Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Accident à la graviere du fort!


    Recommended Posts

    oulala !!!!

     

    Mais faut peut être pas dramatiser à outrance la situation.

    Oui, la prévention primaire est souvent négligée ou escamotée au profit de l'action en cas de problèmes. C'est dommage.

    Mais oui, il y a aussi des MF, BE et DE conscients de ces problématiques et qui ne se limitent pas à l'enseignement d'une RA aux petits oignons. Ils sont peut être discrets, pas assez nombreux, mal représentés ... que sais-je encore.

    Mais à lire le forum, on croirait parfois que tous les N2, ainsi que leurs formateurs, sont incompétents et que seuls les "grands", formés à la mode "tech", sont de vrais plongeurs ...

    A se demander si l'élitisme testostéronné dont on accusait régulièrement la communauté des enseignants de l'EFP ne se serait pas déplacé insidieusement vers le milieu "tech" ... :confus:

     

     

    Faut pas déconner quand même !!! :grimace:

     

     

    :D

     

    nous ici,on a eu de belles démonstrations de ce que c'est que la planification du what if par des moniteurs français quand ils plongent...

    Serrières , Beckenried... :(

    alors certes ce n'est pas représentatif de l' ensemble des plongeurs mais c'est assez édifiant...

    Et si on le voulait , on pourrait même y inclure l'accident qui est à l'origine de ce fil dont on s'est furieusement éloigné !

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 442
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    oulala !!!!

     

    Mais faut peut être pas dramatiser à outrance la situation.

    Oui, la prévention primaire est souvent négligée ou escamotée au profit de l'action en cas de problèmes. C'est dommage.

    Mais oui, il y a aussi des MF, BE et DE conscients de ces problématiques et qui ne se limitent pas à l'enseignement d'une RA aux petits oignons. Ils sont peut être discrets, pas assez nombreux, mal représentés ... que sais-je encore.

    Mais à lire le forum, on croirait parfois que tous les N2, ainsi que leurs formateurs, sont incompétents et que seuls les "grands", formés à la mode "tech", sont de vrais plongeurs ...

    A se demander si l'élitisme testostéronné dont on accusait régulièrement la communauté des enseignants de l'EFP ne se serait pas déplacé insidieusement vers le milieu "tech" ... :confus:

     

     

    Faut pas déconner quand même !!! :grimace:

     

     

    :D

    :top:

    Effectivement le propos (y compris le mien) n'était pas suffisamment pondéré...

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est aussi et beaucoup lié à la façon dont sont évalués les encadrants:

    Le niveau 4 est validé par d'un côté des connaissances théoriques sans aucun rapport avec la planification et la prévention (les éléments de calcul de table, pour intéressants qu'ils sont, ne vont pas dans ce sens), et de l'autre côté par des capacités physiques et techniques uniquement.

     

    L'épreuve de guide de palanquée est bienvenue mais est encore une fois sans rapport avec une réflexion poussée sur la planification.

     

    Du côté de l'initiateur, les capacités pédagogiques sont mises en avant au travers de sujets "bateau", certes très utiles mais qui focalisent l'apprentissage sur les compétences techniques à faire acquérir à l'apprenant.

     

    Quasiment rien sur la transmission de connaissances côté prévention et planification.

     

    C'est dans le cursus de formation même des encadrants que débutent les grosses lacunes.

     

    (edit: envoi trop précoce).

    Link to comment
    Share on other sites

    C'est aussi et beaucoup lié à la façon dont sont évalués les encadrants:

    Le niveau 4 est validé par d'un côté des connaissances théoriques sans aucun rapport avec la planification et la prévention (les éléments de calcul de table, pour intéressants qu'ils sont, ne vont pas dans ce sens), et de l'autre côté par des capacités physiques et techniques uniquement.

    J'y mettrais un gros bémol quand même, les sujets sont faits au niveau des examinateurs (avec contrôle CTR). Si les examinateurs ne prennent pas en compte le coté planification c'est qu'il y a un défaut de formation. Ensuite les capacités physiques certes sont évalués, mais enfin quand même les temps demandés n'ont rien de surhumain.

    Quand à la technique, sans vouloir jouer les anciens combattants,, faut quand même que au vu des épreuves un N3 bien formé s'en tire très honorablement. On est loin de la multitude d'épreuve qui existaient auparavant (remontée gilet, DTH, RSE :tromaran: ...) qui faisaient que le N4 était avant tout un technicien et relativement peu un guide.

    L'épreuve de guide de palanquée est bienvenue mais est encore une fois sans rapport avec une réflexion poussée sur la planification.

    La aussi c'est au formateur de mettre en avant la capacité du futur N4/GP à planifier la plongée et au jury de l'évaluer à ce niveau. Pour autant que le sujet s'y prête de manière importante (il est évident qu"un sujet avec un PE12 risque d'être un peu limité à ce niveau là).

    Du côté de l'initiateur, les capacités pédagogiques sont mises en avant au travers de sujets "bateau", certes très utiles mais qui focalisent l'apprentissage sur les compétences techniques à faire acquérir à l'apprenant.

    Quasiment rien sur la transmission de connaissances côté prévention et planification.

    L'évaluation de la théorie appliquée à la plongée (ou des éléments théoriques nécessaire à la pratique) est trop souvent le parent pauvre des examens d'encadrants (bien souvent lié au manque de pratique sur ce thème des futurs MFXX). Ce qui n'est pas une raison pour la galvauder.

    Reformuler les sujets en intégrant systématiquement la mention "Prévention" (pour autant que cela s'y prête) serait déjà un point positif. Cela n'a l'air de rien, mais évaluer sur cet item "obligera" à travailler dans ce sens.

    C'est dans le cursus de formation même des encadrants que débutent les grosses lacunes.

    C'est aussi parce que la RA est sans doute l'exercice le "plus technique" de tout l'arsenal du plongeur, donc aussi quelque part le "plus difficile" à mettre en place (tout du moins dans l'imaginaire des futurs encadrants). Et donc mobilise l'attention des stagiaires péda.

    Link to comment
    Share on other sites

    oulala !!!! [...] Faut pas déconner quand même !!! :D

    Merci Loule de conforter mes propos en les reprenant ad integrum, pour me répondre ! C'est une belle prouesse de style. ;)

    Par cette tournure, tu viens exactement confirmer la pondération que je voulais immiscer dans la discussion : le sujet de l'enseignement fédéral n'est pas blanc ou noir, mais tout en nuances de gris, comme tant d'autres sujets.

     

    Et j'avoue que parfois, lire à longueur de pages quelques contributeurs (presque toujours les mêmes) s'épancher sur la mauvaise qualité de l'enseignement fédéral, propos en général confortés par des phrases du style "moi je" ou "yaca", ça finit par être gonflant. A fortiori pour qui s'applique dans son coin et se trouve embarqué par la généralisation outrancière qui ne manque presque jamais.

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 weeks later...
    € le tour de cou ou 1€ le mètre d'élastique... le choix est vite fait :D

     

    Un caouèche en tète d'alouette entre le 2° et le tuyau MP qu'on fait ensuite passer autour de la sangle de poitrine pour revenir coiffer l'embout et c'est réglé pour 0€. Position imppecable, c'est juste inconfortable si on doit attraper le secours seulement avec la bouche mais il suffit de tirer dessus à la main pour le libérer.

    Link to comment
    Share on other sites

    Lors d'un exercice de recherche de fil en no visi, j'étais sur mon bloc relai. avant de commencer l'exercice j'avais checké le mano et je savais que j'allais être juste. pour pousser le vice je n'avais pas changer de DET histoire de voir comment ca fait une vrai panne d'air. ca a pas loupé, en plein exercice plus d'air dans le relai, et je suis passé très naturellement sur mon tour de cou sans avoir eu le temps de "stresser" pour la recherche de mon octo (comme ca m'était arrivé en config classique une fois)

     

    Quand je pense que tu as même pas pensé à ton instructeur qui se faisait un sang d'encre en regardant l'aiguille de ton mano, égoïste...:D.

    Link to comment
    Share on other sites

    Avec LH, je pense que l'on est plusieurs où les 2 détendeurs arrivent par la droite.

     

    Droite ou gauche ça n'a aucune importance, on donne le LH avec la main droite (désolé pour les gauchers, faudra faire avec car le LH doit impérativement se monter sur le robinet de droite) et on attrape le secours avec la main gauche (ou directement avec la bouche), que le tuyau soit à gauche ou à droite ne change rien à l'affaire.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.