Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

un peu de changement ... ou pas !


    Messages recommandés

    Non : FFESSM

    Mais je ne vois pas ce que cela change au fait de faire du capelé en SM.

    Qui a validé ta config (matos, montage et réglages) ?

    Tes examinateurs pratiquaient le SM eux aussi ? (ou alors t'as suivi une formation ailleurs et tu l'as mise en avant pour qu'on ne t’embête pas là dessus ?)

     

    De mon temps, même en N4, le jury avait son mot à dire sur la façon de gréer des élèves, le routage des flexibles, etc.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 589
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    En fait je me demandais s'il y avait une contenance minimum à emporter aux épreuves capelées.

    Pour savoir si passer un capelé de N4 avec une S40 était envisageable ... voire avec un spare air (mais double sortie, on déconne pas avec la sécu)

    on nage avec un équipement de plongée compatible avec la fonction de N4/GP

    si tu estimes pouvoir guider 3 encadrés à 40 m avec un spare-air, n'hésite pas une seconde.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Blague à part ... le type qui apprend le SM en sauvage, on est sûr qu'il gère correctement ses deux blocs ?

    Y a pas que l'histoire du double détendeur complet ...

     

    Par exemple : Qui lui a dit qu'il fallait qu'il siffle seulement le premier bloc jusqu'à la pression de remontée avant de changer (et pas jusqu'à la réserve, pour éviter d'avoir un restant d'air mal réparti derrière ses deux embouts) ?

     

    Qui l'a vérifié en plongée ?

    Gérer une DTR de 15 minutes avec un embout qui mène à 50 bars dans un 7L, ça peut être assez délicat ... surtout quand c'est en fait 45 ou 40 bars qu'il reste. Alors oui, on peut faire de l'échange d'embout ... mais on n'avait pas dit qu'on cherchait à éviter ça ?

     

    Un plongeur qui utiliserait un truc aussi exotique que le SM, sans avoir été formé pour (y compris ailleurs qu'à la 2F), ça me gênerait en tant que buddy ou encadré. En tout cas si c'est juste lui et moi.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Blague à part ... le type qui apprend le SM en sauvage, on est sûr qu'il gère correctement ses deux blocs ?

    Y a pas que l'histoire du double détendeur complet ...

     

    Par exemple : Qui lui a dit qu'il fallait qu'il siffle seulement le premier bloc jusqu'à la pression de remontée avant de changer (et pas jusqu'à la réserve, pour éviter d'avoir un restant d'air mal réparti derrière ses deux embouts) ?

     

    Ah bon c'est comme cela qu'il faut faire?... :eek::confused:

    Et on va continuer a dire que pour enseigner la bonne pratique du SM, suffit d'etre moniteur "generaliste" sans rien de plus? Ni meme une formation de plongeur SM lui-meme au moins?... :rolleyes:

     

     

    Qui l'a vérifié en plongée ?

    Gérer une DTR de 15 minutes avec un embout qui mène à 50 bars dans un 7L, ça peut être assez délicat ... surtout quand c'est en fait 45 ou 40 bars qu'il reste. Alors oui, on peut faire de l'échange d'embout ... mais on n'avait pas dit qu'on cherchait à éviter ça ?

     

    ... dépitant...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le plus simple, c'est peut-être que vous nous disiez ce qu'il faut faire ... non ?

    Je suspecte une nouvelle levée de bouclier qui va encore se dégonfler ...

    Pour deux blocs 7L à 200 bars, et une plongée à 40 m ... on change d'embout quand ? A quelle pression ? Après combien de temps ?

     

    Sachant, par exemple, qu'en 15 minutes, on est à 50 bars si on est resté sur le bloc 1.

     

    On change toutes les minutes ? Toutes les 5 minutes ? Tous les 20b ? 30b ? 50b ? Arrivé à une pression donnée ?

     

    Peu importe ... puisque la question reste la même : qui vérifie ?

     

    (évidemment que le fait d'avoir exactement le même volume d'air restant dans les deux blocs est un avantage ... mais tu changes pas d'embout 15 fois par plongée, si ?).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Ah bon c'est comme cela qu'il faut faire?... :eek::confused:

    Et on va continuer a dire que pour enseigner la bonne pratique du SM, suffit d'etre moniteur "generaliste" sans rien de plus? Ni meme une formation de plongeur SM lui-meme au moins?... :rolleyes:

     

     

     

     

    ... dépitant...

     

    En même temps de telles conneries ça va au delà du SM, c'est une logique de gestion de gaz que les blocs soient en latéral ou dans le dos.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et dire que l'année dernière en sortie Club j'ai encadré des N1 en Joki (bon c'était pas en France).

     

    Sinon j'ai fais pas mal de formation en recycleur avec des élèves en OC (pas des formations techniques mais des formations bio et nitrox) et je vois pas où est le problème.

    Le seul moment cette année où j'ai encadré en ouvert c'est pour les plongée préparation et validation des N2 (là pour les PA j'ai préféré le faire en ouvert (quoique en recycleur ça aurait été rigolo histoire de voir s'ils confondent pas l'inflateur du Gilet avec un autre bouton)).

     

    En dehors du JOKI, non CE et de la validation de carte (là tu ne peux pas utiliser de recycleur, surtout sur les "verticalités", le reste pourquoi pas, mais il y a des interdictions dans le MFT), il n'y pas de problème, je fais pareil.

     

    Si tes élèves t'envoient de l'O2 pur dans la boucle sur une assistance à 20 ou à 40m, tu vas moins te marrer.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le plus simple, c'est peut-être que vous nous disiez ce qu'il faut faire ... non ?

    Je suspecte une nouvelle levée de bouclier qui va encore se dégonfler ...

    Pour deux blocs 7L à 200 bars, et une plongée à 40 m ... on change d'embout quand ? A quelle pression ? Après combien de temps ?

     

    Je sais pas... c'est toi qui nous explique tout depuis le debut! C'est toi qui nous dit comment ca marche, comment ca marche pas... :confused:

     

    Et puis... cela fut déjà explicité amplement, envers des personnes sympas, avec envie d'apprendre, d'ou le partage... La desole, mais dans ton cas et avec ton attitude hautaine et dénigrante envers "les autres", ca donne pas trop envie de faire l'effort de t'expliquer quoi que ce soit! (on releve tes incongruités, faisant fois de ta totale ignorance du sujet de fond... La liste commence a etre longue pour un donneur de conseil quand meme!) :hehe:

     

     

    Mais ne t’inquiètes pas, si les choses se confirment ainsi (rien est encore définitif pour l'instant donc), n'importe quel MF pourra te certifier comme "sachant faire"... patience donc! :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    En même temps de telles conneries ça va au delà du SM, c'est une logique de gestion de gaz que les blocs soient en latéral ou dans le dos.

    Ça t'arracherait l'embout d'être plus explicite sur cette formidable connerie que j'aurais écrite ?

     

    Dans le dos tes deux blocs peuvent parfaitement être reliés (manifold ouvert)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le plus simple, c'est peut-être que vous nous disiez ce qu'il faut faire ... non ?

    Je suspecte une nouvelle levée de bouclier qui va encore se dégonfler ...

    Pour deux blocs 7L à 200 bars, et une plongée à 40 m ... on change d'embout quand ? A quelle pression ? Après combien de temps ?

     

    Sachant, par exemple, qu'en 15 minutes, on est à 50 bars si on est resté sur le bloc 1.

     

    On change toutes les minutes ? Toutes les 5 minutes ? Tous les 20b ? 30b ? 50b ? Arrivé à une pression donnée ?

     

    Peu importe ... puisque la question reste la même : qui vérifie ?

     

    (évidemment que le fait d'avoir exactement le même volume d'air restant dans les deux blocs est un avantage ... mais tu changes pas d'embout 15 fois par plongée, si ?).

     

    En configuration bloc séparé on vide les blocs en parallèle en changent régulièrement de bloc afin d'avoir une réserve de gaz en cas de défaillance de bloc (car si c'est ton bloc plein qui est HS tu es dans la merde).

     

    La commission sout de la FFESSM a toujours préconisé un changement de bloc toutes les 3 à 5mn à moins de 40m et plus régulière au delà de 40 et ceux quelque soit la config (bi séparé dorsal, ou latéral)

    L'idée c'est de n'avoir jamais plus de 20 bars d’écart entre les 2 blocs.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Voilà qui est clair au moins.

    Et qui vérifie ça quand un plongeur présente un N4 en SM ?

    Entre parenthèses, le faible intérêt que je pouvais avoir pour le SM, exclusivement en config bi, vient de partir en fumée ...

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Les même que ceux qui vérifient que les élèves N4 décollent bien du fond à la pression prévue.

    Après passer le N4 en config 2 sources d'air séparées ça me choque pas mais je comprend les questions que peuvent éventuellement se poser les moniteurs. Ceci dit on a depuis le néolithique vachement progressé sur le langage donc rien n’empêche un échange entre le moniteur et l'élève (à condition que l'instructeur ne se place pas en détendeur universel du savoir).

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    comme on semble repartis pour quelques pages de portnawaak :

    Ça pouvait se régler en 2 lignes si on évitait le

    qui ne changeait pas la question.

     

    j'sais pas....ta mère ?

    T'as pas remarqué que t'étais le seul malpoli ici ?

     

    Une config, même qui, en apparence, correspond à celle d'un GP, ne peut être considérée comme telle si le plongeur n'a pas fait la preuve qu'il maitrisait ses spécificités.

     

    C'est tout ce que je disais (et c'est puéril et amusant de constater que le simple fait que ce soit moi qui le dise, fasse réagir contre moi des gens qui devraient défendre le même point de vue ...)

     

    Sur ces sujets, on constate que les gens ne font que "se situer" ... et oublient tout logique.

     

    Par exemple là, ceux qui "plaident pour le SM", ne conçoivent pas d'être opposés à l'idée qu'on puisse passer un niveau en config SM sans avoir démontré une maitrise spécifique du SM.

    Par contre ils plaident pour une "vraie formation SM" ...

    Mais les gars, si elle est optionnelle dans votre tête, au point de ne servir à rien même quand il s'agit de certifier un GP, à quoi elle sert votre formation ? Elle est où votre logique ?

    n'importe quel MF pourra te certifier comme "sachant faire"... patience donc! :D

    Je sais pas si t'as remarqué, mais ça fait quelques message que je parle à un plongeur qui a été certifié comme sachant faire le GP en SM par des MF.

    Au lieu de parler dans le vide, je m'adresse à lui pour comprendre.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Les même que ceux qui vérifient que les élèves N4 décollent bien du fond à la pression prévue.

    Après passer le N4 en config 2 sources d'air séparées ça me choque pas mais je comprend les questions que peuvent éventuellement se poser les moniteurs. Ceci dit on a depuis le néolithique vachement progressé sur le langage donc rien n’empêche un échange entre le moniteur et l'élève (à condition que l'instructeur ne se place pas en détendeur universel du savoir).

     

     

    ben pour le long hose, wing et plaque, ma demande a été rejetée après un long débat et qlq engueulades entre instructeurs, au point que le président de la CTR m'a appelé pour me demander de revenir à une config plus "standard"

     

    à l'époque, je ne plongeais pas encore en SM

    je n'ose imaginer la réaction

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 9
        Bonjour tout le monde !    Question ô combien sensible sur laquelle personne ne tombe d'accord :  Est-ce que l'on peut transporter un bi bouteilles par le manifold ?     Certains professionnels de la plongée soutiennent mordicus que cela ne pose aucun problème (tant que l'on ne claque pas le bloc au sol) tandis que d'autres (et ils semblent être nombreux) prétendent le contraire. Selon ces derniers, il semblerait qu'en transportant les fûts de la sorte, on risque d'endommager
      • 10
        Bonjour,   Avant j'avais une gopro 5 et je suis passer a la 8 pour gagner en stabilisation (réglage mode boost), mais je suis pas encore très satisfait du résultat (actuellement j'ai juste le caisson étanche 60m, sans platine et sans lumière).   Ma grande question aux possesseur de gopro 8 ou 9, utiliser vous la camera seule ou avec une platine?   A la base je voulais utiliser la gopro pour des voyages, vacances,... et je voulais la config le plus petit possible (un
      • 12
        Je me suis lancé dans l'entretien de mes détendeurs Scubapro. En plus de l'outillage spécifique quasi obligatoire, je voulais aussi pouvoir mesurer et régler finement l'effort inspiratoire de mes seconds étages.   Après avoir cherché pas mal sur le net. J'ai vu les jauges magnehelic analogiques. Sauf que c'est cher, surtout pour un usage occasionnel.   Et je suis tombé sur ce mano numérique qui mesure les pressions / dépressions et compatible avec les mesures en inch / water.
      • 6
        Bonjour,   Je voudrai un avis si quelqu'un a déjà acheter (par retour d'expérience) une Camera style Gopro pas cher 4K à 60€ avec le boitier étanche comme beaucoup vendent en ce moment car le prix est assez compétitif. (on en trouve plein sur internet ou en grande surface)
      • 35
        Bon c'est pas vraiment nouveau nouveau, mais hier je suis tombé sur ce petit "scooter" (je le mets entre guillemet, pour prévenir en avance ceux qui viendraient pour dire, c'est pas un scooter, ça a une puissance de m****e, etc...)   Leur site c'est ici https://www.lefeet.com/ Et j'ai trouvé un revendeur espagnol qui le vend pour 600€ tout compris (taxes et livraison).   Ce que j'ai bien aimé de l'appareil, c'est que c'est petit pas lourd et avec des accessoires qui
    ×
    ×
    • Créer...