Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Phocea Playa Del Carmen


Franckie67
 Share

    Recommended Posts

    Je suis revenu d'un séjour de plongée chez Phocea Mexico. Nous étions un groupe de 11 plongeurs.

     

    C'est vrai que Phocea est une grosse usine à plongeur mais l'organisation fait que l'on ne se retrouve pas à 50 entassés au départ pour préparer notre matériel. Par contre les bateaux sont pleins, on est assez serrés, peu de place pour bouger mais on y arrive quand même... Pour le Nitrox, je confirme, par contre on peut demander l'analyseur pour vérifier soi-même.

     

    Au niveau sécurité, les briefings sont complets, les guides souvent très souriants et compétents, rien à dire à ce sujet. Comme bémols, il vaut mieux prévoir sa petite bouteille d'eau car elle est un peu rationnée sur les bateaux.

     

    Plongées aux Cénotes en 4X4 (20 à 45 minutes de routes selon les endroits), superbe brefieng de présentation des Cénotes par Loïc et plongées magnifiques, malgré le monde (aucun bateaux sur Playa à cause de la mer démontée). Les plongées à Playa sont assez quelconques, c'est nettement plus beau à Cozumel. Il faut compter 45 minutes de Ferry pour traverser puis ensuite un taxi et enfin une bonne heure de navigation pour rejoindre les sites. On est de retour sur Playa vers 17h00.

     

    L'hotel Plazza est pratique, situé en face du centre. Sans prétention mais pas trop cher, petit dejeuner très sommaire toutefois. Hôtel assez agréable pour les plongeurs, pour éviter les longues marches ou les transferts.

     

    Le bilan global est plutot positif, bien que je préfère des clubs à taille plus humaines. Je ne rejoins pas trop les autres commentaires très négatifs vis à vis de ce centre.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 73
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    J'y suis allé 3 fois et la dernière avec ma fille pour qu'elle passe son open water.

    Formation top, secu d'abord.

    Le club a adapté les plongées aux conditions météo pas idéales.

    Sur les sorties journée on a toujours bien mangé.

    Je suis parti avec mon matos mais ma fille a tout loué et pour nous deux aucun problème.

    Je ne réagi pas souvent mais il faut savoir dire quand c'est bien.

    Link to comment
    Share on other sites

    Salut à vous amis plongeurs,

    Je me rends compte que je prends la discussion, en cours, un petit peu en retard!! Cela dit, pour me présenter je suis Lili, instructrice de plongée SDI/TDI et guide de caverne et grotte au Mexique à Playa del Carmen. Je répondrais à vos interrogations avec plaisir, concernant la plongée sur la Riviera Maya, aussi bien en mer, qu'en cénote. Je pourrais vous donner les informations necéssaires à vos planifications de voyage pour venir visiter le paradis des cénotes, de la plongée sout' mais aussi sur les récifs de Cozumel et Playa.

    Il est bon de connaître les options qui s'offrent à vous car l'industrie de la plongée, ici, est assez importante économiquement et donc laisse la porte ouverte à tous genres de possibilités pas toujours sérieuses.

    Dans l'attente, je suis à l'écoute de vos commentaires!

    Bien à vous et bonnes bulles!

    Link to comment
    Share on other sites

    J'ai fait un vingtaine de plongée avec Phocéa à Playa ou à Cozumel et même en Cenote (grotte souterraine) 2011 et 2014, je n'ai au aucun problème tout s'est bien passé et j'ai eu de bonnes relations avec Martine et Didier ou le staf, j'ai fait qu'une plongé nitrox mais je ne me souviens plus si la bouteille était conforme et identifiée par les couleurs jaune et vert, comme je n'avait pas d'analyseur, je leur ai fait confiance.......On m'a juste volé le boitier de mon masque mais je ne sais pas qui, ça peut être un plongeur inconnu.

    Link to comment
    Share on other sites

    Retour de playa del Carmen en novembre 2015

     

    Je voulais vous faire part de mon expérience puisque nous rentrons de playa del Carmen. Nous étions 20 plongeurs, pas mal de moniteurs, et nous avions réservé un séjour depuis la France. Mon impression générale sur Phocea est que c'est une usine qui fait de l'argent. Sur 6 plongées annoncées différentes à playa del carmen, 3 ont été effectuées sur le même site. Les guides ne partagent rien avec les clients que nous sommes et l'organisation est militaire. Ils nous ont déposé tous ensemble sur une pauvre épave de 30m de long, bonjour le souk. Pour rentabiliser les sorties, ils ont rajouté deux touristes avec 5 plongées au compteur dans notre palanquée. Je témoigne aussi de matériel "égaré" par le club sans aucune excuse de leur part. Le clou du spectacle étant la sortie Requins bouledogue a 65$ la plongée de 35min. Cela consiste à faire 4min de bateau et descendre sur le sable a 25m. Mais que font les bouledogues à cet endroit ? Il s'agit du site sur lequel d'autres clubs font du feeding le matin et où phocea attend l'après-midi pour emmener ses plongeurs (à prix d'or) car le feeding eux ils ne cautionnent pas ! Bravo pour l'hypocrisie. Bref, l'ambiance était gâchée par ce club mercantile.

    Plongeurs expérimentés, allez voir ailleurs.

    Link to comment
    Share on other sites

    Fabrication du NITROX

     

    Par quel procédés sont fabriqués les nitrox ?

     

    Bonjour GerCor,

     

    Le Nitrox tire son nom des premières syllabes des mots anglais "Nitrogène" pour l'azote et "Oxygen" pour l'oxygène. L'air est un Nitrox à 21% d'oxygène "O2" et 79 % d'azote "N2". C'est le "Nitrox du Bon Dieu". Il faut noter que par convention, on indique toujours le pourcentage d'O2 en premier ou seul. Le Nitrox au début a été appelé "Surox". On le qualifie aussi de mélange binaire.

    Les mélanges suroxygénés limitent la pression de N2 avec les avantages que cela implique quant aux problèmes de décompression. Mais avec l’inconvénient de limiter la profondeur maximum à cause de leur toxicité.Sur les méthodes de production de NITROX :

     

    Pour cela, on dispose de 3 différentes méthodes :

     

    _ Utiliser un filtre à membrane perméable :

     

    Le principe consiste à comprimer de l'air contre une membrane qui a la particularité de favoriser le passage de l'oxygène au dépend de l'azote, (procédé de filtration). Celui-ci est éliminé dans l'atmosphère. Ce système avait été créé à l'origine pour produire de l'azote. Ce gaz neutre empêche l'oxydation des produits avec lesquels il est en contact.

    Ce système ne nécessite pas de manipuler d'oxygène pur.

    Il est donc sans danger.

    Il permet de réaliser, avec précision, des mélanges de 32 à 40%.

    Il ne permet pas de réaliser du Nitrox au de là de 40%, pour les décompressions par exemple.

     

    Il nécessite 2 compresseurs : le premier, en général à vis, fournit une moyenne pression d'une quinzaine de bars, pour pousser l'air à travers la membranes sélective ; le deuxième, à pistons, pour élever le mélange à la pression de stockage.

     

    En raison des frais d'investissement et de fonctionnement, ce procédé n'est intéressant qu'à partir du gonflage d'une centaine de bouteilles par jour. Il exclut donc les petites installations.

     

    Il faut par ailleurs porter la plus grande attention à la pollution exogène. En effet, la concentration d'oxygène obtenue au dépend de l'azote a aussi pour effet de concentrer les autres gaz polluants qu'il va donc falloir filtrer sérieusement. (CO2 - Vapeur d'eau et autres gaz plus rares contenus dans l'air et dont les effets ne sont pas bien connus)

     

    De plus, il faut éliminer les polluants solides aspirés ou produits par la mécanique ainsi que l'huile utile à son fonctionnement. Il est donc nécessaire, d'ajouter un filtre à tamis moléculaire supplémentaire à la sortie et en conséquence de limiter la vitesse du mélange à la sortie.

     

    Le bon fonctionnement de ce type de membrane est aussi lié à la température et à la stabilité de la pression utilisée ce qui nécessite une bonne régulation de ces paramètres.

     

    _ L'injection basse pression

     

    Elle consiste à produire le mélange, à pression ambiante, avant de l'injecter à l'entrée d'un compresseur classique conçu pour compresser de l'air. Pour cela, on injecte de l'O2 pur dans la prise d'air du compresseur. En fait, au préalable, on fait tournoyer l'air et l'oxygène dans un mélangeur ou "Stick" pour éviter des concentrations d'O2 qui pourraient provoquer des explosions en raison de la présence importante d'huile qui se trouve toujours à l'entrée de ce type de compresseur.

     

    Ce dispositif est aussi appelé à "Flux continu" ou à "Stick". Ce dernier nom vient probablement du batonnet agiteur utilisé pour mélanger les cocktails... Il est indispensable que le mélange soit fait parfaitement. En effet le compresseur aspire par à coup et entre 2 aspirations l'oxygène pur arrive et peut être aspiré à l'aspiration suivante avec, en présence d'huile, les risques que l'on connaît .

     

    Le mélange est ajusté grâce à une vis micrométrique précédée par un détendeur et suivie par un analyseur.

    Ce système nécessite une réserve d'oxygène pur dont le transport et la manipulation ne sont pas sans danger.

     

    Les frais de fonctionnement ne sont pas négligeables en raison du coût de l'oxygène auquel il faut ajouter le transport qui de plus est soumis à une réglementation particulière.

     

    En raison des risques encourus, la production se limite à des mélanges inférieurs à 40% d'O².

     

    _ Procéder à des transvasements

     

    C'est un moyen couramment utilisé. Ce procédé utilise une lyre de transfert. Il consiste à remplir le volume à charger avec de l'oxygène pur venant d'une bouteille tampon puis, à faire l'appoint avec de l'air ordinaire venant d'un compresseur classique ou de tampons. (on l'appelle aussi "Fabrication par pressions partielles")

     

    Lyre de transfert

     

    C'est un appareil simple destiné à réaliser le transfert entre une bouteille tampon et la bouteille à charger. La lyre est utilisable sur des installations mobiles.

     

    Attention à n'utiliser que du matériel parfaitement dégraissé et prévu pour cet usage. En effet les traces de graisse qui s'accumulent avec le temps peuvent s'enflammer spontanément en présence d'O2.

     

    Injection Haute Pression

     

    Ce procédé consiste à injecter de l'O2 pur Haute Pression à la sortie d'un compresseur air ou de tampons air.

     

    Bien à toi

    LiliSDTMex

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour GerCor,

     

    Le Nitrox tire son nom (...)

     

    LiliSDTMex

     

    Lili, belle présentation du nitrox, mais je crois que Gercor voulait juste savoir comment on fait le Nx chez phocea...

     

    Accessoirement, pour que tu sois au courant, Gercor n'est pas vraiment ignare en la matière...(voir par exemple http://www.plongeesout.com/articles%20publication/materiel/nitrox/stick%20nitrox_2/stick%20nitrox_2.htm)

     

     

     

    Gerard, désolé, mais çà m'a fait éclater de rire en voyant la réponse... (fort bien exposé, au demeurant)

    Link to comment
    Share on other sites

    Je voulais vous faire part de mon expérience puisque nous rentrons de playa del Carmen. Nous étions 20 plongeurs, pas mal de moniteurs, et nous avions réservé un séjour depuis la France. Mon impression générale sur Phocea est que c'est une usine qui fait de l'argent. Sur 6 plongées annoncées différentes à playa del carmen, 3 ont été effectuées sur le même site. Les guides ne partagent rien avec les clients que nous sommes et l'organisation est militaire. Ils nous ont déposé tous ensemble sur une pauvre épave de 30m de long, bonjour le souk. Pour rentabiliser les sorties, ils ont rajouté deux touristes avec 5 plongées au compteur dans notre palanquée. Je témoigne aussi de matériel "égaré" par le club sans aucune excuse de leur part. Le clou du spectacle étant la sortie Requins bouledogue a 65$ la plongée de 35min. Cela consiste à faire 4min de bateau et descendre sur le sable a 25m. Mais que font les bouledogues à cet endroit ? Il s'agit du site sur lequel d'autres clubs font du feeding le matin et où phocea attend l'après-midi pour emmener ses plongeurs (à prix d'or) car le feeding eux ils ne cautionnent pas ! Bravo pour l'hypocrisie. Bref, l'ambiance était gâchée par ce club mercantile.

    Plongeurs expérimentés, allez voir ailleurs.

    Ah!

    mon avis etait consecutif à un sejour remontant à 4-5 ans mais je retrouve bien là ce que j'avais ressenti à l'epoque

    Link to comment
    Share on other sites

    Lili, belle présentation du nitrox, mais je crois que Gercor voulait juste savoir comment on fait le Nx chez phocea...

     

    Accessoirement, pour que tu sois au courant, Gercor n'est pas vraiment ignare en la matière...(voir par exemple http://www.plongeesout.com/articles%20publication/materiel/nitrox/stick%20nitrox_2/stick%20nitrox_2.htm)

     

     

     

    Gerard, désolé, mais çà m'a fait éclater de rire en voyant la réponse... (fort bien exposé, au demeurant)

    PierreD,

     

    Cela partait d'une bonne intention, sans offenser personne;))

    La station qui livre Phocea utilise la membrane!!

    Link to comment
    Share on other sites

    • 2 months later...

    une amie m'a conseiller phocea ... mais a lire les retour ça donne pas envie ... peut etre une dégradation de la qualité avec le temps (ce qui expliquerait que des plongées en 2011 soit bien, et pas en 2015...)

    Link to comment
    Share on other sites

    une amie m'a conseiller phocea ... mais a lire les retour ça donne pas envie ... peut etre une dégradation de la qualité avec le temps (ce qui expliquerait que des plongées en 2011 soit bien, et pas en 2015...)

    Je n'ai jamais été au Mexique donc je n'ai jamais plongé avec Phocéa mais leur attitude au dernier Salon de la Plongée en janvier à Paris m'a conduit à me dire que je ne plongerai pas avec eux le jour où j'irai là-bas. Ils avaient engagé 2 mannequins qui arpentaient les allées en caleçon moulant, talons aiguilles et t-shirt affichant "on échange nos détendeurs ?" et qui distribuaient à tout va des ballons de baudruche estampillés Phocéa. Les tortues qui vont les avaler quand ils se retrouveront inévitablement dans l'océan en bout de course ne leur diront pas merci... Bref, un côté prêt à tout pour attirer le chaland qui m'a profondément déplu... 8(

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.