Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
catlord

N3 à 60m avec accord du DP sinon 40m sans DP ?

    Messages recommandés

    Vous savez, je manque clairement d'expérience (75 plongées dont une dizaine en fosse 20m) et pour le moment je me fie à l'expérience de mes instructeurs.

     

    Si mon formateur me dit : "c'est pas stupide d'avoir des tables dans ta stab", je les fous dans ma stab et lors de la semaine technique je verrais bien si et comment on les utilise sur le bâteau en pratique.

     

    Exemple, plongée sur le Grec le matin ,le DP nous dit DTR de 15min max, je sors mes tables vite fait je me dit l'hélice est vers 47mm, ca me fait donc un temps d'explo de 15 minutes (DTR 13 min). La je pense aux discussion sur ce forum, 13 min de DTR = 13x3 bars = 39 bars pour remonter + 39 bars pour le copain = 80 bars minimum => je me mets donc une fin de plongée à 110 bar pour avoir un poil de gras.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    si le DP te dit DTR 15 minutes, on se fout de la durée au fond.

    si tu choisis de prendre la DTR du DP, alors

    DTR 15 = 15x3 = 45b + 50b sécu DP = 95b

     

    si tu choisis une DTR inférieure, alors tu appliques le même calcul à ta DTR

     

    dans tous les cas, le temps fond ne sert à rien pour planifier.

    on peut vouloir le connaitre à titre d'information, mais pas plus.

    Et encore, sur une plongée carrée, l'ordinateur sera plus sécurisant qu'une table.

    et les vitesses de remontée n'ont rien à voir.

    du coup, ça fait un joli mic-mac de procédure de décompression

     

    qu'un instructeur te dise, c'est pas stupide, je l'entends

    mais un instructeur n'a pas la science infuse, parfois les pratiques sont transmises de génération en génération sans savoir pourquoi.

    rien n'empêche de réfléchir par soi-même à sa propre pratique et de questionner :

    pourquoi c'est pas stupide d'avoir des tables dans la stab ?

    à quelle occasion ?

    je préfère un plongeur qui me répond : "je fais parce que j'ai réfléchi à ..."

    plutôt qu'un "je fais parce qu'on m'a dit de faire"

    ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Ce qui est intéressant pour toi je pense est de réfléchir pourquoi ce n'est pas une bonne pratique et qu'en tant que candidat à l'autonomie complète et de comprendre que ce n'est pas parce que un instructeur a dit, qu'on doit prendre cela en référence unique. Sur place, c'est le plongeur (autonome) qui doit décider de quoi faire. Si le but est de plonger profond (on parle dans ce fil de 60 m à l'air ...), les approximations successives peuvent conduire à une erreur de jugement, principale source des accidents. Ne te laisses jamais embarquer dans une plongée profonde en suiveur sous l'influence de quelqu'un "qui sait" fusse-t-il instructeur national, mondial ou inter-galactique. ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    oh dis donc, on est d'accord Marc !!

    soit tu es prêt pour le monitorat 2F

    soit je suis prêt pour l'OWSI

     

    :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    T'emballes pas. C'est une formation d'élite.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    je sais :/

    le monitorat 2F est réservé aux vrais plongeurs

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et l'OWSI aux vrais moniteurs :grimace: J'ai bon là ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    je t'ai laissé la porte ouverte :

    j'avais écrit 'réservé aux vrais moniteurs' avant d'éditer le message pour 'vrais plongeurs' ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Cà va, tout fonctionne à merveille sur la fréquence. :top:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ce qui est intéressant pour toi je pense est de réfléchir pourquoi ce n'est pas une bonne pratique et qu'en tant que candidat à l'autonomie complète et de comprendre que ce n'est pas parce que un instructeur a dit, qu'on doit prendre cela en référence unique. Sur place, c'est le plongeur (autonome) qui doit décider de quoi faire. Si le but est de plonger profond (on parle dans ce fil de 60 m à l'air ...), les approximations successives peuvent conduire à une erreur de jugement, principale source des accidents. Ne te laisses jamais embarquer dans une plongée profonde en suiveur sous l'influence de quelqu'un "qui sait" fusse-t-il instructeur national, mondial ou inter-galactique. ;)

    :eek:

    Euh ça figure où dans le manuel PADI ça ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    T'emballes pas. C'est une formation d'élite.

    hé, hé tout dépends où on met le curseur pour définir le terme élite. :nananere:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    :eek:

    Euh ça figure où dans le manuel PADI ça ?

     

    Oui tout à fait, cela figure même en clair dans le manuel de formation PADI TecRec dont je suis instructeur. C'est même la base de formation de toute agence sérieuse de plongeur "tec" (en dessous de 40 m avec équipement adapté et réfléchi, à l'air jusqu'à 50m maxi, trimix au delà). Aucune consigne ne doit être adoptée si on ne l'a pas entièrement comprise et justifiée par soi même. Aucun matériel ne doit être embarqué si il n'a pas été testé avant, aucune plongée "trust me" ne doit être acceptée, aucun équipier ne doit être un moyen de secours prioritaire (le dernier des moyens envisageable). C'est pas ce qui est enseigné à la FFESSM ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Oui tout à fait, cela figure même en clair dans le manuel de formation PADI TecRec dont je suis instructeur. C'est même la base de formation de toute agence sérieuse de plongeur "tec" (en dessous de 40 m avec équipement adapté et réfléchi, à l'air jusqu'à 50m maxi, trimix au delà). Aucune consigne ne doit être adoptée si on ne l'a pas entièrement comprise et justifiée par soi même. Aucun matériel ne doit être embarqué si il n'a pas été testé avant, aucune plongée "trust me" ne doit être acceptée, aucun équipier ne doit être un moyen de secours prioritaire (le dernier des moyens envisageable). C'est pas ce qui est enseigné à la FFESSM ?

     

     

    Tout à fait, tout à fait (champagne !!!! pour une fois qu'on a un terrain commun). Mais comme chez PADI la part de formatage et de standardisation reste quand même importante (je me suis avalé trois manuels PADI ) j'étais un peu étonné. Ceci dit en relisant, et pour ma part la part de l'action du binôme pour des plongées au delà de 50 m reste trop importante dans nos formations "classiques".

    Dans ces profondeurs là, si il t'arrive quelque chose tu es tout seul.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    C'est certain. Je pense que vos formations de plongeurs autonomes et profonds aurait vraiment bénéfice à mettre les plongeurs en face des nouveaux niveaux de responsabilité et de risques qu'ils encourent dans l'espace lointain.

     

    Pour PADI ce niveau de formation n'est plus dans la rubrique courante du gros des formations mais dans le registre de ses formations sous le label et marque "PADI TecRec" (ex DSAT). Pour l'instant pas encore de version française des manuels plongeur/intructeur mais les principes cités sont mis en avant et même en préambule sur les qualités requises des plongeurs avec la réflexion individuelle au centre des décisions communes d'une équipe solidaire de plongée. J'ai trouvé cela très pertinent d'insister sur l'état d'esprit à acquérir à ce niveau et j'y ai trouvé un réel bénéfice pour mon propre compte de plongeur.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Dans ces profondeurs là, si il t'arrive quelque chose tu es tout seul.

     

    Heuuuu... non ?

     

    J'ai plusieurs réçit de nos moniteurs qui ont remonté des gars narcosé à 35m (un pompier du Var), ou à 50m.

    une perte de repère visuel, paf narcose, le coéquipier repère immédiatement la désorientation et remonte le copain.

     

    Donc non je ne pense pas qu'on puisse dire qu'à ses profondeurs on est seul en cas de pépin.

     

    Ce constat est uniquement basé sur des retours d'expérience, je n'ai jamais plongé en dessous de 44m ...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...