Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Gonfler son parachute!


    Messages recommandés

    Une grosse respiration = 4.5 l

    x3 13.5 x1.6 = 21.6

    Ton parachute sera parfaitement gonflé ! (et si tu gonfles à 9m, il suffit de 3 respirations "normales"...

    Ouaip... Mais en faisant ça entre 3 et 6m, avec ce même parachute, je pense que j'aurai à peine entamé la deuxième expi que je serai déjà en surface :bosse:
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 320
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Top Posters In This Topic

    Posted Images

    • 1 month later...
    Moi je voie un risque (au 3 fois rien :confus: ).

    La personne enlève son principal et passe donc en apnée.

    Il se fait embarquer par le parachute (erreur de lancé).

    Il y a juste un risque.... de surpression pulmonaire (3 fois rien donc :hehe: ).

     

    Note : le risque est minimisé si la personne prend le réflexe de laisser échapper un chapelet de bulles pendant l'exercice.

     

    +1 ... (il fallait 5 caractères pour annoter le message)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    J'ai un parachute avec un bout et un plomb à l'extrémité.

     

    Je vérifie d'abord que la profondeur est suffisante, j'écarte les jambes (palmes) avant de lâcher le plomb qui va permettre au bout de se tendre (cela évite les emmélages).

     

    Je déplie le parachute et en ouvre la 'bouche'.

     

    Je prends mon octopus et j'insère de l'air à l'intérieur tout en expirant légèrement.

     

    Dès qu'il commence à bien tirer vers la surface, je lâche le parachute en laissant le bout passer entre mes doigts).

     

    Je raccroche mon octopus facilement grâce à un aimant.

     

    Je précise que je ne fais que de la plongée loisir (pas tech).

     

    Ce système marche bien (pour moi) car il permet de garder le principal en bouche ce qui me parait sécurisant de ce point de vue.

     

    Après, il existe plusieurs méthodes avec leurs avantages et inconvénients mais il est sûr que l'entrainement est nécessaire pour parfaire la manipulation sans incident.

     

    PS: La préparation du parachute se fait avant la plongée : Bout et plomb :), si si j'en ai vu qui l'ouvrait alors qu'il était encore dans l'emballage plastique d'origine :tromaran::tromaran: .

     

    Bonne Journée

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Utiliser le volume de gaz de tes poumons pour gonfler un para a l'interet que ceci ne change en rien ta flottabilite.

     

     

    Heu ... Comment dire ... Si t'as un toute petite saucisse façon plongeur US, je veux bien, mais avec un volume plus important, t'es sûr de toi ? :-)

    Gonfler avec le tuyau d'inflateur je veux bien, mais avec la bouche ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Heu ... Comment dire ... Si t'as un toute petite saucisse façon plongeur US, je veux bien, mais avec un volume plus important, t'es sûr de toi ? :-)

    Gonfler avec le tuyau d'inflateur je veux bien, mais avec la bouche ?

     

    Boyle est ton ami... ;-)

     

    ex:

    [YOUTUBE]ewbcIuDPhFw[/YOUTUBE]

     

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Boyle est ton ami... ;-)

     

    Salut!

     

    Exact, Boyle aide bien pour gonfler avec un lâcher profond, enfin plus profond que sur cette vidéo. J'aimerais bien voir la gueule de ce parachute en surface, assez gros volume, deux expirations pour le gonfler et 4secondes de remontée donc pas bien profond. Ceci dit belle démonstration de gonflage.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Heu ... Comment dire ... Si t'as un toute petite saucisse façon plongeur US, je veux bien, mais avec un volume plus important, t'es sûr de toi ? :-)

    Gonfler avec le tuyau d'inflateur je veux bien, mais avec la bouche ?

     

    En ce moment je gonfle un parachute de petit volume avec un tuyau d'inflateur. C'est pratique, rapide, un peu trop même, en 1-2 secondes il se gonfle complètement et part comme une balle. Il y a intérêt à être bien prêt dans sa prise du spool, 2-3 fois il m'a échappé des mains mais pas trop grave, on le voit redescendre bien gentiment devant ses yeux.

    Je me demande si je ne vais pas revenir au gonflage buccal comme dans la vidéo de Narcosis ce qui te laisse le temps de bien ajuster ton lâcher puisque pas de différence de flottabilité..

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Belle vidéo Narcosis, mais avec la taille de ce parachute, cela doit bander tout mou en surface :). Perso j'ai deux Parachutes un petit à la bouche un grand à la prise directe quand c est à moins de 10m.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J'admets ne pas m'être fait ne religion sur ce sujet encore. Dans les coins dans lesquels je plonge (Asie) ils ont une sale tendance à gonfler le para au palier de sécurité, du coup la moustache ou la bouche sont exclues (vu un DM avant hier à crystal bay qui gonflait à la bouche il a bien fait 2m vers le haut avant de lâcher sa demi-molle).

    À part purger (dans ce cas l'octo pour moi, je ne me colle pas en apnée sous l'eau et à 5m je me fous de tenir l'octo à la main pour 3 min) ou utiliser un mp dédié je ne vois pas d'alternative.

    À titre personnel j'aurais tendance à lâcher vers les 15m lors de la remontée initiale, pendant qu'on glande sur le mur (ou whatever) et la c'est déjà plus gerable de le faire à la bouche.

    Je pense que pour le tec, lorsque le para est envoyé depuis 45m avec 1h de déco à venir c'est un peu différent : on le gonfle avec un pet mais on est encore en zone "dangereuse" : la méthode est donc différente.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    J'admets ne pas m'être fait ne religion sur ce sujet encore. Dans les coins dans lesquels je plonge (Asie) ils ont une sale tendance à gonfler le para au palier de sécurité, du coup la moustache ou la bouche sont exclues (vu un DM avant hier à crystal bay qui gonflait à la bouche il a bien fait 2m vers le haut avant de lâcher sa demi-molle).

    À part purger (dans ce cas l'octo pour moi, je ne me colle pas en apnée sous l'eau et à 5m je me fous de tenir l'octo à la main pour 3 min) ou utiliser un mp dédié je ne vois pas d'alternative.

    À titre personnel j'aurais tendance à lâcher vers les 15m lors de la remontée initiale, pendant qu'on glande sur le mur (ou whatever) et la c'est déjà plus gerable de le faire à la bouche.

    Je pense que pour le tec, lorsque le para est envoyé depuis 45m avec 1h de déco à venir c'est un peu différent : on le gonfle avec un pet mais on est encore en zone "dangereuse" : la méthode est donc différente.

     

    en tec, à 45, tu n'es pas en zone dangereuse puisque tu utilises les bons gaz...

    tu peux meme etre en train de faire un palier profond :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Exact, Boyle aide bien pour gonfler avec un lâcher profond, enfin plus profond que sur cette vidéo.

     

    Une video de demo de geste technique quoi...

     

    (Entre nous, si ne serait-ce que 3% des plongeurs du forum etaient capables de maitriser leur gestes, flotta, position, trim, controle de ce qui les entoure, pour lancer un para proprement comme sur la video, ce serait deja tres tres bien! Quelle que soit leur moyen pour le gonfler! ;):hehe: )

     

    En ce moment je gonfle un parachute de petit volume avec un tuyau d'inflateur. C'est pratique, rapide, un peu trop même, en 1-2 secondes il se gonfle complètement et part comme une balle.

     

    :+1:

     

    C'est l'autre methode dont je causais plus haut aussi... Pratique, efficace, a maitriser comme toutes les autres options. (generalement les memes para sont utilisables des deux manieres, ce qui laisse le choix en fonction de chaque situation aussi ;) )

     

    Belle vidéo Narcosis, mais avec la taille de ce parachute, cela doit bander tout mou en surface :). Perso j'ai deux Parachutes un petit à la bouche un grand à la prise directe quand c est à moins de 10m.

     

    (je precise que ce n'est pas MA video hein, mais je partage cette methode pour le gros des lances de SMB et ce niveau de maitrise pour son execution.)

     

    Oui, tu lances de 10m et +. Ce qui parrait logique somme toute, non?

     

    Quitte a utiliser un para, autant le faire pour prevenir au plus tot l'equipe de surface de ta localisation, l'utiliser comme referentiel de remontee, etc... (remonter dans le bleue, pour lancer un truc dans 3m, ou les variations de flotta sont les plus fortes, ou tu auras deja bien dérivé par rapport au bateau sans qu'il le remarque... desole, a mes yeux ce n'est pas une question de methode de comment gonfler un para, mais peut-etre une vision d'ensemble de l'action en elle meme qui est a revoir?)

     

    (perso, je n'impose rien non plus, je repondais a Caval qui voulais comprendre le truc, nada mas! ;) )

     

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Une video de demo de geste technique quoi...

     

    (Entre nous, si ne serait-ce que 3% des plongeurs du forum etaient capables de maitriser leur gestes, flotta, position, trim, controle de ce qui les entoure, pour lancer un para proprement comme sur la video, ce serait deja tres tres bien! Quelle que soit leur moyen pour le gonfler! ;):hehe: )

    !

     

    On est bien d'accord, tu remarqueras que j'ai écrit "Ceci dit belle démonstration de gonflage."

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    On est bien d'accord, tu remarqueras que j'ai écrit "Ceci dit belle démonstration de gonflage."

     

    oui oui, j'avais bien compris. Je pense qu'il faut en effet regarder cette video comme cela! ;)

     

    Salut!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...