Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Disparition Laurent Bourgnon


    Messages recommandés

    ben aux dernières nouvelles , c'était une plongée solo dans une passe.

    Kersauson est intervenu sur les ondes pour évoquer les courants très forts que peuvent rencontrer les plongeurs dans ces eaux (4 à 10 noeuds).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Micko77666

    Laurent Bourgnon disparu après sa plongée

     

    Une news récente concernant le navigateur Laurent Bourgnon, qui a disparu après sa plongée en Polynésie Française proche de Toau vers Fakarava.

     

    Pour l'instant il est toujours recherché, croisons les doigts...

     

     

    http://www.lemonde.fr/voile/article/2015/06/25/le-navigateur-laurent-bourgnon-disparu-lors-d-une-plongee-en-polynesie-francaise_4661233_1616887.html

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bonjour,

     

    Certains commentaires sur l'article du monde indique une plongée en passe sortante avec un fond qui plonge à 1300m.

    Sait-on dire si par rapport à l'heure estimée de la plongée c'était réellement une plongée en passe sortante et jusqu'à quelle distance et profondeur réellement ces courants sortant peuvent emmener ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Juste pour avoir l'info directe dans ce fil, sans passer par les multiples liens, qui risquent de se périmer avec le temps ...

     

    Mercredi, Laurent Bourgnon réalisait à bord de son bateau, une croisière privée avec des touristes, dans l'archipel des Tuamotu à 400 km de Tahiti. Les passagers sont partis plonger avec un moniteur. Lui a plongé seul, de son côté. Il n'est jamais remonté. "C'est une zone connue, sans difficulté, Laurent Bourgnon est un plongeur aguerri", explique Marie Baville, la directrice de cabinet du Haut-Commissariat en Polynésie.

    Lorsque l’équipage et les passagers du navire se sont rendus compte que Laurent Bourgnon n’était pas remonté à la surface, ils ont donné l’alerte au MRCC à 13h45. Les recherches ont été lancées avec un hélicoptère, équipé de jumelles nocturnes. Celui-ci a atteint l’atoll de Toau aux environs de 17h00. Les personnes à bord avaient déjà entamé, elles-mêmes, des recherches avec les deux annexes qui équipent le bateau.

     

    Laurent Bourgnon faisait escale à Toau avec trois membres d'équipage (un moniteur de plongée, un cuisinier et une hôtesse) et quatre croisiéristes. « Il semble que les croisiéristes soient partis plonger avec le moniteur, tandis que Laurent Bourgnon est parti seul de son côté », a expliqué Marie Baville, directrice de cabinet du haut-commissariat. La plongée aurait eu lieu dans le lagon, mais à proximité de la passe Est, où les courants peuvent être forts.

    Et visiblement, les membres d'équipage ont eu des difficultés à joindre les secours, Laurent Bourgnon étant le seul à bien connaître les moyens de communication de bord.
    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Plonger seul ça me choque pas mais ce qui me choque c'est de partir sans moyen d'appeler les secours sur une plongée comme ça loin de tout avec un courant monstrueux.

    Yavait quoi comme sécu surface pour le récupérer ?

    Et même avec un bon marin et bon bateau, on n'est pas à l'abri de pas retrouver ses plongeurs, je ne comprend pas que sur ce type de plongée chaque plongeur n'emporte pas avec lui une VHF étanche.

    Il en avait peut-ètre une, je parle "en général". Et s'il a pas pu rejoindre la surface c'est une autre histoire.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Plonger seul ça me choque pas mais ce qui me choque c'est de partir sans moyen d'appeler les secours sur une plongée comme ça loin de tout avec un courant monstrueux.

    Yavait quoi comme sécu surface pour le récupérer ?

    Et même avec un bon marin et bon bateau, on n'est pas à l'abri de pas retrouver ses plongeurs, je ne comprend pas que sur ce type de plongée chaque plongeur n'emporte pas avec lui une VHF étanche.

    Il en avait peut-ètre une, je parle "en général". Et s'il a pas pu rejoindre la surface c'est une autre histoire.

     

    attendons de connaitre les circonstances.

     

    pour l'instant il reste un espoir de le retrouver.

     

    je ne suis pas sûr que la vhf là-bas soit d'un grand secours.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    attendons de connaitre les circonstances.

     

    pour l'instant il reste un espoir de le retrouver.

     

    je ne suis pas sûr que la vhf là-bas soit d'un grand secours.

     

    toutafé! mais un système de localisation style ce qu'on nous file à Malpelo ou aux galapagos, serait bien.

     

    Et tu as raison aussi ...attendons la suite...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Alors que l'on est toujours sans aucune nouvelle de Laurent Bourgnon, le dispositif de recherches continue de s'étoffer, mais que sait-on sur ce qui s'est passé ?

     

     

     

     

    Que s'est-il passé hier?

     

    Laurent Bourgnon accompagnait des touristes et un moniteur lors d'une plongée hier vers 8h, après un certain temps, il ce serait éloigné de la palanquée. Vers 9 heures, le moniteur de plongée et les touristes sont remontés sur le bateau, et se sont alors aperçu que Laurent Bourgnon n'était pas remonté. Le moniteur ce serait alors remis à l'eau pour effectuer des recherches.

    Selon les premiers éléments donnés par le MRCC et le Haut Commissariat, les 3 membres de l'équipage restant (moniteur de plongée, cuisinier et hôtesse) ont eu des difficultés pour donner l'alerte.

    Au MRCC, l'appel radio aurait été reçu à 11h45 hier.

    La passe de l’atoll de Toau est plutôt dangereuse. Il y a beaucoup de courant. En "paumotu" (langue des tuamotu), cette passe porte le nom de Fakahuna, ce qui veut dire « se cacher » ou "cacher"

    D'ailleurs toujours selon les autorités, le courant était sortant au moment de la plongée, deux hypothèses sont donc possibles:

    Il aurait été entraîné vers le fonds ou il aurait dérivé en surface.

    Le maire de Fakarava, Tekurio Tuhoe déplore cet accident, d’autant que l’endroit où a disparu le navigateur était réputé dangereux, il le confirme par téléphone à Miri Tumatariri

     

     

     

     

    Les moyens mis en place pour les recherches:

     

    Sur place les recherches ont débuté dès l'après midi hier et ne ce sont interrompues qu'en début de soirée.

    Elles ont repris au lever du jour. Un hélicoptère et un avion militaire quadrillent la zone, sur l’eau, quatre bateaux et toujours les deux « annexes », les deux zodiacs du Jambo, le bateau de Laurent Bourgnon. Sous l’eau quatre plongeurs venus de l'atoll voisin Fakarava. Ces plongeurs sous-marins devraient recevoir du renfort dans le cours de la journée.

    Sur l’atoll de Toau, la coordination des secours est difficile. Le centre de secours et de recherche en mer (MRCC), qui pilote l’opération est à Tahiti, à 400 kilomètres de Toau. L'atoll le plus proche, Fakarava, bien connu des amateurs de plongée, est à 45 minutes de bateau. A Toau, pas de téléphones et encore moins de réseau de téléphone portable. Il n’y a pas non plus de réseau VHF.

    Yvan, le frère de Laurent Bourgnon, qui vient d'achever un tour du monde à la voile, en solitaire, est parti de Paris ce matin et devrait arriver à Tahiti demain matin pour se joindre aux recherches.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Bien des choses bizarres dans cette affaire...

    Comment un plongeur qui se dit expérimenté part tout seul dans un atoll qui fait partie des endroits les plus isolés de la terre?

    Toau est un atoll désert à plusieurs heures de navigation de fakarava, où on se sent déjà au bout du monde...

    Comment peut-on partir plonger dans une passe en courant sortant ? C'est la garantie de se retrouver à des km au large en cas de pépin, comme c'est déjà arrivé il y a quelques années à Ranguiroa. à une plongeuse inconsciente;

    Et si c'est le cas, il faut multiplier les moyens de repérage : parachute extra long, lampes flash, fluoresceine etc, quand on sait que la premiere cause d'accidents en plongée, c 'est le plongeur qui ne retrouve son bateau (et vice versa).

     

    Pourquoi laisser sa palanquée de coté quand on est à toau, où il plonge environ 5 plongeurs par semaine ? C'est quand même pas la foule qui lui a fait peur?

     

    Il aurait voulu se suicider qu'il n'aurait pas fait autrement.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant
    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 3
        Laurent Ballesta, invité de la Terre au carré, sur France Inter : https://www.franceinter.fr/emissions/la-terre-au-carre/la-terre-au-carre-18-janvier-2021   Au delà des exploits techniques et des images somptueuses auxquelles il nous a habitué, le personnage s'écoute aussi très bien, réfléchi, pertinent, clair, il sait communiquer assez simplement.
      • 11
        Pour celles et ceux qui seraient intéressés et dans le coin : du 26 octobre 2018 au 2 février 2019 à Pierresvives, la galerie d’exposition de Montpellier se tiendra l’exposition « Laurent Ballesta - Odyssée d’un enfant d’ici »   Les infos ici : pierresvives.herault.fr   Le pitch :     C’est un enfant d’ici que le Département de l’Hérault accueille à pierresvives pour une exposition exceptionnelle.     Laurent Ballesta a souhaité y raconter sa vie d’océanologue-photographe, des
      • 52
        Bien triste nouvelle... toute mes pensée pour la victime et ces proches. http://www.actunautique.com/2018/01/paris-ouverture-d-une-enquete-suite-a-la-disparition-de-la-policiere-dans-la-seine.html http://www.leparisien.fr/paris-75/disparition-de-la-policiere-en-seine-une-enquete-ouverte-07-01-2018-7487961.php   Surtout respecter une période de deuil, puis dans quelques temps, comme une enquéte est ouverte, des enseignements à en tirer si l'on a accés à une analyse de ce qui c'est passé.
      • 16
        Bonjour,   Je suis tombée un peu par hasard sur cet article - aussi médiocre dans son contenu que dans sa forme- qui parle de disparition et de décès de plongeurs à Saint Pierre.   On y parle d un bateau de 9 plongeurs sans savoir combien de personnes se trouver a bord o_0 , de 2 décès, de disparus, d'une personne atteinte d'AVC...   Nos amis plongeurs de la Run ont-ils entendu parler de qqch? Espérons que les nouvelles de demain soient plus claires (et je l'espère moins tragiques, m
      • 4
        Bonjour .   Pour ceux ou celle qui en l'aurait connu c'est une bien triste nouvelle que je viens d'apprendre , le monde de la plongée Polynésienne a perdu l'un de ses grands monsieur , Henry Pouliquen nous a quitté .   http://www.tahiti-infos.com/Le-dernier-adieu-a-Henri-Pouliquen_a147502.html   Une pensée pour sa famille et ses amis.
    ×
    ×
    • Créer...