Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

2 accidents le 18/8 :(


agt
 Share

    Recommended Posts

    Et pour le N1 ?

    toujours aussi incomplet le bardass

     

    A part ça, mon médecin me fait systématiquement faire un test d'effort pour ce genre de sports (faut pas déconner : si tu peux pas faire 30 flexions, t'es pas apte à un effort physique) ... et on en profite pour faire un petit ECG dans la foulée (avant/après) pour voir ce que raconte le soft d’interprétation automatique.

    Tant que c'est pas parfait sur moi, on suppose qu'il déconne.

    Mais bon, l'ECG c'est pour le fun (c'est moi qui l'ai installé, c'est un modèle bluetooth relié à une tablette et je vérifie qu'il marche toujours, y compris la transmission des infos dans le cloud en visite, via le téléphone).

     

    On reste néanmoins conscient qu'un cardiologue mérite largement ses émoluments en cas de suspicion.

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 186
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    J'ai supposé que titi33600 passait des niveaux avant son déménagement.

    Puis, fort de ses certifications, il a déménagé de Pessac pour se rapprocher de la Teste-de-Buch où il y a maintenant une fosse de 20m.

    Link to comment
    Share on other sites

    [/size][/indent]Accessoirement, pour mon info personnelle, est-ce que vos médecins vous vous font faire un test d'effort avant de vous donner vos certifs ? (des flexions) (attention : je ne dis absolument pas qu'une coronaropathie peut se détecter au stéthoscope)

     

    Oh lala, ça fait bien longtemps que j'ai trouvé un médecin qui m'emmerd... plus avec ça!

    Maintenant, il signe le certif prend son chèque et à l'année prochaine.

    Link to comment
    Share on other sites

    Bonjour,

     

    (pour Fiducé)

    Non pour le test d'effort de mon médecin classique .

     

    L'ancien médecin ou j'habitais avant, refusait de faire des

    certificats pour la plongée et c'est un bon de chez bon,

    je lui doit la vie .

     

    (pour Christophe)

    Un pro (tous métiers confondus) devrait quand même avoir des recyclages (en général)

     

     

    revenu (de plongée).

    Vu 2 BEES, un BEES1 et un BEES 2.

    Le recyclage du secourisme pour un BEES n'est pas obligatoire actuellement.

    Link to comment
    Share on other sites

    Le recyclage du secourisme

     

    Pas la peine de revoir tout un PSE1 pour agir dans ce cas.

    Un bon RIFAP, CAFSAN, ou autre initiation au secourisme adapté à notre activité suffit.

    Surtout quand on en est formateur...

     

    D'ailleurs un secouriste classique mettrait l'oxygène à 9L/min dans un tel cas alors que notre procédure demande de l'O2 à 15L/min.

    Juste pour illustrer qu'une simple révision de ces contenus suffirait.

     

    C'est en plus assez facile, il s'agit d'un bouton On/Off.

    Tout va bien : Off

    Le moindre doute, un signe suspect : On > procédure déclenchée : Oxygène, Alerte, boire, éventuellement PLS ou autre.

     

    Pas besoin d'étude de médecine...

    Link to comment
    Share on other sites

    Je tombe à l'instant sur ce récit.

    Je ne saurais dire à quel point je trouve important et salutaire de partager ce genre d'expérience ici.

     

    En plongée, un pro voit tous les jours des gens nauséeux à la mise à l'eau et qui, arrivés à 3m (ou après 2 minutes), se portent comme un charme. Faire le lien avec un problème réel (et cardiaque) n'est pas évident.

     

    Tout ce que tu écris sur les prémices est capital : se connaitre et comprendre soi-même quand son corps commence à ne plus réagir comme d'habitude.

     

    Par contre, dans le forum, ça fait 2-3 cas de formations avec des monos pas vraiment à l'affut des réactions de leurs élèves pendant la remontée ... et qui minimisent des symptômes réels ... même si, in fine, ça n'a rien changé à la prise en charge dans ton cas, ça reste un truc qui fait réfléchir (et fout en rogne !) parce que d'autres que toi auraient peut-être moins bien réclamé leur oxygène.

     

    Toute remontée en vrac sur un bateau est anormale.

    Tout vomissement. Tout malaise. Toute douleur. Toute forme de sang visible. Tout rythme anormal.

     

    J'en reviens à mon histoire de fréquence des accidents parmi les membres du forum (puisque tu étais membre avant ... et récent ... sans contribution avant ton accident ... j'en déduis que tu t'étais inscrit pour voir les liens et inserts).

    Hors l'age (à partir de 45 ans ...), est-ce que la liste de facteurs suivante t'aurait alerté ? (alerté = pas mal de facteurs)

    1 - Antécédents familiaux

    2 - Tabagisme

    3 - Hypertension

    4 - Cholestérol : rapport LDL/HDL élevé (>5)

    5 - Diabète

    6 - Surpoids important

    7 - Manque d'exercice

    8 - Stress (boulot, vie courante)

    Accessoirement, pour mon info personnelle, est-ce que vos médecins vous vous font faire un test d'effort avant de vous donner vos certifs ? (des flexions) (attention : je ne dis absolument pas qu'une coronaropathie peut se détecter au stéthoscope)

    Bonsoir

     

    Parmi les facteurs de risques que Fiduce décrit:

    1/ antécédents familiaux : mon frere de 12 ans mom aîné a eu un triple pontage il y a .....12ans. Mais lui etait gros fumeur et gros sédentaire.

    2/ j'ai arrêté de fumer il y a 8 ans ( mais force est de constater que ce sont mes années de fumeur qui ont tres probablement bouché ma coronaire)

     

    Sinon aucun autre facteur sauf celui d'avoir moins fait de sport depuis 10 mois a cause de multiples bobos invalidants.

    Link to comment
    Share on other sites

    Je n'ai jamais fait de test d'effort de ma vie ( et mon surpoids est leger : 88 kilos pour 1m80 de taille) mais beaucoup de randonnées en montagne.

     

     

    A la reflexion, et apres avoir regarde les statistques des accidents publies par FFESSM ainsi que etude du CHU de Brest ( l'OAP en immersion) :

     

    n'est-il pas scandaleux que la FFESSM ait supprimé le certificat medical specialise pour l'entrée en formation de Niveau 3 ? Et ce d'autant plus que le motif de cette suppression est tout simplement ....commercial ( mais oui c'est dans le texte du CDN en juin 2014)

     

    D'ailleurs il semblerait y avoir un conflit ouvert entre les medecins ( -demission collective ee la commission medicale) et les Dirigeants de la Fédération ( sous pression des SCA ....)

     

    Ma certitude est faite et je considere de mon devoir de tenter de faire pression sur la Fede pour retablir ce certificat medical specialise ( peut etre avec des criteres lies a l'age ou bien le surpoids Par exemple, ou autres)

    Link to comment
    Share on other sites

    Je n'ai jamais fait de test d'effort de ma vie ( et mon surpoids est leger : 88 kilos pour 1m80 de taille) mais beaucoup de randonnées en montagne.

     

     

    A la reflexion, et apres avoir regarde les statistques des accidents publies par FFESSM ainsi que etude du CHU de Brest ( l'OAP en immersion) :

     

    n'est-il pas scandaleux que la FFESSM ait supprimé le certificat medical specialise pour l'entrée en formation de Niveau 3 ? Et ce d'autant plus que le motif de cette suppression est tout simplement ....commercial ( mais oui c'est dans le texte du CDN en juin 2014)

     

    D'ailleurs il semblerait y avoir un conflit ouvert entre les medecins ( -demission collective ee la commission medicale) et les Dirigeants de la Fédération ( sous pression des SCA ....)

     

    Ma certitude est faite et je considere de mon devoir de tenter de faire pression sur la Fede pour retablir ce certificat medical specialise ( peut etre avec des criteres lies a l'age ou bien le surpoids Par exemple, ou autres)

     

     

    parce que tu penses que la commission médicale n'a pas fait pression avant et après la mise en place de ce changement en juin 2014 ?

    penses-tu que la démission collective lors de l'AG d'avril 2015 à Lyon a donné un résultat tangible 6 mois plus tard ?

    la seule façon de faire pression, c'est lors des élections, notamment à la prochaine olympiades en ...

    2017 :/

    Link to comment
    Share on other sites

    Je n'ai jamais fait de test d'effort de ma vie ( et mon surpoids est leger : 88 kilos pour 1m80 de taille) mais beaucoup de randonnées en montagne.

     

     

    A la reflexion, et apres avoir regarde les statistques des accidents publies par FFESSM ainsi que etude du CHU de Brest ( l'OAP en immersion) :

     

    n'est-il pas scandaleux que la FFESSM ait supprimé le certificat medical specialise pour l'entrée en formation de Niveau 3 ? Et ce d'autant plus que le motif de cette suppression est tout simplement ....commercial ( mais oui c'est dans le texte du CDN en juin 2014)

     

    D'ailleurs il semblerait y avoir un conflit ouvert entre les medecins ( -demission collective ee la commission medicale) et les Dirigeants de la Fédération ( sous pression des SCA ....)

     

    Ma certitude est faite et je considere de mon devoir de tenter de faire pression sur la Fede pour retablir ce certificat medical specialise ( peut etre avec des criteres lies a l'age ou bien le surpoids Par exemple, ou autres)

     

     

    oulala !!

     

    tu nous mets combien de kilos d'indignation, là ????

     

    tu n'es pas assez grand, tout seul, pour aller voir le medecin et faire les tests que tu juges necessaire ?

    tu crois que le certif de la 2 F pouvait détecter qu'un plongeur allait avoir froid, allait etre engoncé dans sa combi, allait etre stressé, avait une legere faiblesse cardiaque ??? (regarde les causes, en général, de l'OPI)

    tu crois tout ça ????

     

    c'est d'la bonne ???

     

    et tu sais qu'il n'y a pas que la 2 F qui fait passer des N3 en France ???

     

    alors, fais ton devoir, appuie et surtout, reviens nous voir avec le résultat positif, hein :D

     

    Imagine toi quand meme que si d'éminents medecins n'y ont pas réussi :devil: .....

    Le bonhomme en rouge, avec la barbe blanche, c'est bientot :malade:

    Link to comment
    Share on other sites

    @ Jimmy 04

    Heureusement que tu as réclamé de l'oxygène!

     

    La position que tu décris est celle le plus souvent enseigné.... : décubitus latéral de sécurité .

     

    "je m'affale epuisé et toujours crachant et suffocant sur le bateau En attendant l'O2. Je me mets en position latérale de sécurité. Je pense a une seule chose: respirer respirer respirer...."

     

    Avec de graves difficultés pour respirer mais conscient, il est vraiment préférable de rester 1/2 assis avec de l'oxygène bien sûr.

     

    Tu as fait un OAP cardiogénique ( la profondeur accroît le travail du cœur ) et tu avais bouché une coronaire.

     

    Il est recommandé de faire une épreuve d'effort annuelle après un certain âge ( ce que je fais ).

    Mais aucun examen non invasif ne te garantira une pratique avec risque 0.

     

     

    J'ai fait il y a quelques années un OAP d'immersion sans causes cardiaques décelées ni avant ni APRÈS l'accident ( cause probable : le froid ).

     

    J'avais eu moi aussi des nausées lors de plongées les jours précédents mais ce pouvait être aussi les signes d'une hypoglycémie... ( ce que j'ai cru)...

     

    Seule la réaction de l'encadrant qui t'incite à redescendre me choque vraiment.

    Si certains plongeurs compétents le font,pour terminer des paliers, ce ne peut en aucun cas être suggéré à quelqu'un qui est en grande difficulté respiratoire.

    A mon avis, l'encadrant n'avait pas seulement besoin d'un recyclage, il avait surtout besoin de bon sens...

    Link to comment
    Share on other sites

    Parmi les facteurs de risques que Fiduce décrit:

    1/ antécédents familiaux : mon frere de 12 ans mom aîné a eu un triple pontage il y a .....12ans. Mais lui etait gros fumeur et gros sédentaire.

    2/ j'ai arrêté de fumer il y a 8 ans ( mais force est de constater que ce sont mes années de fumeur qui ont tres probablement bouché ma coronaire)

    Avec ça et ton age (sans parler du fait que c'était une reprise), mon N3 de généraliste non-fédéral me signale qu'avec lui, t'avais 100% de chance d'aller faire un test d'effort chez un cardiologue avant d'avoir ton certif.

    Mais je suis d'accord : pour la prépa N3 (au moins), c'est une très mauvaise idée de laisser signer ce document par des médecins non-sensibilisés aux particularités de la pratique.

     

    Imagine toi quand meme que si d'éminents medecins n'y ont pas réussi :devil: .....

    Feu la CMPN a peut-être sa part de responsabilité (à moins qu'on lui ait interdit de relaxer certaines contraintes ... comme je le suppose ci-dessous).

    Par exemple, les conditions pour devenir médecin fédéral, et l'absence d'existence d'une autre "collaboration fédérale" moins accaparante, ont augmenté la pression puis la rupture de la contrainte principale (le passage devant le médecin fédéral pour les prépas N2/N3) : il n'y avait plus assez de médecins fédéraux.

    Ces conditions reflètent une époque ou la clientèle d'un médecin se constituait difficilement et se revendait (cher), avec peut-être une fédération souhaitant un retour à la mesure de cet avantage accordé. Aujourd'hui, une clientèle de généraliste, c'est 0 euros sur la majorité du territoire (sans parler de la mise aux normes handicap des cabinets anciens). Tout le monde est over-booké, même ceux qui envoient les certifs par la poste (encore plus eux en fait).

    Le traiteur qui fait la paella à la soirée de rentrée, il doit être licencié et N2 ? Il doit organiser des cours de cuisine pour ceux du club aussi ?

     

    Pour signer ces certifs, sans parler de "médecine fédérale", on peut demander le suivi d'une formation particulière oui, mais licence 2F ? (why ?), N2 ? (et pourquoi pas TIV ?), et tout le reste ? Un ensemble d'obligations dont on comprend mal le rapport avec le schmilblic de santé publique et qui réduit trop le nombre de candidatures, et donc les chances d'avoir un médecin compétent pour la plongée (1) dispo et dans ton coin (2) fédéral (3) au bon moment, quand tout le monde veut des certifs (4)

    Disons que pour donner une légitimité "de gestion", outre la formation, on peut garder la licence et le N2 (faudrait quand même pas que des OWD s'amusent à capucher) ... mais le reste c'est un engagement compliqué à contracter a priori (mais qu'on assume surement très bien "sur le tas", en répondant favorablement à un mail de temps en temps).

    Alors on constate qu'il y a des zones sans aucun médecin fédéral ... et que ça empêche les SCA de proposer des formations à ceux qui se présentent pour faire quelques plongées. Du coup, on a trop ouvert les vannes au lieu de réduire un peu les contraintes du coté des médecins. Les bons médecins sont nombreux et se forment en permanence, c'est surement pas là que le bas blesse.

    Sans CMPN (qui a démissionné "à la majorité" ... un gag annexe dans le gag ... on peut être une majorité à démissionner, mais je ne savais pas qu'on pouvait "démissionner" un organe statutaire à la majorité), ça ne bougera pas beaucoup de ce coté là.

    C'est souvent en pénurie (de médecins ici) qu'on se met à imposer un truc qui fait que ceux qui restent tournent les talons.

     

    Bref, ce serait bien de retendre quelques mains et d'actionner les leviers actionnables, sans bloquer la machine ni la mettre dans un mode trop dégradé.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...

    Bonjour,

     

    logo.png.c7536bd9e68359a8804d246d311256bd.png

     

    L'ensemble des services de Plongeur.com sont gratuits et c'est grâce à la publicité que vous pouvez en profiter. Or il semble que vous utilisiez un bloqueur de publicité.

    Si vous aimez le site et que vous voulez pouvoir en profiter longtemps, merci de désactiver votre bloqueur de publicités lorsque vous naviguer sur Plongeur.com.