Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Amputation et Initiateur


    Messages recommandés

    Invité Invité
    et , tu te rends compte s'il y arrive!

     

    tu feras quoi...ravaler ton chapeau?

     

     

    OUI et je serais le premier à le félicité et même à lui confier des membres de ma famille.

     

    Pour rappel un de mes critères est: est-ce que je peux confier sans appréhension un membre de ma famille à cette presonne

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    • Réponses 197
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    Comme il y a encadrement en milieu naturel (et pas obligatoirement d'un bateau) Il faudrait qu'un candidat ayant un pareil handicap me démontre qu'il est capable de sortir, sans aide, un plongeur hors de l'eau. cad le tirer sur la berge.

     

    Tout le monde ne va pas plonger du bord en Zélande... :non:

     

    Il n'est écrit nulle part qu'un encadrant foncera sans réfléchir dans toutes les situations possibles et imaginables, à plonger du bord par un chemin escarpé et accidenté, à remonter à l'échelle perroquet de 2m de haut par 2m de houle.

     

    A charge à chaque encadrant, et surtout les valides d'ailleurs, de connaître ses limites. :captain:

     

    En milieu naturel, un initiateur ne sera jamais seul en encadrement, il y aura a minima un directeur de plongée sur site pour respecter la règlementation française.

     

    Tu sais bien que la sécurité se met en place selon le site, les élèves, les encadrants; et si un cas particulier impossible à gérer en sécurité se présente, la plongée peut et doit être annulée.

     

    Sur notre principal site de plongée du bord, à l'étale de marée haute et coefficient de marée important, l'unique sortie se fait par un escalier en bois, pentu et souvent glissant: je ne sortirais jamais tout seul un plongeur inconscient, mais il y a quelqu'un en sécu surface qui attend en haut de l'escalier.

    S'il n'y avait personne disponible, je n'y amènerais pas mes élèves ces jours là.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    @CMDC

    J'ai le courage de mes opinions et je les assumes :-) même si elles vont à l'encontre de la majorité

     

    je veux bien admettre que de temps à autre, je suis un peu "brutal" dans le propos mais je n'ai pas l'habitude de tourner autour du pot, je ne suis pas politicien :-)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    1) Tout le monde ne va pas plonger du bord en Zélande... :non:

     

    2) Il n'est écrit nulle part qu'un encadrant foncera sans réfléchir dans toutes les situations possibles et imaginables, à plonger du bord par un chemin escarpé et accidenté, à remonter à l'échelle perroquet de 2m de haut par 2m de houle.

     

    3) A charge à chaque encadrant, et surtout les valides d'ailleurs, de connaître ses limites. :captain:

     

    4) En milieu naturel, un initiateur ne sera jamais seul en encadrement, il y aura a minima un directeur de plongée sur site pour respecter la règlementation française.

     

    .

     

     

    Sur pas mal de points,je ne suis pas d'accord avec toi

     

    1) Il n'y a pas qu'en Zélande qu'on plonge du bord, pas mal d'initiation se font du bord et même en France (La vesse, Niolon, Ploumanach....)

     

    2) Le contraire n'est pas écrit non plus ...

     

    3) Tout a fait d'accord

     

    4) Il peut très bien être seul,. Si il est initiateur, il l'est partout dans le monde y compris hors France ou il n'y a pas de DP

     

    Pour moi un initiateur doit être capable d'assumer seul et ce y compris en milieu naturel.

     

    Si un candidat valide ou non démontre cela ... pour moi il n'y a pas de problème

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pour moi un initiateur doit être capable d'assumer seul et ce y compris en milieu naturel.

     

    Si un candidat valide ou non démontre cela ... pour moi il n'y a pas de problème

     

    Plus que la formation d'un surhomme aux capacités physiques le rendant capable de réaliser un sauvetage dans des situations dantesques, ce que j’attends de la formation d'un initiateur ou de tout encadrant, c'est de réfléchir, de connaître ses limites et de s'organiser en conséquence.

     

    Un bon encadrant, c'est celui qui sera capable de gérer en sécurité 100% des situations dans lesquelles il accepte d'aller, parce qu'il aura réfléchi à ses capacités et à celles de ses élèves. Pas celui qui se met en difficulté en se disant qu'il s'en sortira car il fait le 800m en 12 minutes et qu'il n'y a pas plus besoin de réfléchir.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Alors je me sens un peu obligé de réagir à ce post étant mois même initiateur (E1) ET handicapé ... même si mon handicap n'est pas aussi lourd que celui de SIDEMAN, il s'agit d'un handicap physique au niveau d'une jambe également :(

     

    Alors déjà pour SIDEMAN, oui on peut être handicapé et initiateur, c'est une bonne nouvelle :D

    Je suis par contre un peu triste de lire que tu doive subir toutes ces contraintes à cause de ton handicap :(

    Pour ma part, j'ai plutôt eu la chance d'être soutenu par mon tuteur. C'est sans doute du au fait également que mon handicap soit moins lourd ...

     

    Après, pour répondre à CCR, je pense quand même que tu as des préjugés. Il y certainement un plus grand nombre d'initiateurs "valides" avec qui un membre de ta famille ne serait pas en sécurité que d'initiateurs handicapés.

     

    L'incompétence, la non mise à jour des connaissances, la méforme physique ne se voient pas forcément mais sont sans doute plus dangereuses ...

     

     

    PS: Pour SIDEMAN, moi aussi j'en ai ch... pour cette fichue épreuve de mannequin sans PMT mais avec de l'entrainement on fini par y arriver ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    Plus que la formation d'un surhomme aux capacités physiques le rendant capable de réaliser un sauvetage dans des situations dantesques, ce que j’attends de la formation d'un initiateur ou de tout encadrant, c'est de réfléchir, de connaître ses limites et de s'organiser en conséquence.

     

    Un bon encadrant, c'est celui qui sera capable de gérer en sécurité 100% des situations dans lesquelles il accepte d'aller, parce qu'il aura réfléchi à ses capacités et à celles de ses élèves. Pas celui qui se met en difficulté en se disant qu'il s'en sortira car il fait le 800m en 12 minutes et qu'il n'y a pas plus besoin de réfléchir.

     

    Formulé de cette manière je suis d'accord

    Mais je n'ai jamais parlé de "sauvetage dans des conditions dantestes" je parle de sauvetage dans des conditions normale de plongée pour débutant donc pas trop de vagues ni de courant

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    je parle de sauvetage dans des conditions normale de plongée pour débutant donc pas trop de vagues ni de courant

     

    Et je vois au moins 3 réponses possibles, quel que soit l'encadrant et la situation:

     

    1) il est capable d'assurer la sécurité seul.

    2) une personne est présente en sécu de bord.

    3) après réflexion les conditions ne permettent pas d'assurer la sécurité: cet encadrant aura la sagesse de ne pas réaliser ce cours là, ce jour là, dans ces conditions là.

     

    Nous ne parlons pas d'un moniteur de plongée professionnel exerçant seul et ayant un contrat à exécution obligatoire avec un élève.

    Nous parlons d'un initiateur de club associatif (E1) qui participe aux formations réalisées par son club, au sein d'un équipe pédagogique qui comprendra au minimum un E3 (MF1) pour les formations en milieu naturel.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Nous parlons d'un initiateur de club associatif (E1) qui participe aux formations réalisées par son club, au sein d'un équipe pédagogique qui comprendra au minimum un E3 (MF1) pour les formations en milieu naturel.

     

     

    Je ne suis pas convaincu car dans la pratique j'ai rarement vu des encadrants E2, E3 sur le bord pour assurer la sécu en dehors de certaines de nos carrières ou c'est inscrit dans le ROI.

     

    l'encadrant est dans l'eau, donc l'initiateur peut très bien être seul en cas de pépin

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Saint ccr a parlé. Amen. :rolleyes:

     

    Non, sans blague, j'avoue ma surprise.

     

    D'habitude très prompt à dénigrer la 2F et son caractère rétrograde, à vanter la modernité sans limite des agences RSTC, et voilà qu'au détour d'une discussion de porté purement associative et fédérale, le géniteur de la meilleure agence du monde, alias l'ADIP, nous balance une opinion tranchante comme rasoir, digne d'un prétendu dinosaure fédéral, où la compétence d'un Initiateur ne tiendrait qu'à sa capacité à assister et porter secours ... !

     

    Ainsi donc, ce raccourci pédagogique vertement dénoncé quand il s'agit de critiquer les formations à l'autonomie ou à l'enseignement, deviendrait un pilier incontournable lorsqu'il s'agit d'un candidat Initiateur estropié.

     

    Un bel exemple du "deux poids, deux mesures". :vexe:

     

    Sans parler du jugement a priori, sans avoir eu ne serait-ce que l'ébauche d'une once de ce que pourrait faire le prétendant ...

    Hé bé dis donc, j'espère que l'évaluation certificative n'est pas de cette nature à l'ADIP, parce que juger le candidat avant qu'il n'ai commencé la moindre prestation, ça promet ! :nerveux:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @scubaphil : J'aime ta réponse aussi "rugueuse" que le sont, parfois, certaines interventions de ccr !

    La réponse du berger à la bergère sans doute !

    Bonne réponse, mais pas que....

    Car je pense que "ccr" pêche un peu par méconnaissance du sportif handicapé.

    En effet, pour l'examen d'initiateur il y a un "terrible" juge de paix, l'épreuve du mannequin, qui est une épreuve éliminatoire si faite en plus de 8 minutes !

    Donc déjà, "Sideman" quand il l'aura réussi, sera non pas un bon initiateur mais il sera un initiateur remarquable sur le plan physique !

    Ensuite quand il sera dans son club, si je dois répondre à la question : "vais-je lui confier mon enfant ?" , non seulement la réponse sera 100 fois oui mais ce sera vers lui qu'ira ma préférence !

    En effet, il ne sera pas seulement un bon moniteur mais une admirable moniteur. Contrairement à certains, lui, il connaît ses limites, car il les dépasse au quotidien ! Et rien ne l'empêchera de refuser certaines plongées style baptême d'un "bébé" de 150 Kg !

    Ca c'est un premier point !

    Pour le second, "Sideman" a un handicap physique, il n'est pas débile donc, au contraire, il doit avoir une force de caractère incomparable. Or un initiateur c'est 90% de pédagogie (à la louche hein ?) ; alors ou est le problème ?????

     

    My two cents

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 12
        Voilà, je pose la question pour ma femme qui se demande ce qu'il vaut mieux faire en premier pour faire de l'encadrement ? D'abord N4, puis initiateur ? ou d'abord initiateur puis N4 ?   Merci pour vos retours  
      • 28
        Bonjour, j'ai cru comprendre que la FFESSM ne reconnaissait pas le E2 si il n'es pas N4 FFESSM. Ok , moi je suis N4 FSGT et je me lance dans l'initiateur FFESSM, du coup quel carte aurais-je à la fin de ma formation ??   Est-il possible de devenir "guide de palanquée associé" en étant N4 FSGT ?   Merci à vous   Victor
      • 63
        Bonjour à tous,   Je suis N4 FSGT, et je suis en train de passer mon initiateur FFESSM.   La question du jour est donc de savoir quelles prérogatives j'aurai avec tout ça : E1 ou E2 ?   Comme j'ai mon N2 FFESSM, pas de soucis, je serai au minimum E1 FFESSM.   Mais comme j'ai mon N4, j'aimerai quand même bien avoir un E2, d'autant plus que le code du sport dit bien que N4 FSGT = N4 FFESSM.   J'ai posé la question autour de moi, et les avis sont très partagé... Certains me disen
      • 13
        Hello la compagnie!   Pour un sujet initiateur!   Une petite question pour les experts!   Définir les 3 RISQUES -> Énumération   - Verticale   - Horizontale   - Au fond   Observation préventives du candidat.   Quel sera les remarques à faire pendant l'exercice d'application en piscine   Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii
      • 29
        Bonjour à tous,   J'ai pour ambition de passer l'initiateur cette année. Stage initial début novembre en ce qui me concerne. J'ai déjà mon tuteur MF1 qui va me former et m'accompagner dans cette "aventure". Je suis Niveau II environ 170 plongées.   Je compte acheter le livre "Plongée Plaisir Initiateur" et télécharger la MFT afin d'attaquer le sujet avant novembre et voir où je vais ...   Certains ont-ils des choses à apporter, à ajouter ? expériences conseils etc . . .   Merci à
    ×
    ×
    • Créer...