Aller au contenu
Plongeur.com - Le site de la plongée sous marine

Refonte Guide de palanquée


    Messages recommandés

    • Réponses 262
    • Created
    • Dernière réponse

    Top Posters In This Topic

    interessante, parcequ'au debut, on avait le canapé, les chips et le demi.

    Là, le spectacle est parti, le verre est vide, et ona remplacé les chips par des olives. C'est la misère.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    interessante, parcequ'au debut, on avait le canapé, les chips et le demi.

    Là, le spectacle est parti, le verre est vide, et ona remplacé les chips par des olives. C'est la misère.

    j'avais fait 250 L de popcorn, on arrive doucement à 250 messages, soit un ratio 1 L / message.

    faut que je réapprovisionne bientôt

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    j'avais fait 250 L de popcorn, on arrive doucement à 250 messages, soit un ratio 1 L / message.

    faut que je réapprovisionne bientôt

     

    Vous pouvez le faire?

    Je peux le faire.

    Il peut le faire!

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    par ?

    des interimaires,

    des auto entrepreneurs ou de la main d'oeuvre européenne ? :tromaran:

    Pire que cela: Des bénévoles membres de la fédération des cueilleurs d'olives (Fédération délégataire, bien entendu). ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Qui parle de supprimer toute formation professionnelle? Il est plutôt question de mettre en place une vraie formation opérationnelle.

    Donc absolument pas une ouverture a des diplômes étranger... juste une réforme de plus.... c'est beau de vendre du rêve pour arriver a un "machin" de plus :bravo: .

     

    Il est probable que les évolutions à court/moyen terme ramènent chacun vers des contenus très proches et sensiblement différends de ce que nous pratiquons actuellement.

    Quelle magnifique langue de bois qui ne veut rien dire :bravo: .

    Un vrais language de politique comme sait le faire Berny.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    ou comment transformer une discussion intéressante en

    ah merde je n'ai pas regardé le film parce que je croyais que c'était la énième rediff d'un grand standard chiant

     

    en un truc rébarbatif qui n'intéresse plus personne :/

    ah non bin ça va j'ai bien fait de regarder gulli plutôt qu'arte :D

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Donc absolument pas une ouverture a des diplômes étranger... juste une réforme de plus.... c'est beau de vendre du rêve pour arriver a un "machin" de plus :bravo: .

     

     

    Quelle magnifique langue de bois qui ne veut rien dire :bravo: .

    Un vrais language de politique comme sait le faire Berny.

    Pas la langue de bois. Juste l'évolution en cours. On avance dans le bon sens.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Pas la langue de bois. Juste l'évolution en cours. On avance dans le bon sens.

    Remplacer un diplôme par un autre diplôme.... quelle révolution, j'en dors plus la nuit :bravo: .

    Bref on nous promet le grand soir, l'ouverture et la libéralisation de la plongée.... visiblement ça n'en prend pas le chemin :non: .

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Tu n'as pas compris (Sans aucun jugement de valeur a ton égard). La réforme de la filière professionnelle relève des partenaires sociaux qui avancent très concrètement sur le sujet. Il n'est pas question du grand soir, mais de négociations sur la formation professionnelle. Les fédérations (FSGT et FFESSM) n'étant pas des partenaires sociaux suivent les évolutions perceptibles des discussions et pré-orientent leurs systèmes de certification en fonction de ce qui se dessine. C'est le cas du GP qui évolue doucement vers un genre de DiveMaster.

    Bon week end

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    oreiller ?

     

    Dans le principe ça pourrait sembler cohérent. Mais quand on voit le niveau technique de certains N3 (pour ne pas dire beaucoup) je serais pour le coup beaucoup moins affirmatif.

    Il ne faut quand même pas oublier que le N3 est un niveau de club sans vérification par la CTR et que bien des fois, c'est un niveau signé sur le bord du comptoir du bistrot.

    Je suis un fervent défenseur de cette forme d’évaluation.

    Posons-nous la question : que signifie évaluer un exercice dans le cadre d’un examen classique de plongée et le noter ?

    Quelle certitude en retire-t-on ?

     

    En fait, on attend simplement que l’élève reproduise fidèlement l’enchainement que l’instructeur exige de lui pour « réussir » l’exercice, …, bulles calibrées, le regard fièrement porté sur la ligne bleue des Vosges (ça c’est difficile sous l’eau), une efficacité du mouvement définie par les textes, (pas plus, pas moins), … et tout cela dans des conditions environnementales calibrées.

    Tout cela est parfaitement artificiel et factice.

    Maîtriser un exercice signifie pour l’élève que l’on a bachoté, (« recommence, c’est pas bon !! »), que l’on a reproduit la gestuelle imposée, que l’on est un bon mime.

    Mais est-on devenu pour autant un bon plongeur ?

    Est-ce que la réussite ou la non-réussite à ce genre d’épreuve prouve quoi que ce soit sur le niveau réel du plongeur?

    La réponse est simple : rien, nada, que dalle, que pouic, nib !

     

    Il faut arrêter de juger des gestes.

    Ce qui est important n’est pas la pantomime mais le comportement de l’élève.

    Ce genre d’évaluation ne donne aucune garantie que le plongeur saura répondre correctement à une situation proche mais inattendue dans un contexte réel de plongée où s’ajoutent d’autres variables, le stress, les contraintes de l’environnement, des autres plongeurs, etc.

    L’élève sait remonter l’instructeur de 20 m à la surface, le petit doigt là où il faut, à la « bonne » vitesse, etc… mais dans la réalité, en cas d’incident, quel sera son comportement ?

    On ne le sait pas !!

    C’est l’imprévu, dans des conditions de pratique, qui permet de se rendre compte de la manière de réagir du plongeur.

    Toutes les épreuves codifiées du genre « on descend à 40m et tu retires ton masque » sont pipeau.

     

    C’est pour cette raison que je préfère largement un instructeur qui traduit son intime conviction sur le niveau d’un élève qu’il a formé, ou qu’il connaît parfaitement, en lui attribuant un diplôme sans examen.

    De toute manière tous les jurys vous le diront, ils évaluent les élèves selon leur ressenti avant même de considérer leur prestation.

    Alors, il faut avoir le courage de ses opinions.

     

    Attribuer les diplômes au bar, cela ne me choque pas, si derrière il y a l’engagement formel du moniteur, « croix de bois, croix de fer si je me trompe je vais en enfer ».

     

    Bien entendu, j’entends déjà la critique facile des mauvai esprits … bord du comptoir du bistrot, on peut admettre …. , mais alors, pourquoi pas l’oreiller ?

     

    Oui, au fait, pourquoi pas l’oreiller ?

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    @nano:

    Tu n'as pas tort, mais tu n'as pas raison non plus !

    La réalité (vérité?) est, comme toujours entre les deux; mais surtout, ce qui me gêne, c'est que tu sembles faire l'amalgame entre formation de plongeurs et formation de formateurs !

    Et la, ce n'est pas la même chose !

     

    EDIT> Message revu dans le sens du soin de la pédagogie :D

    EDIT2 > Et pour aller plus loin, dans le sens de flatter le pédagogue, il eu fallu rajouter :

    '"Et toi, qu'en penses-tu ?" ;)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Je suis un fervent défenseur de cette forme d’évaluation.

    Posons-nous la question : que signifie évaluer un exercice dans le cadre d’un examen classique de plongée et le noter ?

    Quelle certitude en retire-t-on ?

    Aucune si l'examen se résume à un seul et même exercice ou atelier formaté et dont les critères d'évaluations sont parfaitement connus et standardisés

    En fait, on attend simplement que l’élève reproduise fidèlement l’enchainement que l’instructeur exige de lui pour « réussir » l’exercice, …, bulles calibrées, le regard fièrement porté sur la ligne bleue des Vosges (ça c’est difficile sous l’eau), une efficacité du mouvement définie par les textes, (pas plus, pas moins), … et tout cela dans des conditions environnementales calibrées.

    Tout cela est parfaitement artificiel et factice.

    Maîtriser un exercice signifie pour l’élève que l’on a bachoté, (« recommence, c’est pas bon !! »), que l’on a reproduit la gestuelle imposée, que l’on est un bon mime.

    Mais est-on devenu pour autant un bon plongeur ?

    Est-ce que la réussite ou la non-réussite à ce genre d’épreuve prouve quoi que ce soit sur le niveau réel du plongeur?

    La réponse est simple : rien, nada, que dalle, que pouic, nib !

    C'est une des raisons qui font que le N4 (en l'occurrence) se décline en au moins deux dimensions, technique (qui se rapproche assez de ce tu décris) et comportementale (l'épreuve de GP)

    Il faut arrêter de juger des gestes.

    Ce qui est important n’est pas la pantomime mais le comportement de l’élève.

     

    Ce genre d’évaluation ne donne aucune garantie que le plongeur saura répondre correctement à une situation proche mais inattendue dans un contexte réel de plongée où s’ajoutent d’autres variables, le stress, les contraintes de l’environnement, des autres plongeurs, etc.

    L’élève sait remonter l’instructeur de 20 m à la surface, le petit doigt là où il faut, à la « bonne » vitesse, etc… mais dans la réalité, en cas d’incident, quel sera son comportement ?

    On ne le sait pas !!

    C’est l’imprévu, dans des conditions de pratique, qui permet de se rendre compte de la manière de réagir du plongeur.

    Toutes les épreuves codifiées du genre « on descend à 40m et tu retires ton masque » sont pipeau.

    On est bien d'accord, mais il y a quand même une dimension technique dans l'examen N4 (puisque en fait c'est de cela qu'on parle) qu'on ne peut passer sous silence. Cet aspect technique dans le cadre d'un examen peut difficilement s'évaluer autrement qu'avec une épreuve "un peu formaté". Mais elle ne doit pas non plus gommée l'autre partie "comportementale" (ou savoir être pour reprendre la terminologie), et d'ailleurs j'en veux pour preuve les coefficients attribués à cette épreuve.

    C’est pour cette raison que je préfère largement un instructeur qui traduit son intime conviction sur le niveau d’un élève qu’il a formé, ou qu’il connaît parfaitement, en lui attribuant un diplôme sans examen.

    Le problème n'est pas tant là. Il est plutôt dans l'hétérogénéité que pourrait entraîner la suppression d'un contrôle par un évaluateur extérieur. Même si parfois ce n'est qu'un alibi, il ne faut pas non plus croire que cette suppression ne changerait rien au niveau technique des prochains GP.

     

    De toute manière tous les jurys vous le diront, ils évaluent les élèves selon leur ressenti avant même de considérer leur prestation.

    Alors, il faut avoir le courage de ses opinions.

    Tous les jurys es tu bien sur de ce que tu avances. Même si la part affective du jury est d'importance dans l'évaluation, est elle prépondérante ?

    Attribuer les diplômes au bar, cela ne me choque pas, si derrière il y a l’engagement formel du moniteur, « croix de bois, croix de fer si je me trompe je vais en enfer ».

    Je te rétorquerai que je crois autant à l'engagement formel du moniteur que tu peux croire à l'évaluation affective de tous les jurys.

    Bien entendu, j’entends déjà la critique facile des mauvai esprits … bord du comptoir du bistrot, on peut admettre …. , mais alors, pourquoi pas l’oreiller ? Oui, au fait, pourquoi pas l’oreiller ?

    Oh oui l'oreiller, l'oreiller :love::love:

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Merci a tous pour ce fil de discussion!

     

    J'ai adoré étant en formation N4 :-(

     

    Pour info je plonge depuis 18 mois 125 plongées dont une bonne 40en entre 30 et 40 dans le noir et le froid de nos gravières. Quelques plongées approchant les 60 en mer.

    Pour moi les choses sont claires N4 --> guider des N2 (femme + fils) dans la zone 20-40. Bien sur dans le cadre du club je guiderai des N1 et N2, il est logique de "rendre" la pareil... s'il n'y pas d'encadrants il n'y a plus de plongées

     

    L'enseignement bof pas mon truc même si j'ai débuté la formation initiateur, elle me servira "simplement" a adapter ma pédagogie... p... y du taf la. ;-)

     

    Merci encore à tous pour le partage.

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites
    Merci a tous pour ce fil de discussion!

     

    J'ai adoré étant en formation N4 :-(

     

    Pour info je plonge depuis 18 mois 125 plongées dont une bonne 40en entre 30 et 40 dans le noir et le froid de nos gravières. Quelques plongées approchant les 60 en mer.

    Pour moi les choses sont claires N4 --> guider des N2 (femme + fils) dans la zone 20-40. Bien sur dans le cadre du club je guiderai des N1 et N2, il est logique de "rendre" la pareil... s'il n'y pas d'encadrants il n'y a plus de plongées

     

    L'enseignement bof pas mon truc même si j'ai débuté la formation initiateur, elle me servira "simplement" a adapter ma pédagogie... p... y du taf la. ;-)

     

    Merci encore à tous pour le partage.

     

    Pour finir avec une note d'humour pratique !! tu encadres un niv 1 reste à 1 m maxi , 1 niv 2 2 mètres maxi !! et surveille tout ça comme le lait sur le feu ! :-)

    Lien à poster
    Partager sur d’autres sites

    Créer un compte ou se connecter pour commenter

    Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

    Créer un compte

    Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

    Créer un nouveau compte

    Se connecter

    Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

    Connectez-vous maintenant

    • Dernières Discussions

    • Discussions similaires

      • 313
        Hey,   Dans le but de pouvoir aider les petites bourses, et pourquoi pas les plus fortunés soyons fous 🤭,  je vous propose un guide pour acheter un ensemble Backplate Wing le moins cher possible mais de qualité!    L'idée originale nous vient du grand Val, qui à l'instar de Cousteau qui explora en son temps des espaces ignorés, a plongé dans les méandres d'un site de consommation asiatique bien connu pour en révéler les richesses insoupçonnées 🙂. J'y apporte également mes der
      • 42
        Bonjour à tous,   Je suis aveugle depuis ma naissance et passionné de plongée, vous pouvez imaginer que m'adonner à ce loisir ne fût pas toujours simple... Aujourd'hui encore je rencontre un autre obstacle, une autre injustice, car je souhaiterais passer le niveau 4 de la FFESSM pour encadrer mes proches en France mais aucun club ne m'accepte.   On me donne toujours les mêmes excuses, comme je ne peux pas voir les autres plongeurs sous l'eau je serais donc incapable d'assurer
      • 6
        Salut,   Le but de ce petit guide est d'aider ceux qui souhaiterais intégrer la formation DEJEPS Plongée Subaquatique à réussir au mieux les tests de sélection et à trouver le financement de la formation. Il s'agit de permettre aux candidats de ne pas rester sur la touche indépendamment de leurs compétences et de leur motivation (en moyenne je pense qu'il y a 25 places pour 50 candidats). J'essaie d’être le plus objectif possible concernant les éléments que je présente, il s'agit de me
      • 54
        Bonjour à tous ! Je vais vous raconter une petite mésaventure qui m'est arrivée, à mon père et moi lors d'une plongée.   Nous étions alors jeunes niveaux 2, que nous avions obtenu le mois d'avant il me semble.    Les ennuis ont commencés au briefing de la plongée, notre encadrant ( on va l'appeler Bob ) nous indiquant ce que nous allions découvrir sous l'eau. En effet, sans grande expérience dans la plongée, nous nous demandions déjà comment est-ce qu'on allais pouvoir voir a
      • 228
        Suite à divers échanges avec des moniteurs et des incidents réels, j'aimerai vos opinions sur le sujet suivant:   Episode 1: Une palanquée de 2 s'immerge, atteint le fond à 38m, rentre dans les paliers pour l'un apparemment pas pour l'autre, et se perd de vue ... Le plongeur qui n'a pas de paliers respecte la procédure de perte de palanquée, regarde en haut en bas, se tourne et se retourne et remonte, le plongeur qui a des paliers, fait la même chose et fait son palier de plusieurs min
    ×
    ×
    • Créer...