Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
diverromain

Explosion robinetterie

    Messages recommandés

    Il s'est produit un incident similaire à Chamagnieu l'année dernière (le robinet qui gicle pendant le gonflage). Heureusement, sans victime.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    J ai perdu un ami comme cela, il y a plus ou moins 2 ans. filetage non compatible!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    heu...

    que s'est il passé ??

     

    les hypotheses sont plurielles... alors...

     

    Il s'agissait d'une bouteille en alu et c'est la robinetterie qui est partie. Pourquoi??? Aucune idée!

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il s'agissait d'une bouteille en alu et c'est la robinetterie qui est partie. Pourquoi??? Aucune idée!

     

     

    bonsoir

     

     

    j'ai écris "causes plurielles", parce qu'il pouvait s'agir de l'explosion d'un bloc (surpression, fatigue à cause de la corrosion..) ou d'un robinet qui se sépare du fut ou d'un choc sur le robinet (le bloc qui tombe sur le robinet)

     

    Il peut y avoir au moins deux causes, pour la séparation du robinet et du fut :

    - erreur au remontage (remontage d'un robinet 3/4 gaz sur un filetage bloc en M25)

    - usure des filetages, soit du bloc, soit du robinet, soit des deux.

     

    dans tous les cas, il y a 200 bars qui poussent et tout ce qui se trouve dans l'axe tant du robinet que du bloc, souffre.

     

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    dans la grosse majorité des cas c'est ta première possibilité Christophe. Des amateurs bidouillent et un filetage qui apparemment est compatible ne l'est pas. CRIMINEL.

    • Like 1

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Il peut y avoir au moins deux causes, pour la séparation du robinet et du fut :

    - erreur au remontage (remontage d'un robinet 3/4 gaz sur un filetage bloc en M25)

    - usure des filetages, soit du bloc, soit du robinet, soit des deux.

     

    Donc finalement la cause serait les inspections visuelles et/ou la requalification.

    Car pas de démontage : pas d'erreur de remontage, pas d'usure des filetages...

    C'est assez paradoxal...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Donc finalement la cause serait les inspections visuelles et/ou la requalification.

    Car pas de démontage : pas d'erreur de remontage, pas d'usure des filetages...

    C'est assez paradoxal...

     

     

    bonjour

     

    on trouve parfois des gens qui remplissent les imprimés sans démonter les blocs et font comme si...

    on en trouve qui démontent et qui ne verifient pas les filetages ( sur un parc de 200 blocs que j'inspecte par an, j'en écarte de une à trois ; coté robinet, cela fait quelques années que je n'en ai pas rebuté (pour filetage défaillant, bien sur)).

    Ma "plus belle" trouvaille a été un filetage dont la bague "passe pas" passait, sur une bouteille dont le tampon "passe pas" passait !

    une conjonction qui était dangereuse...

     

    et concernant les démontages, parfois, certains (ignorants) mettent les robinets en commun et remontent au petit bonheur la chance.

     

    j'en ai vu qui voulaient retarauder les filets....

    (et tout ceux qui ne disent rien et qui font ??)

     

    Pour revenir sur ton idée, Françoise, tous les ans, des blocs sont rebutés. Ce n'est pas le démontage-remontage des robinets qui use les filets : ils sont en bon acier (alors que le robinet est en laiton chromé).

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Pour ajouter à ce que Christophe dit, je reproduit ici un post de 2007 sur plouf.be. Il explique bien la cause de ces "explosions". Le lien en dessous, ne fonctionne malheureusement plus :(.

     

    Effectivement , il y a bien eu un accident lors du gonflage d'un bloc 15l le dimanche 8 avril.

    L'accident s'est produit à 9hrs15. Les secours étaient sur place vers 9hrs30

    A 10hrs, une fois stabilisée, la victime a été transportée par le Smur vers l'hôpital André Vessal (Montignie-Le-Tilleul).

     

    L'état de notre compagnon est toujours jugé préoccupant, il souffre en effet de multiples fractures au visage et d'un oedème.

    Une équipe de neurochirurgiens devrait entamer les premières interventions réparatrices cette semaine.

    La blessure à la main droite, bien que spectaculaire, inquiète beaucoup moins les spécialistes et n'est, pas pour l'instant, jugée prioritaire.

     

    Pour couper court à toute rumeur:

    L'accident n'est pas dû à l'explosion d'une bouteille défectueuse, ou lors d'un entretien, comme publié dans la "presse" locale.

     

    Les causes de l'accident sont désormais connues et sont dues au montage d'une robinetterie M25 montée sur une bouteille 3/4 Gaz.Le matériel a d'ailleurs été saisi par la police et fera sûrement l'objet d'une expertise.

     

    Le pas de vis M25 du robinet étant plus petit que le filetage ¾ gaz du bloc (difficilement visible à l’œil nu pour un novice), le robinet fini par partir tel un « exocet » capable de traverser une dalle de béton de 20 cm dans un souffle impressionnant et un bruit « destructeur de tympans ».

    De grâce rappelez à vos compagnons (et/ou élèves), quelle que soit votre fédération ou niveau, de ne jamais "bricoler" ou entamer des travaux sur des robinetteries et des bouteilles sans une parfaite connaissance des risques encourus et de préférence faire appel à un professionnel.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Je pige pas comment ça peut "exploser"...

    Si on vient me dire que c'est une bouteille d'oxy (ou un nitrox très riche) qui fricasse à la mise sous pression; ok, si c'est 2 pas de vis pas compatible au moment du gonflage ; Ok.

    Mais là...

     

    On a su ce qui avait détruit un semi-rigide dans des circonstances assez semblables cet été ?

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    "Exploser" est un terme incorrect. Le filetage lâche et la robinetterie, poussée par 200+ bars décolle comme une balle de fusil. Rien à voir donc avec une qualconque "mise à feu ".

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour ajouter à ce que Christophe dit, je reproduit ici un post de 2007 sur plouf.be. Il explique bien la cause de ces "explosions". Le lien en dessous, ne fonctionne malheureusement plus :(.

     

    Effectivement , il y a bien eu un accident lors du gonflage d'un bloc 15l le dimanche 8 avril.

    L'accident s'est produit à 9hrs15. Les secours étaient sur place vers 9hrs30

    A 10hrs, une fois stabilisée, la victime a été transportée par le Smur vers l'hôpital André Vessal (Montignie-Le-Tilleul).

     

    L'état de notre compagnon est toujours jugé préoccupant, il souffre en effet de multiples fractures au visage et d'un oedème.

    Une équipe de neurochirurgiens devrait entamer les premières interventions réparatrices cette semaine.

    La blessure à la main droite, bien que spectaculaire, inquiète beaucoup moins les spécialistes et n'est, pas pour l'instant, jugée prioritaire.

     

    Pour couper court à toute rumeur:

    L'accident n'est pas dû à l'explosion d'une bouteille défectueuse, ou lors d'un entretien, comme publié dans la "presse" locale.

     

    Les causes de l'accident sont désormais connues et sont dues au montage d'une robinetterie M25 montée sur une bouteille 3/4 Gaz.Le matériel a d'ailleurs été saisi par la police et fera sûrement l'objet d'une expertise.

     

    Le pas de vis M25 du robinet étant plus petit que le filetage ¾ gaz du bloc (difficilement visible à l’œil nu pour un novice), le robinet fini par partir tel un « exocet » capable de traverser une dalle de béton de 20 cm dans un souffle impressionnant et un bruit « destructeur de tympans ».

    De grâce rappelez à vos compagnons (et/ou élèves), quelle que soit votre fédération ou niveau, de ne jamais "bricoler" ou entamer des travaux sur des robinetteries et des bouteilles sans une parfaite connaissance des risques encourus et de préférence faire appel à un professionnel.

    Si je ne m'abuse, c'est l'inverse qui est possible (et dangereux), comme le disait Christophe : un robinet 3/4G peut se visser sur un filetage M25, mais un robinet M25 ne rentrera pas dans un filetage 3/4G.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    ×
    ×
    • Créer...