reste calme, confiant, tu donnes une impression de maitriser complètement la chose. Pas d'excitation. Donne confiance.

    • N'ai pas les yeux collés sur ton ordi, mais regarde plutôt les particules en suspension autour de toi pour juger si tu montes ou tu descends et à quelle vitesse.
       

    • La vieille règle dit "ne jamais monter plus vite que les plus petites bulles". C'est moins mathématique que 10M/m, mais ca marche bien. Donc cherche de "petites bulles" (2-3mm) et essaye de monter toujours un peu en retrait.

    • Comme l'écrivaient les autres: sens tes oreilles, tes poumons etc... même les poils sur tes mains peuvent te donner un ressenti sur le fait de monter ou descendre!

    • Qui ne fait pas que regarder son ordi pourra réagir à temps à la "surprise" que lui réserve "l'assisté": cracher l'embout, perdre connaissance... c'est du classique en examen.
       
    • Regarde l'assisté dans les yeux. Joue le jeu. Reconforte le en lui tapant sur l'épaule, demande lui si ca va, ...
       
    • Donne un bon coup de "frein" vers les 9-8M. Le temps que tu t'arrètes, tu seras à 5M, là ou ca commence à être difficile.
    • Dans les derniers 5M ta stab devrait être presque vide. Tu gères au poumon, apnée inspiratoire si nécessaire. L'idée est de ne surtout pas "s'éjecter" ou de rater "l'arrêt" à 3M.
    • Vraiment montrer que tu observes la surface lors du "tour d'horizon". Faire la toupie en regardant son ordinateur, ca ne fais pas de sens et pour moi c'est aussi éliminatoire que ne pas en faire.
    • Selon les RT, il faut faire attention à la fin: stabiliser l'assisté en surface et le cas échéant (s'il est inconscient") faire le signe de détresse. Le gars qui perce la surface, làche "l'assisté" et se félicite, il est à deux doigts de râter...

    • Thanks 1
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    ×
    ×
    • Créer...