Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

dérogation pour PE40 ou N2 ?


pemeriau83
 Share

    Recommended Posts

    Rien n'empêche de passer le N2 comme ça il aura le PE40 et le PA20.

    Quand il aura 18 ans, il pourra envisager soit le N3 ou plonger à 20m en autonomie.

     

    Ce qu'il voulait dire c'est que d'un point de vue des prérogatives, il passait de PE20 à PE40 tant qu'il était mineure et automatiquement à sa majorité il passait PA20.

    Mais son niveau 2 il l'a pu le passer dès 16ans et sa capacité à l'autonomie a été évalué dès cet âge là même s'il n'aura le "droit" de l'utiliser qu'à 18ans.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce qu'il voulait dire c'est que d'un point de vue des prérogatives, il passait de PE20 à PE40 tant qu'il était mineure et automatiquement à sa majorité il passait PA20.

    Mais son niveau 2 il l'a pu le passer dès 16ans et sa capacité à l'autonomie a été évalué dès cet âge là même s'il n'aura le "droit" de l'utiliser qu'à 18ans.

    le PE40, il faut aussi avoir 16 ans lors de la délivrance donc autant passer un N2.

     

    Je cite le MFT

    Etre âgé de 16 ans au moins à la date de délivrance (autorisation d’un responsable légal pour les mineurs).

    Etre titulaire du brevet de plongeur Niveau 1 (N1) de la FFESSM ou d’une certification dont les aptitudes sont jugées équivalentes pour débuter la formation.

    Avoir réalisé au moins 4 plongées (attestées) en milieu naturel.

    Link to comment
    Share on other sites

    le PE40, il faut aussi avoir 16 ans lors de la délivrance donc autant passer un N2.

     

    Je cite le MFT

     

     

    ben non, pas forcément

    ce n'est pas le même investissement personnel ou financier

    dans une structure commerciale, un PE40 se passe en 5 plongées

    un N2 se passe en 10 plongées

     

    d'autre part, il faut aussi se demander à quoi sert de suivre une formation (PA20) sans mise en pratique pendant 2 ans (de 16 à 18 ans).

     

    à mon sens, il est plus efficace de compléter la formation PE40 obtenue à 16 ans, par un PA20 à partir 18 ans pour devenir N2.

     

    Certes, au final, cela coûte un plus cher qu'un N2 direct.

    Mais d'une part le coût de formation est répartie sur plusieurs années.

    D'autre part, chaque formation est suivie d'une réelle mise en pratique.

    Et ça, ça n'a pas de prix.

    Link to comment
    Share on other sites

    ben non, pas forcément

    ce n'est pas le même investissement personnel ou financier

    dans une structure commerciale, un PE40 se passe en 5 plongées

    un N2 se passe en 10 plongées

     

    d'autre part, il faut aussi se demander à quoi sert de suivre une formation (PA20) sans mise en pratique pendant 2 ans (de 16 à 18 ans).

     

    à mon sens, il est plus efficace de compléter la formation PE40 obtenue à 16 ans, par un PA20 à partir 18 ans pour devenir N2.

     

    Certes, au final, cela coûte un plus cher qu'un N2 direct.

    Mais d'une part le coût de formation est répartie sur plusieurs années.

    D'autre part, chaque formation est suivie d'une réelle mise en pratique.

    Et ça, ça n'a pas de prix.

     

    :+1:

    Et si c'est fait en club, ça à l'avantage d'occuper les gamins sur deux ans au lui de les laisser "sans rien" pendant un an.

    Et c'est clair que sinon pendant deux ans, ils peuvent oublier pas mal de choses sauf cas, où ils ont des encadrants qui leur font des simulacres d'autonomies.

    Link to comment
    Share on other sites

    Et c'est clair que sinon pendant deux ans, ils peuvent oublier pas mal de choses sauf cas, où ils ont des encadrants qui leur font des simulacres d'autonomies.

    tout a fait, le guide peut jouer le jeux de l'autonomie afin d’intéresser les PA en herbes.

    Planifier orienter faire des choix sous l'eau, sous un œil bienveillant. Un peu comme pour la conduite accompagnée..

    Link to comment
    Share on other sites

    Hello,

     

    Je suis dans le même cas pour mon fils qui aura 16 ans juste après les vacances d'été, ma question se serait plutôt tournée sur la physiologie des ados plutôt que sur les examens ou prérogatives.

    Mon fils a 15 ans a environ 100 plongées pour la plupart faite en autonomie avec moi depuis notre zod.

    Ce qui ma toujours freiné pour la prof , c'est la physiologie ,je ne pense pas que beaucoup de test aient été fait sur des ados et donc aucune envie de jouer les apprentis sorciers.

    Bien qu'étant totalement autonome j'ai toujours suivi les préconisations de la fédé ou Padi en terme de profondeur.(enfin presque pour être honnête)

    C'est vrai que la limitation en profondeur restreint le choix des sites ,mais pour moi sécu et santé sont prioritaires (prof restreinte et dans la courbe de sécu)

    Voila pour ma petite expérience.

    Mais quel bonheur de plonger en famille

     

    Eric

    Link to comment
    Share on other sites

    • 5 months later...
    Progresser ne signifie pas forcément augmenter la profondeur d'évolution. .

     

    C'est un peu comme le fût du canon : Ça dépend :)

    J'ai une jeune fille qui revient tous les ans avec ses parents. Elle était plongeuse d'or, et lorsque je lui ai validé son N1, pour ses 12 ans, elle avait déjà 80+ plongées.

    Alors maintenant qu'elle a 14 ans, on attaque le N2, tranquillement, sur 3/4 ans, sans cursus scolastique.

    Et lorsqu'elle aura l'age, elle aura largement dépassé les 100 plongées.

    C'est vraiment du cas par cas. Comme Matt l'a évoqué, faut pas dégouter les gosses. Moi, la petite en question, il m'arrive parfois de la laisser partir en "autonomie" avec ses parents, sur des sites choisis. Je sais que je suis pas 100 % dans les clous, et je prends mes responsabilités.

    Link to comment
    Share on other sites

    Ce qui ma toujours freiné pour la prof , c'est la physiologie

     

    Tu as 100 % raison, un gosse c'est pas un adulte en miniature.

    Après, en fonction de son physique, tu peux pousser plus ou moins. Perso, je suis partisan du moins que du plus.

    Et plutôt que profondeur, tu peux te lancer dans du jeu de rôle : Nommer ton chtiot chef de palanquée, le laisser faire ses brouillons en autonomie relative, et surtout ne pas avoir peur de le laisser aller jusqu'au plantage (tant que la sécu n'est pas en jeu bien sûr, au cas où un pisse-vinaigre aurait eu envie d'envenimer le post)

    Link to comment
    Share on other sites

    Tu as 100 % raison, un gosse c'est pas un adulte en miniature.

    Après, en fonction de son physique, tu peux pousser plus ou moins. Perso, je suis partisan du moins que du plus.

    Et plutôt que profondeur, tu peux te lancer dans du jeu de rôle : Nommer ton chtiot chef de palanquée, le laisser faire ses brouillons en autonomie relative, et surtout ne pas avoir peur de le laisser aller jusqu'au plantage (tant que la sécu n'est pas en jeu bien sûr, au cas où un pisse-vinaigre aurait eu envie d'envenimer le post)

     

     

    Hello,

     

    C'est bien comme ça que je procède,cet année au programme choix du site , conduite du zod en ralliant un point gps.

    La vrai autonomie en somme.

     

    Eric

    Link to comment
    Share on other sites

    Quand on parle d'un jeune plongeur , chaque cas est unique et il est difficile de trancher globalement sur un comportement sous l'eau...

    Et c'est ce que défini la réglementation qui est sensée s'adapter à toute une population.

     

    J'ai un fils qui se débrouille très bien N1 à 13 ans et N2 dès ses 16 ans . Il a actuellement 17. Entre les 13 et les 16 j'ai essayé de trouver des sites variés , des expériences variées (eau froide, courant, tombants , bleu, épaves etc ..) et avec ses encadrants il a toujours pris du plaisir.

    Etant maintenant N4 , lorsque je l'encadre , j'essaie de le faire progresser dans son niveau, c'est ce que les jeunes cherchent souvent : donc on a commencer à faire de la déco, il a passé son habilitation nitrox, je lui donne de temps en temps la pseudoresponsabilité de la palanquée etc ...

     

    Mais on comprend très bien que le législateur doit encadrer la plongée de mineurs même si cela génère des contraintes.

    Link to comment
    Share on other sites

    Quand on parle d'un jeune plongeur , chaque cas est unique et il est difficile de trancher globalement sur un comportement sous l'eau...

    Et c'est ce que défini la réglementation qui est sensée s'adapter à toute une population.

     

    C'est pas (qu')une question de niveau et comportement sous l'eau...

     

    Dysbaric OsteoNecrosis (nécrose osseuse due à l'exposition à la pression, et j'ai une intime conviction qu'un ado est beaucoup plus sensible à cela), influence inconnue de pO2s élevées sur les poumons jeunes, ...

     

    Personnellement, c'est ce genre de choses qui me viennent à l'esprit, bien plus que "oui mais leur comportement sous l'eau est imprévisible". On connait suffisament peu l'influence du milieu hyperbare sur un enfant pour que j'aille pas m'amuser à faire de la deco avec eux!

     

    Pessimiste? Peut-etre, on a toute une vie après pour faire des plongées "plus serieuses", j'estime que ca ne vaut pas les risques (ou non-risques!).

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share

    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.