Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine
Pascalou

bouteille de secours adaptée : Nitrox

    Messages recommandés

    La loi Christophe, la loi !

     

    Il y a tout un tas de clubs qui font tout un tas de choses tant qu'il n'y a pas d'accident ou de contrôle (avec volonté de sévir).

     

     

    alors, toi qui a compris ce que je n'ai pas pigé, la loi dit quoi, selon toi ??

    explique avec des mots simples, que je puisse comprendre :)

     

    et, pour le mec en recycleur, quel est le bon mélange qui doit etre à bord, que doit prévoir le DP, en cas de pet ??? (s'il n'a pas de BO suffisant...)

     

    donc, la loi....

    et la loi, elle autorise des palanquées mixtes, nitrox et air ???

    et si le mec au nitrox tombe en panne de gaz ???

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Le gars qui a son recycleur qui est complément en rade (noyée) et qui en plus n'a pas de bail out suffisants , il a vraiment pas de bol...il faudra bien faire attention à lui, pas qu'il passe par dessus bord, parce que c'est pas son jour de chance ! :D

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Suunto ou Bubu, qui choisir ?

    Tu ne fais jamais de successives ??

     

    Je fais des successives, souvent, et donc? que veux-tu dire de concret?

     

    J'ai rapporté ci-dessus un exemple de planification - en Buhlmann - de perte de nitrox au plus mauvais moment.

    Donne-nous le tien - en RGBM sauce Suunto, fused ou pas - qui semblait si catastrophique à te lire?

    Nous pourrons discuter sur du concret.

     

    Si tu le dis...

    La procédure que tu décris correspond plutôt à des plongées profondes.

    Sinon, dans le doute, relisez le texte...

     

    Et donc? que veux-tu dire de concret?

    Quelle est la procédure différente pour une plongée "pas profonde" qui modifie le raisonnement?

    Et c'est quelle profondeur la limite entre une profonde et une pas profonde au fait?

     

    Enfin, quel est le texte que tu veux nous faire relire et qui clarifierait la discussion?

     

    J'ai du mal à comprendre ton propos, désolé... Il va falloir être plus terre-à-terre pour que je comprenne.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité

    Si votre bouteille de secours sert aux paliers et est à 6m autant la gonfler en O2 pur. Cela met tout le monde en sécurité y compris les "distraits" qui plongent au Nx et qui ont oublié d'analyser la possibilité de faire les paliers à l'air dans leur planification

    Mais bon, ce n'est peut-être pas prévu dans le CDS :-)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Perso, vu que j'ai acces à du nx30 pas cher, le bloc sécu du club est en nx30. c'est toujours mieux que de l'ai en cas de pb, et comme le bloc est attaché à sa bouée, pas besoin de qualif nx pour respirer dessus.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Si votre bouteille de secours sert aux paliers et est à 6m autant la gonfler en O2 pur. Cela met tout le monde en sécurité y compris les "distraits" qui plongent au Nx et qui ont oublié d'analyser la possibilité de faire les paliers à l'air dans leur planification

    Mais bon, ce n'est peut-être pas prévu dans le CDS :-)

    C'est en gros ce que je disais là:

    http://www.plongeur.com/forums/showpost.php?p=1320220&postcount=10

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Invité Invité
    Perso, vu que j'ai acces à du nx30 pas cher, le bloc sécu du club est en nx30. c'est toujours mieux que de l'ai en cas de pb, et comme le bloc est attaché à sa bouée, pas besoin de qualif nx pour respirer dessus.

     

    Pour moi, c'est une économie de "bout de chandelle", ne pas perdre de vue qu'en principe on n'utilise pas cette bouteille. Donc en principe le gonflage coûte de l'ordre de 25 euros (3m3) tous les 30 mois (épreuve optique)

     

    Bref pas de quoi faire un plat :-)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

     

    Je fais des successives, souvent, et donc? que veux-tu dire de concret?

     

     

    Que simuler sur une plongée unitaire au Nx40 amène forcément assez peu de paliers...

     

     

    J'ai rapporté ci-dessus un exemple de planification - en Buhlmann - de perte de nitrox au plus mauvais moment.

    Donne-nous le tien - en RGBM sauce Suunto, fused ou pas - qui semblait si catastrophique à te lire?

    Nous pourrons discuter sur du concret.

     

     

    Sujet déjà abordé par le passé :

     

    http://www.plongeur.com/forums/showpost.php?p=1058769&postcount=150

     

    Algo Suunto classique non fused sans paliers profonds.

     

    En gros, on passe de 2 à 6 minutes.

    Difficile d'en tirer d'autres conclusions que pour l'algo, passer d'un Nx40 à de l'air n'est pas négligeable en matière de décompression.

     

    La question essentielle étant :

    Pour un plongeur au Nitrox qui tombe en panne de gaz alors qu'il a des paliers à faire, quelle est la durée à faire s'il passe sur de l'air ?

    Celui qui à la bonne réponse est le plus fort.

    Celui qui ne sait pas mettra du Nitrox dans la bouteille de sécu.

     

    Et donc? que veux-tu dire de concret?

    Quelle est la procédure différente pour une plongée "pas profonde" qui modifie le raisonnement?

    Et c'est quelle profondeur la limite entre une profonde et une pas profonde au fait?

     

    Cette procédure est celle du Donator par exemple, profonde avec remontée en pleine eau.

     

    Dans beaucoup de cas, la (les) bouteille de sécu est sous (ou sur) le bateau, et il n'est pas prévu que le bateau se barre pour aller larguer des bouteilles de sécu à tout va.

     

    Je ne souhaite pas philosopher sur les avantages de telle ou telle technique...

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    alors, toi qui a compris ce que je n'ai pas pigé, la loi dit quoi, selon toi ??

    explique avec des mots simples, que je puisse comprendre :)

     

    Enfin, quel est le texte que tu veux nous faire relire et qui clarifierait la discussion?

     

    Le texte, c'est le Code du Sport cité au premier post...

     

    "en cas de plongée effectuée avec un mélange

    respiratoire autre que l’air, une ou plusieurs bouteilles de secours équipées de détendeurs, dont le contenu prévu

    par le plan de secours est adapté à la plongée organisée ;"

     

    A votre avis, pourquoi cette précision si on s'en fout et qu'on peut mettre de l'air dans tous les cas ?

    Pour faire joli ?

     

    Et si pas de bol, votre plongeur Nx en panne d'air fait en plus un ADD après avoir respiré sur votre bouteille de sécu remplie d'air, et même si ça n'a rien à voir (stress, pétoche, mauvaise ventilation, fête la veille...), vous le sentez comment devant un juge ?

     

    Enfin bon, comme on dit les conseilleurs ne sont pas les payeurs...

    Parole de DP.

     

    et, pour le mec en recycleur, quel est le bon mélange qui doit etre à bord, que doit prévoir le DP, en cas de pet ??? (s'il n'a pas de BO suffisant...)

     

    Mauvais exemple, comme déjà signalé.

     

    donc, la loi....

    et la loi, elle autorise des palanquées mixtes, nitrox et air ???

     

    Je ne sais pas, qu'en penses-tu ?

    Qu'en dit le Code du Sport ?

    Un peu de lecture ?

    ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le texte, c'est le Code du Sport cité au premier post...

     

    "en cas de plongée effectuée avec un mélange

    respiratoire autre que l’air, une ou plusieurs bouteilles de secours équipées de détendeurs, dont le contenu prévu

    par le plan de secours est adapté à la plongée organisée ;"

     

    A votre avis, pourquoi cette précision si on s'en fout et qu'on peut mettre de l'air dans tous les cas ?

    Pour faire joli ?

     

    Et si pas de bol, votre plongeur Nx en panne d'air fait en plus un ADD après avoir respiré sur votre bouteille de sécu remplie d'air, et même si ça n'a rien à voir (stress, pétoche, mauvaise ventilation, fête la veille...), vous le sentez comment devant un juge ?

     

    Enfin bon, comme on dit les conseilleurs ne sont pas les payeurs...

    Parole de DP.

     

     

     

    Mauvais exemple, comme déjà signalé.

     

     

     

    Je ne sais pas, qu'en penses-tu ?

    Qu'en dit le Code du Sport ?

    Un peu de lecture ?

    ;)

     

     

    re,

     

     

    les palanquées mixtes, pour moi, c'est plusieurs fois par mois... et le bloc de sécu, sur la plupart des bateaux, c'est de l'air...

     

    c'est dangereux ? c'est irrespirable ?? ;)

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Que simuler sur une plongée unitaire au Nx40 amène forcément assez peu de paliers...

     

    J'ai refait la simulation, sur V-planner ce coup ci:

    • une première plongée de 20' à 40m à l'air suivi d'une consécutive 2h après de 60' à 25m au Nx40
    • le palier de la 2° est de 4' au Nx40 et de 7' à l'air. Légère augmentation mais les proportions restent similaires.

    Le programme commence à manquer sérieusement de réalisme en plongée loisir.

     

    Algo Suunto classique non fused sans paliers profonds.

     

    En gros, on passe de 2 à 6 minutes.

    Difficile d'en tirer d'autres conclusions que pour l'algo, passer d'un Nx40 à de l'air n'est pas négligeable en matière de décompression.

     

    Merci c'est plus clair.

    Suunto fait étonnamment sortir plus tôt avec le NX40, 2 minutes au lieu de 4, ce n'est pas rien - je soupçonne la différence dans les vitesses de remontées pour expliquer cela - et un chouïa plus tard en repassant à l'air, 6 minutes au lieu de 5.

    A quel moment se fait le passage à l'air dans ta simulation? En quittant le fond ou en arrivant à 3m?

     

    • Là où tu vois une multiplication par 3, je lis 4 minutes de plus au maximum, ce qui est franchement supportable, surtout pour une procédure de réchappe qui doit être très exceptionnelle.

    La question essentielle étant :

    Pour un plongeur au Nitrox qui tombe en panne de gaz alors qu'il a des paliers à faire, quelle est la durée à faire s'il passe sur de l'air ?

    Celui qui à la bonne réponse est le plus fort.

    Celui qui ne sait pas mettra du Nitrox dans la bouteille de sécu.

     

    Pour moi, celui qui ne sait pas a mal planifié sa plongée et ses procédures "en cas de", c'est aussi le rôle du DP de prévoir les divers cas de figure et de faire le briefing qui convient.

     

    • "bon les gars, pour ceux qui sont au Nx40, si vous tombez en panne de gaz, avec des paliers obligatoires, en perte de palanquée, sans coéquipier pour fournir le même mélange au palier, vous trouverez le pendeur à 6m sous le bateau, un 15l d'air, vous doublez (triplez pour Suunto) la durée de votre palier prévu, ce qui devrait vous amener autour de 6' de palier obligatoire dans le pire des cas. Ceux qui peuvent changer de gaz sur l'ordinateur suivent la procédure de l'ordinateur."

     

    Cette procédure est celle du Donator par exemple, profonde avec remontée en pleine eau.

     

    Dans beaucoup de cas, la (les) bouteille de sécu est sous (ou sur) le bateau, et il n'est pas prévu que le bateau se barre pour aller larguer des bouteilles de sécu à tout va.

     

    Je ne souhaite pas philosopher sur les avantages de telle ou telle technique...

     

    OK, je comprends mieux, tu fais la différence entre remontée en pleine eau et remontée sous le bateau ou au bout. ne philosophons pas dessus, ce n'est pas le sujet du jour comme tu dis.

    • En soi, je ne vois pas ce que ça change sur notre discussion: "est-il envisageable de mettre de l'air dans un bloc de sécu pour des plongeurs aux mélanges ou des palanquées mixtes?"

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ...

    En gros, on passe de 2 à 6 minutes.

    Difficile d'en tirer d'autres conclusions que pour l'algo, passer d'un Nx40 à de l'air n'est pas négligeable en matière de décompression.

     

    La question essentielle étant :

    Pour un plongeur au Nitrox qui tombe en panne de gaz alors qu'il a des paliers à faire, quelle est la durée à faire s'il passe sur de l'air ?

    ...

     

    .

    Soit tu as une vieille table et tu sais calculer ta profondeur equivalente (normalement si tu as été formé, tu sais) et zou tu pars sur ta table

    soit tu as un ordi plurigaz et tu switches

    soit tu est inquiet et tu vides la bouteille de sécu....2h de palier ça doit le faire , non? :tromaran:

    Dans l'idée que le gars n'a pas de bol, qu'il est le seul en nx et que personne ne peut le dépanner en nx

    Apres avec du nx 40, tu es limité à 30m avec une prof equivalente de 20m, ça laisse quand même pas mal de temps avant d'attaquer les paliers....

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Et si bêtement, on prenait le problème dans l'autre sens pour y trouver une solution?

    Vous arrivez sur le bateau, on vous dit que dans la bouteille de secours, il y a de l'air, du nitrox 32, ou du nitrox 40, ou du nitrox 80 (on s'en fout, ca change rien au raisonnement);

    Votre plan de secours se base là dessus épicétou! Il suffit de rentrer cette donnée dans les what if et c'est fini .

    C'est au plongeur de s'adapter:

    s'il est déjà assez benêt pour finir en panne de gaz, il va pas en plus faire son pénible, non ??

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Le texte, c'est le Code du Sport cité au premier post...

     

    Je ne sais pas, qu'en penses-tu ?

    Qu'en dit le Code du Sport ?

    Un peu de lecture ?

     

    Là nous passons dans les arguties légales et les interprétations de textes ce qui n'a plus rien à voir avec de la plongée en sécurité - ou pas.

     

    Et si je te prouve que tu es dans l'illégalité en mettant du nitrox dans ton unique bloc de sécu?

     

    Reprenons le texte du code du sport mais depuis le début:

     

    • "une bouteille d’air de secours équipée de son détendeur
    • et, en cas de plongée effectuée avec un mélange respiratoire autre que l’air, une ou plusieurs bouteilles de secours équipées de détendeurs, dont le contenu prévu par le plan de secours est adapté à la plongée organisée"

    Tu as donc obligation légale de prévoir de l'air, et pas autre chose que de l'air pour tous les plongeurs qui sont à l'air, c'est ce qui est écrit dans le code du sport.

     

    Et je vais même plus loin que ça: le ET en rouge est bien un "et", pas un "ou" ou un "et/ou", ce qui veut dire que tu dois prévoir légalement un bloc de secours gonflé à l'air et en plus un bloc adapté aux autres mélanges si nécessaire puisque l'air peut-être considéré comme adapté dans une majorité de cas, à mon avis.

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Et si bêtement, on prenait le problème dans l'autre sens pour y trouver une solution?

    Vous arrivez sur le bateau, on vous dit que dans la bouteille de secours, il y a de l'air, du nitrox 32, ou du nitrox 40, ou du nitrox 80 (on s'en fout, ca change rien au raisonnement);

    Votre plan de secours se base là dessus épicétou! Il suffit de rentrer cette donnée dans les what if et c'est fini .

    C'est au plongeur de s'adapter:

    s'il est déjà assez benêt pour finir en panne de gaz, il va pas en plus faire son pénible, non ??

    :+1:

    :froglol:

    Partager ce message


    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 88
        Salut à tous.   Un petit question au pro de la deco : Y a t'il un réel intérêt en plongeant au nitrox de laisser son ordinateur à l'air ? Ok, on augmente le dégazage mais dans des zones à forts courants, je trouve limite de passer du temps sous le parachute, alors que l'on aurait pu l’éviter, surtout si la brume tombe. Sachant qu'en plus du fait des marées, tu ne plonges jamais 2 fois dans la journée.   Souvent on se prend 5 à 10 mn de paliers alors qu'on a soit rie
      • 13
        Bonsoir a tous   ceci est mon 1er post ( il n'y a pas de section présentation ??? )   je suis tous nouveau dans le monde de la plongée, je viens d’être certifié PADI Advanced   mon objectif est de faire des croisières plongée ( fin 2019 ) et pour ça j'ai encore besoin de pratique je manque de stabilisation, ludion.... d’ailleurs je cherche un club de plongée dans le 78 (st germain ou environs) mais vu que nous somme fin mars personne ne veut de moi sniff donc je vais me rabattre
      • 51
        Bonjour,   Nous sommes CMAS2 avec peu de plongés encore (35) mais on pense à faire un safari en Egypte l'été prochaine. Donc pour se preparer je pensais faire le PADI Nitrox et le PADI night dive prochainement. (on habite en Afrique, pays enclave, quelle idée! - donc pas de possiblité de joinder in club et faire des formations en continue...) Pensez vous que cela sera utile? Normalement je ne suis pas trop PADI mais ces deux formations, qu'on peut faire in peu partout, m
      • 21
        Hello,   Je n'ai pas trouvé la réponse ailleurs sur le forum, donc je me permets de créer le sujet   Partant d'ici 2 semaines pour ma première BDE, je me demandais si je devais ou non durant celle-ci plonger au Nitrox ? N'ayant pour l'instant plongé que sur Elphinstone durant de précédentes vacances, et donc ne connaissant pas les autres sites, je me demande si le MOD ne me limitera pas sur certaines plongées...   Ou simplement, est-ce que le gain en terme de f
      • 129
        Bonsoir. Est-ce possible d'utiliser un Nitrox 32/68 pour faire ma formation pratique N3 ?
    ×
    ×
    • Créer...