Jump to content
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

narguilé compatible avec les asthmatiques


fraggy
 Share

    Recommended Posts

    Hello

    Tout est dans le titre D après ce que j ai compris la pratique de la plongé en bouteille est déconseillé au asthmatique

    du a l aire expiré froid et sec

    Avec un narguilé sauf erreur il ne doit pas y a voir ses pb

    Quand pensez vous ?

     

    @+

    Link to comment
    Share on other sites

    • Replies 61
    • Created
    • Last Reply

    Top Posters In This Topic

    Sauf erreur l aire est bien moins comprimé que dans un bloc ?

    Pour ce que j'en ai vu, c'était des B50 à 230bars. PAreil qu'un bloc.

     

    Y'a des compresseurs 10b qui tournent je crois pour les narguilés, non?

    C'est possible. Chaque fois que j'en ai vu c'était une série de B50 gonflées à l'avance qui alimentaient le narguilé.

     

    Après, j'imagine que l'air est aussi sec dans les 2 cas (ou à peu de choses près, car de l'eau dans un compresseur ca doit pas lui faire du bien).

     

    Pour le froid, l'air étant réchauffé par l'eau avant d'etre respiré en plongée bouteille, je pense que c'est pas trop différent également...

    Pour un compresseur de 10 bars, je ne sais pas si ça revient plus ou moins au même que ce soit la température et l'humidité de l'air.

    Link to comment
    Share on other sites

    Y'a des compresseurs 10b qui tournent je crois pour les narguilés, non?

    Après, j'imagine que l'air est aussi sec dans les 2 cas (ou à peu de choses près, car de l'eau dans un compresseur ca doit pas lui faire du bien).

    Normalement l'air est décanté et filtré en sortie de compresseur, donc oui, il doit être à peu près aussi sec que s'il sortait d'un bloc.

    Link to comment
    Share on other sites

    Sur le fond du problème maintenant :

    D après ce que j ai compris la pratique de la plongé en bouteille est déconseillé au asthmatique

    Pas tout à fait.

    Au niveau fédéral, la plongée est possible pour les asthmatiques légers, bien équilibrés, sans antécédents de crises graves et sans asthme vrai à l'effort.

    Voir ici pour plus de détails .

     

     

    Et sur le forme :

    du a l aire expiré froid et sec

    L'air inspiré, plutôt ... :rolleyes:

     

     

    Quand pensez vous ?

    Chaque fois que je peux !! :trigolo:

    Par contre, "Qu'en pensons-nous ?" : et bien, voir les réponses ci-dessus. ;)

    Link to comment
    Share on other sites

    La seule différence entre le narguilé et le(s) bloc(s) emvarque(s), c'est qu'en narguilé on n'a pas de bloc sur le dos. Sinon on respire le même air.

    Une autre différence, qui n'a rien a voir avec l'asthme, c'est qu'en utilisant un narguilé on n'est pas soumis au CDS.

    Link to comment
    Share on other sites

    Pas si sûr quand même, berny.

    L'application à la plongée en scaphandre, c'était l'arrêté 98 (plus précisément "en plongée autonome à l'air").

    Le code du sport actuel est plus général puisqu'il s'applique aux établissements organisant la pratique "de la plongée subaquatique".

    Plonger au narguilé ne serait pas de la plongée subaquatique ?

    Link to comment
    Share on other sites

    La règlementation en vigueur parle de "bouteille" et de "circuit ouvert". L'utilisateur du narguilé n'est pas équipé d'une bouteille, mais d'un simple détendeur. La notion de circuit ouvert ne s'applique pas, l'une des deux conditions préalables à l'application des dispositions du CDS n'étant pas réalisée dans le cas ou le narguilé serait alimenté par un bloc en surface.

    Pour le cas ou l'utilisateur est alimenté en air par un compresseur, le réservoir auxiliaire ne saurait être qualifié de "bouteille", et aucune des deux conditions préalables n'est réalisée.

    Donc exit CDS.

    Link to comment
    Share on other sites

    La règlementation en vigueur parle de "bouteille" et de "circuit ouvert". L'utilisateur du narguilé n'est pas équipé d'une bouteille, mais d'un simple détendeur. La notion de circuit ouvert ne s'applique pas, l'une des deux conditions préalables à l'application des dispositions du CDS n'étant pas réalisée dans le cas ou le narguilé serait alimenté par un bloc en surface.

    Pour le cas ou l'utilisateur est alimenté en air par un compresseur, le réservoir auxiliaire ne saurait être qualifié de "bouteille", et aucune des deux conditions préalables n'est réalisée.

    Donc exit CDS.

    Le narguilé est un circuit ouvert.

    Et tous les narguilés sur le marché ont aujourd'hui une bouteille tampon pour alimenter le plongeur (parfois cette bouteille sous pression est le châssis du narguilé.... Mais la forme de la bouteille n'est pas défini par le cds :bravo: )

    Link to comment
    Share on other sites

    Faux. Un réservoir sous pression n'est pas forcément repris comme bouteille dans la loi. C'est le cas du châssis qui n'est pas une bouteille.

    Donc tu reconnais que le narguilé est un circuit ouvert :bravo: .

    On commence a avancer :rolleyes: .

    En plus le CDS s'applique à la plongée subaquatique.... Peut importe ton équipement.

    Après il faudrait que je creuse la bouteille.... Mais l'extrait du CDS dédié à la plongée ne définit pas le terme "bouteille". Mais comme le CDS s'applique à la plongée subaquatique... Peut importe le matériel que tu utilises.

     

    Bien sur le CDS s'applique sur aux pratiques sportives.... Les règles sont différentes pour un travail subaquatique.

    Link to comment
    Share on other sites

    Create an account or sign in to comment

    You need to be a member in order to leave a comment

    Create an account

    Sign up for a new account in our community. It's easy!

    Register a new account

    Sign in

    Already have an account? Sign in here.

    Sign In Now
     Share


    ×
    ×
    • Create New...